AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You make me wanna die

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Sorcier(e)


avatar

▬ Sorcier(e)

Féminin Messages : 2445
Date d'inscription : 15/05/2013
Localisation : San Francisco

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
67/100  (67/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: You make me wanna die   Ven 24 Mai - 18:11



You make me wanna die

    Après une bonne heure d’attente aux urgences, Matthew avait finalement été pris en charge. Attendant que les examens de son fils se terminent Lexie patientait donc, feuilletant l’armada de magazines mis à disposition dans la salle d’attente. Avait-elle vraiment fait le bon choix ? Pas de retourner à San Francisco, non ça elle est était sûre d’avoir fait le bon choix, mais d’emmener Matthew à l’hôpital ? Après une mauvaise chute dans les escaliers et son fils inconscient, Lexie avait supplié son être de lumière de venir l’aider. Pourtant lorsque Jordan l’avait rassurée en lui disant qu’il ne s’agissait probablement que d’un bras cassé, la jeune sorcière avait hésité. Oui ce serait plus simple qu’il le guérisse maintenant mais d’un autre côté Matthew devait apprendre que la magie ne réglait pas tout. A 3 ans et demi c’était certes un peu jeune mais Lexie jugeait que le plus tôt était le mieux. Remerciant son être de lumière, elle lui demanda simplement de les éclipser près de l’hôpital le plus proche et c’est ainsi qu’elle se retrouva perdue entre ses pensées et les divers tabloïds. Cherchant s’il n’y avait pas une interview de sa mère quelque part Lexie fini par renoncer et déposer le magazine. Sa montre lui indiquait que, selon le médecin qui les avait pris en charge, Matthew en avait encore pour une bonne demi-heure d’examens. Laisser son enfant, seul, à l’équipe médicale ne lui avait pas beaucoup plu mais la jeune sorcière s’était rapidement rendue compte qu’elle n’avait pas le choix à moins qu’elle passe elle-même dans le scanner pour l’accompagner. Cela étant ridicule elle avait fini par accepter de rester là à attendre que tout soit terminé. Assise sur son siège à peine plus confortable qu’un tabouret en bois la jeune femme lança un coup d’œil aux environs. Comme toujours dans un hôpital les entrées et sorties ne s’arrêtaient pas et le personnel courait plus ou moins dans tous les sens. Heureuse de ne pas être là pour quelque chose de très grave Lexie fini par se lever pour aller chercher un café.

    Empruntant un large couloir elle tourna en rond quelques minutes avant de se rendre compte qu’elle était perdue. Fichu labyrinthe ! Traversant le couloir qu’elle venait de prendre elle bifurqua sur la gauche et se cogna de plein fouet contre une blouse blanche qu’elle n’avait pas vu arriver à cause de l’angle mort. Elle releva la tête vers celle de l’homme qu’elle venait de bousculer pour s’excuser platement.

      LEXIE - Oh ! Vraiment désolée je ne vous ava… JACKSON ?!

    La sorcière s’arrêta brusquement de parler, son cerveau ne pouvant plus assurer la relève. Quelques secondes s’écoulèrent durant lesquelles la jeune femme n’en croyait vraiment pas ses yeux. Incapable de réfléchir elle resta là, plantée comme un piquet et la bouche ouverte de stupeur. La première question qui lui vint à l’esprit fut de lui demander ce qu’il faisait là mais elle se ravisa, anticipant sa réponse. Sa présence à lui était beaucoup plus logique que la sienne puisqu’il travaillait probablement encore ici. Bien sûr elle avait pensé au fait qu’elle pouvait le croiser dans cet établissement mais après plus de 3 ans sans aucunes nouvelles la sorcière s’était étrangement convaincue qu’il avait du changer de vie. Et certainement pas qu’il vivait toujours à San Francisco, exerçait toujours le même travail en continuant les mêmes études ! En bref qu’il continuait sa petite routine sans que rien n’ai changé alors qu’elle avait du fuir à l’autre bout du globe pour se reconstruire après ce qu’il lui avait fait subir ! La stupeur laissa place à la colère et, en moins de temps qu’elle n’ai pour s’en rendre réellement compte, sa main giflait sans ménagement le jeune homme sans qu’elle ne puisse s’arrêter. A ce moment précis Lexie ne savait pas vraiment ce qu’elle voulait. Le découper en petits morceaux ou bien être à l’autre bout de la terre... Réalisant quand même son geste elle essaya d’articuler quelques mots…

      LEXIE - Désolée…

    … avant de reprendre un peu de contenance. Son visage s’était durci et la colère reprenait ses droits. Bien sûr elle avait songé mille fois à ce qu’il pourrait se passer si elle le retrouvait un jour. Et elle avait tout prévu. Sauf sa réaction lorsqu’elle tomberait sur lui par le plus grand des hasards.

      LEXIE - Non tu sais quoi ? Et bien je ne suis pas désolée du tout. 3 ans sans aucune nouvelle. 3 ANS ! Tu aurais pu être mort que ca n’aurait rien changé ! Je pars vivre à l’autre bout du monde pour éviter ton silence et quand je reviens tu es là, toujours au même endroit COMME SI RIEN NE S’ETAIT PASSÉ ?

