AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Il n’y a rien de plus important que la famille || Jack & Rose ¤ 2012 ¤ Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

I AM A WARRIOR


avatar

I AM A WARRIOR

Féminin Messages : 3072
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 23
Localisation : En train de casser la gueule à deux trois démons.

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
96/100  (96/100)
Points d'Expérience (PE):
73/100  (73/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Il n’y a rien de plus important que la famille || Jack & Rose ¤ 2012 ¤ Terminé   Dim 18 Mar - 17:16

«Le futur n’est autre que du présent qui se précipite à notre rencontre» by Frédéric Dard ♥



    Il était environ quatre heures de l’après-midi et Paige était, comme presque tous les jours de la semaine, à son travail à la bibliothèque municipale de la ville. Elle y tenait le rôle de bibliothécaire, c’est elle qui commandait les livres, qui les rangeait une fois leur livraison arrivée, qui renseignait les clients sur les divers ouvrages de la bibliothèque et qui leur louait les bouquins. Elle aimait beaucoup ce travail, qui lui permettait d’avoir une culture littéraire très ouverte, allant de Shakespeare à J.K Rowling, et en plus de cela elle avait la chance de rencontrer pleins de gens et de voir sans arrêt de nouvelles têtes. De nature assez sociable, Paige s’épanouissait pleinement dans son travail.
    La bibliothèque fermant à 17h00, elle devait attendre encore une heure avant de retrouver son mari et ses enfants. A moins que…

    « IT’S BEEN A HARD DAY’S NIGHT, AND I’V BEEN WORKING LIKE A LOG, IT’S BEEN A HARD DA.. ♪♫ »

    Paige décrocha vite son téléphone portable qui venait de sonner dans toute la bibliothèque pourtant alors silencieuse, s’attirant les regards étonnés de ses clients. Elle fit une petite grimace made in Paige et murmura un petit « désolé » en leur direction.

    « Oui ? »
    déclara t-elle à son époux, l’auteur du fameux appel, le téléphone en main.

    « Paige! Jack a disparu ! Je..Je suis parti quelques minutes, environ vingt minutes peut-être, j’étais dans le salon en train de travailler et lui jouait dans sa chambre, mais là, là il est plus là Paige! J’ai fais toute la maison, je le trouve pas, j’ai peur que.. »

    « Attends,
    le coupa Paige, calme toi un peu s’il te plait! Ne t’inquiètes pas, j’arrive, ok ? Donne-moi 20 secondes. » murmura t-elle tout bas afin que personne ne puisse l’entendre.

    Paige raccrocha le téléphone et quitta son bureau, se dirigeant en direction des toilettes réservées au personnel de l’établissement. Une fois à l’intérieur, elle s’enferma et s’éclipsa aussitôt, se retrouvant la seconde d’après chez elle, auprès de son mari.

    « Henry! »


    « Paige! J’ai peur qu’un démon ne l’ai emmené! » déclara le papa angoissé, comme n’importe quel parent l’aurait été dans cette situation.

    Pourtant, ce n’était pas la première fois que le petit Jack disparaissait, depuis qu’il avait découvert son pouvoir d’orbing, il lui arrivait de voyager un peu partout sur le continent, causant des frayeurs inimaginables à ses parents. Paige était angoissée mais essayait de rester calme, bien que cela lui était très difficile. De plus, il n’était pas impossible qu’un démon l’ai kidnappé, cela était déjà arrivé par le passé, lorsqu’il n’était alors qu’un bébé…Paige savait que malgré les innombrables sortilèges de protection, amulettes et cristaux magiques qui protégeaient sa maison, le risque zéro n’existait pas. Un démon pouvait très bien avoir réussit à s’infiltrer dans la demeure, kidnappant ainsi l’enfant de trois ans. Autant dire que la maman était donc toujours un peu anxieuse quand un incident de ce genre se produisait!

    « Ne t’inquiètes pas, il nous fait juste une frayeur, j’en suis sûre. Je pars à sa recherche, ne t’inquiètes pas. »

    Elle pressa affectueusement la main de son époux avant de se concentrer pendant quelques secondes en fermant les yeux, utilisant sa télélocalisation. Puis, au bout d’un très court laps de temps, elle les rouvrit.

    « Je sais où il est, je reviens. »

    Paige s’éclipsa alors aussitôt, disparaissant dans un halo de lumière bleue.
    A peine trois secondes après, elle arriva dans un appartement qu’elle ne connaissait pas. Elle regarda autour d’elle, se demandant où était son fils. Elle se trouvait dans un petit couloir, le lieu semblait désert, elle s’exclama alors : « Jack ? Jack c’est maman, où es-tu mon trésor? »

    Soudain, elle pénétra dans un salon et tomba nez à nez avec un jeune homme, debout devant un canapé, l’air surpris. Paige était stupéfaite. Elle connaissait cet homme! Elle l’avait déjà rencontré une fois à la bibliothèque, en compagnie de Lia Mcfallen, une femme qu’elle savait être une sorcière. Les deux personnes avaient fait tomber une étagère de livres et Paige les avaient aidé à tout ramasser, discutant un peu avec eux. D’ailleurs, cet homme avait fait une très drôle impression à Paige, lui semblant familier. Elle avait eu l’impression qu’il n’était pas « normal », elle avait ressentit quelque chose chez lui, mais ne savait quoi…
    Mais désormais, elle était plus sûre que jamais qu’il s’agissait d’un démon. Tout se reliait! D’abord, elle rencontrait un homme étrange à la bibliothèque, son intuition lui disant qu’ils seraient amenés à se revoir, puis elle apprenait quelques temps plus tard que sa copine, ayant fait tomber l’étagère, était en réalité une sorcière neutre. Ensuite, Jack disparaissait et, en voulant le localiser, elle tombait nez-à-nez avec cet homme.
    Paige se raidit et regarda l’homme en déclarant presque sauvagement : « Que faites vous ici ? »

    La question aurait plutôt dû être posée par l’homme brun, étant donné qu’elle n’était pas chez elle mais bel et bien chez lui! Lui demander ce qu’il faisait là était alors étrange, mais qu’importe! Paige savait très bien qu’il n’était pas humain, son intuition étant beaucoup trop fiable. Avait-il kidnappé son fils? Biensûr que oui, Paige en était persuadée! Elle était angoissée, confuse, ne savant pas trop quoi penser et elle ne cessait de regarder l’homme dans les yeux, se préparant à une quelconque attaque. Son fils était dans cette pièce, elle en était sûre, elle le sentait au plus profond d'elle-même. Son instinct maternel mêlé à son pouvoir de télélocalisation ne pouvait l'induire en erreur.

    « Jack! Jackson où es-tu? Maman est là trésor, ne t’en fait pas! »
    clamait-elle dans toute la pièce, sans toutefois quitter le mystérieux homme des yeux.

    « Où est mon fils? » dit-elle sur un ton dur, en décrochant chaque syllabe. L’homme avait plutôt intérêt à faire attention car il avait devant lui une mère prête à tout pour sauver son petit, telle une lionne serait prête à mordre pour récupérer son lionceau…


« you have broken my heart. you killed me. will you be happy when i am in the earth? will you forget me? »


Regarde ce que j'leur fait moi, aux démons!:
 

avatar by dyn chérie ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♥ Être de Lumière & Modo


avatar

♥ Être de Lumière & Modo

Messages : 12336
Date d'inscription : 06/03/2011
Age : 32

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
14/100  (14/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Il n’y a rien de plus important que la famille || Jack & Rose ¤ 2012 ¤ Terminé   Ven 23 Mar - 7:19

Il y avait longtemps réfléchit et après avoir pesé le pour et le contre, il s'était finalement décidé, il allait rendre une petite visite à sa soeur. Elle avait beau lui avoir dit adieu, il était hors de question qu'il en fasse autant, elle pouvait peut-être être borné, mais il en était également capable. Oui c'était décidé, il allait aller la voir et s'il le fallait il s'excuserait, bon il ne savait pas exactement pourquoi il devrait s'excuser, mais si nécessaire il le ferait. Il ne voulait pas être en mauvais terme avec sa sœur et ce même s'il avait l'impression qu'elle était autant responsable de la situation que lui, il allait être le plus mature des deux et il allait passer la voir. Il allait y aller... à la seconde où son cour allait prendre fin, bien sûr. Son cour qui était franchement d'un ennuie mortel, son prof était en train de leur réciter dieu sait quoi sur le ton le plus monotone possible, avait réussi à endormir la moitié de la salle, alors que l'autre ne l'écoutait simplement pas et parlait à voix basse entre eux. Pour sa part, il avait la tête ailleurs et ses pensées l'avait amené à sa sœur Rose, il ne savait pas ou état Anna, alors dans un sens il ne pouvait pas vraiment décidé sur un coup de tête d'aller la voir. Enfin heureusement pour lui le cour prit fin et il pu finalement mettre en branle son « plan ». Plan étant un mot franchement exagéré, il n'en avait pas et aller voir Rose n'était en rien un plan, il avait une idée, mais il ne savait pas vraiment ce qu'il allait faire une fois la-bas.

Il se trouvait dans l'appartement de sa sœur depuis que quelque minute quand il entendit une voix, une voix qu'il connaissait bien, mais qui n'était pas celle de sa sœur. Ah sa plus grande surprise, sa mère fit son apparition et franchement il ne savait pas exactement quoi pensé de ce qui était en train de ce passé. Il se trouvait probablement dans la pire situation imaginable, dans la même pièce que sa mère. Il avait déjà eu chaud à la bibliothèque, il avait franchement aucune idée de comment il allait gérer la situation. En même qu'est-ce qu'elle faisait là, Est-ce que Rose lui avait dit la vérité, ce ne pouvait être que ça sinon, pourquoi diable était elle dans cet appartement. Il allait dire quelque chose, voulant a tout prit essayer de comprendre ce qui se pensait, mais elle devança et elle lui demanda plutôt sèchement d'ailleurs, ce qu'il faisait là. Il fut complètement prit de court par les paroles de sa mère, de un il aurait été plus logique que ce soit lui qui pose la question, mais c'était surtout le ton qui le dérangeait. Entendre sa mère lui parler ainsi et ce même si elle ne savait pas qui il était, avait quelque chose de blessant.

Puis tout en gardant un œil sur lui, elle se mit à l'appeler, enfin elle ne l'appelait pas vraiment, elle appelait le mini lui, il avait encore une fois disparu et bien sûr elle le cherchait. Ce qu'elle ne savait pas c'était que dans un sens elle avait trouvé son fils, seulement elle avait trouvé le mauvais. Cette info expliquait beaucoup de choses, évidemment sa sœur ne devait pas avoir parlé à leur mère, il avait été idiot de penser le contraire, mais en même temps comment pouvait-il deviné que sa mère était la parce qu'elle le cherchait. À cette constatation il ne pu s'empêcher de sacré dans sa tête, il était vraiment dans la merde et si elle finissait par faire le lien. Sa mère n'était pas stupide, elle était venue grâce à la magie et la magie ne se trompait que très rarement, si Jack enfant n'était pas là, deux options était possible et les deux était mauvaise pour lui. Soit elle faisait le lien entre le mini Jack et lui, soit elle envisageait le pire et l'accusait de s'être auto-kidnaper. En gros soit elle découvrait son secret, soit il se retrouvait avec une mère furax sur le dos, en gros il était sans l'ombre d'un doute dans la merde et le pire probablement, venait du fait que sa sœur pouvait débarquer a tout moment. Rose allait sans l'ombre d'un doute le tuer.

Évidemment ne trouvant pas son fils elle finit par s'adresser de nouveau à lui, il n'avait pour l'instant rien dit, complètement dépassé par la situation. En temps normale il aurait été plus pro actif, mais les circonstances étaient toutes sauf normale. Tout de même à la façon dont elle lui parla, il en conclu qu'elle devait le prendre pour le méchant kidnappeur d'enfant, ce qu'il trouvait drôle dans les circonstances, comme s'il se kidnapperait lui-même. Il s'abstint tout de même de rigole, il ne voulait pas attisé plus la colère de sa mère. Il prit plutôt son air le plus calme afin de lui répondre.


    JACKSON - Je n'en ai aucune idée, mais une chose est sûre, je ne l'ai pas vu.

Croyait il qu'elle le croirait, alors pas le moins du monde et pourtant il avait dit la stricte vérité. Depuis son arrivée à cette époque il avait fait très attention afin de ne pas croiser le mini lui, afin d'éviter tout paradoxe bien évidemment, mais peut-être également afin d'éviter de croiser ses parents. Pourtant, il avait misérablement échoué, puisqu'il se trouvait présentement dans la même pièce que sa mère.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Evil Angel Play another game


avatar

♣ Evil Angel ▬  Play another game

Messages : 9702
Date d'inscription : 22/12/2010

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
43/100  (43/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Il n’y a rien de plus important que la famille || Jack & Rose ¤ 2012 ¤ Terminé   Dim 25 Mar - 14:42

Rose avait été de service du midi aujourd’hui au Quake mais elle n’était pas rentrée tout de suite chez elle après son shift parce qu’elle avait eu besoin de se détendre un peu après la réflexion plus que désobligeante de son patron. D’accord la blonde n’était pas l’employée modèle loin de là même mais tout de même. Oui elle arrivait souvent en retard ou partait avant la faim mais cela ne mettait jamais personne dans l’embarras parce que tout n’était qu’une question de minute, dix tout au plus. Cela ne l’empêchait pas d’être efficace, partout à la fois, devançant parfois les attentes des clients, ses prémonitions aidant peut-être. Souriante, polie et rapide. Que demander de plus ?! Okay peut-être qu’aussi elle que son chemisier s’ouvrait d’un bouton de plus que les autres serveuses mais Patience savait juste comment récolter des pourboires, par de quoi fouetter un chat et puis cela restait très soft comparé à ce que la jeune femme portait le soir au White Queen. Alors de quoi se crétin se plaignit-il ?! Sans elle son restaurant ne serait qu’un pauvre lieu comme les autres, perdu dans la masse des restaurateurs de North Beach ! Du moins la sorcière aimait se mettre en valeur de la sorte pour supporter ce travail ingrat qui s’il ne l’aidait pas à payer son loyer, elle aurait planté depuis très longtemps. Et cela ne saurait tarder, dès que la demoiselle obtenait son augmentation au club de strip, elle rendrait son tablier au Quake, envoyant tout balader comme Piper en son temps. L’Halliwell n’aima pas la comparaison à sa tante, il fallait dire qu’elle ne portait pas cette dernière dans son cœur. C’était même plutôt l’inverse pour être tout à fait honnête, mais si la barmaid le pensait elle ne le dirait jamais à haute voix. Personne n’avait besoin de le savoir, de toute façon à qui aurait-elle bien pu le dire que cela intéressa vraiment ?!

Patience avait donc trainé dans les rues de la ville et principalement dans les boutiques de Market Street et fait même un petit détour à la Cheesecake Factory avant de rentrer chez elle. La blonde récupéra son courrier, des trucs à payer aussi connu sous le nom de facture bien évidemment l’attendaient dans sa boite aux lettres et puis des publicités. Elle se retint de tout jeter dans la poubelle du hall et monta plutôt l’escalier pour trouver la porte de son appartement. Ignorante de ce qu’il se déroulait à l’intérieur, elle ouvrit très naturellement son chez elle en appeler Sortilège, l’autre résident des lieux.

« Minou, ma…maman !! Mais qu’est-ce que c’est que ce bordel ?! »

La belle ouvrit des yeux grands comme des soucoupes en découvrant Paige au milieu de son salon et aussi son cadet Jackson. Elle qui s’attendait simplement à trouver son chat elle se retrouvait avec une moitié de sa famille planté devant son canapé et sa table basse. Son frère Rose pouvait le concevoir, il connaissait les lieux et devait avoir quelque chose à lui demander. Qu’il s’agisse d’aide pour un démon ou en rapport avec la magie, ou même peut-être pour finir la conversation qu’ils avaient eu lorsque Patience l’avait rejoint sur le campus. Mais sa mère ? Sa mère !! Que faisait-elle là en présence de son fils et avec cet air méfiant sur le visage. Par quel miracle ou bêtise son petit frère se retrouvait-elle dans cette situation impossible. Essayant de reprendre rapidement une certaine assurance son regard passa de l’être de lumière à celle qui lui avait donné la vie plusieurs fois avant de déclarer.

