AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  Solarys ... Vampire voleuse et traitresse ... ||UC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Vampire


avatar

♠ Vampire

Messages : 520
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 37
Localisation : J'aime le cimetière, j'y serais sûrement...

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
54/100  (54/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Solarys ... Vampire voleuse et traitresse ... ||UC   Sam 3 Déc - 17:07

Solarys

Âge Près de 500 ans mais a l'apparence d'une jeune femme de vingt-cinq ans ans
Pouvoirs Pouvoirs Vampiriques : Transformation en chauve-souris ; Suivi psychique d'une proie & Accroche au plafond sous forme humaine
Camp Maléfique
Race Vampire
Métier/Activité Voleuse à ses heures perdues...

ft. Victoria Francès
Moi j'aime pas les épinards !

J'aimeJe hais
  • Moi
  • Les hommes
  • Faire souffrir
  • Le Sang
  • Fumer
  • Les gens niais
  • Les humains
  • La Source
  • Tisha
  • Le jour
Ce que je suis, ce que je montre :

Solarys est une jeune femme de taille moyenne. Ni trop grande ni trop petite, elle mesure dans les 1m70. Elle n'a rien à envier aux mannequins les plus célèbres. En effet, sa taille est fine et sa ligne gracieuse, elle possède une poitrine relativement développée qu'elle aime mettre en valeur par des décolletés ou des bustiers serrés. Elle a un visage qui parait doux au premier abord mais qui peut très vite se durcir lorsqu'on fait ou dit quelque chose qui lui déplait. Sa peau est d'une blancheur qui serait inhabituelle si elle était humaine. Ses yeux sont d'un bleu profond, presque métallique que beaucoup envient et dont on a du mal à se défaire. En effet, son regard est plongeant et pénétrant. La belle a une étincelante chevelure rousse d'une longueur plus que raisonnable. En effet, ses cheveux tombent en dégradé sur le creux de ses reins.
Côté vestimentaire, jamais vous ne la verrez avec des couleurs claires ou alors, ce ne sera que pour mieux vous appâter ! Le noir et le bordeaux sont le plus souvent de mise avec la demoiselle qui trouve que ces couleurs lui siéent à merveille. Elle préfèrera les jupes longues en velours aux pantalons ainsi que les bustiers aux T-Shirt amples. De même, les talons aiguilles ne sont pas pour elle, elle préfèrera donc de jolies ballerines noires.

Avec le temps, on apprend à se forger un caractère et celui de Solarys est, comme on le dit, bien trempé. Autrefois si douce, les évènements dont elle a été victime et sa vie au fil des siècles ont fait d'elle un être cruel et presque sans cœur. Pourquoi presque ? Parce que Solarys aspire toujours à une chose : trouver l'amour, le vrai, celui qui lui a été retiré si tôt.
Elle est sanguinaire et violente mais saura se fondre dans la masse quand il le faudra. Bien entendu, son statut de vampire l'empêche de sortir de jour et c'est pourtant une chose qu'elle désirerait faire. Cela lui complique beaucoup la vie mais en cinq cent ans, on apprend à vivre avec...
On peut dire de Solarys qu'elle est le genre joueuse. Elle aimera jouer avec ses victimes avant de s'en repaitre. De même, s'il s'agit d'hommes à son goût, elle aimera les voir comme des objets sexuels parfois, lui permettant d'assouvir certaines de ses envies.
Malgré tout cela, des relents de sa vie d'avant reviennent parfois. Ainsi donc, il ne sera pas étonnant de croiser une Solarys sensible par moment. Mais ne vous réjouissez pas ... ces moments sont bien rares !
Ce que tu sauras de moi...

PARTIE 1 :

Solarys est née il y a bien longtemps dans une famille très riche. Ses parents étaient comte et comtesse et disposaient de nombreuses terres ; leur domaine était un des plus grand du royaume. Ils étaient enviés par pas mal de gens mais étonnement, ils étaient très généreux envers tous ceux qu'ils croisaient. Même les plus mauvais avait droit à quelque chose, dans l'espoir que cela les rende meilleurs. Ils étaient donc enviés mais également détestés par les familles du même rang qu'eux. Ces gens n'appréciaient pas qu'une famille d'un tel rang s'abaisse à tant de familiarité avec les gens du village (fermiers ou serviteurs...). Ils n'appréciaient pas non plus que la famille de Solarys soit plus aimée et plus riche (malgré tout ce qu'elle donnait) que la leur.

Lors de son enfance, au début, tout allait pour le mieux jusqu'à ce qu'elle aille à l'école. Là, Solarys était entourée de tous ces enfants de niveau social égal au sien et ils avaient tous entendu leurs parents déblatérer sur sa famille. Ainsi, ils adoptaient les attitudes de leurs parents en repoussant la jeune fille et en lui en faisant voir de toutes les couleurs. Ainsi, il lui est assez souvent arrivé de se retrouver bloquée dans les sanitaires ou pendue la tête en bas en haut d'un arbre ou encore recouverte d'encre. Mais, pour le bien de la famille et sa popularité, elle ne disait rien. Elle appliquait cette phrase bien connue qui dit : "Si on te gifle, tend l'autre joue". La plupart du temps, les autres enfants la laissaient tranquille au bout de quelques minutes, blasés de sa lassitude.

Adolescente, Solarys ne réagissait plus du tout de la même façon. A cet age, son caractère était totalement différent et elle commençait à jouer les rebelles. Bien sûr, cela n'était pas bon pour l'image de la famille... Mais plus ses parents la réprimandaient sur son attitude et plus Solarys en faisait. Combien de fois a-t-elle entendu des phrases du style : "Nous ne te priverons pas de voir tes amis, nous savons que tu en as besoin pour t'épanouir mais, à l'avenir, évite ce genre de chose" ou bien : "Tu devrais vraiment arrêter tes sottises ma fille, souviens toi de la phrase qui régit notre famille". Et, cette phrase, vous la connaissez déjà, elle a été citée plus haut ! Ces réprimandes ne touchaient guère l'adolescente. Ses parents n'ont jamais su faire preuve d'autorité avec elle. Sachant que lorsqu'elle était enfant, elle était sage comme une image. Ils ne semblaient pas comprendre ce qu'il arrivait à leur petite fille si parfaite à cette période de sa vie.

Et c'est pourtant là que tout a commencer à basculer dans sa vie!...