    Oui, Lexie était furieuse. Et pour cause lorsqu’ils s’étaient séparés la jeune femme avait été envahie de tristesse. Bien sûr elle l’avait détesté, hait même mais au fond elle avait toujours espéré qu’il revienne. Après plusieurs mois pourtant elle s’était fait une raison. Si ni la technologie ni la magie n’avait permis qu’elle retrouve sa trace c’est sans aucun doute qu’il ne souhaitait pas être retrouvé et, à fortiori, qu’il ne voulait plus rien à voir avec elle. Du coup, Lexie avait eu son quota de tristesse. Mais pas encore celui de la colère.






Thinking of ways to make it better
We only said good-bye with words. I died a hundred times. You went back to what you knew. So far removed from all that we went through. I love you much. But that's not enough. My odds are stacked. And I'm a tiny penny rolling up the walls inside. ©️ sweet peach
  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♥ Être de Lumière & Modo


avatar

♥ Être de Lumière & Modo

Messages : 12336
Date d'inscription : 06/03/2011
Age : 32

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
14/100  (14/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: You make me wanna die   Ven 21 Juin - 9:35


You make me wanna die...
Jackson avait commencé à travailler à l'hôpital plusieurs heures auparavant, il avait été affecté a quelque patient au courant jusqu'à date, mais aucun trauma, juste une opération de routine, qu'il avait observé en silence. Avec aucune opération de prévu pour la prochaine erreur, son titulaire l'avait envoyé voir ailleurs s'il n'y serait pas, ce qu'il avait fait. Il était d'ailler en train de se promenait tranquillement se dirigeant vers la cafétéria, il avait un petit creux, lorsqu'il entra en contact, vraisemblablement avec un être humain. Il était sur le point de s'excuser, il ne regardait pas vraiment où il allait après tout, lorsqu'il entendit sa voix. Il tourna rapidement les yeux vers la personne avec qui il était entré en contact et il n'en cru pas ses yeux quand il la vit. Il l'avait reconnu qu'à la voix, mais il ne pensait pas la revoir, alors de tomber ainsi sur elle était tout un choc pour lui. Choc que Lexie sembla également avoir lorsqu'elle leva leva les yeux sur lui. Il pouvait comprendre sa stupeur, après avoir rompu, il avait coupé tout contact avec elle, il croyait que c'était mieux ainsi. En tout cas la revoir ainsi après environ trois ans, le rendait heureux, elle allait bien et c'était une bonne chose, mais il ne savait pas comment réagir. Il était celui qui avait rompu sans lui donner de raison, pour ensuite prendre la fuite comme un voleur, il serait normal qu'elle soit furieuse après lui et ce même si quelque année c'était écoulé. D'ailleurs elle l'était, il pouvait le dire à son expression faciale, mais surtout à la gifle qu'elle lui avait administrée. Sa joue lui faisait mal, mais il ne dit rien, il n'avait rien à dire, il l'avait mérité, il avait agi en connard avec elle et il le savait, mais il croyait tout de même avoir fait la bonne chose. S'il était resté avec elle qui sait ce qui se serait passé, mais il l'aurait certainement mit en danger, de plus a l'époque il en avait plus que marre de lui mentir, mais ne pouvant lui dire la vérité, rompre avait été sa seule solution. Peut-être pas la meilleure pour garder de bonne relation avec elle, mais dans le fond, il avait peut-être voulu qu'elle lui en veuille et qu'ainsi elle soit plus enclin a tourné la page. Enfin avec la baffe et le fait qu'elle était rendue à lui crier après, il ignorait si elle était allée de l'avant, mais il était sur d'une chose, elle lui en voulait toujours. Il hésita à répondre à sa question, ne sachant pas vraiment quoi lui dire. Il avait entendu dire qu'elle avait quittée la ville, mais il n'avait jamais vraiment vérifié, pour lui partir n'avait pas été une option, il avait une mission a accomplir, mais ne lui ayant jamais dit, il se trouvait dans une impasse. Il ne pouvait lui dire toute la vérité et il n'avait pas envie de lui cacher quoi que ce soit, mais voyons les choses en face, il n'avait pas vraiment le choix. « Je n'ai pas vraiment eu le choix, je sais que tu n'es pas très proche de ta mère, mais moi j'ai de la famille qui vie dans cette ville et avec qui je suis proche, j'ai aussi des responsabilités qui me lient à San Francisco, je n'avais pas le luxe de pouvoir tout lâcher. » Il avait peut-être été sec avec elle, surtout considérant le fait qu'il n'était vraiment proche qu'avec très peu de monde ses derniers temps. Peu importe, ce ne ferait probablement qu'une raison de plus qu'elle lui en veuille, rien de catastrophique, l'idée dans ne lui plaisait pas, mais c'était pour le mieux, il devait rester focusé la-dessus. « Tu n'es sûrement pas venu jusqu'ici pour me gifler ou me crier après et ce même si je le mérite. Est-ce que je peux t'aider en quoi que ce soit? » Il avait tenté de rester neutre tout au long de l'échange, il avait peut-être craqué a certain moment, mais il ne pensait pas qu'elle s'en était rendu compte. Il ne devait pas montrer qu'il était heureux de la voir ou même qu'il s'était ennuyé d'elle et encore moins qu'il se sentait coupable, il n'en avait pas le droit.
Fiche (c) Espe