« Sammy je peux savoir ce qu’il se passe ? Depuis quand tu ramènes des femmes à la maison ? »

La sorcière priait pour que son cadet saisisse l’allusion à son second prénom et aurait le réflexe de lui répondre en la désignant comme il voulait sauf par le sien ou Patience. Ce qui aurait pour effet de simplement balancer leur hypothétique couverture par la fenêtre et de dévoiler leurs identités à Paige. Enfin c’était peut-être déjà le cas, sinon comment expliquer sa présence ici. La blonde n’arrivait pas à croire qu’avec le nombre de fois où elle avait joué les voyeuses en trainant devant la maison ou dans le jardin des Mitchell pour apercevoir ses parents ou même elle petite, c’était en faire sa mère qui débarquait chez elle. Le destin réservait souvent des surprises mais parfois certaines étaient moins plaisantes que d’autre. Et clairement celle-ci appartenait à la catégorie de celle qui ne faisait pas particulièrement plaisir. Si bien sûr la barmaid était heureuse de voir sa mère de si près et en bonne santé, lui sauter dans les bras étant même la première idée qui lui venait à l’esprit. D’un autre côté tout cela ne se faisait pas du tout comme Rose l’aurait imaginé et si elle n’aimait pas une chose, c’était de ne pas contrôler ce qu’il se passait. Regardant Jack avec insistance sans pouvait autant avoir l’air trop suspecte, la jeune femme attendait une réponse pour savoir ce qu’elle devait faire. Elle ne se voyait pas mettre Paige à la porte mais elle voulait au moins connaître les raisons de sa présence et comment cela se faisait-il que son petit frère soit là lui aussi. Patience avait l’impression d’avoir passé une porte temporelle plutôt que celle de son appartement. Une seconde elle était dans le passé en train de se plaindre de son travail. La seconde d’après elle était dans un présent différent du sien puisque sa mère était encore vivante et autant dire que cela la perturbait grandement. Et puis surtout Rose ne tenait pas à faire de boulette comme cela avait été le cas avec Phoebe. Bien que techniquement le véritable coupable soit encore Jack pour ça, la blonde avait simplement agrandit le trou pour se faire sa petite place dans la vie de sa tante la plus dangereuse selon elle.



Evil Angel

TOPICSLIENS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I AM A WARRIOR


avatar

I AM A WARRIOR

Féminin Messages : 3072
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 23
Localisation : En train de casser la gueule à deux trois démons.

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
96/100  (96/100)
Points d'Expérience (PE):
73/100  (73/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Il n’y a rien de plus important que la famille || Jack & Rose ¤ 2012 ¤ Terminé   Dim 25 Mar - 16:52


    La réponse du jeune homme déconcerta la jeune mère. Elle s’était préparée à ce qu’il l’attaque, comme tout démon l’aurait fait, mais au lieu de ça, il resta calme et lui dit d’un ton serein qu’il n’avait pas vu son fils. S’agissait-il d’un démon intelligent –pour une fois-, tentant de la bluffer afin de mieux pouvoir la prendre par surprise? Il avait l’air si sincère pourtant…
    Paige étant totalement perdue, ne sachant comment réagir. Son fils était dans cette pièce bon sang! Et cet homme, elle le connaissait! Il lui avait semblé tellement familier la première fois qu’elle l’avait vu…Elle s’était dit qu’il s’agissait peut-être d’un futur innocent à sauver, mais ne s’était pas doutée une seule seconde qu’il s’agissait d’un démon. Pourquoi? Tout simplement parce que Paige sentait ces choses-là. Elle avait toujours eu une intuition très fiable, qui se révélait être comme une sorte de sixième sens pour l’Etre de lumière. Elle avait l’impression d’être face à un homme bon, mais il fallait voir la réalité en face: Son fils était bel et bien dans cette pièce, et elle ne se trouvait pas face à cet homme par pur hasard.
    Paige avait envie d’utiliser sa télélocalisation de nouveau, afin de s’assurer que son fils était bien présent en ce lieu, mais cela aurait été trop risqué. Pour cela, elle devait en effet fermer les yeux et se concentrer pendant quelques secondes, or, cet homme, s’il était bel et bien un démon, aurait tout le temps de la tuer. Paige était totalement perdue, et une forte angoisse commençait à naitre en elle. Son fils…Il n’y avait que cela qui comptait pour elle à ce moment précis. Elle avait envie que d’une chose, c’était de le retrouver et de le prendre dans ses bras. Il y avait cependant une chose qui pouvait la rassurer : en utilisant son pouvoir, elle avait sentie que celui-ci était en bonne santé, et qu’il n’était pas en situation de détresse. Le démon l’ayant kidnappé devait donc se montrer gentil avec lui, se faisant passer pour un ami, ce qui n’était pas une si mauvaise chose…enfin pour l’instant. Mais au moins, elle savait que son fils ne souffrait pas, et qu’on ne lui avait rien fait.

    Paige regarda un long moment cet homme dans les yeux, sans rien dire. Sa détresse devait sans doute se lire dans ses yeux, et elle déclara d’une voix faible, à l’opposé de la voix féroce qu’elle avait eu quelques secondes plus tôt :

    « Qui êtes vous? Je sais que vous avez quelque chose de particulier, je l’ai senti la première fois, lors de notre rencontre à la bibliothèque. Et ne faites pas celui qui ne comprends pas, pas de ça avec moi. »


    Elle s’arrêta un instant, puis reprit :

    « Je suis au courant pour votre amie Lia, elle m’a dit qui elle était en réalité. Mais vous…Qui êtes vous? Pourquoi est-ce que je tombe sur vous alors que je cherche mon fils? »

    Paige était totalement perdue…Que devait-elle faire? Attaquer cet homme? Elle n’avait aucune preuve, cela était absurde…Et puis, elle le sentait, il n’était pas mauvais. Face à cette grande pression, les yeux de Paige commencèrent à perler. Toutefois, elle se refusa de se laisser aller et de pleurer, car cela n’arrangerait rien. Elle devait rester forte et résoudre cette situation seule. Elle le devait à Henry, et à Jack…
    Soudain, une femme blonde débarqua dans le salon, lâchant le mot "maman" que Paige ne manqua pas de remarquer. Celle-ci fit d’ailleurs deux pas en arrière, regardant la jeune inconnue. Inconnue? Mais non, il s’agissait de Grace! Grace, la jeune sorcière qu’elle avait rencontré et qui l’aidait depuis plusieurs mois à ramener Piper et Phoebe dans le droit chemin. Grace –ou plutôt Anna Mitchell, mais cela notre jeune mère l’ignorait- était une sorcière adorable, prof à l'Ecole de Magie, qui ne manquait pas d’aider Paige et Prue. Cependant, une chose choqua Paige. Que faisait-elle ici? Et depuis quand était-elle blonde?

    « Grace? Depuis quand tu es blonde toi? Et...qu’est-ce que tu fais ici? »

    La jeune femme se mit alors à s’adresser à l’homme, en le nommant "Sammy", et à lui demander depuis quand il ramenait des femmes à la maison. Paige ne comprenait plus rien…Elle avait la forte impression d’être piégée par ces deux personnes, d’être menée en bateau. La femme ne devait pas être Grace, mais une démone ayant pris son apparence. Et en plus de cela, elle n’avait pas du tout la même voix qu’elle! Face à autant d’incompréhension, Paige continua à reculer dans la pièce, de façon à pouvoir observer les deux individus en même temps et pouvoir se préparer à une éventuelle attaque. En regardant de plus près la jeune blonde, elle remarqua qu’il s’agissait de la femme qui se cachait depuis quelques semaines derrière les buissons autour de sa maison et qui l’espionnait, elle et sa famille. Elle n’en n’était pas sûre, puisqu’elle n’avait jamais vu son visage, mais elle reconnaissait ses cheveux et sa silhouette. Cette jeune femme l’espionnait, Paige n’avait pas fabulé, contrairement à ce qu’avait cru Henry. Cette femme espionnait sa famille…elle espionnait Jack. Paige allait exploser, son cœur battait la chamade comme jamais.

    « STOP !!!! Vous allez m’expliquer ce qu’il se passe, ok? »
    s’exclama t-elle d’une voix forte et autoritaire.

    Paige se prépara au combat, les mains prêtes à utiliser la télékinésie-orbing, mais décida, avant toute attaque, de laisser une dernière chance à ces deux personnes pour s’expliquer.



« you have broken my heart. you killed me. will you be happy when i am in the earth? will you forget me? »


Regarde ce que j'leur fait moi, aux démons!:
 

avatar by dyn chérie ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♥ Être de Lumière & Modo


avatar

♥ Être de Lumière & Modo

Messages : 12336
Date d'inscription : 06/03/2011
Age : 32

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
14/100  (14/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Il n’y a rien de plus important que la famille || Jack & Rose ¤ 2012 ¤ Terminé   Lun 2 Avr - 6:16

Il fut soulagé quand elle ne l'attaqua pas subitement, visiblement elle semblait le croire, ça n'arrangea bien sûr pas la situation dans laquelle il se trouvait, mais au moins la situation ne semblait pas empiré. Se battre avec sa mère aurait franchement été la pire chose qui aurait pu ce passé, il détestait l'idée de faire mal à sa mère et surtout s'il fallait qu'il mette l'appartement de sa sœur sans dessus dessous, elle serait certainement capable de l'étriper. Enfin un silence s'installa dans la pièce, il ne voulait pas la brusquer et elle ne semblait pas exactement savoir ce qu'elle devait faire. Il était clair qu'elle était inquiète pour sa version miniature, mais lui ne l'était pas et il aurait adoré pouvoir lui dire qu'elle pouvait se calmer, que peut importe où il était, il devait aller bien. Il avait beau ignoré ou le Jack de cette époque se trouvait, mais il n'y avait aucun doute dans son esprit sur le fait qu'il devait être en vie et probablement en pleine forme, si quelque chose était arrivé à son mini lui, il ne serait plus la pour en parler. Le problème venait du fait qu'elle ne savait pas qui il était et de ce fait il ne pouvait rien dire pour la rassurer, il avait horreur de devoir lui cacher quoi que ce soit, mais c'était mieux ainsi. Après un moment elle reprit la parole sur un ton bien plus doux que la première fois, elle lui demanda qui il était et elle lui parla de leur premier rencontre à la bibliothèque, comme quoi elle avait senti qu'il avait quelque de particulier. Il se retint de lever les yeux au ciel, mais surtout de lui lancer comme ça, qu'évidemment il avait quelque chose de spécial, il était son fils, mais adieu le secret s'il l'avait fait. Elle continua en lui disait qu'elle savait pour son amie Lia, ce qu'il trouva drôle, parce que lui ne savait pas de quoi elle parlait. Elle lui redemanda ensuite de lui dire qui il était, puis elle lui demanda pourquoi elle était tombé sur lui alors qu'elle cherchait son fils et même s'il connaissait la raison, il ne savait pas quoi lui dire, après tout, il ne pouvait pas lui dire la vérité.

Il se trouvait dans une impasse, quand sa sœur finie par rentrer, timing impeccable ou peut-être le plus mauvais du monde. Faut dire que rentré en disant maman, n'était peut-être pas la meilleure idée qu'avait pu avoir sa sœur, mais leur mère ne dit rien la-dessus. Non plutôt Paige sembla s'adresser a sœur en l'appelant Grace, mais surtout elle lui demanda depuis quand elle était blonde, il s'était tout d'abord demandé pourquoi elle l'appelait ainsi, mais avec la question sur la couleur des cheveux, il avait fait le lien avec Anna. Se disant que sa sœur gérerait ce dossier, il n'y fit pas attention, mais il lança un regard noir à son aîné quand elle l'appela Sammy, mais surtout quand elle lui demanda depuis quand il remmenait des femmes à la maison. Question complètement débile et il eut d'ailleurs le goût de lui dire sa façon de pensée, mais comme d'habitude il n'en eu pas le temps, en effet Paige fini par sauter un plomb, leur ordonnant carrément de lui dire ce qui se passait. Dans les fait ce serait plutôt à eux de lui demander ce qui se passait, c'était tout de même elle qui était venue les accuser carrément d'avoir enlevé son fils. Pendant une seconde il trouva sa mère bien centré sur sa personne et surtout très enclin a sauté aux conclusions, pas surprenant que les démons voulaient les tuer, être harcelé de la sorte continuellement, lui aussi en aurait vite marre. Il se frappa mentalement d'avoir pensé une telle chose avant de finalement ce décidé à lui répondre sur son ton le plus calme possible.


    JACKSON - D'accord, d'accord, calmez-vous, je vais répondre a vos questions. Comme elle l'a dit je m'appelle Sam et elle c'est ma sœur Katherine, d'ailleurs ici c'est son appartement. J'ignore pourquoi vos recherche vous on mener jusqu'ici, mais comme je vous l'ai déjà dit je ne l'ai pas vu.

Évidemment il avait évité d'appeler sa sœur par son vrai prénom, il avait également évité de l'appeler Patience, ce disant que ce serait trop suspect. Il avait cru apercevoir le chat de sa sœur un peu plus loin et c'était de là que lui était venu l'idée du prénom, ce n'était pas sa première idée et certainement pas sa meilleure, mais il était sûr que sa sœur n'aurait pas aimé qu'il l'appelle Deanna. Sinon il n'avait certes pas répondu à toutes les questions de sa mère, mais il n'était pas encore sur de ce qu'il allait lui répondre et surtout il y avait plus important. Maintenant que sa sœur était également présente, il devait la mettre au courant de la situation. Afin de le faire il eut le goût de se rapprocher d'elle, mais se disant que leur mère pourrait voir son rapprochement de Rose comme une menace, il ne bougea pas de l'endroit où il se trouvait, il se tourna plutôt simplement vers elle.

    JACKSON - Paige, travail à la bibliothèque, c'est d'ailleurs la-bas que je l'ai rencontré, pour ce qui est de la raison de sa présence, elle cherche son fils... Jack. Alors, par hasard aurais-tu croisé un garçon se promenant seul en montant?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Evil Angel Play another game


avatar

♣ Evil Angel ▬  Play another game

Messages : 9702
Date d'inscription : 22/12/2010

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
43/100  (43/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Il n’y a rien de plus important que la famille || Jack & Rose ¤ 2012 ¤ Terminé   Ven 6 Avr - 13:43

Rose fut étonnée d’être appelée Grace par sa mère, ce n’était pas un prénom qui lui allait très bien à son goût et surtout elle n’avait jamais utilisé ce pseudonyme de toute sa vie ! Cependant la question sur sa couleur de cheveux lui donna un indice. Sa jumelle Anna était brune et ce devait être elle qui s’était présentée à Paige sous ce nom. La petite cachottière ! Pensa la jeune femme. Sa sœur n’avait visiblement pas perdu son temps à cette époque et progressait sans rien dire à personne. Soudainement elle se sentit plus proche de sa jumelle mais elle lui en voulait tout de même d’agir dans son coin. Peut-être parce que la brune n’était pas encore tout à fait sûre de son plan, une excuse dans ce goût-là. Cependant la sorcière ne pouvait pas cacher sa surprise, tout cela était vraiment trop. Cela expliquait en partie qu’elle est tentée de noyer le poisson avec un peu d’humeur et en tâtant le terrain avec son frère. La référence à Sam n’était peut-être pas la plus maline mais Patience avait été prise de court et c’était tout ce qui lui était venu. Ce n’était pas non plus comme si elle s’était attendue à trouver sa mère dans son salon en arrivant. Si elle avait su déjà la serveuse aurait fait le ménage et puis elle aurait peut-être aussi caché le grimoire qui trainait dans la partie chambre de son studio, heureusement le paravent dissimulait encore bien le tout.

