AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand la peur ne signifie rien ! » PV Cole ¤ Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

φ ...The light isn't my choice... Ω


avatar

φ ...The light isn't my choice... Ω

Féminin Messages : 755
Date d'inscription : 02/02/2011
Age : 33

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
54/100  (54/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Quand la peur ne signifie rien ! » PV Cole ¤ Terminé   Mer 7 Sep - 13:46

Cole & Samantha

Quand la peur ne signifie rien !



Un jour de repos, enfin ! Sam' en rêvait depuis longtemps et ce jour venait d'arriver. Elle avait de plus en plus l'impression de passer sa vie à la fac entre les cours et les recherches à la bibliothèque, ça n'en finissait pas. Alors oui elle aimait ce qu'elle étudiait mais de là à ne plus avoir de vie sociale, il ne fallait pas exagérer tout de même. Et ce voyage scolaire qu'on leur promettait et qui n'arrivait toujours pas ? C'était vraiment se moquer du monde ! Enfin ... c'était une fac quoi ! Quoi de mieux pour motiver les élèves que de leur promettre qu'ils pourront bientôt aller sur le terrain... Mais Samantha y croyait de moins en moins, les sessions d'examen approchaient ; ils ne partiraient donc pas avant car il y a les révisions et après ... Et bien après il y avait les corrections et les rattrapages donc, ils ne partiraient pas ce mois-ci ni le mois prochain... Autant dire jamais ! Hmm... il faudrait qu'elle voit avec ses parents s'ils seraient d'humeur à lui payer un petit voyage à l'autre bout du monde. Après tout, ce serait un beau cadeau pour le cas où elle décrocherait ses examens du premier coup. L'idée était à méditer ! Et puis, elle est manipulatrice, elle arriverait bien à faire avaler quelque chose à ses parents...

Enfin, pour l'heure, elle n'en était pas là ! Pour l'heure, il était prévu qu'elle et deux de ses amies se retrouvent au centre commercial pour passer la journée à dépenser leur argent ou celui de leurs parents dans des tonnes de vêtements et de chaussures. Sam' était surexcitée par cette idée tant ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas pu mettre les pieds dans cet endroit de rêve !
Arrivée un peu en avance pour une fois - c'est dire combien elle avait hâte ! - Sam' s'installa à la terrasse de leur café préféré : un Starbucks et se commanda un grand Mocha Blanc. Elle adorait cette boisson et pourrait ne boire que ça mais elle devait aussi se l'avouer, venir au Starbucks tous les jours n'était pas des plus rentables ! Et comble du désespoir, elle n'avait jamais réussi à reproduire cette boisson chez elle... Alors elle savourait chaque fois où elle pouvait se commander ce Mocha. Elle commença à le siroter en prenant son temps, espérant que ses amies ne mettrait pas trop longtemps à arriver.

... Dix minutes...

Personne ... En même temps, elle était arrivée avec quinze minutes d'avance ! Donc, d'ici cinq minutes, elle devrait voir apparaitre Hellen et Brooke. L'une d'entre elle, Hellen, n'ayant pas le permis, c'était Brooke qui allait la chercher ; elles devaient donc arriver ensemble. Sirotant les dernière gouttes de son Mocha, Sam' attendant... encore !

... Vingt minutes...

Toujours personnes mais cette fois, Samantha s'impatientait. S'il y avait bien une chose qu'elle n'aimait pas, c'était attendre. Par contre, elle se faisait un plaisir de souvent arriver en retard mais c'était elle la reine, elle avait le droit, les autres non ! Et ça, Brooke et Hellen le savaient bien. Si elles avaient fait exprès d'être en retard, elles subiraient les foudres de la petite brune sous peu.

... Trente minutes...

Plus de Mocha et plus de patience. Sam' sortit son téléphone portable et composa le numéro de Brooke ... Pas de réponse. Très bien ! Se moquait-elle d'elle ? Ne perdant pas le nord, elle composa alors celui d'Hellen qui décrocha quasiment tout de suite.

« Oui c'est Sam' ! Qu'est ce que vous foutez bordel ? »

Elle l'entendit glousser avant de répondre, ce qui eut le don de l'énerver. Elle attendit et Hellen répondit enfin :

« C'est que ... en fait, on a changé d'avis avec Brooke et on part en direction de la plage là. »

Le sang de la belle ne fit qu'un tour. Sans même s'en rendre compte, elle se leva de sa chaise et parla un ton au dessus dans son Blackberry.

« QUOI ?? Et bien sûr, vous n'avez pas jugé bon de m'en tenir informé ! » Elle baissa à nouveau la voix, sentant des regards sur elle. Elle se saisit de son sac à main qu'elle mit brusquement sur son épaule et conclut : « Jamais, tu m'entends, jamais on n'a osé me faire un coup pareil. Tu vois ta réputation et celle de Brooke ... vous pouvez leur dire adieu ! Elles seront ruinées dès demain... Salut ! »
Et elle raccrocha sans laisser à Hellen le temps de dire quoi que ce soit. Oui Sam' était radicale mais elle ne supportait clairement pas qu'on se moque d'elle. Et là les deux jeunes femmes avaient dépasser les bornes.
C'est donc énervée qu'elle quitta la pseudo terrasse du Starbucks, ne faisant clairement pas attention aux gens qui l'entouraient. Et c'est d'ailleurs ainsi qu'elle fonça dans un homme plus grand qu'elle et visiblement plus âgé malgré un certain charme émanant de lui. Cela dit, ça n'excuserait rien et vu que rien n'est jamais de la faute de Samantha, elle fronça les sourcils et lui dit sur un ton agressif et légèrement condescendant :