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sorcier(e)


avatar

▬ Sorcier(e)

Féminin Messages : 2445
Date d'inscription : 15/05/2013
Localisation : San Francisco

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
67/100  (67/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: You make me wanna die   Ven 21 Juin - 18:47

    Loin de sa bienséance habituelle Lexie n’avait même pas pris la peine de le saluer poliment. Après tout ce qu’elle avait vécu par sa faute ? Et puis quoi encore ! Car déménager à l’autre bout du monde représentait plus qu’une simple phrase. Elle avait du quitter son quotidien et son confort, ses amis, son implication dans la magie et le sauvetage des innocents. Sa vie. Au fond ce n’était pas uniquement la faute de Jackson d’ailleurs il n’était pas là lorsque la sorcière en avait décidé ainsi mais elle savait que s’il n’avait pas agi comme ça, elle ne serait sûrement pas partie. Une chose en entraînant une autre la sorcière avait pris sa décision seule, presque sans prévenir personne. Et puis... comment aurait-elle fait pour dissimuler sa grossesse ? Le fait n’était pas de la cacher non mais plutôt d’éviter les questions embarrassantes gravitant autour du père. Qu’il y avait-il à dire ? Qu’il était parti du jour au lendemain avant de savoir qu’elle était enceinte ? Qu’elle avait pris la décision de garder son bébé et l’élever seule après avoir cherché Jack durant des semaines ? Non merci. Rester aurait été trop douloureux et sur le coup, Lexie n’avait pas eu le courage d’affronter la réalité. Fuir San Francisco c’était fuir sa douleur, son chagrin. Faire son deuil.

    Bien que sa vie soit réellement jalonnée de déception, Lexie n’avait jamais été du genre violente. Au contraire, elle condamnait la violence puisque certaine qu’elle n’était pas capable de faire avancer les choses ou résoudre les problèmes. La violence était un cercle vicieux qu’il ne fallait pas enclencher, en particulier avec ses proches. Pourtant à ce moment très précis Lexie n’avait envie de rien sinon de décharger toute la colère, la rancœur et la tristesse qu’elle avait pu accumuler. La sorcière n’avait ni l’envie - ni le pouvoir - de blesser Jackson physiquement en revanche elle pouvait toujours l’écorcher avec les mots. Exactement comme il lui avait fait. D’ailleurs le gifler ne lui procura pas le moindre plaisir. Au contraire elle s’en sentit presque coupable. Cette culpabilité l’énerva d’autant plus compte tenu du fait qu’elle imputait toute la responsabilité de son malheur à Jackson. Elle tentait de lui mettre les points sur les « i » et en retour, se blessait elle-même. C’était injuste. Injuste qu’il ne lui ait fourni aucune explication, injuste qu’il ait disparu, injuste qu’il n’ait jamais cherché à avoir de ses nouvelles, injuste qu’il ait repris sa vie, injuste qu’il ne semblait rien ressentir. En effet Jack restait stoïque face à la colère que son ex déversait sans ménagement sur lui. Au fond Lexie aimait beaucoup ce trait de caractère, cette capacité à ne pas s’emporter, privilégier la réflexion à l’impulsion, mais dans le cas présent rien ne pouvait plus l’énerver. Il se tenait là, aussi droit qu’un piquet devant elle, à peine choqué de la revoir. En avait-il seulement quelque chose à faire ? De nouveau la sorcière se blessa en songeant à cela. Elle qui pensait avoir tourné la page, pouvoir aborder Jackson poliment et lui présenter son fils, faire des efforts pour que tout ailles bien, pour qu’ils gardent un bon contact en élevant leur enfant. Mais à quoi avait-elle pensé ? Face à la fureur qui l’animait maintenant, comment avait-elle pu imaginer un seul instant qu’elle restera calme face à lui ? Elle se sentit idiote. Et cela l’énervait.

    Jackson choisi ce moment pour lui répondre. Entendre le son de sa voix fut un nouveau coup de couteau. Lexie passait un moment réellement pénible et, aveuglée par ses propres émotions, ne songeait pas une seule seconde à sonder celle de Jack. Dans un tel état elle en aurait été incapable de toute manière. Elle l’écouta attentivement, curieuse de ce qu’il allait pouvoir lui sortir. Ses premiers mots après l’avoir quitté.

      JACKSON [..] je n'avais pas le luxe de pouvoir tout lâcher.

    Lexie failli bondir à l’écoute de ses derniers mots. Un luxe ? Non mais qu’est ce qu’il croyait celui là ? Qu’elle était partie 3 ans aux Bahamas les doigts de pieds en éventail à siroter des cocktails du matin au soir ? Elle songea un instant au fait qu’il cherchait réellement à le faire sortir de ses gonds, pourtant il semblait toujours calme et peu enclin à la provocation. Elle n’en croyait ni ses yeux, ni ses oreilles. Lexie rétorqua du tac au tac, bien plus qu’énervée. Retenant à grand peine ses larmes un étau lui broyait la gorge tandis qu’elle parlait de plus en plus vite, de plus en plus fort et approchant l’hystérie.

