AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Par un hasard hasardeux || Dayla ¤ Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Behind Red Eyes


avatar

► Behind Red Eyes ◄

Féminin Messages : 1865
Date d'inscription : 21/01/2011
Age : 31
Localisation : Quelque part en Enfer... Auprès de Jake sans doute

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
25/100  (25/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Par un hasard hasardeux || Dayla ¤ Terminé   Ven 4 Fév - 17:28

♣ Dayla & Nathalia ♠
« Par un hasard hasardeux »


Nathalia était souvent en proie à la mélancolie ces temps-ci quand elle revenait à sa galerie. Il fallait dire qu'elle n'avait pas vraiment eu le temps d'y retourner depuis son mariage tant elle avait été occupée : son homme, les Enfers, tout le reste... Mais maintenant qu'elle y remettait les pieds, elle revivait avec intensité tous les moments de cette nuit ô combien déroutante et enivrante ! Pourtant, c'était il y a plusieurs mois mais c'était toujours aussi important pour elle et toujours aussi intense. Après tout, n'était-ce pas là le jour qui avait très clairement changé sa vie ?!
Elle revoyait chaque moment, chaque détail, et les journées pluvieuses comme celle d'aujourd'hui ne faisaient qu'augmenter l'intensité de ses souvenirs et de ses émotions. Oui, elle revoyait vraiment tout : la rencontre à la bibliothèque, cet homme bien qu'un peu trop insistant qu'elle trouva de suite charmant. Elle savait qu'il était plus vieux qu'elle mais cela avait très peu importé pour elle à ce moment précis. Il semblait être tombé du ciel, pile au moment où elle en avait besoin ! Son sauveur en somme ?! Et la suite de la journée lui revenait comme une claque qui vous réveille mais qui pourtant la laissait plongée dans ces pensées-là. Ensuite ... elle avait appris que cet homme n'était qu'un braqueur de banque, un humain qui plus est mais au gout de l'aventure si développé qu'il aurait pu être cent fois démoniaque ! Et malgré cette révélation, elle l'avait tout de même aidé à fuir, elle l'avait même emmené dans sa galerie d'art. Chose qu'elle ne regrette pas même si ce geste était loin d'être réfléchi.
La suite ? Sa première nuit d'amour, sa première vraie folie. Enfin ... si on admet qu'attendre Cole pour perdre sa virginité n'était pas une folie ! D'ailleurs, elle a bien fait de ne pas l'attendre davantage, elle ne serait pas mariée aujourd'hui sinon...

Tout en jetant un dernier coup d'œil au nouvel agencement de la galerie qu'elle venait de refaire - avec quelques photos de Las Vegas ça et là - Nathalia se dirigea vers la sortie. Son oeil n'était que très peu concentré sur la déco à vrai dire ! Son œil et son esprit étaient plutôt encore et toujours emportés vers ces moments du passé. Attirés par une photo sombre, ses yeux reconnurent de suite une ruelle de Vegas. CETTE ruelle, celle-là même où Jake et elle avaient atterri après qu'elle les y ait téléporté, transgressant au moins cinquante mille règles ! Mais ... n'est-elle pas démone ? Les règles, elle n'en a que faire.
C'est avec un sourire rêveur aux lèvres qu'elle ferma la boutique par des gestes lents et maladroits. Maintenant, elle se remémorait la suite ... Le mariage, dans cette chapelle, sur un coup de tête. Et puis, les conséquences : Jake était pour elle devenu un être des Ténèbres. Quelle plus belle preuve d'amour ? Jamais, grand dieu jamais, Cole n'aurait fait telle chose pour elle, elle en était persuadée.
La galerie enfin convenablement fermée, il était temps pour Nathalia de regagner les Enfers pour avoir un peu les dernières nouvelles et voir comment Jake s'en sortait. Ensuite, ils pourraient remontrer tranquillement pour se retrouver dans leur chez eux. Mais pour pouvoir se téléporter, elle devait se trouver une ruelle discrète. Elle regarda donc autour d'elle et, au moment où elle se mit en marche vers son endroit de prédilection pour ses petites escapades, elle percuta de plein fouet une jeune femme blonde qu'elle fit tomber. D'ailleurs, elle-même dû se retenir, laissant une magnifique marque de main sur la vitrine de sa galerie, pour ne pas tomber et finir sur la malheureuse.
Décidément, il faudrait qu'elle se montre plus prudente et moins rêveuse à l'avenir. Celle-là avait l'air inoffensif mais dieu seul sait sur qui on peut tomber dans les rues de San Francisco ! Elle tendit donc la main à la jeune femme tout en s'excusant :

« Pardonnez-moi, j'étais totalement ailleurs. Laissez-moi vous aider ! »

Maintenant, soit ça passait, soit ça cassait ! Pour certaines personnes, les excuses suffisaient à pardonner. Pour d'autres, ce genre d'action était tout bonnement impardonnable. Soit on regarde où on va, soit ... on ne bouge pas !



Kit by © Aandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alliance-rpg.forum-pro.fr/

Démon(e)


avatar

♦ Démon(e)

Féminin Messages : 7357
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 27
Localisation : Dans tes pires cauchemars...

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
55/100  (55/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Par un hasard hasardeux || Dayla ¤ Terminé   Ven 4 Fév - 20:54

Dayla n'avait décidé que très récemment de retourner à San Francisco pour y vivre, s'intégrant parmi les humains. C'était loin d'être la première fois qu'elle faisait cela, et la démone avait déjà ses petites habitudes. Elle avait remarqué, des siècles auparavant, que, pour être acceptée comme étant une part de cette société, il fallait y participer. C'était la logique la plus évidente. Par contre, choisir la manière d'y participer était beaucoup moins simple. Plusieurs siècle auparavant, l'une des seules options qu'avait la jolie blonde pour se faire sa place était de se marier. Avec tous les inconvénients que cela représentait. Dayla était plutôt du genre solitaire, avec des mots d'ordre comme : On n'est jamais mieux servi que par soi-même, Mieux vaut être seule que mal accompagnée... Et, par conséquent, elle était heureuse de l'évolution de la société, qui, désormais, laissait une place aux femmes sans qu'elles aient à trouver quelqu'un pour partager leur vies. En contrepartie, elle devait se trouver une activité.
Et, en général, cela ne la gênait pas. Par contre, il lui fallait faire preuve d'un peu d'organisation. En particulier pour éviter que certaines personnes se rendent compte qu'elle n'avait pas, malgré ce qu'elle tentait de faire croire, 26 ans. Et c'est dans cette optique qu'elle avait volontairement omis de préciser la majorité des faits lorsqu'elle avait rédiger son curriculum vitae. Et oui, notre démone cherchait un travail ! Elle n'avait donc pas mentionné les études qu'elle avait effectué plus de sept ans auparavant, ni les postes qu'elle avait occupé. Mais ce qu'elle avait écrit était bien réel. Elle savait qu'il arrivait parfois aux employeurs de vérifier les références avant de choisir un candidat, et, puisqu'elle avait des diplômes, autant s'en servir. Et, bien évidemment, elle n'avait pas mentionné tout ce qu'elle avait fait en tant que démone, bien que cela aurait, selon elle, rendu le CV beaucoup plus intéressant. Et certainement beaucoup plus prestigieux. Mais certaines personnes aurait pu tiquer devant le nombre de meurtres qu'elle avait commis.