« Nan mais vous pouvez pas regarder où vous allez un peu !? »






Samantha
Britany
Evans
Spoiler:
 

©Dyn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clock-ticking.forumactif.fr/

Démon(e)


avatar

♦ Démon(e)

Messages : 240
Date d'inscription : 16/05/2011
Age : 32
Localisation : nul part

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
5/100  (5/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Quand la peur ne signifie rien ! » PV Cole ¤ Terminé   Dim 2 Oct - 14:25

Cole était au centre commercial non pas pour y faire des emplettes mais pour observer quelqu’un : un dealer. Ce dernier ne payait pas de mine. Ils étaient même à deux. Il était accompagné d’une fille qui faisait du shopping. L’image classique du gars qui attend sa chérie. Et personne ne remarquait les quelques personnes qui venaient le voir. Ils avaient changé déjà deux fois de place et Cole lui avait suivi de loin. Il se tenait maintenant non loin d’un café ayant vu sur le faux couple. En quoi les dealers humains intéressaient-ils notre ancienne source ? Hé bien ces derniers appartenaient à un réseau, autrefois contrôlé par un démon. Or ce dernier était mort. Restait à savoir si ces jeunes gens étaient toujours en lien avec une activité démoniaque, s’ils avaient un nouveau boss…Le réseau mafieux n’était pas une mauvaise idée. Chaque dealer connaissait un quartier de San Francisco, donc il savait ce qu’il s’y passait dans les moindres détails. Cet Enzo Rama devait être extrêmement bien informé de ce qui se passait dans le côté obscur des humains.
Cole avait besoin de plusieurs cartes à jouer contre Na Hash, et se servir des humains en était une.
Imaginez, quoi de plus frustrant pour la Source du Mal que de ne pouvoir contrôler une masse d’humains qui terrorisent leurs congénères, de ne plus être la source du mal en question ? Cole imaginait déjà le tableau et s’en délectait. Mais avant toute chose, il lui fallait connaître leur tête pensante, leur chef. C’est pourquoi il suivait depuis maintenant plusieurs heures cet
énergumène.

Seulement voilà, deux policiers firent leurs rondes dans les parages. Le couple considéra que la situation devenait trop risquée alors ils s’en allèrent tranquillement. Cole aurait bien sûr pu continuer à les suivre, si ce n’est qu’une jeune écervelée se mit en travers de son chemin ! La jeune femme le bouscula et en plus il lui devait des excuses ?!
Cole jeta un coup d’œil en direction du dealer, il avait disparu. Son sang ne fit qu’un tour.
Cette petite imbécile venait de mettre à l’eau des heures d’observation et de patience. Il la regarda avec une envie de meurtre dans les yeux. Ils auraient été seuls, Balthazar aurait sûrement fait son affaire avec elle. Or, ils étaient loin d’être seuls ! Il y avait même des regards curieux et intéressés provenant de la terrasse qui suivaient attentivement la scène. Il n’avait qu’une envie déverser sa colère que ce soit en criant, en bousculant, en tuant. Mais Cole ne serait pas un démon supérieur s’il ne pouvait se maîtriser un minimum !

Il avait perdu de vue son intérêt, et il était en face de la personne qui avait causé ce désagrément. Pourquoi ne pas le lui faire payer ? Mais tout en délicatesse bien évidemment. Cole employa alors un sourire d’excuses et se comporta comme le parfait gentleman.

-Je suis vraiment désolé, c’est de ma faute. J’espère que vous ne vous êtes pas faite mal.

Il regarda vers le café. A priori elle en venait mais il pouvait toujours lui proposer une boisson.

-Je peux vous offrir quelque chose ? Un café ? Un verre ? Pour me faire pardonner ?

Il doutait qu’elle en aurait le temps. Si elle était là, c’était sûrement pour le shopping. Or elle n’avait pas encore de sacs sous les bras. Logiquement, elle s’apprêtait à y aller. Mais Cole ne la perdrait pas de vue… Il la suivrait, jusqu'à ce qu'il trouve le moyen de le lui faire payer. Après tout, pourquoi ne pourrait-il pas s'amuser un peu après ces longues heures d'observation ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

φ ...The light isn't my choice... Ω


avatar

φ ...The light isn't my choice... Ω

Féminin Messages : 755
Date d'inscription : 02/02/2011
Age : 33

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
54/100  (54/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Quand la peur ne signifie rien ! » PV Cole ¤ Terminé   Jeu 24 Nov - 21:59

La jeune femme s'attendait a une réponse un peu explosive de la part de l'homme, cela aurait été justifié vu son attitude et elle s'y attendait tellement qu'elle avait presque déjà préparé la réponse incendiaire dans sa tête. Mais au lieu de cela, il se montra très calme voire même trop, lui proposant une boisson du Starbucks. Alors là, on pouvait dire qu'elle tombait de haut tant cette réaction la surprenait. Elle resta d'ailleurs un petit moment à le regarder, cherchant la faille car... il y en avait forcément une !
Sur le coup, elle ne trouva rien et ne vit donc aucune raison de refuser l'offre. Après tout, mieux valait être en charmante compagnie que seule, abandonnée par ses supposées amies. Alors oui, elle ne connaissait pas celui qui lui adressait la parole et elle s’ennuierait peut-être pendant ce verre mais ce n'était pas en restant là, au milieu de l'allée qu'elle le saurait.