      LEXIE - Mais pour qui tu te prends ? Est-ce que tu as la moindre idée de ce que je viens de traverser ces dernières années ? Ravie d’entendre que tu es en excellents termes avec ta famille alors que tu as bien pris soin de me dissimuler à eux lorsqu’on était ensemble ! Et je te prierai de remarquer que ce n’est pas parce que je ne m’entends pas avec ma mère que je n’avais pas de vie à San Francisco. Cette ville c’était TOUT ce que j’avais. J’avais des promesses d’embauche dans les plus gros cabinets de la ville,  tous mes amis, ma mère quoique tu en dises, mes endroits préférés, mes habitudes, mon quotidien ! Quand tu m’as laissée tombée je te voyais aux 4 coins de la ville. Tout me rapellait toi. Tous les lieux où on se rendait, ceux où je ne suis jamais allée mais dont tu m’as parlée, même la magie ! Et toi tu arrives la bouche en cœur et tu as encore le CULOT de me sortir que j’ai eu le luxe de partir ? LE LUXE ? Je suis tellement furieuse que j’ai envie de t’en mettre une autre ! D’ailleurs je ne sais pas ce qui me retient !

    Lexie leva les yeux au ciel et enfoui son visage aux creux de ses mains. Elle prit une longue respiration et expira plus longuement encore pour essayer de se maîtriser. Cela ne lui ressemblait pas. Pourquoi perdait-elle tous ses moyens ?! Elle savait qu’il aurait réagi autrement s’il avait su la réelle raison de son départ mais la jeune femme ne pouvait pas lui dire comme ça, aussi aimable qu’une furie. Elle faisait d’ailleurs de gros efforts pour que ce précieux détail ne lui échappe pas sous le coup de la colère car au fond, rien ne le toucherai plus que ça. Quelque chose la retenait pourtant, son sens moral peut-être. Ce n’était pas correct d’utiliser cette information comme une arme donc elle tentait au mieux de la garder pour elle. Quoiqu’il arrive Jackson serait mis au courant, ce n’était juste pas le bon moment. Et d’ailleurs pour commencer elle devait se calmer car elle ne récolterai rien dans cet état. Pire, cela ne pouvait que faire empirer les choses. Si c’était possible.

      JACKSON - Tu n'es sûrement pas venue jusqu'ici pour me gifler ou me crier après et ce même si je le mérite. Est-ce que je peux t'aider en quoi que ce soit ?

    L’entendre dire qu’il méritait la colère de Lexie plu à la sorcière. Cela ne la rendait pas moins colérique mais prouvait qu’il avait encore toute sa tête. Mais il était toujours aussi froid. Lexie savait qu’il n’était pas vraiment le genre à faire exposition de ses sentiments mais là c’était fort de café. Il ne manifestait carrément aucune émotion. Ni joie, colère, peur, agacement… Rien. Elle envia soudainement sa mère … et sa télépathie. Si seulement elle avait pu savoir ce qu’il pensait… Inspirant et expirant à nouveau Lexie essayait de reprendre un peu le contrôle d’elle-même. Na sachant trop quoi lui répondre, la jeune sorcière le fixa dans les yeux. Etait-ce le moment de lui mentir ? Elle ne le souhaitait mais d’un autre côté il était exclu qu’elle lui présente la vérité. Et puis … elle avait beau se débrouiller en mensonge, quoiqu’elle n’était pas aussi incroyable que sa mère en la matière, comment pouvait-elle y arriver tout en fixant Jackson dans les yeux, yeux qui ressemblaient tellement  à ceux de son fils. Elle aurai l’impression de mentir à Matthew. Ce n’était pas possible.

      LEXIETu as raison je ne suis pas venue pour toi. Quoique si j’avais su que tu étais là, je serai venue quand-même. Je cherchais simplement la salle d’attente. Je me suis perdue. Est-ce que tu pourrais m’indiquer sa direction ?

    Le ton ne s’était pas durçi mais était devenu plus froid. Lexie tentait de prendre ses distances mais ce n’était pas facile. Elle avait beau essayer de le détester ce n’était qu’une façade pour éviter de se rendre compte que la flamme qu’elle avait cru éteinte brûlait toujours en elle. Elle n’avait pas vraiment menti à Jack mais ne lui avait pas répondu pour autant. Pour ce qu’il semblait en avoir à faire de toute manière… Ce n’est pas comme si ce qu’elle faisait l’intéressait. Même si se retrouver face à lui était vraiment un supplice Lexie espérait qu’il l’accompagne jusqu’à la salle. Pour lui parler un peu plus ? Au fond elle ne savait pas, c’était peut-être simplement pour sentir sa présence un peu plus longtemps.  Ou bien qu’il continue à lui parler ici, qu’il s’énerve à son tour ou n’importe quelle réaction qui lui montrerait qu’il n’en avait pas rien à faire d’elle.