PARTIE 2 :

En effet, c'est à l'adolescence que Solarys a commencé à être incontrolable. De plus, étant enfant unique, on peut dire qu'elle pouvait avoir tout ce qu'elle désirait. A cette période, elle se lança donc dans le chantage avec ses parents en les menaçant de quitter la maison ou bien de faire descendre en flèche la popularité de la famille par n'importe quel moyen. Désespérés par son attitude, ils décidèrent de l'envoyer dans une pension catholique très stricte. Bien entendu, Solarys n'apprécia guère cette décision et fit son possible pour se faire expulser de l'établissement. Pourtant à chaque tentative, toutes plus risquées les unes que les autres, elle était toujours réintégrée. Ce n'est que plus tard qu'elle appris qu'à chaque fois, ses parents payaient plus cher afin que le pensionnat la garde. Vu le nombre de tentatives, mieux vaut ne pas imaginer le prix qu'ils payaient pour elle en fin de scolarité !...
C'est également à cette période que Solarys commença à s'intéresser, comme toutes les jeunes filles de son âge (vers 15 - 16 ans) aux garçons. Mais, quelques temps plus tard, elle se dit qu'elle aurait peut-être mieux fait de ne pas s'y intéresser...

Certains jours dans la semaine, les élèves avaient droit à une permission pour sortir du pensionnat. Et un garçon, Aaron, qui plaisait beaucoup à la jeune fille lui proposa d'aller boire un coup dans une taverne. Ils étaient tous deux mineurs, il ne leur était donc pas aisé d'aller dans ce genre d'endroit. Ils tentèrent tout de même l'expérience et ce fut un succès, ils ne furent même pas remarqués. Ce jour là, ils ont beaucoup parlé, beaucoup rit et ... beaucoup bu. L'heure tournait et Solarys se rendit compte au bout d'un bon moment que cela faisait plus de deux heures qu'ils auraient dû être rentrés au pensionnat. Ils partirent donc précipitamment de la taverne. Mais, à leur arrivée au pensionnat, les portes étaient fermées et la grille, bien trop haute, était impossible à escalader... Ils décidèrent donc de retourner en ville afin de trouver un endroit où dormir. L'accueil auquel ils eurent droit ne fut guère chaleureux. La plupart des auberges étaient complètes ou ne voulaient pas les héberger parce qu'elles remarquaient qu'ils étaient mineurs. Les deux amis ont donc, au final, passé cette nuit dans la rue, dans un petit coin où, en théorie, personne n'aurait pu les trouver...

Mais, malheureusement pour Solarys, quelqu'un les trouva !

Alors qu'ils se blottissaient l'un contre l'autre pour se réchauffer, l'adolescente vit un homme approcher vers eux. Cet homme était très grand, il paraissait assez fort mais, relativement âgé par rapport à eux. Il devait avoir une quarantaine d'années. Il s'arrêta non loin de leur "couchette", alluma une cigarette, les observa et avança de nouveau. Solarys sentait son ami qui tremblait. Il avait l'air terrorisé. Elle sut pourquoi mais elle, elle me sentait bien. Après tout, sa famille était toujours aussi respéctée alors, pourquoi lui ferait-on du mal !? L'homme n'était maintenant plus qu'à quelques mètres d'eux. Il pointa son doigt vers Aaron en lui disant :

- TOI ! Dégage...

Réellement effrayé, il s'exécuta et se mit à courir en direction du pensionnat. *Courageux mais pas téméraire !!* pensa la demoiselle. Et voilà qu'elle se retrouvait seule face à cet homme.

- Alors jeune demoiselle, ce n'est pas prudent de se promener seule dans les ruelles sombres.

- En fait, jusqu'à maintenant, je n'étais pas seule ! Mais ... vous l'avez fait fuir... Pourquoi d'ailleurs !?

- Héhé !! Pour pouvoir me retrouver seul avec toi bien sûr. Tu es si belle, si jeune et si ... insouciante !...

- Je ne suis pas tout ce que vous dites... Maintenant, laissez-moi tranquille ! Je veux dormir.
dit-elle sur un ton plus que déterminé.

- Oh mais, je t'en prie, dors et surtout, fais pleins de beaux rêves !...

La voix de l'homme avait quelque chose de sadique mais, à cet âge, Solarys ne s'en rendait pas vraiment compte. Il s'éloigna alors d'elle. Elle se recoucha donc et essaya de s'endormir. C'est alors qu'une main se posa avec violence sur sa bouche, l'empêchant d'hurler. Lorsqu'elle ouvrit les yeux, Solarys vit avec effroi que l'homme était revenu. Il avait dans le regard quelque chose de pervers et cela se confirma dans la suite de cette nuit. Il arracha une des manches de sa chemise afin d'en faire un bâillon pour l'adolescente. Une fois ses mains libérées, il commença à ôter le pantalon de la belle. Elle essayait de crier mais, aucun son ne sortait, elle se débattait mais, il était bien plus fort qu'elle, elle ne pouvait rien faire et elle voyais l'homme qui commençait à enlever son pantalon puis ses sous-vêtements. Le jeune fille était terrifiée, elle ne savais pas exactement ce qui allait lui arriver...

L'homme la viola, cela sembla durer une éternité.

Lorsqu'elle se réveilla avec le levé du soleil, l'homme avait disparu. Il l'avait rhabillé et avait laissé près d'elle un lys noir.


Solarys se leva. Elle avait des douleurs dans tout le corps mais tout particulièrement sous la ceinture. Elle se sentait mal, souillée et elle se dégoutait. *Comment ai-je pu le laisser faire ? Cette fichue phrase, "Si on te gifle, tend l'autre joue" prend ici tout son sens ! Elle ne sert à rien !*
Elle commença à reprendre le chemin du pensionnat puis, se rendant compte qu'elle était dehors, libre de toutes ces contraintes, elle fit demi-tour et se mis à courir sans but précis, sans savoir où elle allait...

PARTIE 3 :

Tout en courant, Solarys repensait à sa famille qu'elle abandonnait en même temps que ce fichu pensionnat. Elle voulu faire demi-tour pour aller chez ses parents mais ils sauraient alors ce qui lui était arrivé cette nuit-là et ça, elle ne le voulait pas. Personne ne devait savoir. C'était pour elle indispensable que tout cela reste secret. C'était une preuve de faiblesse de sa part de s'être ainsi laissée faire.

La jeune fille courrait et courrait, à en perdre haleine. Lorsqu'elle s'arrêta enfin, ce fut pour se retourner sur le village afin de le quitter. Une petite larme coula le long de sa joue. Elle était tout de même triste de quitter tout ce qu'elle avait construit ici jusqu'à maintenant. Mais, elle ne pouvait vraiment pas rester ici.
*Vais-je pouvoir me débrouiller seule ? Il le faut bien...*

Elle se remit à courir... Voilà qu'elle arrivait dans une forêt. Elle lui paraissait très sombre mais elle s'introduit tout de même dedans. Elle n'avait pas d'autre endroit où aller.