Comme personne ne répondait vraiment aux questions des autres la Charmed One exigea des explications et adopta une posture d’offensive. Rose fut une nouvelle fois surprise par cette réaction excessive et elle comprit tout de suite que Jackson n’avait rien demandé non plus. Tout cela était un méchant coup du sort et il ne plaisait visiblement à personne. Patience releva les mains à son tour mais plus comme un suspect faisant preuve de bonne volonté en montrant qu’il n’était pas armé. Son cadet prit la situation en main et se présenta comme s’il croisait sa mère pour première fois et il présenta sa sœur comme étant Katherine. Vive l’imagination pensa-t-elle en se disant que ce prénom était moche comme tout ! Mais elle s’avisa de faire la moindre remarque qui la rendrait encore plus suspecte et relativisa en se disant que Jackson aurait pu faire bien pire. Elle tenta un sourire amical pour apaiser la tension qui régnait d’une main de faire sur la pièce. La barmaid nota tout de même que Paige était en quête de quelque chose et que ses recherches l’avaient mené à son appartement. Les Fondateurs se relâchaient drôlement. Son frère l’informa ensuite subtilement que leur mère le cherchait simplement lui, enfin sa version enfant paraissait plus logique et Rose eut envie de soupirer de soulagement. D’accord il n’y avait là rien qui ne pouvait être résolue en avouant la vérité. Toujours prompte à retomber sur ses pattes la demoiselle prit la parole.

« A pu près grand comme ça et châtain ? Il est en bas dans le hall, je pensais que c’était le fils de mes nouveaux voisins ! Vous devriez aller voir avant qu’il ne s’échappe dans la rue. »

Chaque mot était accompagné d’un geste de la part de Patience qui quand elle ferma la bouche se dit que tout n’était pas sorti comme elle en avait eu l’intention. Elle donnait l’impression de vouloir chasser Paige à tout prix et surtout maintenant que Rose avait dit oui à la présence de mini Jack dans l’immeuble lorsque leur mère découvrirait que ce n’était pas le cas sa colère ne ferait qu’augmenter. Mais elle ne se voyait pas dire non. La sorcière imaginait très bien quelle technique sa mère avait utilisé pour localiser son fils et elle ne s’était pas trompée, il se tenait là devant elle, en pleine forme mais juste avec des années de plus. La serveuse ne se voyait donc pas lui dire qu’elle était à côté de la plaque. Pourtant si la brune acceptait de sortir ne serait-ce que deux minutes de son appartement, elle et Jackson pourraient s’envoler rapidement pour là où se trouvait l’enfant, le ramener ici et faire comme si de rien n’était. Il avait 2 ans, ce serait facile de le kidnapper. Même si le terme n’était peut-être pas des plus approprié. Sortilège arrivant toujours à point nommé choisi ce moment pour sortir de sa cachette dans la cuisine et vint se frotter aux jambes de Paige ronronnant déjà comme s’il prenait le plus grand pied de sa vie. La blonde espérait qu’il aurait le don de détourner l’attention et de dédramatiser la scène. Patience n’avait aucune envie de se mettre sa mère à dos et lui relever sa véritable identité ne faisait pas partie des options envisageable. Trop de gens étaient déjà au courant de l’arrivée des descendants et comme la serveuse ne savait pas ce que sa jumelle avait en tête en approchant leur mère, cela ne servait à rien de bousiller sa couverture par pur esprit d’enquiquineuse ! Bien au contraire si elle avait réussi à l’approcher sans éveiller les moindres soupçons il fallait protéger son plan même s’il restait secret. Plaquant son plus beau sourire sur son visage, la jeune femme fixait l’Halliwell en essayant d’avoir l’air aussi innocent que possible. Un comble quand on la connaissait mais par chance ce n’était pas le cas de Paige.



Evil Angel

TOPICSLIENS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I AM A WARRIOR


avatar

I AM A WARRIOR

Féminin Messages : 3072
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 23
Localisation : En train de casser la gueule à deux trois démons.

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
96/100  (96/100)
Points d'Expérience (PE):
73/100  (73/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Il n’y a rien de plus important que la famille || Jack & Rose ¤ 2012 ¤ Terminé   Jeu 12 Avr - 14:14


    Paige était angoissée, décontenancée, perdue. Elle attendait toujours dans un angle du salon, regardant les deux mystérieuses personnes en même temps. Son instinct maternel était en ébullition, et elle n’aurait sans doute pas été aussi paniquée si l’objet de sa visite ne concernait pas la disparition de son fils. Malgré ses efforts, il était impossible pour elle de se calmer, son angoisse de mère était bien trop présente. Elle avait perdu Piper et Phoebe, voilà maintenant qu’on voulait lui retirer son fils! Et en plus, elle avait peut-être affaire à des démons puissants, qui seraient impossible à vaincre sans le Pouvoir des trois! Or le Pouvoir des trois n’était plus. Que faire? Elle avait peur, peur de ne jamais retrouver son fils. C’était une réaction normale, chaque mère paniquait lorsqu’elle perdait un de ses enfants. Mais, en général, les autres mères n’avaient pas à gérer en plus le fait que leur enfant avait peut-être été kidnappé par un démon.
    Paige regarda l’homme qui se tenait devant elle, l’écoutant attentivement. Elle ne savait pas pourquoi, mais ses paroles l’apaisaient énormément. Il avait l’air si doux, si calme, si serein. Une sorte de bonté spirituelle émanait de sa personne. Il lui dit qu’il s’appelait Sam, comme son propre père soit dit en passant, et qu’il n’avait pas vu Jack. Paige était tentée de le croire, elle le sentait honnête. Mais pourquoi avait-elle sentie la présence de son fils ici-même? Peut-être se trompait-elle sur toute la ligne? Peut-être que son fils s’était en effet téléporté ici et qu’il avait changé de lieu à l’instant même où elle avait pénétré dans l’appartement? Oui, c’était possible…Mais comment expliquer le fait qu’elle se retrouve face à cet homme, ce Sam, qui lui faisait une impression si étrange? Une coïncidence? Non, si Paige pouvait retenir une leçon de ces dix dernières années dans le monde magique, c’était bien que rien n’arrivait par hasard. Et puis il y avait autre chose encore, elle était persuadée que cette Katherine était la femme qui l’espionnait elle et sa famille depuis des semaines devant sa maison!

    Paige était perdue…Elle décida alors de rentrer dans le jeu de ces personnes, de leur accorder le bénéfice du doute. Katherine venait de lui dire qu’elle avait vu son fils en bas dans le hall de l’immeuble. L’idée de Paige était simple, elle sortirait de l’appartement, ne descendrait pas dans le hall mais resterait juste à côté de la porte, utiliserait de nouveau sa télélocalisation, et, si par chance elle sentait son fils dans un autre lieu, elle irait le rejoindre, se rendant compte que tout cela n’avait été qu’un simple malentendu. Cependant, si elle le sentait bel et bien dans l’appartement, là, il y aurait de quoi débuter une situation explosive! De plus que la femme lui aurait menti en lui disant avoir vu son fils dans le hall…Il n’y aurait alors plus rien pour leur trouver des excuses.
    Paige se détendit donc, promena son regard vide dans la pièce et leur dit d’un air faible :

    « Je suis désolée…Excusez-moi. Je ne sais pas ce qu’il m’a prit. C’est mon fils… »

    Elle sortit de l’appartement en vitesse, se disant qu’au pire, s’ils étaient innocents, elle passerait pour une pauvre folle ayant quelques troubles relevant de la paranoïa.
    A peine sortit du logement, dans le couloir, elle s’immobilisa, ferma les yeux et se concentra afin d’utiliser sa télélocalisation. Deux secondes après, elle le sentit. Il était là! Il était là, dans cet appartement! Et le pire dans tout ça était qu’elle le sentait stressé! Les larmes lui vinrent aux yeux en le sentant dans cet état.

    « Maman arrive mon amour, maman arrive. »

    Tanpis si elle n’avait pas le Pouvoir des trois, tanpis s’ils étaient deux contre elle et tanpis si elle n’était rien sans ses sœurs, elle se battrait corps et âme pour retrouver son fils, pour sauver la chair de sa chair. Elle se dit cependant qu’elle pourrait appeler Prue et Chris à la rescousse, ils seraient alors là en quelques secondes. Mais tanpis, elle n’avait pas le temps, il fallait y aller maintenant avant que ces démons ne se téléportent avec la prunelle de ses yeux. Au pire, si la situation tournait mal, elle pourrait toujours appeler Chris, Léo et Prue.
    Alors que cela ne faisait même pas dix secondes qu’elle avait quitté l’appartement, Paige se téléporta et arriva en plein dans le salon, comme quelques minutes auparavant. Elle envoya immédiatement et sans hésiter une chaise valdinguer contre un mur, usant de sa télékinésie orbing. Cela surprit les deux personnes qui n’avaient pas vu le coup arriver.

    « VOUS MENTEZ! Rendez-moi mon fils tout de suite! Je ne sais pas exactement ce que vous prévoyez pour lui, mais jamais, vous m’entendez, JAMAIS, moi vivante, vous pourrez lui faire du mal! Vous devrez me tuer pour cela! »

    Paige, au summum de la colère, envoya la table basse du salon s’exploser contre un mur. Puis, elle continua:

    « Battez-vous maintenant, espèces de lâches! Et qu’importe si vous me tuez, d’autres seront toujours là pour me venger et pour sauver mon fils! »

    Elle pensait bien évidemment en disant cela à Léo, Prue, Coop et Chris, qui elle le savait, seraient toujours là pour sauver Jack, même si elle perdait la vie. Tremblant de colère et de détresse maternelle, Paige attendait une riposte de la part de ses deux nouveaux ennemis….A moins que quelque chose ne vienne interrompre ce cauchemar.




« you have broken my heart. you killed me. will you be happy when i am in the earth? will you forget me? »


Regarde ce que j'leur fait moi, aux démons!:
 

avatar by dyn chérie ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♥ Être de Lumière & Modo


avatar

♥ Être de Lumière & Modo

Messages : 12336
Date d'inscription : 06/03/2011
Age : 32

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
14/100  (14/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Il n’y a rien de plus important que la famille || Jack & Rose ¤ 2012 ¤ Terminé   Lun 4 Juin - 3:23

La situation était sans l'ombre d'un doute des plus compliquer, il avait beau se creuser la tête il ne voyait pas d'échappatoire possible et ce pour une raison très simple, jamais Paige ne partirait sans avoir trouvé son fils. Le problème c'était que celui qu'elle cherchait n'était pas là et que celui qu'elle avait trouvé n'était pas le bon, mais comment le lui dire... sans vraiment lui dire. Oui définitivement Jack était dans une situation impossible, il s'était promis de ne pas dire qu'il y était vraiment à sa mère en débarquant à cette époque et voilà que sa seule option afin de sortir de la situation plutôt complexe dans laquelle il s'était involontairement mise, était de dire la vérité à sa mère. Malgré tout, cela avait beau être la seule solution qu'il voyait, il n'était pour autant pas question qu'il lui dise, borné le mec, peut-être un peu. De plus il n'était pas seul, avec de la chance Rose avait de son côté trouvé une autre solution au problème et la révélation choc pourrait être évité. Comme il s'y attendait Rose eu effectivement une idée, idée qu'elle mit en application, est-ce que c'était la meilleure idée possible? Franchement Jack ne le pensait pas le moins du monde.

En quoi consistait l'idée de sa sœur et bien elle annonça comme ça, en réponse à la question qu'il lui avait posée, qu'elle avait aperçu un petit garçon châtain se promenant dans le hall de son immeuble. Une diversion sans l'ombre d'un doute, afin de pouvoir prendre la fuite pendant qu'elle serait distraite à aller vérifier l'information. Le problème qu'il voyait dans le plan de sa sœur, était que premièrement il n'était pas sûr que prendre la fuite était la meilleure idée qui soit, mais surtout les chances pour que leur mère revienne plus rapidement que prévu et surtout furieuse quand elle se rendrait compte que mini Jack ne se trouvait pas dans le Hall, était de cent pour cent. Entre temps Paige c'était excusé après avoir entendu les paroles de Rose, il avait bien sûr prit son air le plus compatissant et dans les fait il comprenait sa réaction, puis une fois qu'elle eut quitter la pièce il se tourna vers sa sœur. Il eut le goût de lui demander ce qui avait bien pu lui passer par la tête quand elle avait décidé de dire ce qu'elle avait dit à leur mère, mais il n'en fit rien. Il se dirigea plutôt rapidement vers elle, resté dans les parages n'était vraiment pas la meilleure idée qui soit. Une fois à côté d'elle il mit sa main droit sur son épaule et il était sur le point de s'éclipser avec elle quand leur mère réapparut dans la pièce visiblement très en colère. Qu'est-ce qui lui indiqua l'état d'esprit de sa mère, simple, elle leur cria d'abord après avant de faire valsé une chaise contre l'un des murs de l'appartement. Les soudain cri en plus du bruit de la chaise volant en éclat le fit sursauté, le faisant en même temps retiré sa main de l'épaule de sa sœur et le fit se retourner vers sa mère. Clairement la situation était à présent critique, d'abord leur mère voulait les tuer et si par miracle il survivait, c'était sa sœur qui allait le tuer, les chances pour qu'elle le considère responsable de la destruction en cours de son mobilier était des plus élevés. Il décida d'oublier la fuite, se serait après tout inutile, puisque leur mère pourrait très bien les suivre et il était persuadé que plus il éviterait la situation, pire se serait. Non faire face au problème était sans l'ombre d'un doute la meilleure option et ce même s'il ignorait encore comment réglé le problème.

    JACKSON - Nous n'avons pas votre fils et nous ne sommes pas non plus des démons, vous m'avez demandé un peu plus tôt ce que j'étais et je ne vous ai pas répondu, mais je vais le faire maintenant, je suis un être de lumière, nous sommes du même côté, alors non je n'ai pas l'intention de me battre contre vous.

Il avait opté pour la vérité, c'était après tout ce que Paige demandait depuis le début. Il c'était concentrer sur lui, ne voulant pas forcé sa sœur a dévoilé quelque chose qu'elle préférerait gardé secret. Il s'était également abstenu de dire que le kidnapping d'enfant n'était pas un hobby très être de lumière, se disant que ce ne passerait probablement pas et ce pour d'excellente raison. Il espérait que ses paroles calmeraient Paige, il lui avait après tout dit la vérité, pas toute la vérité, mais tout de même une partie. Le problème restait tout de même d'expliquer comment elle pouvait sentir la présence de son fils alors qu'il n'était pas vraiment là et ce sans lui dire qu'elle l'avait en vérité la version futur de son fils en face d'elle. Le vrai problème était là, tant qu'elle ne serait pas ou se trouvait mini Jack, qu'elle était vraiment les chances pour qu'elle se calme vraiment, bien sûr il ne pouvait en être sûr, mais d'après lui les chances étaient plutôt faibles. Alors que les chances pour qu'elle lui envoie plutôt une pièce du mobilier de Rose par la tête était probablement beaucoup plus élevé, heureusement il pourrait l'éviter, mais par contre éviter la future crise de colère de sa sœur, ça, ça restait sans l'ombre d'un doute mission impossible.
super gros désolé Embarassed


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Evil Angel Play another game


avatar

♣ Evil Angel ▬  Play another game

Messages : 9702
Date d'inscription : 22/12/2010

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
43/100  (43/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Il n’y a rien de plus important que la famille || Jack & Rose ¤ 2012 ¤ Terminé   Mer 13 Juin - 13:02

Quand Paige s’excusa de s’être emportée et d’avoir tiré des conclusions hâtives Rose pensa que c’était gagné et qu’il ne leur restait plus qu’à trouver son petit-frère du présent et le ramener ici aussi sec. Ce qu’elle n’avait pas prévu s’était que sa mère reviendrait plus vite que ce qu’elle espérait gagner en temps. Quand la brune eut quitté l’appartement, la jeune femme se tourna vers Jack pour lui parler de son plan et visiblement il en avait aussi un en tête car il lui agrippa l’épaule. Avec de la chance le convaincre que s’auto kidnapper en serait pas si difficile, pensa la serveuse. Malheureusement, leur mère revint très rapidement, se téléportant au milieu de son salon qu’elle commença à exploser. La sorcière en déduisit qu’elle avait déjà cherché Jackson et ne l’avait pas trouvé dans le hall. Dommage. En plus impossible de lui glisser un mot comme la Charmed perdue dans sa colère leur criait dessus, exigeant une nouvelle fois des explications sans leur laisser le temps de les lui donner. Et Patience commençait à perdre la sienne. Elle avait travaillé très dur pour se payer tout ce qu’il y avait là alors que sa propre mère se permette de tout détruire lui courait passablement sur le haricot ! La barmaid allait ouvrir la bouche quand son cadet lui coupa l’herbe sous le pied. Il avoua être un Etre de Lumière qui ne lui voulait aucun mal et qui ignorait où était son fils. La blonde sauta dans la brèche.