Thinking of ways to make it better
We only said good-bye with words. I died a hundred times. You went back to what you knew. So far removed from all that we went through. I love you much. But that's not enough. My odds are stacked. And I'm a tiny penny rolling up the walls inside. ©️ sweet peach
  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♥ Être de Lumière & Modo


avatar

♥ Être de Lumière & Modo

Messages : 12336
Date d'inscription : 06/03/2011
Age : 32

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
14/100  (14/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: You make me wanna die   Ven 26 Juil - 8:52


You make me wanna die...
Il écouta en silence tout ce que Lexie avait à lui dire, il savait qu'il s'était mal exprimé, mais ce qui était fait était fait. La réaction de la jeune femme à ses propos ne le surpris pas outre mesure, en fait s'il ne devait pas coûte que coûte resté le plus neutre possible, il aurait probablement souris. Il y a aussi le fait que s'il avait eu le malheur de sourire devant la colère de Lexie, ce n'aurait sans l'ombre d'un doute fait qu'empiré les choses et même s'il préférait qu'elle soit fâchée contre lui, il ne voulait pas non plus qu'elle veuille le tuer. Il ne rajouta rien sur ce qu'elle avait dit suite à ses propres propos n'en voyant pas l'utilité et ne voulant pas rajouté de l'huile sur le feu déjà brûlant qui semblait émané de Lexie. De toute façon pour lui, il n'y avait simplement rien à dire, alors autant évité de parler pour ne rien dire. Ce fut donc en silence qu'il attendit qu'elle ne ce calme un eu ce qui sembla arrivé après qu'il lui est finalement de nouveau ouvert la bouche. I ne savait pas si c'était une bonne chose ou non, ne pouvant lire dans ses pensées, il ne pouvait en être sûr, mais elle ne semblait plus sur le point de le gifler, ce qui était un plus. Elle l'informa qu'elle s'était perdue en cherchant la salle d'attente, elle étais donc ici avec une personne proche d'elle qui avait besoin de voir un médecin. Un petit copain peut-être et il l'espérait un peu, il serait alors peut-être capable de savoir si elle avait réussi à aller de l'avant. Tout de même s'il avait réussi à rester le plus neutre possible jusqu'à date, à ce moment-là, il ne pu s'empêcher de sourire, il ne se moquait pas d'elle, mais s'étant lui-même a quelque reprise perdu, les problèmes de la jeune femme, lui rappelait des moments coquasse plus que ne le faisait rire. « Je vais t'y accompagner, ça t'évitera que tu ne te perde de nouveau. » Il n'attendit pas la réaction de la jeune femme et fit quelques pas en direction de l'endroit ou voulait se rendre Lexie, avant de s'arrêter et de se retourner vers elle. « Tu viens? » Il n'y avait pas pensé sur le coup, mais peut-être ne voudrait-elle pas passé plus de temps qu'il ne faut avec lui et ainsi, elle pourrait refuser de le suivre.. Il espérait, qu'elle accepterait, parce que oui, il pourrait lui donner les indications oralement, mais même avec un plan il était possible de se perdre dans cet hôpital, alors quelque explication, les chances pour qu'elle ne se perde de nouveau était plutôt grande.
Fiche (c) Espe


[HS : Désolé d'avoir été aussi long a produire une réponse plutôt nulle, mais j'ai pas d'idée en ce moment :s]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sorcier(e)


avatar

▬ Sorcier(e)

Féminin Messages : 2445
Date d'inscription : 15/05/2013
Localisation : San Francisco

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
67/100  (67/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: You make me wanna die   Lun 29 Juil - 22:44


    Contrairement à ce qu’elle avait pu penser ces dernières années, Lexie était extrêmement mal à l’aise en présence de Jackson. Était-ce le fait d’avoir partagé leur intimité qui la faisait sentir si … étrange ? Ou était-ce plutôt le fait qu’elle le revoyait pour la 1ère fois depuis qu’il l’avait quittée ? Ou bien était-ce parce qu’elle avait mis au monde et élevé leur fils sans qu’il n’en ait la moindre idée ? Quelle que fut la raison la jeune femme avait beaucoup de mal à bien son comporter. Et pour preuve, son accès de colère. Elle oscillait entre la fureur, le mal à l’aise et la curiosité ... et la fuite. Le laisser planté là au beau milieu des couloirs froids de l’établissement hospitalier, seul et plein de questions. Voire de remords ? Allons bon, il ne fallait pas rêver non plus. Enfin … cela ressemblait plus à un vil besoin de vengeance qu’autre chose. Si elle avait bien sûr songé à se venger de lui la jeune femme avait tout aussi rapidement abandonné l’idée. Au fond cela ne lui apporterai jamais rien et pire, maintenant qu’elle savait qu’il habitait en ville et qu’elle finirai par lui présenter son fils, elle savait qu’une vengeance ne li apporterai que des problèmes. En trois ans la jeune femme avait changé. La maternité lui avait apporté maturité bien sûr mais depuis que quelqu’un dépendait entièrement d’elle,  elle ne pouvait plus se permettre de faire tout et n’importe quoi. C’est l’une des raisons qu’il l’avait poussée à mettre la magie de côté pour un temps. Alors qu’elle tentait de reprendre le contrôle d’elle-même, Jack accéda à sa requête. « Je vais t'y accompagner, ça t'évitera que tu ne te perde de nouveau. »