Épuisée et assoiffée, Solarys cherchait un point d'eau afin de se reposer un peu. Elle en trouva un non loin de l'entrée de la forêt. Se sentant toujours aussi souillée, la belle ôta ses vêtements et se baigna dans le petit ruisseau.
Elle entendit alors des pas derrière elle. Elle se retourna, effrayée, tout en mettant les mains sur les parties intimes de son corps. Des images et des souvenirs de la nuit précédente la hantaient et lui revenaient en pleine figure, c'était insupportable.

Un homme se tenait là, devant elle. Il était grand, jeune (une vingtaine d'année apparemment) et plutôt charmant. L'adolescente l'observa avec un petit sourire. Il n'avait pas l'air méchant et l'observait avec intérêt. On aurait pu croire qu'il n'osait pas lui parler. Il la regardait avec insistance.

- Qu'avez-vous à me regarder ainsi ?

Il recula d'un pas lorsqu'elle lui parla. *Aurait-il peur de moi !?* Il s'assied alors au sol, en tailleur, la regardant toujours.
Il l'intriguait vraiment et visiblement, elle aussi !

- Vous ne parlez pas ?

Il posa ses mains au sol derrière lui, s'étirant.

- Si... Je parle ! Mais l'instant est trop beau et ne mérite pas d'être dérangé par des paroles inutiles...

Sa voix était douce et ses paroles parurent flotter. Il ne voulait pas parler mais Solarys ne voulait que ça ! Elle voulait tout savoir sur lui. Il avait l'air si intéressant... Elle espérait que ce qu'il était n'était pas qu'une apparence. Alors qu'il détourna le regard un instant, elle en profita pour sortir de l'eau, se rhabiller et venir s'assoir près de lui. Il sembla surpris de sa démarche et s'écarta un peu d'elle.

- Je vous fait peur ?

- Non !

*Pas très causant mais ... tellement charmant !!*

Il restait assez écarté de Solarys. Même la Lune ne l'éclairait pas. Il était comme terré sur lui-même. Elle s'allongea, se reposant un peu...

PARTIE 4 :

Sans même s'en rendre compte, Solarys s'endormit en ce lieu magnifique. A son réveil, l'homme était toujours près d'elle et l'observait. Il semblait ne pas avoir bougé d'un cil.

- Cela fait-il longtemps que je dors ainsi et que vous m'observez ?

Elle n'eut pour réponse qu'un léger sourire en coin. Ce sourire était vraiment charmeur...
L'homme l'intriguait de plus en plus. Elle ne comprenait vraiment pas pourquoi il ne parlait pas.

Au moment où l'adolescente se leva, elle sentit son estomac se tordre et un grognement lui échappa. Elle regarda l'homme gênée ; lui, l'observait toujours, amusé.

- Moi aussi, j'ai faim ! Son sourire était de plus en plus grand. Et ... il avait parlé sans même que Solarys ne lui adresse la parole. *Un bon point ça !*
Elle lui retourna son sourire.

- Savez-vous ce que je pourrais manger dans cette forêt ? Je ne suis vraiment pas persuadée de savoir me débrouiller dans ce domaine.

Une fois de plus, il parut amusé. Les réactions de cet homme étaient bizarres et il mettait de plus en plus de temps à répondre aux questions. Solarys était légèrement irritée car sa faim, elle, ne se calmait pas avec le temps. Ce n'est qu'après un nouveau grognement de son estomac qu'il répondit.

- J'ai bien une idée de ce que moi je veux manger mais, je ne suis vraiment pas convaincu que cela vous plaise...

- Je ne comprends pas ce que vous voulez dire. Il doit bien y avoir des choses à chasser dans le coin ? Je peux fabriquer des armes s'il le faut...
A ces mots, la belle se pencha vers une branche un peu pointue qu'elle avait aperçut près d'elle, à l'opposé de l'homme.

Quand elle se tourna de nouveau vers lui pour lui montrer le substitut d'arme qu'elle avait trouvé, il avait disparu. *Je ne l'ai même pas entendu bouger ! Comment cela est-il possible ?*

La jeune fille comprenait de moins en moins ce qui lui arrivait. *Peut-être ai-je tout simplement rêvé tout cela... Mais ... ça me paraissait si ... réel !*

Elle se concentra alors sur la petite branche pointue et, avec un silex qu'elle trouva au bord du point d'eau, elle commença à l'effilé de plus en plus afin qu'elle soit telle une pointe. Alors que Solarys grattait, grattait et grattait la branche sans faire attention à ce qu'elle faisait, repensant encore et encore, la branche lui cassa dans les mains. *Zut !*

Elle regarda alors le silex et se dit que cette arme là était peut-être mieux finalement. Bien plus solide en tout cas... Elle monta alors à l'arbre près d'elle (sous lequel s'était allongé l'homme mystérieux) et cassa une branche bien plus solide. Une fois redescendue, la belle récupéra le silex qu'elle essaya de fixer au bout de la branche grâce à des morceaux de tissus provenant de ses vêtements. Il lui sembla être prête pour commencer une petite chasse.

Elle s'enfonça donc plus profondément dans la forêt, quittant son point d'eau. *J'y reviendrais surement mais ... la faim me tuera ! Il faut que je mange.*

Elle avança donc, à pas feutrés, à travers les bosquets. Peu d'animaux se trouvèrent sur son chemin. Le seul qu'elle réussi à trouver enfin fut un lapin ou un lièvre, elle ne savait pas trop faire la différence mais, cela importait peu. Maintenant qu'elle avait repéré la proie, il fallait tuer... Le moment le plus difficile pour elle. Elle ne voulait même pas voir les servantes déplumer un poulet à la maison et maintenant, il fallait qu'elle tue...

Solarys guetta le lapin un instant, il ne bougeait pas beaucoup. Cela lui facilitera la tâche. Il se mit alors à faire sa toilette, lui tournant le dos. *Parfait !* Elle sortit de ma cachette d'un bond et se jeta sur le lapin, l'arme pointée vers lui. Elle se fit plus violente que jamais. Elle n'aurait jamais soupçonné ça d'elle ! Elle ne se souvient pas bien des détails de ce "Meurtre" et à dire vrai, elle préfère ne pas se les remémorer. Lorsque Solarys se redressa enfin, le lapin était bien mort, les tripes sortant de son ventre. *Et dire que c'est moi qui ai fait ça... J'ai du mal à y croire ! Bon ... Maintenant, il faut te faire cuire. Feu !?* Elle fouilla dans ses poches, en sortit un petit verre de lunette qu'elle avait volé à son grand-père voilà des années. Elle ne pensait pas qu'il lui servirait un jour et pourtant ... *Bon, je pense qu'il me sera utile et le soleil est encore là. Il faut faire vite !* Elle remit le verre dans sa poche, prit le lapin sur son épaule et se dirigea de nouveau vers ce qui était à présent son point d'eau. Du sang dégoulinait sur son épaule et le long de son dos. Il était chaud, cela lui faisait du bien car la nuit était bien là maintenant et elle serait très fraiche.