Après avoir relu une dernière fois la page qu'elle venait de finir, vérifiant s'il n'y avait pas d'incohérence, elle enregistra le fichier sur une clé USB, et l'imprima en plusieurs exemplaires. Rangeant la clé dans son sac à main, elle alla prendre les feuilles avant de sortir du cybercafé dans lequel elle se trouvait depuis déjà quelques heures. Elle savait qu'une agence pour les personnes à la recherche d'un emploi se trouvait non loin, aussi décida-t-elle de s'y rendre directement. Sachant très exactement où elle allait, Dayla s'éloigna de l'établissement à l'aspect peu reluisant qu'elle venait de quitter d'un pas rapide, ses documents dans la main.
Par réflexe, et peut-être aussi par gout de la perfection, la démone les relut une dernière fois. Elle s'en serait voulu si, une fois qu'elle avait distribués quelques exemplaires, elle se rendait compte d'une faute de frappe.
Soudain, un contact brusque la coupa dans sa lecture, la faisant même tomber au sol. Ses feuilles lui avait échappé des mains, et était désormais éparpillées sur le sol. Le sol sale et humide du trottoir. Dayla soupira, avant de lever la tête pour voir ce qui était à l'origine de sa chute. Une jeune femme, brune, se tenait devant elle. Toujours debout, mais de justesse, d'après la trace de main, nette, que la démone pouvait voir sur la vitrine qui était à coté d'elle. Apparemment, l'étrangère se sentait tout aussi coupable, et lui tendit une main secourable en s'excusant. Dayla l'attrapa, se relevant prestement, et répondit :


- Ce n'est pas grave. Plus de peur que de mal, en fait.

La démone se détourna un instant, et se baissa pour rattraper l'un de ses CV, qui gisait tristement à ses pieds. Elle évalua d'un coup d'œil l'état du document, ce qui déclencha une grimace. La feuille était maculée de boue, de terre, et d'autres choses qu'elle peinait à identifier. Et, d'après ce qu'elle pouvait en juger sans toutes les ramasser, c'était aussi le cas pour ses comparses.

- A vrai dire, je ne regardais pas exactement devant moi, dit la démone en regardant à nouveau la personne qui l'avait percutée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Behind Red Eyes


avatar

► Behind Red Eyes ◄

Féminin Messages : 1865
Date d'inscription : 21/01/2011
Age : 31
Localisation : Quelque part en Enfer... Auprès de Jake sans doute

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
25/100  (25/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Par un hasard hasardeux || Dayla ¤ Terminé   Dim 6 Fév - 14:24

Nathalia fut étonnée que la jeune femme n'ait aucune réaction en voyant ses yeux. Pourtant, la plupart des gens normaux avaient au moins un mouvement de recul ou alors ils faisaient une pause mais il y avait toujours quelque chose. Oui car croiser une personne aux yeux rouges-bordeaux n'était pas courant... Pourtant Nath savait que celle lui faisant face avait croisé son regard. Elle l'avait même regarder directement. Cela dit, elle ne releva pas. Pas la peine d'éveiller non plus son intérêt à ce propos. Après tout, Jake non plus n'avait pas réagit...
Retrouvant toute sa concentration, elle observa donc la jeune femme et tous ses papiers éparpillés. Ce temps n'était pas vraiment propice aux chutes du genre et les papiers de la demoiselle en payaient le prix. Recouvert de boue et humides au possible. Heureusement au moins que la pluie avait cessé ! La main tendue de la démone fut acceptée et Nath aida donc la malheureuse à se relever.

« Oui, heureusement que je ne me suis pas mise à courir ! Mais tout de même... »

Répondit-elle avec un air désolé. Un nouveau regard vers les papiers, elle s'apprêtait à dire quelque chose à ce propos mais elle fut devancée.

« Et bien nous sommes donc au moins deux dans ce cas ! »

Elle ponctua sa phrase d'un sourire qui se voulu quelque peu compatissant. Pourtant, elle avait regardé par là une minute auparavant à peine et elle était persuadée de n'y avoir vu personne. Cette jeune femme devait être une rapide pour avoir surgit de la sorte ! Jetant un nouveau regard au document, Nathalia se décida à proposer son aide. Ce n'était pas courant qu'elle agisse de la sorte alors mieux valait en profiter...

« Si vous le souhaitez, vous pouvez réimprimer vos documents depuis mon ordinateur. Je ... je travaille juste-là ! »

Elle pointa la galerie d'un signe de tête, ne précisant pas qu'il s'agissait de la sienne. Elle n'était pas le genre à se vanter ; surtout devant des inconnus. D'ailleurs, elle proposait mais n'était même pas certaine que celle qu'elle venait de faire tomber avait de quoi rééditer ses documents. Peut-être étaient-ce des papiers qu'on venait de lui confier et dont elle ne pouvait pas faire de copie...
Oui, il est rare pour une démone d'avoir des états d'âme mais quand, comme Nathalia, on vit parmi les humains depuis des années, on a tendance à imiter leur façon de vivre et leur façon de voir les choses. Même si bien sûr ... chassez le naturel et il revient au galop ! Après parler d'états d'âme en se montrant simplement gentille, il ne fallait pas exagérer non plus. Ce n'est pas comme s'il s'agissait d'une innocente à tuer et que, juste parce qu'elles auraient sympathisé, Nathalia aurait hésiter à la tuer ! Elle n'était encore jamais allée jusque là et il était clair qu'elle ne comptait pas commencer ce petit jeu ridicule.
Observant la jeune femme blonde, Nathalia attendait ses réactions tout en ayant soudain une vague impression de déjà vu. Non que cette scène se serait déjà déroulée mais plutôt que leur rencontre aurait déjà eu lieu pourtant elle savait que ce n'était pas le cas, elle n'avait aucunement le souvenir de cette femme. Pourtant... l'impression était bel et bien là ! Peut-être avaient-elles plus de points communs qu'elles ne le pensaient...



Kit by © Aandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alliance-rpg.forum-pro.fr/

Démon(e)


avatar

♦ Démon(e)

Féminin Messages : 7357
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 27
Localisation : Dans tes pires cauchemars...