    Lexie avait bien du mal à comprendre le jeune homme. Depuis qu’ils s’étaient croisé dans ce fichu couloir Jack était froid comme la glace. Distant au possible. Cela lui coûtait vraiment tant de se trouver en compagnie de son ex ? Hé bien vu ce qu’ils avaient en commun maintenant, il devrait prendre sur lui et s’y habituer. Une fois qu’elle lui aurait avoué la vérité bien sûr … chose qu’elle ne ferait pas avant d’en savoir un peu plus. Car oui, ce n’est pas parce qu’elle s’obligeait à rester calme et avenante qu’elle oubliait tout pour autant. 3 ans plus tôt l’attitude de Jack l’avait menée au fond du gouffre et qu’importe les moyens qu’elle utiliserait, elle finirait par avoir les réponses à ses questions. Et si vraiment rien ne marchait elle pourrait toujours demander une petite faveur à sa mère… Bon rien n’indiquait que Cassandre accepte de fouiller dans la tête de Jack mais puisqu’elle ne l’aimait pas et qu’il s’agissait de déterrer quelque chose qu’il semblait vouloir garder pour lui et lui seul … peut-être qu’elle n’opposerait pas tant de résistance. Mais ça, ce serait vraiment en dernier recourt. La magie n’était jamais la solution, juste un moyen plus facile d’accéder à ses fins.

    « Tu viens ? » Perdue dans ses songes, Lexie avait à peine remarqué que Jack s’était déjà éloigné. Elle cligna des yeux, revenant à la réalité, avant de le rattraper en vitesse. « Oui désolée. Je suis surprise que tu m’accompagnes, c’est tout. Tu avais plutôt l’air de vouloir te trouver ailleurs tout à l’heure. » commença-t-elle en écho au moment où ils s’étaient rentrés dedans. Jackson avait toujours été un grand calme et n’était pas du genre à étaler ses sentiments, qu’ils soient bons ou mauvais. Aussi bien pouvait-elle le connaître Lexie aurait pourtant donné cher pour savoir ce qui se passait dans sa tête à l’instant précis. Elle comprenait qu’il puisse se sentir mal à l’aise en sa compagnie, et franchement il y avait de quoi, mais dans ce cas pourquoi accepter de l’accompagner lui-même ? Avant qu’il puisse répliquer quoique ce soit la jeune femme continua. « Ça va relax, je ne suis pas très à l’aise non plus. » se confessa-t-elle pour essayer de briser le silence. Et s’il n’en avait rien à faire ? Et si le jour où il l’avait plaquée il était parti avec une blonde  plantureuse, s’était marié et avait même commencé à faire des enfants ? Intérieurement Lexie se moqua d’elle-même et de ses frayeurs idiotes. C’était tellement peu le style de Jack de faire ça… D’un autre côté ce n’était pas son genre non plus de la laisser tomber en plein bonheur sans une seule explication avant de disparaître complètement de la circulation. Pas son genre certes … mais typiquement masculin. Et d’ailleurs cela ne l’avait pas empêché de le faire. Un léger silence s’installa. Au fond ils étaient sûrement aussi  mal à l’aise l’un que l’autre. Puisqu’elle n’aurait probablement plus de moments aussi privilégiés - entendez en tête à tête avec Jackson – Lexie tenta le tout pour le tout. Elle avait rêvé de le retrouver et même si le comportement de son ex n’était pas vraiment à la hauteur de ses rêves les plus fous, elle allait faire avec. « Je ne t’ai pas vraiment laissé parler hein… Alors, comment ça va ? La famille, les études … les protégés ? » Bien piètre entrée en matière mais au fond, y’en avait-il seulement une bonne pour leur situation ?




Thinking of ways to make it better
We only said good-bye with words. I died a hundred times. You went back to what you knew. So far removed from all that we went through. I love you much. But that's not enough. My odds are stacked. And I'm a tiny penny rolling up the walls inside. ©️ sweet peach
  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♥ Être de Lumière & Modo


avatar

♥ Être de Lumière & Modo

Messages : 12336
Date d'inscription : 06/03/2011
Age : 32

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
14/100  (14/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: You make me wanna die   Lun 9 Sep - 10:15