Sur son chemin, Solarys ramassa quelques brindilles sèches afin de se faire un feu. De retour au point d'eau, elle posa le lapin et rassembla les branches. Elle ressortit son verre qu'elle orienta en fonction du soleil, pour que celui-ci passe par la lentille et brûle les branchages qui se trouvaient dessous. Sa crainte fut que le bois ne soit trop humide mais elle parvint à allumer son feu avec succès ; elle en était fière. Elle embrocha sa proie sur une branche et la fit rôtir à tours de bras.

Après plusieurs minutes de cuisson, à tourner et retourner la bête, elle la goutta. Elle était parfaite ; pour l'endroit et la situation en tout cas ! La première étape de sa vie en solitaire dans la forêt venait d'être franchie. Elle réussit non sans mal à se persuader alors qu'elle pouvait vivre seule, en se débrouillant. Bien que la chasse ne soit pas la seule épreuve à laquelle elle aurait à être confrontée....

PARTIE 5 :

Après plusieurs années, restée toujours à l'entrée de la forêt, où elle réussis à se débrouiller seule, avec la chasse et son point d'eau (et la petite cabane de fortune qu'elle s'était fabriquée), il arrivait toujours à Solarys de penser quelques fois à ses parents. Elle était là, à se demander s'il leur arrivait de penser à elle et s'ils avaient cherché à la retrouver mais ... cette réponse, il semble qu'elle l'attend toujours...
Elle ne revit pas non plus l'homme mystérieux.
Pas jusqu'à ce jour en tout cas.
Ce jour où, une nouvelle fois, un changement se passa dans sa vie.
Nous étions le 16 juin. Le soleil avait été très haut dans le ciel toute la journée et la chaleur avait été accablante. La belle fut bien heureuse de voir la nuit arriver... La nuit était à la fois fraîche et douce.
Il était maintenant environ 22h et dans 16 minutes, sonnerait l'heure de ses vingt ans... Elle allait les fêter seule, comme tous ses autres anniversaires. Mais, elle ne sut pas vraiment pourquoi, elle fut plus perturbée par ce jour là. Peut-être que les vingt ans étaient quelque chose d'important pour elle. Il faut dire que cela marquait un virage important dans la vie d'une jeune femme. La maturité, le mariage ... l'amour. Mais ... tout cela, elle ne l'avait pas encore rencontré. La maturité lui fut imposée mais ... le reste. Peut-être cela l'attendra-t-il au coin d'un chemin de cette forêt mais ... elle en doutait sérieusement.

Alors que Solarys se demandait si elle ne ferait pas mieux de quitter cette forêt pour retourner en ville, elle entendit un bruit dans l'eau derrière elle. Elle se retourna rapidement et vit, dans "Son" point d'eau l'homme de ses premiers jours ici, en train de se baigner. Il semblait ne pas avoir vieilli d'une année. La belle ne put empêcher un immense sourire de se dessiner sur son visage. Non seulement cela lui faisait plaisir de voir quelqu'un ici mais surtout, le voir lui... Il était toujours aussi beau et mystérieux. Elle ne lui adressa pas un mot et se dirigea vers son feu. Elle prit une de ses proies mortes qui pendait à la branche d'un gros chêne et l'embrocha afin de la faire cuire. Pour sa soirée de "fête", ce serait biche aux champignons crus. (Oui, elle avait aussi appris à distinguer les racines comestibles même si cela lui coûta de nombreuses douleurs d'estomac et même quelques pustules indésirables !) Elle ne prêta aucune attention à l'homme, appliquant ce qu'il lui avait fait la première fois. Nous verrons s'il viendra lui parler !

*Cette fois, il ne s'enfuira pas à cause du repas !* pensait-elle.

Solarys vint s'assoir au bord du feu, l'observant nager. Il était si gracieux que s'en était presque déconcertant. Il paraissait ne faire qu'un avec l'eau. Elle mourrait d'envie de le rejoindre mais, elle ne voulait pas le faire fuir une fois de plus. Elle restait donc là, attendant qu'il fasse le premier pas.

Son festin était maintenant prêt et l'homme nageait toujours sans lui prêter aucune attention. Cela faisait près d'une heure qu'il était là ! Solarys se décida donc à lui parler manquant à ce qu'elle s'était promis (l'attendre !).

- Avez-vous faim ? J'ai à manger pour quatre au moins !

Il s'arrêta de nager un instant, la regardant avec des yeux très mystérieux, à l'image de tout son être. Seule sa tête émergeait. On aurait vraiment pu croire qu'il n'avait pas de corps. Il sembla hésiter puis, après quelques secondes où leurs regards ne se lâchèrent pas, il sortit de l'eau. Il était en caleçon et torse nu. Sa sortie fut des plus gracieuses et la jeune femme observa avec délectation l'eau dégouliner le long de son corps.

- Si vous avez cuisiné une partie bien saignante, cela m'ira parfaitement.

Elle le regardait avec le plus grand des sourires qu'elle pouvait offrir.

- Il me semble que tout a été cuit à peu près de la même façon mais ... vous devriez bien trouver un morceau à votre goût !

Il observa la biche et chercha un endroit moins cuit que les autres. Il ne sembla pas trouver grand chose qui lui plaise mais pris tout de même un bon morceau. Elle voyait bien à sa tête que tout cela était trop cuit pour lui mais, elle ne dit mot. S'il voulait quelque chose de saignant, il fallait sortir de l'eau avant !

Durant le repas, ils n'échangèrent pas un seul mot. Il arrivait que leurs regards se croisent mais cela était rare. Il l'intimidait et Solarys se demandait pourquoi il avait refait irruption aujourd'hui, après tant de temps et surtout en ce jour précis...
Son esprit était torturé entre l'envie de lui poser toutes ces questions et l'envie de préserver ce silence pesant mais tellement agréable.

Une fois qu'ils eurent tous deux terminé leur festin, il prit le visage de la jeune femme dans ses mains et le releva doucement vers lui, la forçant à le regarder dans les yeux.

- Merci pour ce délicieux repas et pour cet agréable moment.

Elle ne put lui répondre, intimidée par la profondeur de son regard si intense.
Il se leva et ajouta alors :

- Je te souhaite un très bon anniversaire. J'espère que cette soirée t'a été agréable...