« Si on pouvait aussi arrêter de démolir mes meubles…je suis désolée j’ai vraiment vu un petit garçon dans le hall et je suis déçue que ce ne soit pas votre fils. Mais peut-être qu’on peut vous aider à le trouver. Vous êtes magiques vous aussi non ? »

Ou comment dénoncer l’éléphant à peine caché dans son micro studio mais il fallait bien la brosser dans le sens du poil. La demoiselle réfléchissait à toute vitesse pour trouver une explication au fait que son fils ou au moins son aura puisse se trouver ici. Elle était une sorcière et une machinatrice, elle pourrait bien s‘en sortir par une pirouette. Le tout était de penser calmement et de ne plus froisser sa maman. Elle voulait voir mini Jack mais le problème était que son frère interceptait les ondes de sa version enfant. Elle porta une main à son front pour montrer qu’elle faisait fonctionner son cerveau. Rose s’écarta de son frère pour aller dans sa chambre et en ressortir avec son grimoire dans les bras. Puisqu’ils en étaient aux confidences, ce n’était plus la peine de cacher qu’elle aussi possédait des pouvoirs magiques. Elle ouvrit ensuite le livre à une formule précise. Celle pour appeler une sorcière perdue. Elle tapota le manuscrit un moment et déclara finalement.

« J’ai récité cette formule il y a peu…c’est peut-être elle qui vous a conduite ici. Vous n’êtes pas perdu mais vous avez perdu votre fils… »

Elle haussa les épaules pour renforcer l’imagine d’innocente ingénue. C’était un gros coup de bluff mais avec de la chance Paige penserait seulement que Katherine était nulle en magie. Alors que Patience était tout le contraire. Particulièrement pour les formules. Mais cela la Charmed l’ignorait. La blonde se mordit la lèvre pour accentuer son malaise d’avoir provoqué une telle situation sans en avoir eu la moindre idée et la moindre attention. Jamais elle n’aurait cru se retrouver dans une telle mélasse. Et surtout la serveuse espérait qu’Anna qui se faisait passer pour une certaine Grace avait fait montre de ses propres pouvoirs à leur mère pour éviter de briser totalement sa couverture. Car leur ressemblance ne pouvait pas être que fortuite. Le hasard n’existait pas dans leur monde. Rose était assez bien placée pour le savoir. Elle jeta un regard à son frère pour un minimum de soutien mais ce n’était pas facile de s’accorder sur un plan d’action sans pouvoir communiquer seul à seul. Et la belle comptait beaucoup sur la gentillesse et la délicatesse naturelle qui émanait de Jack. Plus que d’elle en tout cas, comme si le fait qu’elle trempait dans le mal de temps en temps était un fait inscrit sur son front. Et dire qu’elle pensait avoir une journée tranquille en se levant ce matin. Au pire elle aurait probablement encore un nombre incroyable d’excuse pourrie pour expliquer pourquoi Paige se trouvait là sans son fiston alors qu’elle le suivait à la trace. Le mensonge était inné chez la blonde, et sa mère s’en rendrait compte toute seule quand les jumelles atteindraient l’adolescence. Sortir avec une bonne fausse raison, expliquer ses retards incessant pour le diner ou à l’école. Une vraie bouche de mauvaise fille. Mais encore une fois elle espérait que ça lui sauverait les fesses.

« On doit bien pouvoir le trouver ce petit garçon. »

Elle lui fit un sourire encourageant, partant du principe que sa mère était apaisée par leurs révélations et n’essayerait plus de vouloir les combattre. Comme Jackson ou plutôt Sam le lui avait dit, ils n’en avaient pas l’intention alors autant se calmer et concentrer leurs efforts à retrouver sa version miniature. Même s’il ne devait pas être bien loin ou en danger. Ce n’était pas tous les jours facile d’être une Halliwell, pensa la barmaid en soufflant intérieurement. Il fallait maintenant juste que leur mère les croit et y mette un peu du sien pour qu’on retrouve son fils, enfin l’autre.




Evil Angel

TOPICSLIENS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I AM A WARRIOR


avatar

I AM A WARRIOR

Féminin Messages : 3072
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 23
Localisation : En train de casser la gueule à deux trois démons.

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
96/100  (96/100)
Points d'Expérience (PE):
73/100  (73/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Il n’y a rien de plus important que la famille || Jack & Rose ¤ 2012 ¤ Terminé   Mar 19 Juin - 14:13


    Paige devenait complètement folle. Elle d’ordinaire pourtant si calme, si enfantine, si joyeuse. Quiconque la connaissait aurait été plus que surpris de la voir dans cet état-là. Mais en même temps, pouvait-on réellement lui en vouloir? Nombreux étaient les démons qui convoitaient les progénitures des sœurs Halliwell afin d’augmenter leur propre puissance. Piper avait connu cela avec Wyatt, qui avait causé beaucoup de soucis à la famille lorsqu’il était plus jeune. De nombreux démons avaient voulu faire de lui un sorcier maléfique. Paige avait appris à se méfier de tout avec le temps, et il fallait mieux se montrer trop prudente que pas assez, quitte à passer pour une folle de service. Paige s’en contrefichait, c’était son fils, son bébé, son amour qui avait disparu. Aucune mère digne de ce nom aurait réagit autrement qu’elle dans cette situation. Sans compter le fait que le Pouvoir des Trois n’existait plus et que par conséquent, elle était plus que jamais vulnérable, ainsi que sa famille.
    La sorcière s’était arrêtée quelques secondes, ne voyant aucune riposte. Cela était d’ailleurs bien étrange venant de la part de démons…Paige, haletante, reprit sa respiration sans quitter des yeux les deux mystérieuses personnes.
    Soudain, l’homme lui annonça ne pas vouloir lui faire du mal et lui révéla qu’il était un Etre de lumière. Paige cru que sa tête allait exploser. Son esprit était si confus…Elle porta ses deux mains dans ses cheveux, se tenant le crâne, soufflant un bon coup. Un sentiment de peur, de panique qu’elle n’arrivait pas à contrôler lui disait que ces personnes avaient enlevés son fils, l’incitant à combattre de nouveau : c’était son instinct maternel. Un autre sentiment cependant, reprenait peu à peu contrôle sur le premier, un sentiment plus calme, plus serein, plus intelligent. Celui-là, qui était son instinct de sorcière, lui disait d’essayer de faire confiance à ces personnes, car après tout, Paige avait toujours pu compter sur son intuition de sorcière. Et elle le sentait. Ce Sam était bon, il ne lui voulait pas du mal, tout comme il ne voulait sans doute pas faire du mal à Jack. A moins qu’il ne soit Johnny Depp et qu’il joue superbement bien la comédie, mais Paige jugeait cela peu probable. Elle décida donc de se calmer, de mettre son stress et son angoisse de côté, et décida de se montrer clair d’esprit.
    Elle enleva les mains de ses cheveux et déclara, d’une voix qui était encore pigmentée par le stress même si elle se faisait plus calme :

    « Ok…D’accord, partons dans l’hypothèse que cela soit vrai…Prouvez-le. Prouvez-le moi. »

    Paige invitait clairement le jeune homme à se téléporter, ainsi elle verrait si oui ou non il était un être de lumière. Personne à part les individus ayant du sang d’EDL dans leurs veines ne pouvait produire une éclipse comme celle des anges, bleu claire et lumineuse, à part peut-être les démons copieurs de pouvoirs, mais c’était sans doute trop tirer par les cheveux. Cette pensée ne traversa d’ailleurs même pas l’esprit de notre Charmed. En somme, si l’homme arrivait à s’éclipser, il avait gagné et elle rendait les armes.

    Ce qui devait alors arriver arriva. L’homme, à la grande surprise de Paige, s’éclipsa pour lui prouver qu’il n’avait pas menti. Elle resta un moment interdite, ne sachant quoi dire. La jeune femme lui disait que ça serait bien « d’éviter de démolir » ses meubles. Paige était honteuse, gênée. Elle avait pourtant été persuadée que ces personnes avaient kidnappé son fils! Mais c’était impossible…Son intuition de départ avait une fois de plus été la bonne, ces personnes étaient de bonnes personnes et Sam était même l’un de ses collègues. La jeune blonde s’excusa en lui disant qu’elle avait vraiment vu un petit garçon dans le hall. Ainsi, elle ne lui avait pas menti? Paige était vraiment troublée et embarrassée par cette situation.

    « Je…Excusez-moi mademoiselle. J’étais persuadée que vous étiez deux démons. Ma réaction vous a paru peut-être absurde et exagérée mais il faut me comprendre, de nombreux démons convoitent mes enfants et il est déjà arrivé qu’on s’en prenne à eux par le passé… Je suis vraiment désolée. J’imagine que vous êtes sa protégée ? » dit-elle en regardant Katherine puis Sam.

    La jeune sorcière lui proposa ensuite son aide, en lui disant qu’elle pouvait l’aider à rechercher son fils. Paige se sentait vraiment mal à l’aise. Elle avait détruit l’appartement de cette femme, avait faillit la tuer, et maintenant c’était elle qui lui proposait son aide! Il fallait à tout prix réparer ce qu’elle avait causé, c’était la moindre des choses.

    « Oui, je suis mi sorcière, mi être de lumière. Mais déjà permettez moi de réparer ce qui a été fait. »

    Paige s’arrêta deux secondes, puis déclara, d’une voix neutre :

    « Que l'objet de l'objection
    Ne devienne plus qu'un rêve
    Et que le visible devienne invisible »


    Aussitôt, de petites lumières blanches scintillantes envahirent la pièce et celle-ci retrouva son état originel en un rien de temps. Paige avait de nombreuses fois utilisé cette formule par le passé, notamment lorsqu’elle avait dû nettoyer l’appartement de Cole Turner afin que les trois sœurs ne soient pas soupçonnées de son meurtre. Malheureusement pour elles, celui-là avait fini par revenir à la vie…

    Katherine partit ensuite en direction d’une pièce pour revenir quelques secondes plus tard en possession d’un grimoire magique. Elle lui dit qu’elle avait récité une formule magique il y a peu afin de retrouver une sorcière perdue, et que cela avait sûrement dû amené la sorcière hybride jusqu’ici, faussant la recherche de cette dernière. Paige se pencha alors dessus, voyant clairement qu’il s’agissait d’un grimoire de magie blanche. Elle avait eu faux sur toute la ligne…Cependant, elle avait toujours quelques interrogations vis à vis de la jeune blondinette, car cette dernière ressemblait bien trop à Grace pour que ça ne soit uniquement du pur hasard. Paige ne la pensait plus maléfique, non, mais savait que celle-ci lui cachait des choses. Pourquoi se serait-elle amusée à l’espionner pendant des mois sinon? Mais bon, pour le moment, la Charmed avait d’autres chats à fouetter, elle devait retrouver Jackson.

    « Si vous avez récité cette formule un peu plus tôt, alors oui, cela a dû probablement fausser mes recherches et m’amener ici. Après tout, je suis une sorcière perdue, dans le sens où mon esprit ne sait plus où il en est… »

    Le fait que Katherine lui adresse un sourire et l’encourage à retrouver Jack fit énormément de bien à Paige. Elle était désormais presque sûre que cette jeune femme ne lui voulait aucun mal. Paige lui rendit alors son sourire et se concentra en pensant très fort à Jackson. Maintenant, il ne lui restait plus qu’à réciter la formule pour retrouver son fils.



« you have broken my heart. you killed me. will you be happy when i am in the earth? will you forget me? »


Regarde ce que j'leur fait moi, aux démons!:
 

avatar by dyn chérie ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♥ Être de Lumière & Modo


avatar

♥ Être de Lumière & Modo

Messages : 12336
Date d'inscription : 06/03/2011
Age : 32

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
14/100  (14/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Il n’y a rien de plus important que la famille || Jack & Rose ¤ 2012 ¤ Terminé   Mar 10 Juil - 6:13

Contrairement a ce qu'il avait cru, sa révélation sembla rendre Paige plus confuse que jamais, faut dire que s'il lui avait dit plus tôt la situation n'aurait pas empiré au point ils y en sont en ce moment. En fait s'il il s'était carrément contenté de lui dire la vérité au début tout aurait été plus simple où elle l'aurait traité de menteur et la situation serait à peu près pareil a celle qu'il vivait en ce moment où elle serait peut-être en fait pire. Heureusement pour lui, elle sembla petit a petit se calmer et c'est sans grande surprise qu'elle lui demanda une preuve. Il s'y était entendu, avec tout ce qui était arrivé et le fait qu'elle était toujours sur les nerf dû à l'absence de mini Jack, il était tout à fait normale qu'elle ne le croit pas sur parole. En tout cas il était heureux et soulagé de ne pas lui avoir dit être un sorcier, s'il avait fallu qu'il lui fasse une démonstration de ses pouvoirs de sorcier, cela aurait été la cata. Après tout il contrôlait plutôt mal son pouvoir d'explosion et niveau formule, il était loin du niveau qu'avait Rose. Sa tentative aurait sans l'ombre d'un doute résulté en la destruction accidentel d'un autre article de mobilier de sa sœur, ce qui aurait été une très mauvaise chose pour lui. Par contre, effectuer une éclisse était un jeu d'enfant pour lui, la preuve, toute cette histoire était probablement dû au fait que sa version miniature était déjà capable de disparaître par magie et était maintenant introuvable. Comme demander il s'éclipsa dans une lumière bleuté quelque seconde avant de réapparaître au même endroit. Une fois fait il jeta bien sûr un coup d’œil en direction de sa mère, il voulait tout de même savoir si maintenant elle le croyait. Elle semblait surprise, mais également... peut-être un peu mal à l'aise, ou quelque chose s'en rapprochant et franchement l'atmosphère était à couper au couteau jusqu'à ce que Rose n'intervienne. Elle demanda en effet s'il était possible que la destruction de ses meubles prenne fin, puis elle continua en s'excusant, elle affirma avoir bien vu un petit garçon dans le hall et qu'elle était désolée que ce fut pas celui que Paige cherchait. Si la situation n'avait été si compliquée, il aurait probablement soupiré de soulagement en entendant les paroles de sa sœur, il avait été inquiet que Paige ne leur rappelle constamment le fait que Rose lui avait menti, mais elle ne l'avait pas fait. Elle avait affirmé avoir vu un petit garçon dans le hall, elle n'avait jamais dit être sur a cent pour cent que c'était mini Jack. Ça n'expliquait certes pas tout, mais c'était tout même un début.