Ravalant donc sa fierté de petite peste trop sûre d'elle, Sam' afficha un léger sourire avant de répondre sur un ton relativement détaché :

« Ma foi, pourquoi pas. Ce serait un bon début ! »

Oui elle ravalait sa fierté mais ça restait tout de même Samantha Evans ! Il ne fallait donc pas trop en demander... Et la fin de sa réponse en était bien la preuve. Faisant un signe de la main vers la table où elle était quelques minutes plus tôt :

« Après vous ! »

Certes, c'est normalement aux hommes d'être galants mais elle se faisait déjà offrir la boisson, elle n'allait pas non plus attendre qu'il lui ouvre la marche. Et puis, on n'était plus au 18eme siècle, les convenances avaient changé - et pas qu'un peu soit dit en passant - mais heureusement dans un sens car la belle brune aurait eu du mal à se faire à la rigueur que l'époque imposait aux femmes.
Ils arrivèrent donc à ladite table et s'installèrent. Alors, continuant sur sa lancée, Sam' aurait pu passer sa commande mais cette fois, elle préféra attendre qu'on l'y invite. Après tout, c'était lui qui payait, non !?

Elle attendait donc qu'on l'invite à choisir lorsque la chanson "Hero" de Nickelback se fit entendre. Il s'agissait de la sonnerie de portable de la belle qui regarda qui appelait avant de répondre. C'était Brooke... Elle ne manquait pas de culot et d'aplomb ! C'est d'ailleurs ce manque de respect flagrant qui fit qu'elle s'apprêtait a répondre.

« Excusez-moi un instant, je règle ça ! » Dit-elle à l'homme dont elle ignorait toujours le nom.

« Oui ? » Fit-elle sur un ton sec en décrochant.

« Oui c'est Brooke. En fait je crois qu'Eily a oublié de te demander si tu voulais venir à la plage avec nous ! »


Son sang ne fit qu'un tour mais elle tenta de se contrôler.

« Ha bah c'est déjà ça ! Mais je pense qu'elle n'a pas bien saisi ce que j'ai pu dire tout à l'heure... Donc oubliez-moi maintenant ! »

Et elle raccrocha sans rien ajouter. Après tout, elle était Samantha Britany Evans, elle n'avait aucun mal a être entourée des meilleures personnes et elle n'avait pas besoin de ces deux pimbêches écervelées !!
Elle se tourna à nouveau vers l'homme.

« Voilà, c'est arrangé. Excusez-moi encore ! » Elle marqua une courte pause avant de rajouter : « Comment avez-vous dit que vous vous appeliez déjà !? »
Elle savait très bien qu'il n'avait rien dit mais elle avait envie de savoir et c'était un moyen comme un autre, aussi détourné soit-il, de le demander. Ne restait plus qu'à attendre la réponse et le reste car il y aurait sûrement un début de conversation s'ils buvaient ce verre ensemble !






Samantha
Britany
Evans
Spoiler:
 

©Dyn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clock-ticking.forumactif.fr/

Démon(e)


avatar

♦ Démon(e)

Messages : 240
Date d'inscription : 16/05/2011
Age : 32
Localisation : nul part

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
5/100  (5/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Quand la peur ne signifie rien ! » PV Cole ¤ Terminé   Lun 2 Jan - 12:10

La jeune fille sembla surprise qu’il lui propose un verre. Cole la comprenait. Elle s’était surement attendu à ce qu’il explose sa colère. Notre démon l’était bel et bien, mais il savait bien le cacher. Heureusement que la jeune femme ne pouvait lire dans les pensées, sinon elle aurait été terrorisée !
Son sang bouillait toujours autant lorsqu’ils s’installèrent à une table. Dire que cette petite imbécile avait tout capoté ! Mais sa vengeance viendrait à point. Il ne savait pas encore quelle forme elle prendrait mais cela ne tarderait pas.

Il allait lui demander ce qu’elle désirait boire mais une sonnerie de téléphone le coupa dans son élan. Autant dire que cela n’améliora pas son humeur ! Il prit son mal en patience, et observa la jeune femme tandis qu’elle envoyait balader son interlocutrice. Elle semblait caractérielle et impulsive. Elle parlait surement avec les mains, car celle qui ne tenait pas le portable, voletait dans tous les sens. Il remarqua alors qu’elle était parfaitement manucurée. Cheveux bien coiffés, maquillage discret mais présent, vêtements mettant en valeur son corps…La demoiselle était très féminine et coquette. Elle savait surement qu’elle était jolie et en devait en jouer. Mais elle manquait de charisme…Il se demandait qui se cachait vraiment derrière tout cet attirail de mode.

Elle ne mit pas longtemps à raccrocher et lui demanda alors son nom. Evidemment, c’était la première chose à faire lorsque l’on rencontrait un inconnu. Qui sait, cela la rassurerait peut-être de connaître l’identité de son interlocuteur. Cole préférait le mystère, mais puisqu’elle le demandait…


-Je ne l’ai pas encore dis, répondit-il en souriant. Cole Turner, ajouta-t-il en présentant sa main en guise de salutations.
Il ne doutait pas qu’elle se présenterait elle-même, inutile de le lui demander
.