You make me wanna die...
Il ne su pas vraiment quoi dire en entendant les paroles de Lexie, il était vrai qu'il avait été plutôt sec avec elle et ce sans le moindre raison. Il savait les raisons qu'il l'avait poussé a agir ainsi, mais en y repensant il ne pouvait s'empêcher de se dire qu'il avait peut-être exagéré. Il fort probable qu'elle lui en veuille déjà de la façon dont il avait rompu leur relation, alors avait-il vraiment besoin d'en rajouté autant? Probablement pas, mais ayant été prit par surprise par son arrivée soudaine, il avait probablement réagi de façon disproportionné. Il était sur le point de s'excuser quand la jeune femme l'en empêcha en reprenant la parole, il eu un léger sourire en coin lorsqu'elle lui dit de relaxer, qu'elle aussi n'était pas très à l'aise. Il ne doutait pas de ses paroles, mais il savait surtout que si la situation était si malaisante, c'était entièrement de sa faute, alors il trouvait plutôt drôle que ce soit elle qui tente de rendre le tout moi tendu. Il fut tenté de lui dire quelque chose du genre : " Tout de même, je n'ai aucune excuse pour mon comportement, c'est fini entre nous, mais ça ne me donne pas le droit d'être désagréable avec toi, si une personne devrait bête ici, c'est toi. C'est tout de même moi qui t'ai largué sans explication, alors que j'aurais dû t'en donner une, tu avais le droit de savoir. " Mais il ne dit pas ses mots, préférant ne pas trop en dire, il avait beau lui devoir une explication et en être parfaitement conscient, mais il pensait simplement qu'il était mieux pour elle qu'elle ne sache rien. « Je suis désolé, je ne pensais pas te voir ici aujourd'hui, tu m'as pris par surprise, je n'aurais pas dû être aussi chiant. En fait je sais que ça n'a pas paru, mais je suis content de te voir, tu sembles bien aller et j'en suis heureux. » Ils marchèrent un moment en silence, silence qui ne le gêna pas plus que ça, il était heureux de passer un peu de temps avec elle et ce même s'il ne l'avouerait jamais, en avait-il simplement le droit. Ils étaient arrivés devant l'ascenseur lorsqu'elle fit remarqué qu'elle ne l'avait pas vraiment laissé parler jusqu'à date, puis lui demanda comment il allait, en gros elle voulait avoir de ses nouvelles. Il ne pensait pas vraiment, qu'elle voudrait savoir ce genre de choses, ne pensant pas qu'elle se souciant un tant soit peu de lui, mais comment elle lui avait demandé, la moindre des choses était de lui répondre. « Ça va, ma soeur a changé de camps, je travaille continuellement et mon protégé passe son temps a tué des démon.... et à se blesser dans le processus, mais je gère et toi comment a été ta vie en France? » Il avait sans hésiter reporter la conversation sur elle, il ne voulait pas s'étendre sur l'absence de vie qu'il menait depuis les quelque dernière année. De plus il était vraiment curieux de savoir si elle s'était trouvée un petit copain, peut-être avec de la chance, elle planifiait bientôt de se marier avec le petit copain hypothétique, en tout cas il espérait pour elle et si c'était le cas, il aimerait bien le savoir. En répondant à sa question, il avait appuyé sur le bouton, appelant de se fait l'ascenseur à l'étage où ils se trouvaient, celui-ci arriva peu de temps après qu'il eu terminé sa réponse. Il fit signe à Lexie d'y entrer, puis la suivi dans le petit espèce déjà occupé de quelque personne.  
Fiche (c) Espe


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sorcier(e)


avatar

▬ Sorcier(e)

Féminin Messages : 2445
Date d'inscription : 15/05/2013
Localisation : San Francisco

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
67/100  (67/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: You make me wanna die   Jeu 3 Oct - 12:20


    Malgré tout ce qu’elle aurait voulu dire à Jackson, ses forces l’abandonnaient dès qu’elle croisait son regard. Quel étrange et injuste affaire que de le voir - non plus dans ses dramatiques espoirs mais bien en chair et en os - sans réussir à lui parler de ce qui l’importait réellement. De son côté le jeune homme jouait également au jeu des mal à l’aise sans que la sorcière puise pourtant savoir s’il l’était parce qu’il était heureux de la revoir … ou l’inverse, parce qu’il ne souhaitait pas la revoir. Comme s’il avait lu ses pensées Jackson intervint  son tour. « Je suis désolé, je ne pensais pas te voir ici aujourd'hui, tu m'as pris par surprise, je n'aurais pas dû être aussi chiant. En fait je sais que ça n'a pas paru, mais je suis content de te voir, tu sembles bien aller et j'en suis heureux. » Il s’imaginait quoi ? Qu’elle-même s’attendait à tomber sur lui ? Que c’était fait exprès ? Hé bien qu’il se rassure, elle en était autant bouleversée que lui. Au moins il semblait sincère en lui disant qu’il était content de la voir. Lexie n’était pas une empathe exceptionnelle mais elle connaissait assez son don pour ressentir qu’il ne mentait pas. Ce petit regain de contentement lui permit de se taire tandis qu’elle suivait Jackson à travers les différents couloirs. Une fois arrivée devant l’ascenseur la jeune sorcière le questionna sur sa vie d’aujourd’hui. Il était tellement étrange qu’il soit toujours là et presque plus étrange encore qu’ils se trouvent l’un à côté e l’autre dans un presque silence. Surtout après tout ce qu’elle avait enduré. Pourtant, que la jeune femme ait beaucoup de choses sur le cœur ne changeait rien au fait qu’elle était parfaitement incapable de les exprimer.