Paige fini par se reprendre et elle s'excusa, l'idée qu'elle l'est prit pour un démon ne lui plaisait pas le moins du monde, mais bon il pouvait comprendre. Oui oui il comprenait parfaitement, il savait après tout ce que c'était d'être constamment ennuyé par des démon, mais ce n'est pas comme s'il pouvait le dire. Enfin il ne sut pas vraiment quoi répondre quand Paige demanda dans les fait plus à Rose qu'à lui si elle était sa protégé. Il avait après tout dit un peu plus qu'elle était sa sœur, il se demandait si cette question n'était pas en fait un piège. Ne serait-il pas considéré comme étant étrange le fait qu'il soit l'être de lumière de sa sœur, en même temps les fondateurs n'avaient-ils pas comme politique de forcer les êtres de lumière à couper les pont avec leur famille mortel. Il était presque sur d'avoir entendu un truc dans ce genre, mais n'était pas un être de lumière disons traditionnel, il n'était pas vraiment au courant de toutes les règles des fondateurs, alors peut-être avait-il mal compris. Est-ce qu'il analysait un peu trop la situation, complètement, a tel point qu'au moment où il se sortie de ses pensées, la pièce était de retour dans l'état où il l'avait trouvé en arrivant et que sa sœur avait eu le temps de s'absenter pour aller chercher son grimoire. La conversation tournait maintenant autour d'une formule, formule qu'il avait le sentiment de connaître, mais il ne se rappelait pas vraiment pourquoi. Enfin finalement sa sœur annonça a Paige, que si elles s'y mettaient, elles allaient probablement pouvoir retrouver mini Jack. C'était bien sûr une excellente idée, a deux leur chance de réussite était plus élevé, mais n'étant sensé n'être qu'un être de lumière il était complètement inutile, quoi que même sans ce problème il aurait tout de même été plus une nuisance qu'autre chose. Constatent son inutilité complète il fit recula de quelques pas, s'il devait être égale a du bois mort, autant ne pas en plus être dans le chemin. Tout ce qu'il pouvait faire c'était d'espérer que sa sœur réussirait à faire en sorte que la nouvelle formule afin de trouver le lui perdu serait extrêmement précise, parce que si de nouveau tout indiquait l'appartement de sa sœur comme étant l'endroit a fouillé à fin de trouver ce que Paige cherchait, ils allaient sans l'ombre d'un doute entre dans une situation encore pire que ce qu'il avait vécu jusqu'à présent.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Evil Angel Play another game


avatar

♣ Evil Angel ▬  Play another game

Messages : 9702
Date d'inscription : 22/12/2010

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
43/100  (43/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Il n’y a rien de plus important que la famille || Jack & Rose ¤ 2012 ¤ Terminé   Mar 17 Juil - 13:29

Ce fut seulement après avoir énoncé son plan pour canaliser tout le monde que Rose se rendit compte que son appartement avait retrouvé son aspect propre et rangé, même la poussière ne faisait plus la maline en la narguant. Elle se retint de faire la remarque comme quoi cela s’apparentait un peu à du gain personnel mais elle n’allait pas s’en plaindre, étant pour le moment privée de ses pouvoirs. Elle grimaça soudain intérieurement en se rappelant que les Fondateurs étaient encore passablement fâchés contre elle après ce que la serveuse avait osait révéler à sa tante Phoebe. Voilà qui allait être embêtant, au pire elle passerait réellement pour une sorcière de pacotille et cela expliquerait que sa formule n’ait pas du tout marché comme prévu. Mais il fallait quand même que la blonde puisse s’entretenir en privé avec son petit frère. Elle avait beaucoup à lui dire et un studio ne possédant que peu d’intimité quand on y pensait. La barmaid réfléchissait encore à cent à l’heure pour trouver des solutions à tout. Elle aurait probablement fait une méchante du tonnerre avec ses capacités mentales ! L’Halliwell revint à son appartement quand sa mère lui parla en disant qu’elle était véritablement perdue. Elle la comprenait, Patience n’avait pas d’enfant mais elle imaginait bien la peur que l’on pouvait ressentir à savoir qu’un être que l’on aime profondément avait disparu, elle savait ce que c’était que de perdre quelqu’un, même si pour le moment cette personne se tenait juste devant elle sans même savoir qu’elle faisait face à sa fille. Mue par la pensée de pouvoir la toucher sans risque, la sorcière posa une main sur l’épaule de Paige et la serra avec tendresse.

« Ne vous inquiétez pas, on va retrouver votre fils… je vais nous faire du café ! »

Elle se leva et fit signe à Jackson qui se tenait dans un coin de la suivre dans le coin cuisine de son studio séparé du salon par un simple bar. Murmurer ne serait pas du meilleur effet pour gagner la confiance de la Charmed One mais il fallait bien qu’il puisse se concerter sur la marche à suivre pour la suite. Et surtout il fallait que Patience lui annonce qu’il volait en solo pour ce coup, du moins côté magique. La blonde avait toujours rêvé de pouvoir sortir une phrase du genre : je suis le cerveau et toi les bras. Mais une fois dans la situation réelle, cela s’avérait beaucoup moins drôle. Elle l’agrippa donc par la manche et l’entraina de force avec elle-même s’il avait largement de quoi résister aux petits bras de sa sœur. Dans la kitchenette la serveuse commença quand même à se mettre à l’ouvrage pour sortir des tasses et mettre la cafetière en route. Trouver aussi le sucre t du lait à proposer à ses invités comme une parfaite petite hôtesse.

« Bon on est dans la merde ! J’ai pas mes pouvoirs alors pour localiser ta version enfant va falloir que tu te débrouilles. »

Autant y aller cash que de chercher pendant cent comme lui dire que les Fondateurs étaient venus mettre leur vilain nez dans ses affaires. Elle qui rêvait plutôt de lui dire qu’elle avait accouchée Phoebe et mit Rachelle au monde, tout de suite l’aventure devenait moins glorieuse. Et puis il faudrait toujours qu’elle lui explique pourquoi et comment on l’avait privé de sa magie. Ce qui serait loin de plaire à son cadet, surtout après la scène que Rose avait pu lui claquer à cause de sa relation avec Lexie et comment cela mettait leur mission en danger. Après ça, elle était celle qui faisait la plus grosse boulette. Enfin elle savait quand même que ces révélations n’étaient pas tombées dans l’oreille d’une sourde. La chroniqueuse du Bay Mirror réfléchirait forcément à l’avenir avec tout cela, que ce soir pour s’enfoncer un peu plus dans le mal pour surveiller sa fille chérie ou revenir un peu vers le bien pour la sortir de l’influence maléfique de Piper. En tout cas cela la ferait réagir et changerait le futur, comment exactement, cela la blonde n’avait aucun moyen de le savoir mais, cette certitude lui suffisait pour le moment. La jeune femme s’arrêta un moment pour regarder l’être de lumière et attendre sa réaction face à sa révélation.

« Aller dis quelque chose j’ai l’impression d’être face à papa qui cherche comment me punir parce que j’ai encore fait une bêtise, c’est perturbant ! »

Il y avait un compliment caché quelque part là-dedans mais la descendante cherchait surtout à adoucir son frère en le brossant dans le sens du poil pour qu’il soit plus indulgent envers elle. Rose n’avait pas précisé la grandeur ou la teneur de sa bourde mais pour qu’on lui ôte ses pouvoirs son cadet devait être capable tout seul de deviner qu’elle n’avait pas juste utiliser une formule interdite ou hypnotisé son propriétaire pour ne pas payer son loyer. Et quoi qu’il puisse imaginer Jack était très sûrement loin du compte, pensa la demoiselle en le regardant. Comme elle parlait tout bas, elle jeta aussi rapidement un œil sur sa mère pour s’assurer que cette dernière ne les épiait pas et qu’elle ne se doutait toujours de rien. Au pire Patience l’avait laissé à côté de son grimoire, cela pouvait peut-être la distraite un moment. Et aussi de voir les différentes annotations de Penny Halliwell dedans, mais qu’elle idiote ! La barmaid eut envie de se frapper, elle enchainait aujourd’hui, ce n’était pas possible. Enfin avec un peu de chance, Paige ne connaissait pas par cœur l’écriture de sa grand-mère, après tout elle non plus ne l’avait pas connu de son vivant. Enfin il fallait maintenant que tout s’enchaine très vite avant que leur mère ne puisse trop se poser de question et qu’elle soit vite rassurée sur l’état de santé de baby Jack avant de péter un autre câble et détruire de nouveau tout son mobilier.



Evil Angel

TOPICSLIENS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I AM A WARRIOR


avatar

I AM A WARRIOR

Féminin Messages : 3072
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 23
Localisation : En train de casser la gueule à deux trois démons.

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
96/100  (96/100)
Points d'Expérience (PE):
73/100  (73/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Il n’y a rien de plus important que la famille || Jack & Rose ¤ 2012 ¤ Terminé   Jeu 2 Aoû - 10:41

    Katherine et Sam allèrent dans la cuisine afin de préparer du café à Paige. Cette dernière les entendait murmurer des choses qu’elle ne comprenait pas mais elle n’y prêta cependant pas trop d’importance : tout ce qui comptait désormais pour elle était de retrouver son Jackson. La Charmed regarda donc la formule qui permettait de retrouver une sorcière perdue, et constata avec surprise qu’elle était exactement la même que celle du Livre des Ombres.

    *Tiens… Ca doit être une incantation assez connue alors!*

    Une autre chose l’interpella: Elle pouvait lire une note en dessous de la formule, écrite dans une superbe écriture, qui disait « Si besoin, changer les mots de la formule pour l’adapter à la personne perdue ». Paige avait l’impression de connaître cette écriture, cette écriture si belle et raffinée, comme écrite à la plume. Elle arqua un sourcil, ayant l’impression que cette écriture appartenait à Grams. Mais non, ce n’était pas possible. Pénélope Halliwell, sa grand-mère décédée, aidait uniquement Paige et Prue, lorsque ces dernières rencontraient des soucis magiques. Elle ne venait jamais en aide à une simple sorcière comme Katherine, qui ne faisait pas parti du clan Halliwell. Paige se dit alors que cette écriture devait appartenir à la propre grand-mère de Katherine. Après tout, toutes les grand-mères ou presque écrivaient de la même façon, étant donné qu’elles avaient toutes appris à écrire à la plume étant petites.

    Paige décida alors de changer quelques mots de la formule, afin que celle-ci soit adaptée à son fils. Ainsi, après quelques minutes de correction, elle récita d’une voix claire :

    « Toi qui partage mon sang
    Entends-moi
    Toi qui es mon enfant
    Suis-moi
    Toi qui partage mon sang
    Reviens-moi »

    Soudain, plusieurs centaines de petites étoiles blanches apparurent devant Paige, prêtes à laisser apparaître son fils. Cependant, à la plus grande surprise de Paige, ce ne fut pas son fils Jackson qui se matérialisa devant elle, mais bien Sam, l’Etre de Lumière qui se trouvait une seconde plus tôt dans la cuisine. Paige arqua les sourcils, étonnée. Mais la surprise ne dura que quelques secondes. A l’étonnement succéda une ribambelle de flashs dans sa tête: Paige qui rencontrait Sam à la bibliothèque avec un sentiment étrange, comme si elle le connaissait. Paige qui voyait une femme blonde pendant des mois l’espionner devant chez elle, avec l’intime conviction qu’elle était liée à elle. Paige qui, cherchant son fils, se retrouvait nez à nez avec le fameux Sam, son pouvoir de télélocalisation jouant des siennes, alors que cela ne s’était jamais produit auparavant. Sam qui s’avérait avoir des pouvoirs d’Etre de lumière. Puis Katherine qui débarquait, s’avérant être la femme qui l’espionnait autour de sa maison et qui était le portrait craché de Grace, la jeune sorcière qu’elle avait rencontré cette année-même, comme si elles étaient toutes deux jumelles. Katherine qui lâchait un « maman » en rentrant dans le salon, lorsqu’elle avait vu Paige. Un grimoire qui semblait contenir l’écriture de Penny Halliwell, la propre grand-mère de Paige. Sam qui portait le deuxième nom de son fils, Jackson. Sam qui ressemblait étrangement à Henry. Sam qui se tenait devant elle, là maintenant, alors qu’elle avait clairement appelé son fils. Ce n’était pas une erreur. La télélocalisation qui déconnait ainsi que la formule. Rien n’arrivait par hasard dans ce monde rempli de magie, et Paige le savait très bien.
    Encore une autre image apparu dans sa tête: le visage d’Henry, son mari. Puis un autre flash, le visage de son fils Jackson cette fois-ci.

    C’était lui.

    Paige senti son cœur décoller de sa poitrine. Une très forte poussée d’émotion vint en elle. Elle n’arrivait pas à le croire. Pourtant c’était désormais une évidence pour elle, elle le sentait au plus profond de son être, au plus profond de son cœur, au plus profond de son âme. L’homme qui se tenait devant elle était son fils, tout comme la femme qui se tenait dans la cuisine était sa fille.

    « Jack… » murmura t-elle assez fortement pour que même Rose puisse l’entendre.
    Puis elle tourna la tête vers la magnifique blonde qui se tenait à côté de la cafetière.

    « Rose… » lâcha t-elle dans un soupire faible, à la fois surprise et émue par la nouvelle.

    Oui, c’était elle. C’était sa petite Rosie. Sa petite Rosie qui était devenue si grande et si belle! Elle avait tout de suite su qu’il s’agissait de Rose et non d’Anna, tout simplement car cela faisait des mois qu’elle côtoyait Grace –enfin Anna- et qu’elle se rendait compte à cet instant que son caractère correspondait plus à celui d’Anna qu’à celui de Rose. Et puis même, c’était sa fille. C’était son sang, la chair de sa chair, son instinct de mère reconnaissait très bien s’il s’agissait ou non de la petite Rose qu’elle avait porté dans son ventre durant 9 mois.
    Paige était toute chamboulée, son cœur battait la chamade et elle éprouvait une certaine timidité, comme lors d’un rendez-vous galant avec l’homme que l’on aimait. Mais, avant qu’elle ne puisse dire quoi que ce soit, son téléphone se mit à sonner. C’était Henry.

    « Paige? Où es tu? Jack est rentré à la maison, il va bien. Et toi, est-ce que ça va? »


    « Ouf, génial! Ecoute, ça va, je vais juste mettre un peu plus de temps à rentrer, ok? Dis-lui bien que ce n’est pas bien ce qu’il a fait! Dis-lui de ne plus recommencer. Je dois te laisser, bisous, je t’embrasse. »

    Paige raccrocha et pendant quelques secondes elle resta silencieuse, sans dire un seul mot. Ses enfants non plus ne disaient rien. Ils essaieraient peut-être de se justifier mais s’ils connaissaient bien leur mère, ils devaient savoir que cela ne servirait à rien. Paige savait enfin la vérité, et personne ne lui ferait croire le contraire. Ses yeux se remplirent de larmes, causées par la joie et l’émotion intenses qu’elle éprouvait à ce moment précis. Puis, elle rompit le silence et déclara, d’une voix mêlant rire et larmes:

    « Je me demandais aussi pourquoi c’était toujours Chris qui revenait, à chaque fois. »

    Paige n’avait en effet jamais rencontré ses enfants du futur auparavant. Elle avait seulement eu l’occasion de rencontrer Chris et Wyatt, ses neveux, revenus à plusieurs reprises dans le passé pour diverses missions. La mère de famille continuait de rire tout en pleurant, puis elle écarta les bras grandement.

    « Vous ne venez pas embrasser votre mère? »

    L’émotion était bien trop forte. Ce qu’elle ressentait était semblable à l’émotion qu’elle avait ressentie le jour de son mariage ainsi que le jour de ses trois accouchements. Paige avait gagné. Elle avait réussi à élever ses enfants en les préservant du mal et en les gardant en vie. Tout ce pourquoi elle s’était battue, tout ce pourquoi elle se battait encore aujourd’hui, toute la souffrance, toute la peine qu’elle avait eues à endurer, tout cela avait donné un résultat. Et ce résultat-là valait toutes les batailles.