Solarys allait le remercier pour tout cela lorsque la phrase qu'il venait de prononcer fit le tour de son esprit. *Mais ... comment sait-il ? Je ne lui ai jamais vraiment parlé ! Pas de ça en tout cas, j'en suis sûre...* Avant même qu'elle eut le temps de chercher une autre réponse plausible, il se pencha sur elle et l'embrassa d'un délicat baiser du bout des lèvres. Instinctivement, les yeux de Solarys se fermèrent à ce contact si doux mais, elle n'en comprit pas exactement la raison.

Un bruit de vent dans les feuilles des arbres, elle rouvrit les yeux... Personne. Une fois de plus, il avait filer sans rien dire de plus.

Et elle restait là, avec le gout si parfait de ce baiser si furtif.

PARTIE 6 :

Solarys repensait souvent à ses parents sans jamais avoir l'envie d'aller les voir. Avec le recul, elle se disait que si vraiment ils avaient voulu la retrouver, ils auraient fouillé terre et mer mais, ils ne sont même pas arrivés jusqu'à la forêt à la sortie du village ! Alors... elle ne voyait pas pourquoi elle se déplacerait pour des gens qui l'ont probablement oublié ou remplacé.

Cependant, elle repense sans cesse au baiser de "l'homme mystérieux". Elle rêve souvent de lui. Et à chacun de ses anniversaires, elle espère qu'il refera une apparition mais, cela fait aujourd'hui cinq ans qu'il a de nouveau disparu et son cœur se meurt à l'attendre en vain.
Personne d'autre à l'horizon. Elle serait presque désespérée si elle n'avait pas cet espoir à toute épreuve qui la ronge à petit feu. Cet homme est pour elle si parfait qu'elle ne peut se restreindre à l'oublier et elle ne fait que penser à lui.

Elle l'a cherché dans la forêt, se disant qu'il habitait probablement là mais ... elle ne l'a jamais trouvé.
Une autre pensée l'avait envahie. *Peut-être apparaît-il tous les cinq ans !?* C'était à peu près l'écart de temps qu'il y eut entre leurs deux rencontres. Solarys ne pouvait donc s'empêcher d'espérer que bientôt, il lui reviendrait. Et alors, elle ne le laisserait pas partir aussi facilement...

Nous étions de nouveau le 16 juin et la journée avait été un peu plus fraîche que 5 ans auparavant. Elle fêtait donc ce soir ses 25 ans et par la même occasion, ses 10 ans de solitude. Cette situation commençait réellement à lui peser. Elle ne savait pas trop si elle réussirait à le supporter encore bien longtemps...
Il le fallait pourtant.
Elle n'avait pas très faim ce soir là, étant un peu déprimée par toutes ces pensées qui lui rongeaient la vie.

Mais bientôt, la vie ne sera plus un problème...

La jeune femme tournait en rond près du point d'eau, sans trop savoir que faire pour oublier tout ça et se changer les idées. Après une dizaine d'aller-retour sans résultat, à regarder le sol, elle fonça dans quelqu'un qu'elle n'avait pas entendu arriver. Elle leva doucement la tête. Elle cru rêver... C'était bien lui ! Il était là, face à elle , bien réel (elle l'espérait du moins.).
Sans réfléchir à ses actes, elle lui sauta dans les bras et lui donna un baiser sur la joue. Il ne pouvait ainsi douter de son impatience et de son envie de le revoir.

Encore une fois, il ne dit mot.

- Juste une question ! Ou plutôt deux ! Je peux ?

- Oui
dit-il tout en restant stoïque.

Malgré sa réponse, Solarys hésita. Elle ne voulait pas l'accabler et gâcher les moments futurs de cette soirée qui s'annonçait.

- Comment vous appelez-vous ? Et pourquoi apparaître ainsi face à moi tous les cinq ans ? J'avoue ne pas comprendre.

Un très léger sourire se dessina sur ses lèvres. La belle cru fondre mais, elle ne bougea pas, attendant avec impatience cette réponse...

- Je me nomme Yanis. Il alla s'installer près du feu sans rien ajouter.

Solarys le regarda stupéfaite.

- Et ... la réponse à l'autre question ? demanda-t-elle timidement.

- J'attendais que tu sois fin prête...

- Prête ? Mais ... Prête pour quoi !?


Il ne lui répondit point. Elle lui proposa quelque chose à manger. Il accepta sans un mot mais l'empêcha simplement de faire cuire le morceau de viande.

- Tu es prête maintenant. J'en suis persuadé.

Solarys ne le comprenait absolument pas mais, elle se sentais tout de même proche de lui. Tout cela était si ... paradoxal. Elle ne voulait pas en rester là. Et, comme déjà dit, elle ne comptait pas le laisser partir aussi facilement cette fois-ci.

Lorsqu'il eut fini de manger, la belle lui proposa une baignade qu'il refusa. Elle lui proposa alors une promenade dans la forêt. Il lui répondit :

- Je connais déjà bien assez cette forêt mais ... je te connais si peu !

- Il n'y a pas grand chose à connaître sur moi !

- Je suis pourtant persuadé du contraire. Je pense savoir tout ce que tu as vécu... Et je ne comprends pas que depuis toutes ces années, tu n'aies pas cherché à te venger de cet homme.


Jamais il n'avait autant parlé et Solarys n'était pas certaine que ses paroles fussent bien en rapport avec ce souvenir douloureux qu'elle avait tout fait pour oublier. *Comment peut-il être au courant de ça ? Ça non plus je ne lui ais jamais dit. Il sait tant de choses sur moi alors que j'ignore tout de lui...* C'était à la fois excitant et très déroutant. Elle ne pouvait s'empêcher de se sentir comprise mais à la fois épiée, elle ne savait comment.

Elle ne répondit point, ne sachant si elle devait se braquer ou s'ouvrir à lui. Il continua alors :

- Je peux t'offrir une vie pour te venger de lui si tu le souhaites...

Une fois de plus, la jeune femme ne comprit pas. Elle se leva et alla s'assoir près de l'eau, mettant ses pieds dedans. Il s'approcha doucement derrière elle et sans prononcer un mot, commença à lui masser le dos, dénouant toutes les tensions accumulées depuis un certain temps.

Petit à petit, ses mains se firent plus douces et plus aventureuses. Il passa sous son corsage, le défaisant soudain. Elle ne dit rien et se laissa faire.

- Tu as vécu des choses horribles. Il est temps que tu goûtes à la tendresse, au désir et à l'amour...

Elle posa tendrement sa tête sur son épaule n'ajoutant rien. Solarys avait une vague idée de ce qui allait se passer mais, ne sachant absolument pas m'y prendre, elle le laissa faire.