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
55/100  (55/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Par un hasard hasardeux || Dayla ¤ Terminé   Dim 6 Fév - 15:47

L'une des premières règles de prudence était de regarder devant soi lorsqu'on avançait. Et, d'après ses dires, la jeune femme qui était en face de Dayla semblait avoir fait fi de cette règle, tout comme la démone. Les torts partagés des deux femmes rendait la situation légèrement comique à ses yeux, d'autant que l'incident n'avait pas été grave. Et, elle doutait qu'il l'ait été plus si la brune avait couru, comme elle le disait. Toutefois, elle sourit et acquiesça, disant, avec humour :

- Deux dangers publics... On ne devrait pas être lâchées dans la nature.

Bien sur, elle en était un, de danger public, lorsqu'elle le décidait ainsi. Mais elle ne pensait pas que la jeune femme qui lui faisait face ait quoi que ce soit de dangereux. Mise à part, peut être, une tendance à être un peu rêveuse, mais, vu la situation, la démone était vraiment mal placer pour juger. Mais à part cela, la jeune femme n'avait rien d'impressionnant. Elle n'était pas très grande - plus petite que ne l'était Dayana, en tout cas -, et plutôt fine. La démone savait que, parfois, les apparences étaient trompeuses. Mais il arrivaient souvent aussi que la première impression d'une personne soit la bonne. Que les choses étaient telles qu'elles semblaient être. La seule chose qui dénotait particulièrement dans l'apparence de l'étrangère était ses yeux, d'une couleur inhabituelle. Dayla n'y prêta pas attention. Elle avait vu des choses plus extravagantes, et des lentilles colorées - c'était forcément cela - ne la choquait pas plus que les piercings qu'on voyait partout.
Apparemment, l'inconnue compatissait réellement à la chute de Dayana, et à la détérioration de ses documents. Tellement qu'elle lui proposa de les réimprimer sur son lieu de travail, qui se trouvait juste à coté. C'était d'ailleurs sur la vitrine que la brune s'était rattrapée pour ne pas tomber. Dayla observa plus attentivement le bâtiment qui se trouvait là. C'était de toute évidence une galerie.


- C'est gentil à vous de proposer, dit-elle avec un sourire.

La démone était sincère. Il n'était pas rare que la gentillesse mal placée des humains la dégoute plus qu'autre chose, mais là, il s'agissait principalement de courtoisie, et Dayla se rendait bien compte que la rpoposition de la jeune femme lui permettrait probablement de gagner un temps non négligeable. Car, dans le cas contraire, elle aurait du retourner dans le cybercafé d'où elle venait, attendre qu'une place se libère... Ce n'était pas vraiment un programme charmant.


- Si cela ne vous dérange pas, j'accepte votre proposition avec plaisir.

Elle était heureuse d'avoir fait une copie de son CV sur une clé USB, même si le but initial n'était pas celui là. La démone avait en effet craint de ne pas avoir imprimer suffisamment d'exemplaire. Mais, puisqu'elle avait le fichier, elle pouvait réimprimer sans aucun problème, et en vraiment peu de temps.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Behind Red Eyes


avatar

► Behind Red Eyes ◄

Féminin Messages : 1865
Date d'inscription : 21/01/2011
Age : 31
Localisation : Quelque part en Enfer... Auprès de Jake sans doute

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
25/100  (25/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Par un hasard hasardeux || Dayla ¤ Terminé   Mer 9 Fév - 22:52

Nathalia apprécia le trait d'humour de la jeune femme. Au moins,elle prenait bien les choses, ça faciliterait grandement le contact ! Elle n'était visiblement pas comme tous ces prétentieux qui croient que le trottoir n'appartient qu'à eux. C'est donc avec un sourire que la remarque fut accueillie et Nath ne se gêna pas pour renchérir :

« On ne devrait pas nous laisser sortir en même temps et surtout dans la même rue !! C'est un risque pour l'humanité !... »

Et Nathalia n'imaginait pas a quel point c'était vrai... Elle en était un elle-même mais ce qu'elle ignorait, c'était que sa comparse l'était également ! Gare au petit humain malheureux qui passera par la ...
Comme la démone aux yeux flamboyants s'y était attendue, sa proposition fut acceptée et elle retourna donc jusqu'à la porte de sa galerie qu'elle tenta d'ouvrir a nouveau. Jake devrait se faire une raison et attendre que sa petite femme soit décidée à le rejoindre. Enfin, ce n'était pas comme s'il n'avait pas l'habitude d'attendre. Après tout, il fallait savoir se faire désirer et Nathalia était plutôt experte dans ce domaine. Du moins ... depuis qu'elle connaissait Jake ! Elle avait tout de même hâte de le retrouver. Marrant comme la rencontre avec lui avait pu la changer. Et maintenant, elle espérait qu'il retrouve l'envie d'aller braquer une banque pour pouvoir y aller avec lui. Elle avait envie de savoir ce qu'on ressentait dans un moment pareil. Elle voulait savoir si c'était aussi grisant que la chasse aux innocents, savoir si on ressentait autant d'excitation, si l'adrénaline avait le même gout. Mais pour le moment, Jake devait se familiariser avec sa nouvelle vie, sa nouvelle condition et il valait mieux qu'il évite les braquages. Non seulement c'était dangereux pour les autres - ce qui n'était pas un problème en soit - mais c'était surtout dangereux pour lui.
Bref, le sujet n'était pas là puisqu'elle devrait attendre pour le retrouver ! Enfonçant donc sa clé dans la serrure de la porte, Nathalia tenta de tourner mais le mécanisme n'avait visiblement pas beaucoup aimé les dernières gelées et l'engrenage était bien difficile. Il n'allait quand même pas faloir qu'elle se promène avec une bombe dégivrante sur elle pour pouvoir entrer sur son lieu de travail !! C'était un comble pour une démone maitrisant le feu... Mais bon elle n'allait pas faire usage de ses pouvoirs devant une parfaite inconnue comme si de rien était ! Elle s'énerva donc un petit moment avant d'avoir enfin sa victoire sur cette serrure. Elle murmura alors plus pour elle-même :

« Ha bah enfin ! »

Il faudrait tout de même qu'elle fasse quelque chose. Entrant dans la galerie, elle passa devant la jeune femme. Ca ne se faisait pas vraiment mais elle avait oublié certaines de ses règles de politesse depuis un moment.

« Suivez-moi. » dit-elle tout en entrainant la jeune femme vers le petit bureau au fond de la galerie.
Là se trouvait le fameux canapé-lit où elle avait perdu sa virginité, une armoire, un bureau avec un ordinateur, une chaise et quelques petites choses sans importance. Elle enfonça le bouton de l'unité centrale et le vrombissement de l'appareil se fit entendre. Il n'était plus tout jeune mais pour l'usage qu'en avait la démone, c'était tout à fait suffisant. Il fallait juste que l'autre personne ne soit pas trop pressée. La belle brune proposa d'ailleurs :

« En attendant que ma bête de course ne s'allume, puis-je vous proposer un café ou un thé ? »

Et bien voilà qu'elle les retrouvait ses règles de politesse ! Elle fit également un signe de main en direction de la chaise pour proposer à la blonde dont elle ignorait toujours le nom de s'assoir.