-J’espère que vous n’avez pas de trop gros soucis, demanda-t-il en faisant allusion au coup de fil.

Il voulait aussi savoir s’il aurait le temps d’en savoir un peu plus sur elle.


-Quoiqu’il en soit, un bon café ne peut que faire du bien. Que désirez-vous boire ?

La jeune femme lui fit part de sa commande et il se dirigea vers le comptoir. Il paya le tout et s’en retourna à sa place.

-Voilà pour vous, dit-il en déposant la boisson face à elle.

Une fois assis, il jeta un coup d’œil à sa montre, puis prit son café et le leva en direction de sa proie.


-A la vôtre.

Maintenant, il tenterait d’obtenir le plus d’informations possible sur elle. Ensuite viendra l’heure de sa vengeance.

-Alors, je suppose que vous êtes étudiante, dit-il en reposant son verre. La question que je me pose est : en quoi ?

Evidemment, elle aurait pu ne pas l’être ! Il pourrait se tromper, mais il en doutait. Il espérait simplement qu'elle n'était pas esthéticienne ou quelque chose dans ce genre car la discussion tournerait court !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

φ ...The light isn't my choice... Ω


avatar

φ ...The light isn't my choice... Ω

Féminin Messages : 755
Date d'inscription : 02/02/2011
Age : 33

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
54/100  (54/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Quand la peur ne signifie rien ! » PV Cole ¤ Terminé   Mar 17 Jan - 20:37

Visiblement, l'homme face à Sam' manquait de subtilité ! Il ne devait pas très bien savoir y faire avec les femmes même si, pour le cas présent, rien mais vraiment rien n'indiquait qu'il cherchait à draguer. De toute façon, vu son âge, il se ferait bien vite rembarrer par la demoiselle ! Enfin, la question n'était pas là, penser à cela alors qu'il a simplement relevé ce qu'elle avait voulu comme innocent, c'était un peu ridicule. Elle se contenta donc de hausser légèrement un sourcil avant de se présenter à son tour, serrant dans le même temps la main tendue vers elle.

« Enchantée Cole, Samantha Evans. »

Non, elle ne donnerait pas son nom entier, elle n'en voyait pas l'intérêt ; ce n'était pas comme si elle passait un entretient d'embauche ou encore comme si elle se présentait à un des fils héritiers de la couronne d'Angleterre ! Et puis, qui l'appellerait Samantha Britany ? Personne ne le faisait, même son prénom se retrouvait scindé quand on l'appelait alors ce n'était pas pour en rajouter.

Quand ledit Cole parla de la conversation téléphonique qu'elle venait d'avoir, elle ne se sentit pas mal à l'aise mais elle fut légèrement surprise. Cela ne faisait même pas cinq minutes qu'ils se "connaissaient" et il cherchait déjà à s'immiscer dans sa vie et à tout connaitre ? C'était assez mal joué comme tactique. De plus que cela indiquait qu'il avait écouté ce qui s'était dit ; c'était pourtant du domaine du privé bien qu'ils se trouvent dans un lieu public et même si tout le monde pouvait entendre, il était de coutume de ne rien en dire. Une nouvelle fois, elle fronça légèrement les sourcils. Cet homme était plus qu'étrange et elle n'aimait vraiment pas ça mais en bonne actrice qu'elle est, elle gardait une façade parfaite sur le visage hormis ces trois-quatre mimiques qu'elle ne pouvait éviter.

« Ne vous en faites pas, le problème est définitivement réglé. »

Le ton bien qu'en n'était pas sec avait été sans appel, ne laissant pas à Cole l'occasion de répliquer à ce propos et de ne pas chercher à en savoir plus sur ce fameux "soucis" qu'elle avait eu. En plus, s'il posait des questions, Sam' devrait inventer quelque chose et très rapidement car elle ne pouvait clairement pas avouer à ce parfait inconnu - ni à qui que ce soit d'ailleurs - que si elle était dans cet état, c'était parce que ses amies avaient décidé de lui faire faux-bond et ça, sans la prévenir !
Nan mais c'était quand même inadmissible quand elle y repensait... Qui pouvait faire une chose pareille à part elle-même ? Hmm... à croire que Brooke et Eily avait un peu trop trainé avec elle, elle avait fini par déteindre sur elles. Une chose était sûre, elle ne referait pas cette erreur une nouvelle fois.

« Hmm... Un moccha blanc supplément vanille ! »

Elle avait dit cela tout en regardant sur son téléphone le texto qu'elle venait de recevoir. Par un merci, pas un s'il vous plait, elle avait à peine fait attention à lui sur ces paroles, comme s'il ne s'agissait que d'un simple serveur sans intérêt mais attention petite Sam', ce n'était pas du tout ce qu'il était et mieux vaut se montrer prudente avec les inconnus. Cela dit, elle ne s'était même pas rendue compte de son attitude alors comment y prendre gare ?

Cela dit, elle n'était pas totalement impolie ! Quand elle se rendait compte du monde qui l'entourait et que tout ne tournait pas simplement autour de son petit nombril du moins... Aussi quand Cole lui apporta son moccha et le posa devant elle, elle le remercia, le gratifiant d'un large sourire sincère.
Elle fut un peu étonnée qu'il veuille trinqué mais après tout pourquoi pas. Elle ne faisait jamais ça avec un café mais bon, il voulait sans doute boire à leur rencontre ; elle s'exécuta donc sans grandes convictions puis elle but une grande gorgée de son moccha qu'elle aimait toujours autant même au bout du deuxième.