« you have broken my heart. you killed me. will you be happy when i am in the earth? will you forget me? »


Regarde ce que j'leur fait moi, aux démons!:
 

avatar by dyn chérie ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♥ Être de Lumière & Modo


avatar

♥ Être de Lumière & Modo

Messages : 12336
Date d'inscription : 06/03/2011
Age : 32

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
14/100  (14/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Il n’y a rien de plus important que la famille || Jack & Rose ¤ 2012 ¤ Terminé   Lun 10 Sep - 4:41

Du café, sa sœur avait proposé du café a leur mère, c'était certes gentil de sa part, mais est-ce que c'était vraiment le moment? Lui ne pensait pas que ce l'était, après tous, les chances étaient toujours présentes que Paige leur pique une nouvelle crise d'anxiété ou pire encore qu'elle ne découvre toute la vérité. Pas que ce serait vraiment horrible, en fait il aimerait pourvoir tout dire à sa mère, mais il ne croyait simplement pas que ce serait judicieux de le faire. Enfin il la suivi tout de même dans sa « cuisine » quand elle lui fit signe de venir avec elle, franchement sa sœur était étrange. Non, mais c'est vrai, avait-elle vraiment besoin de lui pour faire du café, probablement pas, en conclusion elle avait quelque chose à lui dire, perspective qui ne l'enchantait pas vraiment, qu'est-ce qu'elle allait bien pouvoir lui sortir cette fois-ci.

Il ne su franchement pas quoi dire à Rose quand elle lui lâcha qu'elle n'avait pas ses pouvoirs et que donc il allait devoir se débrouiller seul. Son premier réflexe en entendant cela aurait normalement été de lui lancer un quoi bien sentit, mais ne voulant pas alerté Paige qui se trouvait non loin, il se retint de le faire. Il fut également tenté de lui demander ce qu'elle avait bien pu faire pour perdre ses pouvoirs, mais jugeant la situation comme étant assez compliquée sans en plus qu'il n'en rajoute, il ne demanda pas d'explication à sa sœur. Non il se contenta tout simplement de rester planté là à essayer de trouver une solution. La situation était déjà critique et maintenant c'était pire, parce que oui apparemment c'était possible, non mais vraiment que pouvait-elle bien espérer qu'il fasse, qu'il s'occupe de la formule à sa place, parce que c'était vraiment une idée brillante ça. Il ne pu pas vraiment poussé plus loin sa réaction puisque sa sœur le coupa dans ses pensées, trouvant apparemment son silence perturbant.Il lança un rapide un regard noir avant de finalement lui répondre en prenant grand soit de lui parler a voix basse, il ne faudrait surtout pas que Paige l'entende voyons.


    JACKSON - Qu'est-ce que tu veux que je te dise? Peut-être un truc du genre, t'inquiète surtout pas sœurette je vais prendre les choses en mains, je vais réciter la formule avec notre mère, après tout je ne suis sensé n'être qu'un être de lumière, mais surtout en espérant ne rien faire explosé, parce que tu me connais, moi les formules, c'est vraiment ma plus grande force.

Il avait été très sarcastique dans la réponse qu'il avait donné à Rose, peut-être un peu bête également et il s'en voudrait probablement plus tard de l'avoir été. Par contre, considérant la nouvelle qu'elle venait de lui annoncer, mêlé avec le fait qu'il ne savait pas du tout ce qu'il devait faire, ses deux nouveaux éléments l'avaient rendu irritable. Il ne c'était jamais retrouvé dans des sables mouvant, mais à ce moment-là, il avait l'impression de savoir comment pouvait se sentir une personne qui s'y retrouverait coincé, sauf que lui n'était pas engloutit par du sable, mais par un mélange de mauvaise surprise et de problème. Pour finir, afin probablement de l'achever complètement, il se sentit tout à coup disparaître pour réapparaître quelque mètre plus loin devant sa mère. Visiblement elle ne les avait pas attendu afin de tenter une formule magique et au lieu du mini Jack, ce fut lui que la formule fit venir à elle. Qu'allait-il bien pouvoir lui dire, sa mère n'était pas stupide après tout et les chances pour qu'elle ne comprenne pas d'elle-même ce qu'ils avaient depuis le début tenté de lui cacher, était inexistante. D'ailleurs il ne lui mit vraiment pas beaucoup de comprendre, par contre allait-il lui confirmer le tout ou au contraire nier en bloc. Nier semblait la solution la plus sensé, mais également la plus compliquer, il ne savait pas quelle formule allait utiliser, mais les chances pour qu'il réussisse à expliquer pourquoi ce fut lui qui apparut devant elle et non pas l'autre semblait ridiculement basse. Comme il s'y attendait sa mère devina tout, mais avant qu'il n'est pu dire quoi que ce soit le téléphone de sa mère sonna, il n'écouta pas la conversation qu'elle eut au téléphone, ben quoi ce n'est pas poli, mais une chose était sur ce devais avoir été de bonne nouvelle, elle semblait plus calme. Il soupira légèrement quand elle mentionna Chris et le fait que c'était toujours lui qui débarquait, ce qui était faux, il était simplement moins discret qu'eux le cousin, mais Jackson ne fit aucun commentaire sûr le sujet. Par contre, ce qu'elle leur lança ensuite le laissa perplexe, elle espérait vraiment qu'il allait l'embrasser?

    JACKSON - Pour ça tu vas devoir voir avec Rose, je ne fais pas dans le câlin.

Évidemment en disant cela il avait confirmé qui il était et de se fait l'identité de sa soeur a leur mère et même s'il se doutait, qu'il allait avoir droit à une engueulade en règle de sa soeur plus tard, il s'en contre balançait. Rendu là où ils l'étaient, nier n'aurait servi à rien, alors autant dire la vérité... enfin tout au moins une partie de celle-ci, le monde n'allait certainement pas s'effondrer juste parce que Paige Mitchell, leur mère, apprenait la vérité sur leur véritable identité.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Evil Angel Play another game


avatar

♣ Evil Angel ▬  Play another game

Messages : 9702
Date d'inscription : 22/12/2010

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
43/100  (43/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Il n’y a rien de plus important que la famille || Jack & Rose ¤ 2012 ¤ Terminé   Ven 21 Sep - 22:56

Rose ne savait pas trop à quoi s’attendre de la part de Jackson en le poussant à réagir mais son caractère à elle avait du mal à rester immobile face à une personne passive. Et c’était malheureusement ce que son frère avait tendance à faire. A s’effacer ou à suivre le mouvement alors qu’elle était plus explosive, plus rentre dedans. La sorcière aimait la confrontation autant que de se disputer avec sa famille mais il était plus facile de foncer dans le tas que de regarder les choses se dérouler pour la belle. Du coup quand son cadet décida de dire clairement qu’il n’aimait pas la situation et pas en des termes si gentils, la demoiselle fut on ne peut plus surprise. A la fois de façon agréable, que son frère lui ressemble enfin un peu avec une phrase ironique et des piques. Et en même temps, trop habituée à avoir le dessus ce n’était pas très amusant de l’écouter lui rétorquer qu’ils étaient dans de beaux draps. Elle le savait très bien ! Leur mère qui débarquait dans son salon en les accusant d’avoir kidnappé son fils, ne plus avoir ses pouvoirs et quoi d’autre encore qui allait leur tomber sur le coin du nez ?! Oui ils étaient dans la merde pour expliquer à Paige ce qu’il se passait réellement et plus ils mentaient plus cela allait être dur de s’en sortir mais maintenant qu’ils étaient partie dans leur histoire ils ne pouvaient pas, ils ne pouvaient plus se rétracter. Et la barmaid allait lui répondre avec une réplique cinglante quand il disparu. La blonde ouvrit des yeux ronds et regarda vers sa mère qui n’avait pas l’air particulièrement de leur prêter attention. Et Jack réapparu juste devant elle. Visiblement, la Charmed n’attendait pas après eux pour retrouver son fils. Ce qui en soit restait logique, elle restait à la recherche de son tout jeune fils, encore presque un bébé. Mais c’était irritant pour Patience qui fomentait déjà des plans pour s’extirper de cette mare.

Il suffit à la brune de prononcer deux mots, deux prénoms pour que le monde de la serveuse s’écroule en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. A quoi cela servait-il qu’elle passe autant d’années à être discrète, à se contenter d’observer de loin si c’était pour se retrouver au pied du mur ainsi, aussi bêtement. Avec juste un truc qui allait de travers, à savoir que baby Jack s’amuse à s’éclipser et à ce que la localisation de sa mère soit si puissante pour capter les ondes de son fils, mais version adulte. A quoi cela servait-il vraiment que la jeune femme se décarcasse si finalement, elle pouvait juste faire comme Chris et sonner chez ses parents en disant ‘hey salut je suis votre fille, un câlin !’ Autant une joie profonde l’envahissait, un soulagement ne plus avoir à rester cachée, de pouvoir enfin retrouver sa famille, comme elle le rêvait, autant il était rageant de savoir qu’elle s’en était privée aussi longtemps pour arriver à ce résultat. La serveuse resta donc figer un bon moment à regarder sa mère s’extasié, puis répondre au téléphone. L’appel eut au moins pour effet de détendre un minimum l’atmosphère, et la tension dans les épaules de la blonde. Cependant après ce court interlude, la Charmed One demanda une sorte de câlin, un moment réunion de famille. Patience senti tous ses muscles se tendre de nouveau. Elle avait imaginé ce moment de si nombreuses fois que d’y être confronté en live la rendait nerveuse. La belle ne savait pas trop comment réagir et encore moins en entendant Jackson dire que ce n’était pas son truc. Qu’est-ce qui lui prenait à celui là de parler comme ça à leur mère ?! Même si c’était un moyen de se protéger ou quoi que ce soit, ce n’était pas une raison pour lui parler aussi mal. D’autant que la barmaid aurait aimé qu’il soit enthousiaste, histoire que son refus à elle soit moins difficile à avaler pour leur génitrice.

« Euh…je préfère pas non plus…on est pas très semblable à Chris pour ça… »

Il fallait dire que leur cousin depuis le début n’y allait pas avec des gants pour ses voyages dans le temps. Mais entre le désir égoïste de se venger de son père et celui de sauver sa famille, on ne pouvait pas utiliser les mêmes méthodes. Mais de fait Rose se senti envahir par la culpabilité et cela ne lui arrivait pas souvent. Elle s’en voulait d’être froide comme son cadet mais elle n’arrivait pas à se mettre dans la tête, dans l’esprit qu’elle avait retrouvé sa mère. Elle soupira et sortie de la cuisine pour revenir vers le salon où se trouvait la brune.

« Désolée…c’est juste que c’est trop…bizarre, après tout ce temps. »

Autant d’années séparés de leur mère après sa mort, ils ne pouvaient pas se dire que comme ça, d’un claquement de doigts, ils l’avaient retrouvé. Anna, aurait probablement sauté sur l’occasion mais eux. La sorcière était une handicapée fini au niveau des sentiments humains et Jack, c’était Jackson quoi, il avait sa propre façon de fonctionner, que la blonde ne comprenait pas toujours, voir jamais dans certains cas. Elle offrit tout de même un sourire plein d’amour à sa mère pour que cette dernière ne se sente pas particulièrement rejetée par ses enfants. Ce qui, la demoiselle n’en doutait pas, devait être un ressenti des plus désagréables. Malheureusement Patience, ni son frère probablement, ne pouvaient lutter contre leurs sentiments à eux. Elle ne pouvait simplement pas se résoudre à aller embrasser sa mère, comme si elle ne l’avait simplement pas vu depuis longtemps. Non elle l’avait vu morte, dans un cercueil, et ce cercueil descendre en terre. Et même en revenant dans le passé, cette vision n’allait pas s’effacer et donc, la serveuse ne pouvait pas juste oublier pour profiter du moment présent. Parce que se serait trop dur par la suite, elle le savait.

« Mais ce n’est pas contre toi maman, je suis on ne peut plus ravie que tu sois là avec nous… »



Evil Angel

TOPICSLIENS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I AM A WARRIOR


avatar

I AM A WARRIOR

Féminin Messages : 3072
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 23
Localisation : En train de casser la gueule à deux trois démons.

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
96/100  (96/100)
Points d'Expérience (PE):
73/100  (73/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Il n’y a rien de plus important que la famille || Jack & Rose ¤ 2012 ¤ Terminé   Lun 29 Oct - 19:05


    La réponse de Jack fit l’effet d’un coup de poignard dans la poitrine de Paige. Elle qui avait ressentit un moment de joie si intense, un moment de pur bonheur quelques secondes auparavant…
    Elle avait été tellement heureuse de voir ses enfants adultes! Ils étaient si beaux, ils avaient l’air si gentils… Voilà que la réponse de son fils venait la faire tomber de son doux nuage, accompagné d’une violence inouïe. Son cœur avait fait un bond, tout comme il y a quelques secondes, mais pas pour les mêmes raisons bien évidemment. Ses larmes, présentes dans ses yeux, n’étaient plus des larmes d’émotion ni de joie, mais des larmes d’incompréhension et de tristesse. Son visage se fit tout de suite plus triste, ses sourcils s’arquèrent faiblement.

    « Oh… » répondit-elle à son fils. Elle n’avait pas été capable de dire plus. Elle avait baissé les yeux, plus honteuse que jamais. Mais honteuse de quoi? Qu’il y avait-il de mal à demander un câlin à ses enfants?
    Paige se sentit vraiment mal, elle aurait voulu s’éclipser d’ici, s’éclipser pour retrouver son Jack à elle, son fils alors âgé de 3 ans, celui qu’elle connaissait depuis toujours. Celui qui l’aimait, celui qui lui réclamait des bisous et des caresses. Pas ce Jack là qu’elle avait face à elle, pas cet étranger.

    La réponse de Rose, bien que moins glaciale, renfonça de nouveau le couteau dans la plaie. Pas semblables à Chris? Mais ça ne voulait rien dire! STRICTEMENT RIEN DIRE! Depuis combien de temps étaient-ils ici, dans cette époque? Depuis combien de temps n’avaient-ils pas vu leur mère? Paige ne comprenait pas leur réaction… Rose disait que cela était trop bizarre après tout ce temps, comme trop précipité. Elle continua cependant en lui disant qu’ils étaient ravis qu’elle soit ici, et lui offrit en prime un sourire destiné à la rassurer. Cependant, cela ne rassurait pas du tout Paige.
    Elle regarda Jack, il avait loin d’avoir le visage d’un homme heureux de revoir sa mère! Mais qu’avait-elle bien pu faire? Pourquoi la rejetaient-ils ainsi? S’était-elle mal comportée avec eux dans leur époque? Paige ne voyait qu’une seule explication à cela: elle les avaient abandonné, tout comme Phoebe avait abandonné ses filles et tout comme Piper avait abandonné Chris.
    Non, c’était impossible… Le visage de Paige se décomposa littéralement. Elle se savait impossible de faire cela. Rejoindre le mal n’était pas impossible de chez impossible, mais abandonner ses enfants, ça non! Jamais elle ne pourrait faire cela, tout simplement car ils étaient TOUT, absolument TOUT pour elle. Si elle les avaient abandonnés, c’était uniquement parce qu’elle avait été envoûtée, ensorcelée par ses propres sœurs ou bien même par des démons. Toute autre hypothèse était invraisemblable. Paige le savait, elle ne pourrait jamais laisser ses enfants sans mère. Jamais.

    « J’ai mal agi… Comment est-ce possible…? Est-ce que je vous ai fait du mal ? Je vous ai abandonné ? C’est impossible, je ne le pourrais jamais… Seule un envoûtement très puissant pourrait me séparer de vous. Mais qu’est-ce que je raconte? AUCUN, AUCUN envoûtement ne le pourrait ! »


    Rien n’était plus fort que l’amour. C’était là la forme de magie la plus puissante, et quelqu’un qui aimait véritablement, comme une mère, ne pourrait rester indéfiniment sans la chair de sa chair à ses côtés, Paige le savait pertinemment. Mais qu’était-il donc arrivé? Pourquoi ses enfants semblaient-ils la détester? Paige avait dit cela en laissant échapper quelques larmes, qui vinrent couler le long de ses joues roses telles des perles salées. Elle était assise là, faible, décontenancée, plus perdue que jamais, ses deux enfants debout face à elle. Elle qui faisait tout pour eux au quotidien, elle qui faisait tout pour préserver sa famille du mal. Voilà qu’elle constatait le véritable échec de sa vie : ses propres enfants en étaient venus au point de ne plus vouloir la prendre dans leurs bras. Elle avait échoué, et tout était de sa faute.