Kit by © Aandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alliance-rpg.forum-pro.fr/

Démon(e)


avatar

♦ Démon(e)

Féminin Messages : 7357
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 27
Localisation : Dans tes pires cauchemars...

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
55/100  (55/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Par un hasard hasardeux || Dayla ¤ Terminé   Mar 15 Fév - 23:48

Dayla avait parlé de dangers publics, l'inconnue avait surenchérit en qualifiant les deux jeunes femmes de danger pour l'humanité. Elle pensait peut-être donner dans l'hyperbole, mais, Dayla savait que, dans son cas, le nom était relativement proche de la réalité. Certes, à elle seule, son impact sur l'humanité entière était limité, et elle le savait. Et, à vrai dire, les humains ne la gênait pas tant que tous les autres êtres magiques qui grouillaient à la surface de cette planète, œuvrant pour le Bien. La démone était assez indifférente aux humains. Elle ne se gênait pas pour en tuer un de temps en temps. Mais, en règle général, l'Humanité est tellement aveugle à ce qu'il se passe autour d'elle - la magie, en l'occurrence - que Dayana ne voyait aucun intérêt à voir s'éteindre les humains. D'autant plus, que, dans ce cas là, elle perdrait quelques "jouets" au passage. Effrayer puis tuer des innocents avait toujours eu un coté ludique aux yeux de la démone. Il aurait été dommage de s'en priver.
La blonde sourit donc à la remarque de son interlocutrice. Un sourire marqué d'ironie. Il y avait peu de chance que la jeune femme se rende compte de ce détail, étant donné qu'elle était très occupée à se débattre avec la serrure. Cela lui semblait si difficile que Dayla en vint à se demander un instant si l'étrangère travaillait bien dans cette galerie. A priori, lorsqu'on vient souvent dans un endroit, on devrait savoir comment en ouvrir la porte. Cette règle s'appliquait en particulier à un lieu de travail, la démone en était persuadée. Dayana s'apprêtait à demander à l'inconnue si elle était sûre de ce qu'elle faisait, lorsqu'elle entendit ce qui ressemblait à un cri de victoire étouffé. Dans le même temps, la porte s'ouvrait. Dayla entra, à la suite de la brune qui venait de l'inviter. Apparemment, elle connaissait bien les lieux, car elle se dirigea d'un pas sûr vers une petite pièce qui se trouvait au fond de la galerie.
La pièce en question était meublée de manière très sommaire. L'inconnue s'avança vers le bureau sur lequel trônait un ordinateur qui, d'après ce que Dayla pouvait juger à le voir et à entendre le bruit qu'il émettait après que la brune l'aie allumé, était peut-être à la pointe de la technologie... Quelques années auparavant. Les technologies s'étaient tellement succédées au cours de ces dernières décennies, voire même au cours de ce dernier siècle, que la démone avait eu du mal à tout assimiler. Pour elle qui avait connu une époque où les métiers à tisser étaient parmi les machines représentant le plus de difficultés techniques, les voitures et les ordinateurs lui semblaient parfois quelque peu... éloignées. Pourtant, il lui fallait vivre avec son temps, et elle s'était adaptée. Son hôte lui proposa un café ou un thé, raillant au passage l'âge de l'ordinateur dont elle se servait.


- J'adorerais un café, dit elle.

Le temps à l'extérieur était de ceux qui empêchait de refuser la moindre boisson chaude une fois à l'intérieur. Certes, il ne pleuvait pas, il ne neigeait pas... Mais les températures n'était pas très élevées et le ciel suffisamment maussade pour que les espoirs d'un changement de situation soient quasiment inexistants. Dayla sortit alors sa clé USB, sur laquelle son travail était conservé, et fut prise d'un doute.


- Heu... Est-ce que vous pensez que votre machine de course puisse tenir une conversation avec cela ?

Elle ne pensait toutefois pas que l'ordinateur soit si ancien. Mais pour peu qu'elle n'ait pas de chance, tout était possible...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Behind Red Eyes


avatar

► Behind Red Eyes ◄

Féminin Messages : 1865
Date d'inscription : 21/01/2011
Age : 31
Localisation : Quelque part en Enfer... Auprès de Jake sans doute

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
25/100  (25/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Par un hasard hasardeux || Dayla ¤ Terminé   Mar 22 Fév - 22:25

La démone se contenta de répondre à la jeune femme par un sourire et se dirigea vers sa cafetière. Elle rempli le réservoir d'eau, pris un nouveau filtre qu'elle empli de café et mis le tout en route. Elle espérait que son invitée aime le café fort car Nath le prenait très noir et elle avait que cela n'était pas forcément apprécié. Alors bien sûr, elle pourrait se mettre au gout du jour et opter pour les machines à dosettes, ce qui lui permettrait de faire un café à chacun comme il l'aime mais il était bien rare qu'elle propose un café à qui que ce soit en général. Ce n'était pas vraiment la boisson de prédilection lors des vernissages ! Donc, elle resterait avec sa bonne vieille cafetière et ça irait très bien. Celui qui n'était pas content ... n'avait qu'à ne pas demander de café !

Pendant que le café coulait, Nathalia revint vers la jeune femme et rigola à sa remarque. Elle la prenait vraiment pour une arriérée ou quoi ?! Certes, elle ne se servait pas de son ordinateur tous les jours mais ce n'était pas pour autant qu'il datant de l'an un ! La belle ne se vexa pas pour autant ; loin des écrans plats et des unités centrales extra plates, il y avait de quoi se poser des questions. Elle s'approcha donc du bureau, tourna légèrement la tour pour indiquer un port USB disponible à son invitée tout en lui répondant :

« Il n'est tout de même pas si vieux ! Il a tout ce qu'il faut où il faut. Il suffit de le caresser dans le sens du poil et il fera tout ce que vous désirez. »

Car oui, il était déjà arrivé à Nathalia de perdre un travail qu'elle avait tapé parce que l'ordinateur avait décidé de s'éteindre subitement et bien sûr, elle n'avait rien sauvegardé ! Autant dire que dans ces cas-là, mieux vaudrait ne pas être un démon... En effet, la boule de feu n'était pas passée loin de l'outil technologique ce jour-là ! Enfin ça, Nath éviterait de le mentionner.
Observant l'écran, elle vit que tout semblait paré. Bureau intact et chargé et antivirus prêt à l'emploi. Elle lança donc tout simplement :

« Cette fois c'est bon ! »
Elle jeta un coup d'œil rapide vers le café qui lui n'avait pas terminé. Cela dit, l'odeur envahissait déjà l'espace et la démone ferma les yeux pour humer l'air. Elle aimait cette odeur ; pour elle, elle représentait la force et la douceur mélangés. Et autant dire que cela lui mettait l'eau à la bouche ! Regardant à nouveau son invitée, elle lui dit alors :

« Au fait ! Je vous propose un café, vous offre mon accessoire le plus ... performant ! Et je ne connais toujours pas votre nom. Les banalités se perdent de nos jours ! »
Bien sûr, elle avait gardé un ton calme tout le long et avait usé d'ironie. Cela lui paraissait en effet de rigueur vu la situation puisqu'elle non plus ne s'était pas présentée. Non, elles ne deviendrait peut-être pas les meilleures amies du monde mais c'était la moindre des choses. D'après elle en tout cas.
Allant chercher la cafetière qui avait visiblement fini, Nath jeta un regard à l'extérieur et murmura plus pour elle-même : « Ho nooon ! ». En effet, la pluie venait de se remettre à tomber et Nath n'en avait vraiment pas envie. Elle avait été trempée en venant, elle avait espéré ne pas l'être en repartant mais bon ...
Elle posa les deux tasses sur le bureau et les rempli de café avant de demander tout naturellement :

« Du sucre ? »

C'était une des choses qu'elle était en mesure de proposer. Si jamais le café était trop fort et que son hôte voulait du lait ... ce n'était pas gagné !