« Vous êtes perspicace ! Je suis effectivement étudiante. En archéologie, et ça me passionne vraiment. »

Elle avait dit ça tout à fait naturellement, sans fioriture ou autre superflu. Même si, oui au delà de son apparence de petite fille sage et perfectionniste sur son apparence, elle était réellement intelligente...
Tout aussi naturellement, elle ajouta :

« Et vous ? Vous travaillez dans quoi ? »

Car c'était certain ... Lui n'était plus étudiant !






Samantha
Britany
Evans
Spoiler:
 

©Dyn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clock-ticking.forumactif.fr/

Démon(e)


avatar

♦ Démon(e)

Messages : 240
Date d'inscription : 16/05/2011
Age : 32
Localisation : nul part

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
5/100  (5/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Quand la peur ne signifie rien ! » PV Cole ¤ Terminé   Dim 20 Mai - 15:32

Cole commençait à croire que la jeune fille était toute sauf agréable. Décidément, les jeunes filles de cette époque ne connaissaient plus le savoir vivre. Autrefois, il y avait du respect et surtout du savoir être. Pour qui le prenait-elle ? Il lui offrait une boisson, et toute son attention était portée vers son téléphone portable ! Si seulement, elle avait pu faire un bond dans le passé, histoire de lui apprendre les bonnes manières !
Ceci dit, ô miracle, elle le remercia pour la boisson. Tout n'était peut-être pas perdu finalement. Un peu de politesse ne lui avait pas écorché la gorge.
Mais Cole était certain qu'elle devait se comporter comme une peste, de temps à autre. C'était certainement le genre de fille qui appréciait qu'on la remarque. Mais le démon ne s'arrêtait pas à cela. Grosse erreur que d'en rester sur la première impression. Creuser plus en profondeur, connaître réellement la personne, ses rêves, ses envies, et surtout ses faiblesses, voilà ce qui étaient intéressant !

Une information non négligeable venait de faire surface. Elle s'intéressait à l'archéologie Lui qui la voyait étudiante esthéticienne, il fut agréablement surpris. Une belle femme intelligente...Son avenir était prometteur, si elle faisait des efforts sur son caractère de chien.
L'archéologie était un bon point en la faveur du démon. Il connaissait plutôt bien les sous-sol de San Francisco...

Évidemment, la question rebondit vers lui. Mais que répondre ? « Je suis nettoyeur des enfers ». Cela ferait tout de suite mauvaise impression ! Voir elle le prendrait pour un fou.


-Je suis avocat, répondit-il avant de boire une nouvelle gorgée de son café.

Autant dire un métier qu'il connaissait ! Mais il ne désirait pas s'étendre davantage sur sa fonction. Si elle posait des questions, il répondrait, mais autant rester aussi flou que possible. Et puis, finalement, le but n'était pas qu'il se dévoile mais d'en savoir plus sur elle.


-En tant qu'étudiante en archéologie, avez-vous déjà une préférence pour une époque en particulier ? Ou pour un peuple ? Par ici, il doit y avoir pas mal de recherches sur les anciens peuples Mexicains.
Avez-vous déjà été dans les anciennes mines d'or de San Francisco ?


Balthazar ayant un certain âge avait connu cette époque. Il y avait, déjà, une forte activité démoniaque à San Francisco. Ce n'est pas pour rien, qu'il y avait des légendes de mines maudites ! Beaucoup de démons avaient sauté sur l'occasion de la surpopulation pour s'amuser.

Il but une autre gorgée de son café. Il attendait d'être encore surpris par elle. Si elle était vraiment passionnée, elle ne devrait pas se faire prier pour parler de sa passion !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

φ ...The light isn't my choice... Ω


avatar

φ ...The light isn't my choice... Ω

Féminin Messages : 755
Date d'inscription : 02/02/2011
Age : 33

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
54/100  (54/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Quand la peur ne signifie rien ! » PV Cole ¤ Terminé   Mer 20 Juin - 21:37

La réponse fut simple et relativement expéditive. En effet l'homme ne s'attarda pas sur sa fonction. Il était avocat, point barre. Cela surpris un peu Sam' qui aurait aimé qu'il fasse preuve d'un peu plus de conversation mais bon, peut-être n'avait-il pas apprécié les paroles qu'elle avait eu et dont elle ne s'était absolument pas rendue compte. Mais si tel était le cas, il ne parlerait pas souvent ; Samantha avait souvent cette attitude désinvolte et supérieure.

Dans la suite de la conversation, il sembla s'intéresser de prêt à ce que faisait la belle. Un peu trop peut-être mais étant donné qu'on s'intéressait à elle, elle n'allait pas pinailler. Et puis, elle n'était pas vraiment le genre à se méfier des gens. La condescendance vous créé une carapace assez pratique en société même si elle en perdait par la même sa bonne conscience. Et vu celui qui lui faisait face, elle aurait bien besoin d'un Jiminy auprès d'elle mais ... elle n'en savait bien sûr rien.
Elle but une nouvelle gorgée avant de répondre :

« Vous semblez beaucoup vous intéresser à ce que je fais ou du moins, à ma branche ! »
Elle ne savait pas trop en fait si elle devait être flattée ou si elle devait faire attention à lui mais autant le dire, la flatterie lui convenait bien davantage. Et c'est pourquoi, sans vraiment se poser de question, elle poursuivit :