« you have broken my heart. you killed me. will you be happy when i am in the earth? will you forget me? »


Regarde ce que j'leur fait moi, aux démons!:
 

avatar by dyn chérie ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♥ Être de Lumière & Modo


avatar

♥ Être de Lumière & Modo

Messages : 12336
Date d'inscription : 06/03/2011
Age : 32

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
14/100  (14/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Il n’y a rien de plus important que la famille || Jack & Rose ¤ 2012 ¤ Terminé   Lun 19 Nov - 8:34

    Visiblement a la réaction qu'eut les deux femmes présentent face à son refus de faire un câlin à Paige, il avait apparemment été plus froid qu'il ne l'avait vraiment voulu. Être désagréable avec sa mère n'avait pas été son objectif, mais dans le fond c'était peut-être mieux ainsi. Il n'avait jamais planifié entré en contact avec la Paige de cette époque, volant probablement de ce fait du temps qu'elle pourrait passer avec ses enfants de cette époque, après tout elle était leur mère eux et non pas la sienne. Sa mère à lui était morte et passer du temps avec la version passée de sa mère ne changerait pas cela, ça rendrait seulement son retour possible dans le futur si jamais ils échouaient encore plus dur. Alors, non il n'avait pas envie de faire de câlin à sa mère, peut-être que ça faisait de lui un très mauvais fils, mais il n'était pas vraiment son fils, alors si elle voulait absolument un câlin, elle n'avait qu'à aller voir le petit Jack, aucun doute que lui accepterait sans hésiter. Sans grande surprise Rose refusa également de lui faire un câlin, par contre il ne comprit pas pourquoi elle mentionna leur cousin, mais bon sa sœur devait avoir ses raisons. Par contre, les paroles de sa sœur ne réussi pas à rassurer leur mère, sa réaction certes logique, était d'après lui exagéré. En tout cas si elle voulait faire en sorte qu'il se sente mal, c'était tout à fait réussi, il fut même tenté pendant un bref moment d'aller lui faire le câlin qu'elle avait un peu plus tôt demandé, mais ça lui passa rapidement. Par contre, il ne pu caché son regret de son visage quand il lui répondit.

      JACKSON - Non, non pas du tout, tu n'as rien fait de mal.

    Il ne dit rien de plus ne sachant pas vraiment ce qu'il pouvait bien lui dire, comment pouvait-il lui expliquer comment il se sentait? En vérité, même s'il avait envie de le faire, il ne pouvait simplement pas le faire, il n'y avait simplement pas de façon de le faire. Le faire serait trop risqué, il y avait trop de conséquence possible à tout lui expliquer, alors que pouvait-il bien lui dire. La vérité était à oublier, alors autant essayer d'user de psychologie, il ne voulait pas qu'elle prenne mal la situation, alors autant mettre la faute sur lui-même. Pour ce qui est de sa sœur, c'était à elle de se sortir du mauvais pas dans laquelle elle s'était mise. De plus elle était capable de s'en sortir par elle-même, elle était débrouillarde sa soeur, il n'avait pas peur pour elle. De plus il devait d'abord se sortir de la position dans laquelle il s'était involontairement mit avant de faire quoi que ce soit d'autre.

      JACKSON - Je suis désolé si je t'ai semblé froid, tu m'as prit par surprise. Pour ce qui est du câlin, j'espère que tu ne m'en voudras pas, mais c'est plus vraiment mon truc, mais comme la dit Rose je suis également content que tu sois là.

    Un peu plus tôt, il avait eu l'impression de marcher sur des œufs avec elle, maintenant qu'elle savait autrement dit qu'il avait écrasé tous les œufs, il était rendu à essayer d'expliquer à sa mère pourquoi il avait fait un tel gâchis. Ce qui n'avait rien d'évident considérant le fait que le plancher était à présent glissant à cause des œufs et que les coquille brisé lui faisait mal aux pieds. S'il était chanceux, sa mère le croirait et il serait autorisé à nettoyer son gâchis imaginaire qu'il s'était créé, mais sachant la chance qu'il avait jusqu'à date, il avait vraisemblablement dit quelque chose qu'il ne devait pas ou utilisé le mauvais ton.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Evil Angel Play another game


avatar

♣ Evil Angel ▬  Play another game

Messages : 9702
Date d'inscription : 22/12/2010

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
43/100  (43/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Il n’y a rien de plus important que la famille || Jack & Rose ¤ 2012 ¤ Terminé   Dim 25 Nov - 19:05

Rose fut au moins aussi surprise que son frère face ç al réaction de Paige. On ne pouvait pas reprocher à leur mère de vivre leur rejet comme tel. Ses enfants, sa chair et son sang, qu’elle avait porté et élevé qui lui refusaient quelque chose d’aussi simple qu’un câlin. Il y avait de quoi réagir violement mais de là à penser qu’elle les avait abandonné à cause d’un envoutement. Elle pensait un peu loin, sans pour autant s’écarter tant que cela de la vérité. Oui elle les avait abandonné et de la plus horrible façon qui soit, mais la Charmed One n’en était pas responsable, si on lui avait laissé le choix, la sorcière n’aurait probablement pas choisi de mourir en laissant sa famille derrière. Elle ne se rendait donc pas compte que cette simple étreinte pouvait détruire tout le travail de deuil que les jumelles ou Jackson avait fait jusque-là. Elle s’approcha un peu en essayant de garder son sourire compatissant et plein d’amour. La blonde se posta à côté de son cadet et posa une main sur son épaule alors qu’il s’excusait de se montrer si froid d’apparence. Elle hocha doucement la tête.

« Jack a raison tu n’as rien fait de mal, je t’assure…et tu ne nous a pas abandonné seulement…le futur est surement loin de ce que tu imagines…et nous avons besoin de rester concentré. »

Sur leur mission c’était évident, mais la barmaid laissa le terme en sous-entendu. Paige n’était pas stupide et devait bien savoir que si Chris et ses enfants, de même que tout autre descendant qu’elle aurait croisé, n’étaient pas là par hasard. Et cela en soi restait problématique pour une totale réussite. Rose le savait par expérience avec Phoebe, les Fondateurs l’avaient même puni pour avoir tenté de faire avancer les choses à sa façon. Alors que même sans nouvelle de sa tante depuis, elle était persuadée que cela avait modifié le futur pour l’Halliwell et sa fille. Enfin elle verrait cela plus tard. Pour le moment Patience souhaitait surtout rassurer Paige sur son amour, mais en même temps lui faire comprendre que leur relation dans cette époque ne dépasserait pas cette rencontre hasardeuse. C’était trop risqué, trop perturbant et surtout voué à faire du mal à tout le monde.

« Nous n’avons pas le droit de t’approcher. Elle leva les yeux au ciel pour parler des habitants des cieux. Ce n’était pas tout à fait vrai mais ils pouvaient bien porter le chapeau et puis comme cela, Jackson et la blonde avaient une bonne excuse. Tu sais ce que c’est, changer le futur et tout ça…mais ça ne veut pas dire que l’on n’est pas heureux de te voir ou qu’on ne t’aime plus ou encore que tu seras envouter. »

La main sur l’épaule de son frère glissa pour lui prendre la main. Un soutien pour affronter le mensonge supplémentaire qu’elle débitait à leur mère mais aussi pour que le demi Être de Lumière corrobore ses dires. Cela devait être difficile pour lui aussi de voir leur mère, en vie, si proche et si inaccessible. Alors que pourtant il se construisait une vie ici, dans cette zone temporelle. Mais là, ils se trouvaient face à la dure réalité. Ils n’appartenaient pas à ce monde. Et sans vouloir mère Paige dehors, maintenant qu’il était clairement établi qu’ils n’étaient pas des démons et que la santé de baby Jack n’était plus à craindre, le temps pour la Charmed One de partir était venu. Mais comment lui dire sans la blesser d’avantage. Rose n’en avait pas la force pour le moment et préférait laisser à l’atmosphère tendue le temps de redescendre un minimum. Elle regarda Jack aussi afin de savoir s’il entrerait dans son jeu ou pas du tout et s’il allait bien, car mine de rien, son rôle consistait aussi à veiller sur son petit frère, surtout dans ce genre de moment.




Evil Angel

TOPICSLIENS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I AM A WARRIOR


avatar

I AM A WARRIOR

Féminin Messages : 3072
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 23
Localisation : En train de casser la gueule à deux trois démons.

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
96/100  (96/100)
Points d'Expérience (PE):
73/100  (73/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Il n’y a rien de plus important que la famille || Jack & Rose ¤ 2012 ¤ Terminé   Sam 1 Déc - 19:55

    Paige venait légèrement de péter un câble devant ses enfants. Bon ok, elle avait carrément pété un câble! Ses nerfs avaient lâché et elle paraissait peut-être encore plus folle que lorsqu’elle avait envoyé valser les meubles de Rose aux quatre coins de la pièce! Mais que voulez-vous, sa vie n’était pas très rose, elle était pas mal stressée ces temps-ci. Entre Piper, Phoebe, l’anéantissement du pouvoir des trois, les attaques de démons et la peur, la peur que l’on s’en prenne à ses enfants ou à son mari, la peur de ne pas être à la hauteur pour ses protégés, pour les Fondateurs et pour le reste de la communauté magique bénéfique… Paige ne traversait pas la meilleure période de sa vie, et imaginer pendant l’espace d’une seconde qu’elle ait pu abandonner ses enfants dans leur futur, cela la rendait juste malade. Car c’était sûrement sa peur la plus grande depuis qu’elle avait vu Piper, puis à son tour Phoebe, rejoindre les forces du mal. La mère de famille craignait plus que tout de suivre leur chemin, de se faire influencer par des forces démoniaques. Certains, comme Henry ou Prue, lui disaient qu’elle était forte et courageuse, mais la réalité était là : elle n’était pas aussi forte qu’elle l’aurait voulu.
    Son fils afficha une expression assez triste puis lui répondit qu’elle n’avait rien fait de mal. Cela la rassura, mais pouvait-elle le croire à cent pour cent? Il s’excusa ensuite de s’être montré froid envers elle, et lui dit qu’il était lui aussi content de la voir ici. Paige ne dit rien, se sentant honteuse de s’être emportée de la sorte. Elle baissa un instant les yeux et regarda le sol, ayant la douloureuse intuition que son fils n’était pas tout à fait sincère. On aurait dit de jolies phrases débitées pour la rassurer, comme s’il n’en pensait pas un mot. Content? Etait-il sérieux lorsqu’il se disait content de la voir? En regardant la mine de ses enfants, Paige eu plus l’impression qu’ils étaient déçus, déçus que leur couverture soit tombée. Mais en même temps, elle pouvait les comprendre. S’ils étaient là, ce n’était pas par hasard. La situation, dans leur futur, devait être des plus alarmantes –Paige se demandait d’ailleurs ce qui pouvait être plus inquiétant que la situation actuelle- et donc, le fait qu’elle les ait démasqués devait sûrement être quelque chose de grave pour eux, peut-être même ne seraient-ils pas en phase de réussir leur mission secrète à cause de cela.

    La mère de famille sortit de ses pensées puis releva la tête en direction de ses enfants. Rose la rassurait davantage en disant qu’elle n’avait rien fait de mal et qu’ils avaient juste besoin de rester concentrés.

    « Je comprends… Je ne sais pas de quoi il s’agit, mais je comprends. Excusez-moi. C’est juste que… ce n’est pas évident tous les jours. Je veux tellement vous protéger et être une bonne mère. Désolée d’avoir pensé quelque chose d’aussi stupide, c’est juste que…ça fait partie de mes peurs quotidiennes. Mais maintenant je sais que tout ira pour le mieux. Et moi aussi je suis contente d’être là. Vous ne pouvez vous imaginer à quel point je suis heureuse de vous voir ainsi. Vous êtes tellement beaux… »

    Sa fille lui dit en outre qu’ils n’avaient pas le droit de l’approcher, que les Fondateurs le leur avaient interdit. Elle su trouver les mots justes en disant que ça ne voulait pas dire qu’elle serait envoûtée ou qu’ils ne l’aimeraient plus. Cela eu le don d’arracher à Paige un petit rire, se rendant compte de l’ânerie qu’elle avait pue leur sortir.

    « Je sais, je sais. Je comprends. Désolée, j’aurais voulu que cela se passe autrement. »


    Paige laissa passer un ange puis brisa ce silence gênant en ce levant du canapé, se faisant plus souriante.

    « Bon et bien, je vais vous laisser. Il est temps pour moi de retrouver votre père, avant de retourner à la bibliothèque, car les clients ne doivent pas vraiment comprendre pourquoi cela fait quarante minutes que je suis aux toilettes. Et puis, il faut aussi que je gronde ce petit fripon de Jack! J’espère que tu arrêteras bientôt de nous causer de telles peurs! » dit-elle en riant légèrement tout en s’adressant à son fils.

    C’est alors qu’elle sortit un petit bout de papier de son sac ainsi qu’un stylo, et griffonna quelques informations dessus avant de le tendre à Rose.

    « Tenez, au cas où. J’ai mis mon numéro de téléphone portable ainsi que celui de la maison. Je ne sais pas s’ils sont toujours les mêmes à votre époque. N’hésitez pas à m’appeler si vous avez besoin d’aide, s’il vous arrive quoi que ce soit. »

    Elle s’arrêta un instant puis continua :

    « Et surtout promettez-moi de faire attention à vous. Et veillez l’un sur l’autre… Au revoir mes chéris. »

    Paige résista de toutes ses forces à l’envie de les prendre dans ses bras. Elle avait envie de se montrer égoïste et de leur sauter dessus, mais elle réalisa qu’elle ne pouvait pas. Elle ne pouvait se permettre de rendre les choses encore plus compliquées pour eux. La Charmed se contenta donc de leur offrir un dernier sourire avant de disparaître dans un halo de lumière bleue.


« you have broken my heart. you killed me. will you be happy when i am in the earth? will you forget me? »


Regarde ce que j'leur fait moi, aux démons!:
 

avatar by dyn chérie ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♥ Être de Lumière & Modo


avatar

♥ Être de Lumière & Modo

Messages : 12336
Date d'inscription : 06/03/2011
Age : 32

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
14/100  (14/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Il n’y a rien de plus important que la famille || Jack & Rose ¤ 2012 ¤ Terminé   Ven 21 Déc - 7:59

    Visiblement sa sœur était bien plus douée que lui pour gérer le genre de situation dans lequel ils se trouvaient, elle avait l'air plus sincère et puis ses explications étaient simples, mais tenait parfaitement la route. Bon il n'aimait pas vraiment l'idée de mettre la faute sur les fondateurs, en prétextant qu'ils leur avaient interdit de voir leur mère. De un parce que, contrairement à sa sœur, il était toujours de leur côté, mais surtout il avait peur que cela envoie le mauvais message a leur mère. Après tout, l'aversion envers le fondateur était l'une, si ce n'est pas la raison pour laquelle Piper, Phoebe et même sa propre sœur avait tourné en partie ou carrément tourné le dos au camps du bien. Avec son explication Rose avait-elle semé le doute dans la tête de leur mère par rapport aux fondateurs, il espérait sincèrement que non, mais la possibilité était tout de même présente. Quand sa sœur prit l'un de ses mains dans la sienne, il n'hésita pas une seconde et il la serra légèrement, essayant de lui faire comprendre par ce petit geste, qu'il la soutenait dans son histoire. Il ne dit d'ailleurs rien se contentant de hocher légèrement de la tête, il ne savait pas vraiment ce qu'il pourrait dire de plus, mais surtout il avait bien trop peur de dire un truc stupide. Leur mère semblait finalement les croire, ce n'était vraiment pas le temps de tout détruire, alors autant gardé le silence, au moins comme cela il ne risquait rien.