Kit by © Aandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alliance-rpg.forum-pro.fr/

Démon(e)


avatar

♦ Démon(e)

Féminin Messages : 7357
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 27
Localisation : Dans tes pires cauchemars...

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
55/100  (55/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Par un hasard hasardeux || Dayla ¤ Terminé   Mer 23 Fév - 19:34

Lorsque son hôte lui indiqua le port USB, la démone déposa sa clé à coté, mais ne l'inséra pas. Elle savait, par expérience, que beaucoup de machines n'appréciaient pas qu'on ajoute un périphérique lorsqu'elles étaient en train de s'allumer. Il valait mieux attendre qu'elle soit entièrement allumée. La caresser dans le sens du poil, comme le disait si bien la propriétaire de l'ordinateur. Dayla attendit donc patiemment le chargement du bureau, tandis que l'odeur du café commençait à se répandre dans la pièce. L'odeur caractéristique titillait les narines de la démone, lui promettant déjà une boisson forte comme elle les aimait. Sans être accroc à la caféine, Dayla appréciait une tasse de café de temps en temps, et elle ne s'en privait pas. Il était rare qu'elle en boive moins que deux par jour. A tel point qu'elle ne se souvenait plus exactement ce que c'était avant que la culture et l'importation du café soient autant généralisée.
Quand son hôte lui annonça que c'était bon, Dayana s'arracha à ses rêveries et repris sa clé dans les mains. Ensuite, les principes élémentaires de savoir-vivre et de politesse semblèrent revenir brusquement en mémoire de la jeune brune. Et de Dayana en même temps, par extension. En effet, les deux femmes parlaient depuis déjà plusieurs minutes, et elles ne connaissaient même pas le nom l'une de l'autre. Il fallait remédier à cette situation très rapidement, d'autant que, comme le précisait la brunette, elles étaient sur le point de boire un café ensemble, et Dayla s'apprêtait à utiliser son ordinateur.


- Entre ça et notre manie de ne pas regarder devant nous en avançant, on enchaine les erreurs, aujourd'hui, dit la démone avec humour. Mais, au moins, celle-ci peut être rattrapée rapidement. Je m'appelle Dayana Shaw.

La démone fréquentait les humains depuis tant de temps qu'elle n'hésitait même plus lorsqu'on lui demandait son nom. Selon elle, Dayana était autant son nom que Dayla. Les personnes qui utilisaient l'un étaient juste différentes de celles qui utilisaient l'autre, en général. Mais ce n'était pas une règle absolue non plus.
Alors que la démone parlait, la brune était allée chercher le café qui venait d'être terminer. Le versant dans deux tasses, elle proposa du sucre à Dayana, qui déclina la proposition :


- Non, merci, c'est gentil. Elle ajouta ensuite : Et vous, vous êtes ?

Tout en posant sa question, Dayla enleva le capuchon de la clé USB qui contenait son CV, et l'inséra dans le port de l'ordinateur indiqué précédemment pas la propriétaire de la machine. Aussitôt, un message apparut en bas de l'écran : < Nouveau périphérique de stockage détecté >.

- En effet, ils communiquent, constata-t-elle.




Dernière édition par Dayla le Lun 28 Fév - 2:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Behind Red Eyes


avatar

► Behind Red Eyes ◄

Féminin Messages : 1865
Date d'inscription : 21/01/2011
Age : 31
Localisation : Quelque part en Enfer... Auprès de Jake sans doute

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
25/100  (25/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Par un hasard hasardeux || Dayla ¤ Terminé   Ven 25 Fév - 22:43

Décidément, il était bien clair que les deux jeunes femmes devaient revoir leur façon de faire connaissance. Elles ne faisaient rien dans l'ordre et étaient d'une maladresse affligeante. Il ne manquerait plus que l'électrokinésie de Nath se déclenche et là, ça serait le bouquet ! Imaginez : « Moi c'est Nathalia et ... ha oui oups, je suis une démone ! » Il y avait en plus une chance sur deux pour qu'elle se retrouve avec un tas de cendres face à elle ! Rien de très réjouissant, il faut l'admettre. Mieux valait donc que la brune au regard de feu garde son calme, ce serait clairement mieux pour tout le monde... Et quoi de mieux pour garder son calme qu'un peu de musique ? En général, Nathalia aimait écouter celle présente sur son ordinateur puisque s'y trouvaient tous ses titres favoris mais hélas, mieux valait ne pas trop en demander à la bête ! La musique en marche, il risquait de ne plus rien vouloir faire d'autre. Tout en s'approchant donc d'une petite radio, Nathalia répondit à la jeune femme dont elle connaissait le nom à présent : Dayana. Un sourire plein de gentillesse sur le visage, elle dit alors :

« Enchantée donc Dayana. C'est un prénom original ! Pour ma part, Nathalia Caine. »

Nath avait le même nom qu'on soit en Enfer ou sur Terre. Elle ne s'attendait pas à être reconnue. Après tout, elle n'avait pas fait de choses aussi extraordinaires que ça ! Si ce n'est ... épouser un humain et faire de lui un être des ténèbres ensuite mais ça ... Ce n'était rien. Par contre, elle avait plus de chance d'être reconnue sur Terre, grâce à ses photos dont certaines se trouvaient dans la présente galerie. Après, ce n'était pas comme si tout le monde s'attardait sur le nom sur la devanture du bâtiment mais Nath avait déjà distribué plusieurs de ses cartes de visite donc ... pourquoi pas ! Cela dit, elle ne s'attendait donc pas à une quelconque réaction de la part de la jeune femme.