Il continua ses caresses, étant de plus en plus audacieux. Il passait de temps à autre sur les seins de la jeune femme puis, il descendait bien plus bas. Sans même s'en rendre compte, elle se retrouva nue devant lui. Bizarrement, elle ne ressentit aucune gêne. La situation n'avait rien à voir avec son souvenir. Elle avait l'envie d'aller plus loin... Mais, elle ne savait toujours pas s'y prendre.
Il se déshabilla à son tour et après quelques minutes de rapprochement et de caresses toutes plus agréables les unes que les autres, ils ne firent plus qu'un. Leurs deux corps se mariant parfaitement dans une étreinte que la belle n'aurait pu imaginer.

Une fois ce moment magique terminé, il la regarda avec tendresse et lui fit de nombreux baisers dans le cou. La fatigue commençait à accabler la demoiselle et elle s'endormit au dernier de ses baisers.

A son réveil, elle était allongée sur sa couchette, dans sa cabane, nue. Elle supposa qu'il l'avait déposé là puisqu'elle ne se souvenait pas y être venue seule. Yanis avait bien sûr disparu, lui laissant encore une fois un souvenir inoubliable. Elle sortis de la cabane afin de manger quelque chose et de se désaltérer un peu. Le jour se levait à peine. Elle s'approcha du point d'eau pour boire. Elle fut alors prise de panique lorsque, approchant son visage de l'eau, elle ne vit pas son reflet...

PARTIE 7 :

Ainsi donc si Yanis agissait de manière aussi étrange à chaque visite, c'était qu'il y avait bel et bien une raison... Il n'était pas humain mais vampire et il n'attendait qu'une chose : que Solarys devienne comme lui. Mais pourquoi attendre qu'elle soit "prête" et pourquoi la laisser là, sans la moindre nouvelle ?
Lorsque la jeune femme fut enfin calmée et qu'elle eut prit conscience de ce qu'elle était devenue, chose qui fut des plus ardue, elle se décida enfin à user des dons qu'elle avait reçu. Comme le lui avait suggérer son amant, elle retrouva son violeur et se vengea de lui. Elle lui ôta la vie dans d'atroces souffrances et ce fut là le début de sa nouvelle vie. Une vie de débauche, de sang et de haine...

Curieuse de nature, elle passa tout de même par la maison de ses parents, souhaitant voir ce qu'ils étaient devenus. Visiblement, sa mère n'était plus. Morte de chagrin après la disparition de sa fille ou simplement emportée par la maladie comme c'était courant à l'époque ? Jamais la belle ne le saura puisqu'elle s'enfuit à tout jamais de cette ville qui avait fait d'elle une reclus de la société.

Elle était devenue aventureuse et avait donc décidé de parcourir les continents. Cela dura longtemps, au fil des siècles, elle avait pu faire plusieurs fois le tour du monde sans jamais vraiment s'établir. Elle avait du mal à se poser vraiment jusqu'au jour où elle pénétra dans une ville chargée de magie. Une ville nommée Samroun... Là bas, vivaient dans l'ombre sorciers, démons, elfes et toute autre créature magique. La belle fut surprise d'en voir une concentration aussi importante et surtout de voir qu'ils vivaient parmi les humains. Bien sûr ils se cachaient mais cela ne devait pas être aisé.
Elle décida d'y rester quelques temps, restant parmi les siens mais elle s'éprit d'un mauvais sorcier qui l'emporta dans une spirale enivrante. Elle s'éloigna des vampires qui la rejetaient pour avoir "fraternisé avec l'ennemi"... Elle n'en avait que faire, elle ne s'était jamais sentie à sa place au sein de cette communauté. Elle fit de son sorcier un vampire mais il devint bien plus agressif et tenta de la tuer à plusieurs reprises. Au début, elle restait, trop amoureuse pour partir mais elle voyait bien qu'il devenait de plus en plus incontrôlable. Ses pouvoirs de sorcier couplés à ceux des vampires le rendaient trop puissant et cela lui montait à la tête. Une nouvelle fois donc, elle décida de fuir. Elle fit encore le tour du monde, s'arrêtant quelques mois dans une fille avant de repartir...
Mais lorsque les siècles se cumulent, on se lasse parfois de cette vie de fuite et de voyage. Elle voulait se poser...

Une nouvelle fois au cours de son périple, Solarys fut attirée par une ville où la concentration en magie était importante. Cela n'avait rien à voir avec la ville de son souvenir. Ici, les êtres magiques évitaient de sortir au grand jour et de se mélanger aux humains. C'était fort dommage d'ailleurs.
Cette ville ? San Francisco.
Prête et déterminée à prendre un nouveau départ, Solarys s'y installa. Elle trouva même une famille de vampires qui accepta de l'accueillir. Leur reine se nommait Tisha et semblait humble. Solarys resta donc auprès d'eux mais elle avait du mal, encore une fois, à se plier aux règles de la communauté. Cela dit, avec l'âge, on apprend à se faire discrète et c'est donc en secret qu'elle allait et venait comme bon lui semblait. Étant donné qu'elle n'avait pas été transformée par Tisha elle-même, cette dernière n'avait pas d'emprise suffisante sur Solarys pour la garder comme un petit soldat.
Avide de pouvoir et de puissance, la vampiresse découvrit le monde des démons petit à petit, cherchant à comploter avec eux pour gagner encore et toujours plus. Oui, elle trahirait ceux de son espèces si cela pouvait lui rapporter quelque chose...
Et c'est ainsi qu'elle fut amenée à traiter avec Na'Hash, la Source du Mal. La chose ne fut pas totalement aisée mais la voilà finalement une taupe au sein de sa communauté. Cela dit, une chose est sûre, elle ne rapportera pas TOUT au démon !


Attention ... c'est le test final !

La nuit venait te tomber. Cela faisait maintenant dix minutes que le soleil était définitivement couché et le moment de sortir pour les vampires était arrivé. Aucun d'entre eux ne songeait à rester cloitré sous terre au moment où son heure de gloire était possible !
Aucun ?
C'était une erreur de croire cela. En effet, Tisha, reine des vampires ne sortait que rarement voire jamais. Elle préférait faire exécuter les tâches par ses sbires pour se complaire dans la flemme. C'était une chose que Solarys ne pouvait pas comprendre tant elle aimait bouger et s'activer. Mais voilà bien longtemps qu'elle avait cessé de juger "sa" reine. Elle l'avait accueillit, elle n'allait pas en plus lui demander d'avoir une attitude exemplaire !