« En réalité, je savais déjà quelle période je souhaitais étudier avant même de m'inscrire dans la filière. J'ai TOUJOURS été passionnée par la Chine et l'Asie de façon plus générale avec leurs architectures passionnantes et leur religion ô combien intéressante. J'ai toujours voulu aller là-bas et ma formation va le permettre pour, en plus, faire mes propres fouilles et recherches. » Elle fit une pause, reprenant son souffle et s'assura dans le même temps que Cole suivait toujours, s'intéressant réellement à ce qu'elle racontait. Elle en profita aussi pour reprendre une gorgée de son moccha. Ce serait dommage qu'il refroidisse tout de même. Elle détestait devoir le mettre au four à micro-ondes pour le réchauffer, il n'avait plus la même saveur ensuite ; il perdait en arômes. « Pour ce qui est de San Francisco, oui j'ai dû en étudier les sols et quelques parcelles plus en profondeur mais c'est loin d'être le plus passionnant pour moi. Je préfère aller visiter les mines de charbon en Chine plutôt que les mines d'or de San Francisco ! » Elle rigola. « Vous devez trouver ça bizarre ! »
Cole était un homme, et comme tout homme qui se respecte, il était intéressé par l'or et l'argent. En même temps, il était avocat ; qui fait ce métier par amour du droit et de la justice de nos jours ? Non, il devait juste apprécier la paye qui tombait à la fin du mois !

« Mais finalement, pour répondre à votre question, oui j'y suis allée une fois, lors d'une sortie avec ma promotion mais nous n'y sommes pas resté longtemps. Pourquoi ? Vous connaissez ? »
Elle ne voulait pas non plus trop monopoliser l'attention ; sans doute l'avait-elle déjà suffisamment fait et il fallait mieux laisser à Cole le privilège d'en placer une. Mais bon ... s'il la lançait sur la Chine, il risquait de passer la nuit ici ! Prendrait-il ce risque inconsidéré ? Elle le saurait sans doute bientôt à moins que son discours présent n'ait déjà endormi son nouvel interlocuteur.






Samantha
Britany
Evans
Spoiler:
 

©Dyn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clock-ticking.forumactif.fr/

Démon(e)


avatar

♦ Démon(e)

Messages : 240
Date d'inscription : 16/05/2011
Age : 32
Localisation : nul part

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
5/100  (5/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Quand la peur ne signifie rien ! » PV Cole ¤ Terminé   Dim 5 Aoû - 12:41

Cole écoutait la jeune femme qui se trouvait en face de lui. Il avait trouvé sa passion. Peut-être y en avait-il d'autres mais il le découvrirait peut-être plus tard. En tout cas, cette passion pour l'archéologie Chinoise n'était pas inintéressant. Il connaissait bien ce peuple...ou du moins le peuple démoniaque. Lorsqu'il était la Source, il savait qu'il pouvait compter sur eux. Même les démons avaient un certain respect pour les plus puissants. La plupart respectait l'honneur de servir la puissance maléfique. Rien à voir avec les occidentaux qui cherchaient à prendre votre place !

La jeune femme reprit la parole, pour lui faire bien comprendre que tout ce qui l'intéressait était la Chine. Il l'avait bien compris ! Pourtant les mines de charbons de San Francisco étaient très intéressantes ! Il s'agissait d'un lieu de rendez-vous pour les démons, maintenant qu'elle est désaffectée.
Il aurait bien aimé l'amener juste pour qu'elle découvre qu'il y avait des squelettes. Oh et elle aurait sans doute terminée comme eux.
Il imagina l'espace d'un instant la sortie organisée par l'école, sous terre, ignorant la présence d'une menace. D'ailleurs, il fut étonné qu'il ne se soit rien passé. Elle n'avait pas l'air traumatisé par cette visite.

-Je ne connais pas vraiment non. Mais les mines appartiennent au patrimoine de San Francisco. Et j'ai eu une affaire qui était liée à ces mines. Lors d'une visite comme la vôtre, un corps a été découvert. J'étais l'avocat à la défense.

En réalité, il savait parfaitement qui était l'auteur du meurtre. Mais il n'allait pas accuser un démon ! On l'aurait pris pour un fou, et il aurait grillé sa couverture. Non, au lieu de ça, il avait fait en sorte que ce soit un rival : un juge qui n'avait rien demandé mais qui commençait à mettre son nez là où il ne fallait pas. Il avait été condamné à la peine de mort. Bon débarras !

-Et pour en revenir à vous, je ne trouve pas bizarre de préférer une culture à une autre. Je comprends parfaitement que vous préféreriez visiter les mines de charbon de Chine plutôt que les nôtres. Pour ma part, ce que je trouve fascinant chez ce peuple, ce sont leurs traditions et leurs croyances. Ici, on ne trouve plus personnes effectuant une purification d'un lieu avant d'y emménager. Là bas, il y a encore des personnes qui le font. Tout ce qu'ils mettent en œuvre pour éloigner les « démons » alors qu'ici personne ne ferait ça ! A part peut-être les fous !

Bon, il y avait aussi les sorciers et sorcières mais mieux valait éviter de les mentionner.

Il termina son café et enchaîna.

-Pour ma part, je m'intéresse plus au moyen-âge et au siècle des lumières. Au moyen-âge car les légendes étaient très présentes. C'était aussi le temps des rois et chevaliers. Peut-être que c'est le gosse qui est en moi qui parle, dit-il en souriant.