Une fois présentée, Nath mis la fameuse radio en route et de la musique s'éleva aussitôt dans la galerie. Pas sentimentale pour un sou, Nath avait tout de même du goût et elle aimait la chanson qui passait, un classique. L'air de "Time Of My Life", chanson culte du film "Dirty Dancing", un monument pour sa génération. Du moins ... pour les amateurs de danse et de Patrick Swaze ! Réglant le son de façon à entendre la musique tout en pouvant continuer à parler, elle retourna vers Dayana qui venait de lui refuser le sucre pour le café. Tout comme la belle, la blonde semblait aimer le café noir pourtant, elle n'avait pas encore gouté celui de Nath et cette dernière s'attendait à une éventuelle grimace de sa part. Ceci dit, dans le cas où ce serait vraiment trop fort, elle espérait ne pas devoir nettoyer l'écran de l'ordinateur. Oui ... elle avait déjà vu quelqu'un recracher son café jugé trop amer ! Quelle honte d'entendre pareille chose... Heureusement que le liquide ne lui avait pas été jeté au visage ou la colère l'aurait envahi plus que de raison.

Toute à ses pensées, la belle en avait presque oublié la présence de l'autre jeune femme. Celle-ci la ramena à la réalité en parlant de la relation intense unissant son propre ordinateur à la clé USB de son invitée. Croyait-elle réellement que Nathalia mentait en disant que son ordinateur était compatible avec ce genre de matériel ? Il était fait pour ça non ?! Ce n'était pas comme si elle avait prétendu qu'il était capable de transformer l'eau en vin ! Qui est capable de telle chose après tout ? Enfin, restant toujours aussi calme, elle répondit :

« Je vous l'avais d... »

Mais la phrase de la démone hypnotique resta en suspens, interrompue par le téléphone qui tinta. Il était rare qu'on l'appelle ici les jours où elle était censée ne pas travailler aussi s'interrogea-t-elle sur l'appelant. Pour être fixée, rien de mieux à faire que de décrocher, ce qu'elle fit. C'était Jake et Nath était surprise. Il était bien rare qu'ils communiquent ainsi. Il fallait dire qu'ils avaient tendance à passer le plus clair de leur temps ensemble.Enfin, celui-ci s'inquiétait de ne pas voir sa petite femme en Enfer. Il était donc remonté à la surface pour la trouver mais, passant devant un petit restaurant, il lui avait pris une envie soudaine : un diner romantique en tête à tête avec sa belle, histoire de se retrouver un peu... Et qui sait, ils finiraient peut-être la soirée dans une chambre d'hôtel !
Tout au long de la conversation avec son époux, Nath avait tenté d'être discrète dans ses paroles, elle ne tenait pas particulièrement à ce que Dayana entende ce qui se disait. Elle conclut finalement l'appel :

« Oui mon amour, je te rejoins d'ici une heure ! »

Elle se tourna à nouveau vers la jolie blonde et dit simplement :

« Désolée. Une invitation de dernière minute ! »

Elle ne pressait pas la jeune femme. Elle savait qu'elle avait du temps devant elle.



Kit by © Aandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alliance-rpg.forum-pro.fr/

Démon(e)


avatar

♦ Démon(e)

Féminin Messages : 7357
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 27
Localisation : Dans tes pires cauchemars...

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
55/100  (55/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Par un hasard hasardeux || Dayla ¤ Terminé   Lun 28 Fév - 2:31

Tandis que l'ordinateur chargeait ce qu'il fallait pour lire le contenu du petit appareil de Dayana, sa propriétaire se présenta à son tour. Nathalia - c'était sous ce nom que la brune s'était présentée - trouvait le prénom de Dayla original. Ce n'était certes pas un prénom très répandu, mais Dayla avait un jour rencontré une humaine qui se prénommait ainsi, et avait trouvé que cela sonnait d'une façon agréable à l'oreille. Depuis, elle se présentait sous ce nom. Du moins lorsqu'elle était à la surface. La démone pris dans la main la tasse de café qui lui avait été apportée. et en huma le contenu alors que Nathalia mettait de la musique. Comme à son habitude, Dayla se concentrait sur l'objet qu'elle tenait entre ses mains. Autant elle maitrisait ses boules de feu depuis des années, autant son intangibilité avait longtemps eu tendance à lui jouer des tours. Et il lui arrivait encore, lorsqu'elle était surprise, de passer à travers des objets. C'était difficile à expliquer lorsque l'objet en question était imposant, mais, à force de laisser tomber à terre ce qu'elle tenait dans les mains, la démone avait souvent gagné la réputation de maladroite. Bien évidemment, elle ne pouvait pas expliquer que sa dextérité n'avait rien à voir là-dedans. Ce genre d'incident lui arrivait de moins en moins souvent, mais, par acquis de conscience, et par habitude, elle préférait rester concentrée lorsqu'elle tenait un objet dans ses mains. Et éviter, autant que possible, les surprises. Mais ca, c'était assez difficile.

- Ravie de vous connaitre, Nathalia...

Elle s'apprêtait à ajouter quelques mots, mais le téléphone de son hôte se mit à sonner, et la démone préféra ne pas continuer, pour laisser à la jeune femme le soin de répondre si elle le désirait. Ce qu'elle fit. Le visage de Nathalia s'animait, et, à la voir, il était évident qu'elle était très proche de la personne avec laquelle elle parlait. Dayla préféra ne pas faire attention à leur conversation et reporta son attention sur l'ordinateur qui avait apparemment finit son chargement, et qui lui proposait gentiment une liste des fichiers présents sur le petit objet qui lui était depuis quelques années devenu comme indispensable, avec l'arrivée de toutes les nouvelles technologies. Avec conviction, elle double cliqua sur le fichier nommé cv.doc. Oui, il y avait plus inventif, comme nom, mais, au moins, elle s'y retrouvait. Le temps que la machine ouvre son document, Dayana avalait une gorgée de café. Elle sentit le liquide brulant descendre le long de son œsophage, mais le gout fort lui resta plus longtemps dans la bouche. Elle ne s'était pas trompée. Nathalia avait fait la boisson très forte. Elle sourit, et pris une seconde gorgée, la savourant plus que la précédente. La démone garda le liquide quelque instant dans sa bouche, pour bien sentir le goût amer du café. Elle l'avala ensuite, reposant délicatement sa tasse.

Elle regarda alors l'écran de l'ordinateur, sur lequel apparaissait son curriculum vitae, et le relu rapidement pour vérifier que tous les caractères apparaissaient correctement. Il lui était déjà arrivé de se rendre compte - trop tard, bien sûr - qu'elle avait imprimé un document comportant un joli carré blanc, ou une suite incompréhensible de symboles, à la place d'une lettre accentuée quelconque. Mais, aujourd'hui, tout était bon. Dayana avait à peine fini de vérifier que Nathalia raccrochait le téléphone, en lui expliquant qu'elle avait un rendez-vous de dernière minutes.


- Dans ce cas, je vais tenter de faire vite.