Comme la plupart de ses congénères donc, notre belle rouquine sortit de sa tanière pour aller arpenter San Francisco à la recherche de son repas de cette nuit. Car oui, Solarys était affamée, elle n'avait pas pu se repaître la nuit passée car Tisha lui avait confié une mission qu'elle n'avait pu refuser sous peine de souffrances atroces. Elle avait donc deux journées complètes plus une nuit de nourriture à rattraper et cela avant que le jour ne se lève de nouveau. Il allait falloir être efficace pour ce coup-ci !

Notre belle débuta donc sa petite partie de chasse par les rues mal famées de San Francisco mais hélas pour elle, c'était à croire que tous les badaud s'étaient donné le mot : rester cloitrer chez soi, comme la Reine vampirique !
Personne, pas un chat dans les rues ...
Pas un chat ?

Miiiiaaaaouu

Ça avait pourtant tout l'air d'en être un ! Mais où se cachait-il donc ? Car, à défaut d'avoir un humain tout de suite sous la main, elle pourrait se contenter de cet animal en apéritif ! Certes, cela ne la calerait que pour quelques minutes, mais c'était toujours ça de pris. Et puis, quand on a aussi faim qu'elle, on ne rechigne pas sur la marchandise.
Tous ses sens en alerte, Solarys se concentra sur l'animal et uniquement sur lui. Quand enfin elle repéra sa position, elle s'en approcha dans un silence de mort. L'animal ne remarqua même pas la présence de son prédateur jusqu'à ce que celle-ci ne lui saute dessus, plantant rapidement ses crocs dans le cou du pauvre animal. Elle le vida de tout son sang en moins d'une minute. Lorsqu'elle se releva, un léger filet rougeâtre coulait le long de son menton mais elle n'en avait que faire. C'est alors qu'elle vit une silhouette à l'autre bout de la rue. Petite, fine et visiblement en jupette.

La petite demoiselle - puisque c'est ce qu'elle était - s'approcha de notre belle tout doucement, farouchement et dit alors :

- Vous auriez vu mon petit chat ? Je l'ai ... l'ai vu entrer dans cette rue mais ... j'ai ... peur d'y aller !

La vampiresse sentit une très grande excitation s'emparer d'elle. La peur était un sentiment qu'elle ne connaissait pas. Du moins, elle ne le connaissait plus depuis qu'elle n'était plus avec Jezekael. Et le ressentir chez les autres était une chose des plus ... envoutante !
Restant à moitié dans l'ombre pour cacher ses yeux injectés de sang, Solarys s'approcha d'un pas et pris une voix des plus douces et rassurante pour répondre à la jeune fille :

- J'ai entendu miauler tout à l'heure. Il est certainement dans le coin. Veux-tu que je t'aide à le retrouver ?

La petite ignorante répondit un grand oui enthousiaste et s''approcha de notre vampire qui poursuivit son manège :

- C'était dans ce coin... Juste là !

Et elle entraina l'enfant vers le lieu où elle avait tué son chat et où son corps gisait en corps. Elle sentit alors la demoiselle se stopper, se pétrifier et elle le sut, elle s'apprêtait à hurler. C'est ce moment qu'elle choisit pour bondir sur elle pour plaquer sa main contre sa bouche. Il fallait rester discrète tout de même !
Se mettant à la hauteur de la jeune fille, Solarys lui dit dans le creux de l'oreille, d'une voix cette fois parfaitement machiavélique :

- Ta mère ne t'a-t-elle jamais dit qu'il ne fallait pas parler aux inconnues ? Surtout la nuit ?

Ne pouvant pas parler à cause de la main de Solarys, la demoiselle se contenta de hocher la tête. La rouquine ... poursuivit donc :

- Alors comment réagira-t-elle quand elle découvrira ton corps, dans quelques minutes ? Elle put sentir le corps de l'enfant se raidir de peur entre ses bras lorsqu'elle prononça ces paroles. C'était si grisant qu'elle ne voulait pas en rester là. Du moins, pas tout de suite ! Car je suppose qu'elle n'est pas loin, n'est-ce pas ! Elle ne doit pas être assez stupide pour laisser son enfant seule dans les rues en pleine nuit !

L'enfant ne bougeait plus, ne faisait plus rien. La pression de la main de Solarys l'avait empêcher de respirer et elle était en train d'agoniser intérieurement. Cela éviterait tout cri et elle n'était pas encore morte. La perfection pour notre vampire qui s'empressa de planter ses crocs aiguisés dans la jugulaire toute fraiche. Le sang d'enfant était quelque chose de très revitalisant et apprécié de beaucoup de vampires mais il était très mal vu de tuer une personne d'un si jeune âge. Cela dit, ce n'était pas comme si Solarys se souciait des règles !

Afin de camoufler son espèce aux yeux du monde, la belle rousse sortit un poignard qu'elle avait très souvent sur elle et tranche la gorge de la petite pile à l'endroit où se trouvait la marque de ses crocs. C'est alors qu'elle entendit, non loin :

- Susie !? Suuuuusie ???

- Ta mère aurait dû arriver plus tôt ! Belle mort à toi !
dit-elle au petit corps sans vie et à la tête pendante.

Sans plus attendre, elle se transforma en chauve-souris et, fidèle aux clichés qu'on voit souvent dans les livres, elle se dirigea vers le cimetière...
Très bien ! Elle avait eu un apéro et un plat principal mais manquait le plus important de tout... Un dessert.
C'était certain, la nuit, il n'y avait pas foule dans les cimetière mais si elle pouvait trouver ne serait-ce qu'un badaud égaré alors ce serait parfait. Reprenant forme humaine, dans sa jupe de velours noir, avec son bustier couleur sang, elle se mit à déambuler dans les allées sombres du lieu. Elle aperçu alors au loin la lueur d'une bougie. Elle ne pensait pas qu'à cette époque, certaines personnes osent encore venir dans un cimetière avec ce genre d'éclairage. Cela dit, ça la fit tellement rire intérieurement qu'elle ne put s'empêcher de s'approcher. Lorsqu'elle fut suffisamment proche, elle put voir qu'il s'agissait d'une personne âgée. Qu'à cela ne tienne ! En quoi cela pouvait-il être gênant ? Ce serait sa prochaine proie, un point c'est tout...

Réfléchissant à la vitesse grand V, Solarys élabora bien vite son plan dans sa tête et elle sut ce qu'elle devait faire et comment se passerait les choses. De toute façon, il ne pouvait en être autrement.
Elle se mit donc à marcher "normalement", en faisant le bruit que ferait tout être humain normal. Cela eut bien sûr pour effet de faire se retourner la vieille dame.

- Vous m'avez surprise. dit-elle à Solarys qui esquissa un simple sourire.

- Navrée !

- Rares sont les personnes qui se promènent la nuit dans les cimetières mademoiselle vous savez !

- Vraiment ?
répondit la vampiresse avec un air faussement intéressé.