Ce n'était pas totalement faux. Cole était né à l'époque du Moyen-Age. Il avait vécu son enfance et était devenu adulte à cette époque. Son apprentissage démoniaque avait débuté à cette époque. Au fond de lui, c'était une période qui lui était chère. C'était aussi à cette époque qu'avait commencé les chasses au sorcières. Il était quelque peu nostalgique de cette époque.

-Le 18ème siècle car c'était un siècle de raffinement, d'expression artistique, de philosophie, mais aussi de complots, de trahisons. L'intelligence se développait mais pour servir le bon comme le mauvais.

Qu'est-ce qu'il avait aimé cette époque. Que des coups bas, que des manipulations, complots, compétitions...Il avait même été jusqu'en France pour participer à la révolution française. Non pas qu'il s'intéressait à la politique du pays, mais parce que c'était une bonne occasion de tuer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

φ ...The light isn't my choice... Ω


avatar

φ ...The light isn't my choice... Ω

Féminin Messages : 755
Date d'inscription : 02/02/2011
Age : 33

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
54/100  (54/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Quand la peur ne signifie rien ! » PV Cole ¤ Terminé   Jeu 16 Aoû - 21:59

Aussi surprenant que cela puisse paraitre, Sam' fut étonnée par la tournure que prenait la conversation. Pourquoi donc Cole parlait ainsi d'une histoire qui avait eu lieu par le passé ? On aurait pu croire qu'il voulait faire peur à la jeune étudiante en disant de telles choses. Et ça aurait pu être le cas si elle avait eu à retourner dans ces mines mais heureusement, ce n'était pas au programme dans l'immédiat. L'air de rien, ça lui laisserait le temps de vérifier les informations données par le soi-disant avocat. D'autant plus qu'elle était intimement persuadée que les avocats n'avaient pas le droit de parler des affaires qu'ils avaient eu à traiter ; surtout pas à une inconnue. Mais elle se trompait peut-être ; le juridique, ce n'était pas vraiment son domaine et elle n'était pas la plus attentive aux rares cours de droit qu'elle avait à la fac. Elle ne répondit donc pas à cette pseudo provocation et le laissa continuer.

La jeune femme esquissa d'ailleurs un sourire à la suite de la conversation. C'était plutôt agréable de se trouver face à quelqu'un qui avait de la culture et surtout sur un thème qui l'intéressait. Elle le regarda fixement l'espace d'un instant, presque fascinée par ces paroles qu'elle aimait entendre. Elle se contenta d'une réponse des plus simples :

« C'est tout à fait ça ! » Elle voulut alors se taire mais elle avait tellement à dire qu'elle ne put empêcher certaines paroles de lui échapper : « Mais vous savez que certaines familles expatriée de là-bas et vivant à China Town exercent toujours ces rituels ancestraux ? »
Et c'était vrai. Elle l'avait déjà vu faire chez une de ses camarades de classe et elle avait été émerveillée. La grand-mère de ladite élève avait même dit qu'aucune créature maléfique ne pouvait rentrer chez eux car la maison était protégée par un sort puissant. Bien sûr, Sam' ne croyait pas à la magie donc elle ne pensait pas que cela soit vrai mais ces croyances anciennes la fascinait réellement et elle aimait toujours entendre ce genre d'histoire. Que ce soit de Chine ou d'Egypte voire même de Grèce, les mythes étaient passionnants la plupart du temps, c'était indéniable.

Cole reprit le fil de la conversation, la centrant sur ses propres gouts cette fois et Sam' apprécia également. C'était tellement bon d'évoquer ces sujets de conversation. Une chose était sûre, ça n'aurait pas été le cas avec les "amies" qu'elle aurait dû retrouver.

« Vous avez raison, le Moyen-Âge est une très belle période et complexe aussi... »

Mais la jeune étudiante n'allait pas trop s'aventurer à en dire plus sur ladite période car elle était loin d'être experte en le domaine. Bien sûr, elle avait eu des cours dessus mais le plus gros qu'elle connaissait était ce qu'elle avait vu dans les diverses séries qu'elle avait pu voir.
Enfin, qu'elle ne passe pas pour une inculte, elle avait bien sûr appris les nombreux cours qu'elle avait eu sur le sujet mais elle avait la faculté de retenir pour le jour de l'examen et d'oublier dans les semaines suivantes. L'histoire médiévale, c'était en première année, bien loin derrière elle en somme !

En une gorgée supplémentaire, elle eut fini son moccha blanc et bien que la conversation devenait de plus en plus intéressante pour elle, elle se demandait ce qui allait bien pouvoir se passer à présent. Après tout, elle n'allait certainement pas passer tout l'après-midi avec cet homme dont finalement elle ne connaissait absolument rien à part qu'il était avocat et aimait le Moyen-Âge... Et bien entendu, elle ne se voyait pas lui dire "bon, j'ai terminé mon café, j'm'en vais. Merci encore hein !" bien que ça pourrait tout à fait lui ressembler, le merci en moins ! Lui restait du coup simplement à attendre de voir ce que ferait Cole, lui aussi approchant de la fin de sa boisson chaude.