D'après ce que la démone avait pu entendre, le rendez-vous en question n'avait lieu qu'une heure plus tard, mais elle ne savais pas où la jeune femme devait se rendre. Traverser San Francisco en moins d'une heure pouvait se révéler très difficile. A moins d'avoir la capacité de se téléporter d'un endroit à un autre... Mais cela, si ce n'était pas rare chez les démons, l'était déjà nettement plus chez les humains. Dayana fit rapidement apparaitre la fenêtre d'impression sur l'écran de l'ordinateur. Toutefois, elle n'osa pas lancer l'impression tout de suite, et reporta son attention sur le délicieux café qui se trouvait encore dans sa tasse. Elle porta une nouvelle fois la tasse à ses lèvres et dit :

- Votre café est vraiment excellent. Il est de plus en plus rare de trouver des gens qui l'aiment aussi fort. Puis elle ajouta : je peux ?

Elle désignait la fenêtre d'impression, dans un geste qu'elle espérait suffisamment clair pour faire comprendre à son interlocutrice qu'elle demandait l'autorisation d'appuyer sur le bouton OK qui s'y trouvait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Behind Red Eyes


avatar

► Behind Red Eyes ◄

Féminin Messages : 1865
Date d'inscription : 21/01/2011
Age : 31
Localisation : Quelque part en Enfer... Auprès de Jake sans doute

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
25/100  (25/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Par un hasard hasardeux || Dayla ¤ Terminé   Mar 15 Mar - 18:29

Pendant qu'elle était au téléphone avec Jake, Nathalia avait continué d'observer son invitée et elle l'avait donc aperçue au moment où elle avait gouté le café. Elle ne le recracha pas et sembla même apprécier puisqu'elle y trempa à nouveau les lèvres. Ce qui fit dire à Nath qu'elle aimait son café ? Et bien la plupart des gens, s'ils ne l'aiment pas, font comme s'ils l'avaient oublié, laissant la tasse de côté mais Dayana en avait repris. C'était bon signe ! Et qui sait ? Un signe d'une entente entre les deux jeunes femmes ? Pourquoi pas ; pourquoi le café ne pourrait-il pas rassembler deux jeunes femmes visiblement aussi maladroites et têtes en l'air l'une que l'autre ?! Cela avait même fait sourire la démone dans sa conversation.

La jeune femme blonde indiqua à Nath qu'elle ferait vite à cause du rendez-vous de cette dernière. Il n'y avait pourtant pas de quoi se presser ! Jake l'attendait d'ici une heure et elle en avait pour à peine deux minutes à se rendre au restaurant. Mais ça, Dayana ne pouvait le savoir. Notre démone se contenta donc de dire :

« Ne vous en faites pas ! Je n'en ai pas pour longtemps pour aller là-bas. Vous avez encore le temps de vous battre avec mon imprimante... »

Elle ponctua sa phrase d'un clin d'œil complice, sous entendu bien sûr que l'imprimante était à peu près aussi difficile à dompter que l'ordinateur. Après tout, ils étaient de la même époque ! Nathalia aperçu alors la fenêtre d'impression à l'écran. Apparemment, l'autre jeune femme n'avait pas encore osé valider son choix. Et elle avait bien fait car l'appareil, bien que connecté, n'était pas allumé. Notre démone s'apprêtait à réparer cela lorsque le sujet du café revint en force sur le devant de la scène, l'arrêtant dans son élan.
Son sourire était large à présent, manifestant son réel contentement à ce propos.

« Et bien je suis bien contente de vous entendre dire ça. Je suis parfois outrée de voir le nombre de sucres que certaines personnes rajoute dans une tasse comme celle-ci. Certains mettent même du lait. Mais c'est ... honteux de faire une telle chose ! »

Oui bon, elle exagérait peut-être un peu mais après tout, c'était vrai ! Pour elle, il fallait à tout prix préserver le gout d'une chose aussi délicieuse que le café. S'il est ainsi fait, c'est qu'il y a une raison ! Non ? Tous ses arômes doivent se dévoiler pour qu'il soit apprécié à sa juste valeur. D'ailleurs, Nath constata un nouveau manquement aux règles de l'hospitalité. Elle n'avait en effet même pas demandé si son interlocutrice voulait grignoter quelque chose avec. Ça se faisait pourtant ! Tout en se dirigeant vers un placard où était censé se trouver de la nourriture, Nathalia proposa :

« Peut-être voulez-vous manger un petit quelque chose avec votre café ?! »

Ouvrant enfin le placard, elle se rendit compte qu'elle aurait dû y regarder avant de proposer car elle n'était clairement pas très riche en aliment. Ne trainaient là qu'un paquet de chips et de bonbons crocodiles. Elles n'iraient pas bien loin... Si bien qu'avant d'avoir une réponse, Nath referma prestement les portes, espérant ne pas avoir de réponse positive. Au pire, elle proposerait les chips ; elle doutait que les crocodiles soient parfaits avec le café... Elle retourna donc derrière Dayana qui avait demandé si "elle pouvait"... Hmm ? Déboussolée, Nath avait finalement compris que la blonde parlait de l'impression.

« Ha oui attendez que je l'allume. Et euh ... vous n'avez qu'une page à imprimer ou plus ? »

Devant l'air dubitatif de la jeune femme, Nath s'empressa de préciser sa pensée. Que Dayana n'aille pas croire que la démone allait lui faire payer les feuilles utilisées !

« Non parce que l'imprimante à tendance à bourrer donc je préfère ne mettre que le nombre de feuilles nécessaires. »

Accompagnant le geste à la parole, Nath retira une grande quantité de papier pour ne laisser que deux ou trois pages, histoire que l'imprimante ne refuse pas le tout mais que Dayana ait assez de matière pour son document. Elle regarda l'écran et intima à son invitée qu'elle pouvait y aller, le matériel était près. Elle attendit qu'elle fasse "OK" pour que le message disparaisse et, sa curiosité piquée au vif, elle constata qu'il s'agissait d'un curriculum vitae. Elle n'y avait pas fait plus attention que cela auparavant.

« Vous cherchez un emploi dans quel domaine ? Si ce n'est pas trop indiscret ! »

Curieuse on nait, curieuse on reste !



Kit by © Aandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alliance-rpg.forum-pro.fr/

Démon(e)


avatar

♦ Démon(e)

Féminin Messages : 7357
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 27
Localisation : Dans tes pires cauchemars...

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
55/100  (55/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Par un hasard hasardeux || Dayla ¤ Terminé   Jeu 31 Mar - 20:25

Dayana s'était détendue lorsque son interlocutrice lui avait dit qu'elle n'était pas pressée. A priori, son rendez-vous avait lieu non loin de là, et par conséquent, la blonde ne risquait pas de mettre en retard Nathalia. Les problèmes inattendus étaient souvent si vite arrivés, avec les ordinateurs. Un bug, un problème de connexion avec l'imprimante, une imprimante peu coopérative. C'est le principe de la loi de Murphy : Tout se qui peut mal tourner finira infailliblement par mal tourner. La démone avait même un jour entendu une variante, pas plus fausse, la loi Tommy : Tout ce qui est susceptible de mal tourner, tournera nécessairement encore plus mal que prévu... Avoir du temps devant soi était souvent en fait une façon de faire baisser la probabilité qu'un problème arrive, aussi étrange que cela puisse paraître. Mais, pour le moment, tout semblait bien se passer.
Nathalia semblait occupée ailleurs, et après avoir expliqué son point de vue sur le café, avait proposé à Dayla quelque chose pour accompagner le sien. C'était donc là qu'elle était partie. Ouvrir des placard pour voir ce qu'elle pouvait proposer. Avalant une énième gorgée, la blonde sourit.