La belle avait cette fausse impression que la vieille allait trop parler, cela allait l'ennuyer plus vite que prévu. Elle fit un rapide tour d'horizon pour s'assurer que personne n'était là et agrippa la vieille par la taille, plaquant, comme avec l'enfant, sa main sur sa bouche.

- Désolée mamie mais ... je suis affamée !

Elle n'attendit pas cette fois, ne pris pas son temps et visa la jugulaire dès qu'elle se présenta à elle. Mais alors qu'elle s'abreuvait de ce liquide si précieux, elle entendit des pas s'approcher non loin. Elle se stoppa net, la vieille presque exsangue dans ses bras. Entendant quelques pas de plus, elle lâcha le corps là sans réfléchir. Après tout, si on l'avait vu, ça lui ferait un amuse-gueule de plus ! Et elle sauta derrière un caveau pour voir qui approchait...



Et maintenant, à propos de toi...
Ton Pseudo ou prénom : //
Ton Âge : //
Tu nous as connu comment ? : J'étais sur la V1.
T'as un message à faire passer ? : Tremblez mes petits ! Very Happy
Et euh ... dis-moi, le règlement, tu l'as lu ? : OK by Phoebe


Dernière édition par Solarys le Lun 12 Déc - 10:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


avatar



MessageSujet: Re: Solarys ... Vampire voleuse et traitresse ... ||UC   Sam 3 Déc - 17:23

    Welcome Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

♠ You all going to... Die


avatar

♠  You all going to... Die

Féminin Messages : 9527
Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 21
Localisation : Là ou tu n'es pas...

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
35/100  (35/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Solarys ... Vampire voleuse et traitresse ... ||UC   Sam 3 Déc - 17:59

Bienvenue

Vampire, cool Razz


« Une vengeance trop prompte n'est plus une vengeance ; c'est une riposte. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Stronger than yesterday


avatar

Stronger than yesterday

Féminin Messages : 1861
Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 31
Localisation : En train de courrir dans San Franscico

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
83/100  (83/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Solarys ... Vampire voleuse et traitresse ... ||UC   Sam 3 Déc - 19:05

Ah tiens, une tête que je connais ! lol!

Re-bienvenue !



☆ You might think that I can’t take it, but you’re wrong ☆

Proud to be Scottish:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creatio.forumotion.com/

Sorcier & Modo


avatar

▬ Sorcier & Modo

Messages : 8873
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 25

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
85/100  (85/100)
Points d'Expérience (PE):
86/100  (86/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Solarys ... Vampire voleuse et traitresse ... ||UC   Sam 3 Déc - 19:46

Bienvenue ! Enfin re-bienvenu si t'tais sur la V1 Wink



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


avatar



MessageSujet: Re: Solarys ... Vampire voleuse et traitresse ... ||UC   Sam 3 Déc - 21:34

Welcome 2017
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


avatar



MessageSujet: Re: Solarys ... Vampire voleuse et traitresse ... ||UC   Dim 4 Déc - 20:04

Bienvenue sur la V.2 Razz
Revenir en haut Aller en bas

Vampire


avatar

♠ Vampire

Messages : 520
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 37
Localisation : J'aime le cimetière, j'y serais sûrement...

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
54/100  (54/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Solarys ... Vampire voleuse et traitresse ... ||UC   Lun 5 Déc - 8:17

Merci a tous pour l'accueil !! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Evil Angel Play another game


avatar

♣ Evil Angel ▬  Play another game

Messages : 9702
Date d'inscription : 22/12/2010

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
43/100  (43/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Solarys ... Vampire voleuse et traitresse ... ||UC   Lun 5 Déc - 15:24

oh mon dieu qu'elle surprise de te voir ici... -_____-

Bienvenue sur CC



Evil Angel

TOPICSLIENS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Good isn't so Bad


avatar

• Good isn't so Bad •

Messages : 1063
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 30

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
13/100  (13/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Solarys ... Vampire voleuse et traitresse ... ||UC   Jeu 8 Déc - 12:24

Bienvenue sur CC




Membre qui a marqué le forum:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Vampire


avatar

♠ Vampire

Messages : 520
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 37
Localisation : J'aime le cimetière, j'y serais sûrement...

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
54/100  (54/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Solarys ... Vampire voleuse et traitresse ... ||UC   Lun 12 Déc - 10:16

Merci tout le monde !
Rose ... cache donc ta joie ! è_é"

J'ai terminé ma fiche !












Faire le mal mais le faire bien !

Ma Fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Evil Angel Play another game


avatar

♣ Evil Angel ▬  Play another game

Messages : 9702
Date d'inscription : 22/12/2010

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
43/100  (43/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Solarys ... Vampire voleuse et traitresse ... ||UC   Lun 12 Déc - 19:14

Ce que tu as rajouté par rapport à la V1 me conviens donc pour moi c’est bon ^^



Evil Angel

TOPICSLIENS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

•• Compte Fondateur
Je vois tout, je sais tout !


avatar

•• Compte Fondateur ▬Je vois tout, je sais tout !

Féminin Messages : 3347
Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 31

MessageSujet: Re: Solarys ... Vampire voleuse et traitresse ... ||UC   Lun 12 Déc - 22:22

Bienvenue sur CC

De même pour moi, et voilà donc la fiche que je peux te proposer :

Citation :
Transformation en chauve-souris : 7/10
Suivi psychique d'une proie : 5/10

Accroche au plafond sous forme humaine : A venir

Sens, agilité, force, compétences de combat développés.

Cela te convient-il ?
Si oui, tu es validée ! Wink

Pense à remplir tous les champs de ton profil en rapport avec ton personnage, tu peux poster ton Carnet de route et ta fiche de liens ! Wink
N'oublie pas d'aller recenser ton avatar ! Wink

Bon jeu ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charmedschaos-v2.forumpro.fr

Vampire


avatar

♠ Vampire

Messages : 520
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 37
Localisation : J'aime le cimetière, j'y serais sûrement...

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
54/100  (54/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Solarys ... Vampire voleuse et traitresse ... ||UC   Mer 14 Déc - 8:17

C'est parfait, merci beaucoup !!












Faire le mal mais le faire bien !

Ma Fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Solarys ... Vampire voleuse et traitresse ... ||UC   

Revenir en haut Aller en bas
 

Solarys ... Vampire voleuse et traitresse ... ||UC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» Cherche bannière vampire counts (Fantasy)
» Rosen Vampire
» The Vampire Diaries
» Buffy the vampire slayer et le spin-off Angel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed's Chaos, the new war ::  :: Et si tu me parlais de toi ? ¤ :: Parle, je t'écoute ! ¤ :: Ils ont franchi une étape ¤-