    Il sourit légèrement quand elle leur dit qu'elle devrait y aller, que les clients devaient se demander ce qu'elle faisait depuis plus de quarante minutes supposément dans les toilettes, mais surtout quand elle leur mentionna le fait qu'elle allait devoir aller gronder le mini Jack. Bien sûr c'était prévisible, la version miniature de lui-même avait quand même foutu la frousse à ses parents, mais en même temps il se sentait mal pour... si on vaut pour lui-même en fait.


      JACKSON - Ne soit tout de même pas trop dur avec lui, je suis sûr qu'il n'essayait pas de te faire peur. C'est simplement que de pouvoir disparaître pour réapparaître instantanément ailleurs est sans l'ombre d'un doute très amusant.

    Il avait baissé la légèrement la tête en s'adressant pour une dernière fois à sa mère avait qu'elle ne s'en aille. Des années avaient beau s'être écoulé depuis cette partie de sa vie que vivait présentement le mini Jack, il se sentait tout de même un peu fautif de la peur que sa version mini avait causé à ses parents. Après tout même s'il ne se souvenait pas des événements qui s'était déroulé aujourd'hui, le mini Jack et lui n'était qu'une seule et même personne. En voyant leur mère disparaître dans un halo de lumière, il se permit finalement de respirer normalement, en fait il avait tout à coup l'impression d'avoir arrêté de respirer quelque minute auparavant. Puis il se tourna vers sa sœur et il se rendit compte qu'il n'était pas encore sorti d'affaire. Il était après tout à fait possible, qu'elle le considère responsable de tout ce qui était arrivé avec leur mère. C'était lui qui avait conduit Paige dans l'appartement de sa sœur, c'était dû à la disparition de sa version mini et il avait plutôt mal géré le fait qu'elle avait découvert la vérité. Il irait même jusqu'à dire, qu'il avait eu l'impression qu'elle ne l'avait pas complètement cru, alors en plus de faire des bêtise, il était un très mauvais menteur. Il se tourna vers elle, clairement désolé de ce qui était arrivé, qu'il s'adressa à elle.

      JACKSON - Je suis vraiment désolé, si je n'avais pas décidé de venir te voir, les choses seraient peut-être moins catastrophiques à l'heure actuel. De plus, j'ai pas l'impression qu'elle m'est cru, est-ce que je suis un si mauvais menteur que ça?

    Il craignant réellement la réaction de sa sœur, maintenant que Paige était partie, il ne c'était pas quitté en très bon terme la dernière fois et maintenant il était probablement responsable de tout ce qui venait de ce passé. Et dire qu'il était venu afin de tenter de se réconcilier avec sa sœur, au vu des derniers événements il ne croyait pas beaucoup en ses chances d'y arriver.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Evil Angel Play another game


avatar

♣ Evil Angel ▬  Play another game

Messages : 9702
Date d'inscription : 22/12/2010

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
43/100  (43/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Il n’y a rien de plus important que la famille || Jack & Rose ¤ 2012 ¤ Terminé   Jeu 10 Jan - 16:05

Autant dire que Rose était on ne peut plus soulager de sentir la main de son frère se resserrer sur la sienne pour la soutenir dans cette épreuve atypique. Cela l’aida à poursuivre son mensonge qui n’en était pas tout à fait un. Elle ne pensa pas une seule seconde que son histoire pouvait peut-être diriger leur mère contre les Fondateurs, elle n’avait pas eu l’intention de les faire passer pour les méchants, juste de justifier leur réaction, en disant que leur mission passait avant la famille. Ce qui n’était pas tout à fait faux mais pas entièrement vrai non plus. Car Patience ferait toujours passer les Halliwell avant toute chose, particulièrement la branche Mitchell cela allait sans dire. Elle écouta d’une oreille un peu distraite les adieux de leur mère. Au moins maintenant Paige comprenait et se ferait surement moins de souci sur son futur personnel même si savoir que ses enfants étaient présents ne devait pas lui donner confiance en l’avenir. Et on ne pouvait pas le lui reprocher. La Charmed One fut même un brin d’humour concernant le petit Jack mais, la serveuse ne releva rien, elle se sentait toujours oppressée et très mal à l’aise. Depuis le temps qu’elle avait imaginé ses retrouvailles avec sa mère, elle n’aurait jamais cru qu’elle serait obligée de lui refuser une simple étreinte et que cela la plongerait dans un tel trouble. Mais c’était la dure loi du jeu quand on jouait avec le temps.

La blonde observa l’Halliwell qui disparaissait dans le halo bleuté typique des êtres de lumières. Puis la barmaid poussa un immense soupir de soulagement, les choses auraient pu être tellement pires mais c’était encore dur à digérer. D’ailleurs la belle ne compris pas tout de suite pourquoi Jackson s’excusait de la sorte, ce n’était pas sa faute. Il ne devait pas vouloir cela quand il s’était téléporté dans son appartement, sinon il ne serait pas très net dans sa tête. La demoiselle lui offrit alors un sourire rassurant, plus convainquant que ce qu’elle avait pu faire pour la brune et s’approcha de lui pour lui faire face. Tendrement elle encadra son visage de ses mains. Cela pouvait surement paraître comique compte tenu du fait que son cadet faisait trois tête de plus qu’elle mais tant pis.

« Voyons Jack ce n’est pas ta faute, pas du tout. Et puis j’aime autant te dire que je préfère que tu ne sache pas mentir, il y a bien assez de moi dans ce domaine… »

Se mettant sur la pointe des pieds, elle posa un baiser remplie de tendresse sur le front de son petit frère pour le réconforter, en quelque sorte. Elle se recula ensuite et soupire une nouvelle fois, tout cela lui apparaissait presque comme un rêve. C’était hallucinant de se dire qu’ils avaient foiré leur couverture en un claquement de doigts. Les choses étaient pires que jamais mais comme elle le lui avait dit Patience n’estimait pas que la responsabilité de son frère soit en cause dans cela. Lentement elle retourna dans sa cuisine, il lui fallait maintenant quelque chose de bien plus fort qu’un café. En cherchant bien, elle trouva une bouteille de whisky et s’en servit un verre. Attirant l’attention de Jackson elle leva la bouteille.

« Tu en veux un aussi ? »

Demanda-t-elle par politesse et puis par automatisme elle en servit un quand même et ramena les deux verres sur la table basse. La blonde vida cul sec celui qu’elle s’était pris pour elle et attendit de voir le sorcier ferait de même ou si elle aurait droit à un double. Le liquide ambré lui brûla la gorge mais cela lui fit du bien, comme s’il anesthésiait complètement son corps et son esprit et non juste sa langue. Qu’allaient-ils faire maintenant ? C’était une bonne question et il allait de soi, pour la serveuse du moins, que leur dernière dispute n’existait plus. Qu’importe si Jack voulait s’établir dans cette époque, finalement aux vues du tournant que prenait leur mission, c’était peut-être lui qui avait raison. Et puis quoi qu’il puisse arriver, Rose serait là pour le protéger, le consoler ou quoi qu’il puisse avoir besoin si son histoire avec Lexie tournait au vinaigre. La barmaid croisa les bras sur sa poitrine.

« Je vais prévenir Anna qu’on a merdé…mais il faut quand même qu’on sache comment on joue la suite. Notre retour n’est clairement plus un secret pour personne, je parle des Halliwell bien sûr… »

Comme si cela n’était pas évident, mais même la sorcière perdait pied. Normalement elle ne faisait jamais rien au hasard, elle ne s’autorisait pas à relâcher sa concentration, parce qu’elle n’avait pas le droit à l’erreur pour sauver sa mère, au moins elle. Seulement désormais, elle ne savait plus trop quoi faire. Privée de pouvoir et d’effet de surprise, que pouvaient-ils encore bien faire pour changer le futur ? Rose ne savait plus.



Evil Angel

TOPICSLIENS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♥ Être de Lumière & Modo


avatar

♥ Être de Lumière & Modo

Messages : 12336
Date d'inscription : 06/03/2011
Age : 32

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
14/100  (14/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Il n’y a rien de plus important que la famille || Jack & Rose ¤ 2012 ¤ Terminé   Dim 3 Fév - 8:28

Il ne su pas vraiment quoi pensé quand sa sœur se planta devant lui avant de posa une main sur chacune de ses joues. Le geste en lui-même le surpris, il ne savait pas que c'était dans le caractère de sa sœur d'agir ainsi, en fait il se demanda même pendant quelque seconde s'il n'avait pas en fait Anna devant lui, avant de chasser cette idée de sa tête. Il avait peut-être parfois de la difficulté a différencier ses sœurs, mais il était sûr qu'il avait Rose en face de lui. Ce ne fut pas seulement le geste de sa sœur qui le surpris, en effet il ne s'attend pas à ce qu'elle lui dise que ce n'était pas de sa faute. Pourtant, il était l'élément déclencheur, que ce soit parce qu'il avait décidé de venir la voir cette journée-la ou encore parce que sa version enfant avait décidé de faire des siennes. Il sourit quand sa sœur l'embrassa sur le front, d'abord parce que voir sa sœur s'étirer pour atteindre son front avait quelque chose d'amusant, mais surtout parce que le geste avait un, je ne sais quoi de réconfortant.

Il resta planté là, alors que sa sœur s'éloigna tout à coup de lui, prenant la direction de la cuisine, la-bas elle sorti une bouteille de whisky, dont elle se servi un verre avant de lui demander s'il en voulait un lui aussi. Il hocha la tête de façon affirmative et il se servi à son tour un verre lorsque sa sœur déposa la bouteille ainsi qu'un verre sur la table. Il venait tout juste de caler son verre lorsque sa sœur reprit la parole. Il hocha la tête, effectivement mettre Anna au courant des derniers développement concernant leur mère et du fait qu'elle les avait démasqués était tout à fait normale, même si c'était un peu humiliant. Il était qu'elle mette leur sœur au courant, après tout maintenant que Paige savait pour Rose, elle savait également pour Anna. Il aurait préféré que les choses se passent différemment, mais comme Rose l'avait jamais dit, ils avaient complètement merdé et le nié ne servait absolument à rien. Enfin, il déposa son verre sur la table base, avant de s'adresser a sœur.


    JACKSON - Je vais y aller moi-aussi, malgré les circonstances j'ai été heureux de te voir.

Il ne voulait pas donner l'impression qu'il se sauvait parce que ce n'était vraiment pas le cas, il se disait simplement qu'elle devait avoir envie d'être seule. Après tout à moins qu'il ne se trompe, quand elle est arrivée, elle revenait du travail, alors elle devait probablement avoir envie d'avoir la paix et il ne voulait pas l'embêté plus qu'il ne l'avait déjà fait. Avec toutes ses bêtises, il avait probablement réussi à lui filer un mal de tête, elle avait beau lui dire que ce n'était pas de sa faute, il savait qu'il avait merdé et qu'en même temps il avait rendu leur mission ne serait-ce qu'un tout petit peu plus compliquer. Par contre, avant de partir, il avait une dernière chose à faire, il était quand même venu voir sa sœur pour une raison et il s'en voudrait de partir avant de lui avoir dit.

    JACKSON - Oh et pour la dernière fois, je suis désolé, je.... j'ai rien dit à Lexie et je ne lui dirai rien, en fait, plus j'y pense plus je me dis que c'est toi qui avait raison, enfin peu importe, s'il te plait salue Anna de ma part, d'accord.

Suite à cela il s'éclipsa de l'appartement de sa sœur sans attendre une réplique de sa part, il ne lui avait pas dit pour avoir une réaction de sa part, mais simplement reconnaître qu'il avait eu tord.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Evil Angel Play another game


avatar

♣ Evil Angel ▬  Play another game

Messages : 9702
Date d'inscription : 22/12/2010

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
43/100  (43/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Il n’y a rien de plus important que la famille || Jack & Rose ¤ 2012 ¤ Terminé   Lun 18 Fév - 17:43

Rose sourit intérieurement quand elle vit son frère descendre lui aussi un verre de whisky, au moins on ne pouvait pas nier qu’ils étaient de la même famille. Il semblait d’accord avec le fait de prévenir Anna en même temps c’était plutôt le contraire qui aurait été étonnant. Mais puisqu’il se sentait coupable il ne devait pas se réjouir à l’idée de le faire lui-même et de fait laisser la blonde s’en charger devait lui convenir d’autant plus. Il y eu un moment de silence durant lequel la sorcière observa son frère et se permit d’oublier un moment tout ce qui venait d’avoir lieu. Cela avait au moins eu le mérite de les réconcilier. Cependant il restait nombre de problème à résoudre. Comme elle lui avait dit désormais tout le monde savait que les descendants étaient là, et beaucoup faisait comme Jack. Ils vivaient comme si de rien était, s’établissant dans cette époque le plus naturellement du monde. Et au vu des résultats que donnaient les efforts de Patience pour faire bouger les choses, elle finissait de plus en plus par se dire qu’elle était celle qui avait tort. Après tout vivre en recluse ne lui réussissait pas autant qu’elle le souhaitait et rien absolument rien ne changeait. Elle ferait mieux de lâcher l’affaire, comme les autres.

La demoiselle sortie de sa rêverie lorsque son cadet reprit la parole. Il allait s’en aller lui aussi. La laisse un peu en paix et même si la serveuse aurait bien profité de Jackson un peu plus longtemps, elle ne pouvait pas nier qu’un peu de solitude, un bon bain et encore plus de whisky ne lui ferait pas de mal. Elle hocha donc doucement la tête, il ‘y avait rien de plus à dire, elle aussi était heureuse de le voir, mais il ne lui semblait pas nécessaire de le faire remarquer. Les gestes de tendresse que la blonde avait eue auparavant étaient amplement suffisants de son point de vue. En revanche Patience fut des plus surprises par les excuses de son frère. Ce n’était pas dans leur caractère de reconnaître leur tord et pourtant il avouait s’être trompé à propos de Lexie. Jackson ne lui laissa cependant pas le temps de répondre que déjà il s’évaporait comme Paige l’avait fait un peu plus tôt.

Dommage, Rose aurait voulu lui dire qu’en y réfléchissant bien, elle pensait qu’il était celui qui avait raison dans cette histoire. Sauf qu’elle n’aurait probablement pas cherché à aller jusque chez lui pour le lui dire. Et il ne devait pas avoir envie de l’entendre se vanter de mieux connaître la vie que lui. Un sourire mélancolique s’affiche sur les lèvres de la barmaid et son chat arriva enfin pour se frotter dans ses jambes. Pauvre bête, perdu au milieu de ce vacarme. L’Halliwell prit le temps de se resservir un verre avant d’aller prendre son téléphone portable pour appeler sa jumelle. Elle devait maintenant lui raconter tout ce qu’il venait de se passer avec leur mère et réfléchir à un nouveau plan d’action même si elle savait d’avance qu’elles ne seraient pas d’accord sur la façon de faire. A ce moment précis, rien ne laissait présager du futur à venir et de la tournure des évènements. Rose encore moins que les autres. À ce moment-là, bien qu’un peu décourager elle se sentait proche comme jamais de sa famille. Et une mince lueur d’espoir avait retrouvé le chemin de son cœur. Une lumière bien faible qui ne serait pas difficile d’éteindre. Les mois à venir en serait la preuve mais pour le moment son principal souci serait de bien faire comprendre à Anna que tout cela était accidentel et que ni elle ni Jack n’avait prévu de faire cela sans elle. Toujours un peu mélancolique, Patience composa le numéro et attendit trois sonneries avant d’entendre la voix chantante de sa jumelle à l’autre bout du fil.

-- FIN --



Evil Angel

TOPICSLIENS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Il n’y a rien de plus important que la famille || Jack & Rose ¤ 2012 ¤ Terminé   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il n’y a rien de plus important que la famille || Jack & Rose ¤ 2012 ¤ Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rien de plus important que la famille ✖ Mathéo.
» (F) Caterina Scorsone - Amelia Shepherd ♦ Quoi de plus important que la famille ?
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas
» Rien pour écrire à sa mère...
» "Il ne faut jurer de rien"...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed's Chaos, the new war ::  :: ▬ San Francisco | Centre ville ¤ :: Les habitations ¤ :: L'appartement de Rose P. Halliwell ¤-