Samantha
Britany
Evans
Spoiler:
 

©Dyn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clock-ticking.forumactif.fr/

Démon(e)


avatar

♦ Démon(e)

Messages : 240
Date d'inscription : 16/05/2011
Age : 32
Localisation : nul part

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
5/100  (5/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Quand la peur ne signifie rien ! » PV Cole ¤ Terminé   Lun 29 Oct - 11:03

Cole devait admettre que cette conversation était fort plaisante. Il ne perdait pas de vue sa vengeance mais cette jeune femme paraissait moins superficielle qu'elle n'en avait l'air. Pourquoi une jeune femme qui semblait intelligente, cultivée et agréable se cachait-elle derrière un masque qui la dévalorisait ? Pourquoi cette attitude hautaine au premier abord ? Le démon avait envie de creuser un peu plus. Il ne savait pas encore ce qu'il allait faire d'elle, mais il était certain qu'il n'allait pas la laisser tranquille.

En tout cas, elle n'avait pas l'air de croire en la magie... Quoique...Elle semblait tout de même intéressée par cette culture. Si elle savait...Les chinois n'étaient pas les seuls à protéger leur maison contre les mauvais sorts. Les sorcières aussi exerçaient ce genre de protection.

Finalement il décida qu'il n'allait pas la tuer, du moins pas pour le moment. Sa colère s'était calmée avec la conversation, mais la tuer aurait été trop facile. Pourquoi ne pas la manipuler d'abord ?

-Ecoutez, cette conversation est fort intéressante mais le devoir m'appelle.

Il hésita à lui donner son numéro ou à l'inviter pour venir voir sa collection d'objets datant du Moyen-âge à aujourd'hui...Mais elle aurait trouvé ça louche. Un homme d'une quarantaine d'années invitant une jeune femme de vingt ans, il y avait de quoi se poser des questions, et jouer la prudence.

Il termina son café, et jeta un coup d'oeil à sa montre.

-Ce fut un plaisir de vous rencontrer et je vous souhaite de réussir dans vos études, dit-il en se levant.

Il hésita ensuite à la suivre, mais il n'en avait pas besoin. Il allait se renseigner sur elle : où elle habitait ? où faisait-elle  ses études ? Qui fréquentait-elle ? Quel était son passé ? Quels étaient ses rêves ?

Après avoir échangé encore deux trois mots avec la demoiselle, il s'éloigna, ravi de cette rencontre. Il lui fallait maintenant reprendre ses activités. Vu qu'il avait perdu une occasion d'infiltrer le réseau des mafieux, il devait recommencer. Mais ce n'était pas les idées qu'il lui manquait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

φ ...The light isn't my choice... Ω


avatar

φ ...The light isn't my choice... Ω

Féminin Messages : 755
Date d'inscription : 02/02/2011
Age : 33

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
54/100  (54/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Quand la peur ne signifie rien ! » PV Cole ¤ Terminé   Sam 10 Nov - 22:55

Samantha fut des plus troublée de la façon dont les choses se terminèrent car oui, c'était bel et bien ce qui était en train de se passer... Comme s'il avait lu dans ses pensées, Cole annonça que le devoir l'appelait et qu'il devait partir. C'était quand même des plus troublant comme réaction si peu de temps après ce que Sam' avait pensé. Mais elle n'y porta pas plus d'attention que cela puisque, après tout, elle aussi voulait partir.
Elle l'écouta donc parler et lui fit un sourire poli même si elle se fichait pas mal de ce qu'il pouvait bien lui raconter sur ce coup. Il partait, quel intérêt y avait-il donc à écouter réellement ce qu'il disait à présent ? Autant parler d'archéologie et d'antiquité était intéressant autant savoir s'il allait rentrer chez lui ou faire la grosse commission avant de partir ne lui importait pas du tout.

Elle se leva en même temps que lui et lui serra la main, par ... courtoisie ?! Sans doute oui. Et puis, il faut bien dire au revoir tout de même. Elle ne se gêna pas alors pour mentir un peu :

« Plaisir partagé ! Et merci pour les encouragements. »

Elle n'ajouta rien de plus car au fond ... elle se fichait pas mal de ce qui pouvait advenir de lui à présent. San Francisco était si grand qu'il y avait quand même peu de chance pour qu'elle retombe sur lui un jour. Et puis ... un quarantenaire ... c'était bien loin d'intéresser la jeune femme. S'il avait eu quatre-vingt ans, sa paye et ses ressources d'avocat ainsi qu'une pneumonie qui le mènerait bientôt en soins palliatifs, oui, elle aurait fait un effort mais là ... à moins d'un malencontreux accident de voiture, il avait l'air bien loin de la mort et donc loin de lui laisser un quelconque héritage.
Réellement aucun intérêt donc !

Et c'est ainsi que Samantha se dirigea vers la sortie du centre commercial pour finalement rentrer chez elle. C'était après tout ce qu'elle avait de mieux à faire...

FIN






Samantha
Britany
Evans
Spoiler:
 

©Dyn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clock-ticking.forumactif.fr/
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Quand la peur ne signifie rien ! » PV Cole ¤ Terminé   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand la peur ne signifie rien ! » PV Cole ¤ Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La mort n'est que la mort ; on ne signifie rien par sa mort mais on la subit. [PV Graham]
» La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la destruction.
» Anna ~ Le nom ne signifie rien....
» Sigyn Hel ~ Méfiez-vous de l'agneau, il n'a rien à envier au loup... [Terminé]
» Arthémis - le corps n'est rien sans l'âme [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed's Chaos, the new war ::  :: ▬ San Francisco | Centre ville ¤ :: Le Centre commercial & autres commerces ¤-