    « Ça va, ma soeur a changé de camps, je travaille continuellement et mon protégé passe son temps a tué des démon.... et à se blesser dans le processus, mais je gère et toi comment a été ta vie en France? » Sa soeur ? Parlait-il de Rose ? Ou Anna avait-elle fini par céder et rejoinder sa soeur ? Ou bien était-ce l’inverse ? Bien qu’elle ne l’ai jamais rencontrée, Lexie n‘arrivait pas à peindre le tableau. Elle lança d’une voix mal assure. « Rose ? » Au fond elle ne savait pas vraiment sur quoi portrait sa question. Rose, cette blondinette au caractère bien trempé qui faisait office de grande-soeur à Jackson ? Quand bien même il parlait de cette dernière, qu’avait-elle donc decidé ? Se remettre à marcher aux côtés des anges et defender les innocents ou s’était-elle égarée sur un chemin plus épineux encore ? Lexie écouta d’une oreille légère la suite lorsqu’elle buta sur un mot. Sa vie en France ? La sorcière ouvrit des yeux ronds. Comment savait-il qu’elle était partie en France ? Désabusée, ne sachant trop si elle devait plutôt céder à la colère qu’à la curiosité la jeune femme rétorqua d’un ton plus doux qu’elle ne l’aurait voulu. « En France ? » Devant eux les portes de l’ascenceur s’ouvrirent, coupant court à toute réponse.
    Depuis qu’ils se connaissaient et plus encore depuis qu’ils sortaient ensemble, jamais les deux tourtereaux n’avaient lavé leur linge sale en public. Ils préféraient s’ignorer, sans pouvoir s’empêcher pourtant de se lancer de lourds regards. Tant qu’ils étaient entourés rien ne se passait mais une fois seuls, ils laissaient aller leur repproches, colères, incompréhensions, soulagements et autres ressentis qu’ils, pudiquement, gardaient simplement pour eux. Malgré son étonnement, Lexie ne lâcha pas un mot en montant dans l’ascenceur. Elle adressa un bref sourire aux quelques personnes qui s’y trouvaient déjà et attendit patiemment que la machine se mette en marche.

    La sorcière regarda bêtement le plafond, les gens qui se trouvaient là puis les contours de cette boîte mouvante tout en réflechissant à comment réagir. Deux étages plus bas les trois personnes présentes descendirent. La jeune femme attendit que les portes se referment avant de repprendre. « Qui t’as parlé de ça ? Où l’as-tu appris ? »  Lexie ne savait quelle attitude adopter. Sa voix douce et calmement posée était teintée d’éclats de suscipcion, trop acidulée pour être réellement gentille sans pour autant se montrer tranchante. C’était quand-même fort de café. Non seulement elle tombait sur lui dans la grandeur de San Francisco mais non content d’avoir gardé sa vie, il s’était renseignée sur elle ? Elle ? Elle qui s’était demmenée durant des semaines avant son depart, tentant veinement de le joindre… Elle qui n’avait pu lui avouer sa grossesse. Puis sa decision. Puis son depart. Lexie n’en revenait pas. « Tu savais où j’étais tout ce temps ? » Un silence gêné commença à s’installer avant que la jeune femme ne se remette à parler.

    « Ce sont eux. N’est-ce pas ? » Se rendant compte que ce qu’il se passait dans sa tête n’était pas audible pour tous Lexie compléta sa question. « Les Fondateurs je veux dire. Ils t’ont demandé de faire un choix. Entre eux ou moi. C’est pour ça que tu n’as jamais redonné signe de vie. Et cela explique aussi pourquoi tu es resté à San Francisco. Tu les as choisis. C’est ça ? »  Lexie inspira avant de pousser un long soupir. Peinée.  Cette hypothèse répondait à toutes ses questions. Au fond elle s’était toujours dit que Jackson n’avait pas pu la jeter comme ça, pour le plaisir ou une autre femme, cela ne lui ressemblait tellement pas ! Pendant de longs mois le doute l’avait jetée dans de sombres pensées. La jeune sorcière était pourtant capable de lui pardonner s’il s’avérait que les Fondateurs étaient à l’origine de cette séparation. Si tel était le cas, alors avait-il du souffrir au moins un peu mais surtout, cette décision représentait son choix véritable.  Si elle pouvait pardonner à Jackson, le rôle des Fondateurs lui paraissait en revanche un poil plus noir. Ce n’était franchement pas sympa de leur part. Voir carrément égoïste ! « Un être de lumière … une sorcière. Ils t’ont dit que ca ne pouvait pas marcher. Que nous n’avions aucun avenir ? » La pilule était dure à avaler. Mitigée entre le décéption, la tristesse et la joie la jeune sorcière avait du mal à faire le tri dans ses pensées. « Mais tu n’es pas comme les autres anges, tu es vivant ! Ah quoi bon les servir maintenant déjà ? Vis ta vie, elle t'appartient ! Il y aura bien un jour où tu voudras une famille, des enfants… » Sans se rendre compte dans quelle délicate position elle venait de mettre Jackson Lexie fini enfin par se taire. Si elle pouvait lui pardonner ce choix ce n’est pas pour autant qu’elle pouvait l’assimiler dans le plus grand calme. Son regard s'accrocha aux prunelles de Jackson.



Thinking of ways to make it better
We only said good-bye with words. I died a hundred times. You went back to what you knew. So far removed from all that we went through. I love you much. But that's not enough. My odds are stacked. And I'm a tiny penny rolling up the walls inside. ©️ sweet peach
  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: You make me wanna die   

Revenir en haut Aller en bas
 

You make me wanna die

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ariadna + make me wanna die
» You make me wanna die (Nell)
» Make me wanna die ◊ Azael
» make me wanna die (james)
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed's Chaos, the new war ::  :: ▬ San Francisco | Centre ville ¤ :: Les divers bâtiments ¤ :: L'Hopital Central ¤-