- Non, merci, rien du tout. Pour moi, le café, c'est sans sucre, sans lait et sans accompagnement, dit-elle, blagueuse. Je suis une sorte de minimaliste, pour cette boisson. Et vous avez raison. Je ne comprend pas ceux qui y ajoutent du sucre et du lait. On ne sent même plus le gout... C'est tellement dommage. Et puis... Je trouve que au naturel, le café est tout simplement plus digeste.

Dayana observa la brune revenir vers elle, et allumer l'imprimante. La machine fit le bruit caractéristique de mise en marche, ce qui rassura la démone : apparemment, la loi de Murphy ne s'appliquerait pas aujourd'hui. Enfin... Dans la mesure où les feuilles ne bourrerait pas, en tout cas...

- A priori, je n'en imprimerais que deux.

La démone avait imprimé plus de feuille que cela au cybercafé qu'elle avait quitté avant de croiser - violemment, on ne pouvait pas le nier - Nath, mais elle avait surtout prévu beaucoup de CV d'avance. "Au cas où". Mais tant qu'elle en avait un ou deux sous la main, rien ne pressait pour les autres. Dayla avala avec déléctation le reste de son café, et reposa la tasse avant d'appuyer sur le bouton OK qui semblait la narguer depuis qu'elle avait ouvert la fenêtre d'impression. Elle entendit les feuilles sortir de l'imprimante, et se leva pour les récupérer. Nathalia les regardait déjà. Cela ne dérangeait pas la démone, ce n'était pas des documents confidentiels, et de loin. Elle projetait déjà de les donner à des inconnus, à vrai dire.

- Dans le domaine où on m'en proposera, dit-elle pour répondre à la question de son hôte. Avec cette histoire de crise économique, je ne pense pas être en mesure de faire ma difficile, d'autant que, comme vous pouvez le constater, je ne suis pas pourvue de beaucoup de diplômes.

En effet, elle ne finissait que rarement les formations qu'elle entreprenait. La dernière fois n'était qu'un exemple assez représentatif du cas général. Après un an et demi de licence en psychologie, notre démone avait choisi de... disparaître de la surface de la Terre. Au sens propre. Difficile, dans ces conditions, d'obtenir le moindre diplôme. Mais la jeune femme compensait cela avec l'expérience. Après tout, elle avait eu suffisamment de temps pour apprendre, même en dehors des cours magistraux qu'elle suivait occasionnellement.

- J'ai déjà eu l'occasion d'expérimenter plusieurs chose. J'aime bien changer de temps à autres.

Elle eut un sourire insouciant. La plupart des gens cherchaient un travail stable car ils savaient que la vieillesse les rattraperaient rapidement et qu'alors il leur serait plus difficile de trouver une place ou que cela soit. Dayla n'avait pas ce problème, et c'est pour cette raison qu'elle se permettait de prendre les choses comme elles arrivaient, au jour le jour, dans ce domaine.

- Et vous... Vous travaillez ici ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Behind Red Eyes


avatar

► Behind Red Eyes ◄

Féminin Messages : 1865
Date d'inscription : 21/01/2011
Age : 31
Localisation : Quelque part en Enfer... Auprès de Jake sans doute

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
25/100  (25/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Par un hasard hasardeux || Dayla ¤ Terminé   Dim 3 Avr - 16:35

Nathalia trouvait que Dayana avait raison à propos du café. Rien de mieux que le naturel. Cela dit, la démone n'aurait jamais pensé pouvoir tenir une conversation aussi longue autour de cet arôme ! Comme quoi, la vie réserve toujours des surprises ; même si celle-ci n'était pas de taille.
La belle fut surprise quand la blonde lui avoua chercher un emploi dans n'importe quel domaine. Même si les démons ne sont pas obligés de travailler, Nath avait toujours voulu avoir un pied à terre et vivre comme les humains mais en faisant des choses qu'elle aime. Elle trouvait que cela était plus facile pour les comprendre et ainsi ... pour les piéger. De plus, elle était réellement passionnée par la photo et ne pas pouvoir assouvir cette passion l'aurait sans doute tuée à petit feu. Là, non seulement elle l'assouvit mais en plus elle en vit et ça lui rapporte !
Elle ne put donc réfréner ses paroles et elle répondit donc :

« Vous êtes réellement prête à prendre "n'importe quoi" ?! » Elle aurait voulu avoir l'air moins surprise dans le ton de sa voix mais c'était raté. Tant pis ! Elle poursuivit donc : « Personnellement, je pense que je n'aurais pas pu. Je sais que trouver un emploi est difficile à notre époque mais faire quelque chose que je n'aime pas ou qui ne m'intéresse pas ne me motiverait pas du tout et je pense que je laisserais très vite tomber. Et vu que, chercher un emploi n'est pas une chose que j'apprécie, je me retrouverais bien vite démunie ! »
Il était amusant de voir comme adopté le langage des humains était facile. Une démone se retrouver démunie ? Impossible ! Elle n'avait qu'à voler ou à hypnotiser quelqu'un pour obtenir ce qu'elle voulait. Enfin ça, elle se garderait bien de le dire à Dayana. En tout cas, elle espérait que la jeune femme ne prenne pas mal ce discours. La belle n'était en rien en train de la juger elle ne faisait qu'exposer son point de vue et la façon dont elle agirait si cela lui arrivait.

Quand Nathalia entendit la partie "comme vous pouvez le remarquer", elle se rendit compte de sa curiosité mal placée. Pourtant, elle n'avait lu que le titre du document mais il se pouvait en effet que sa tête ait été plongée sur la feuille plus longtemps qu'elle ne l'imaginait. Se sentant un peu mal à l'aise sur le coup, elle dit finalement :

« Ha euh ... non non, je n'ai pas lu. J'ai juste ... juste regardé le titre ! »
Mais la blonde parlait d'un constat, Nath se devait donc de l'effectuer et elle vit en effet que le nombre de diplômes de Dayana n'était pas très élevé. Cela dit, ce n'est pas le nombre qui compte d'après la brune.

« Vous savez, je n'ai qu'un diplôme et cela me suffit amplement ! »
Mais un diplôme en photographie était aisé et indispensable pour elle. Elle n'imagine même pas comment elle aurait réagit si elle avait échoué à ses épreuves. C'était tout simplement impensable. Il y avait pourtant eu des questions techniques sur la composition d'un appareil photo, sur les filtres et nombres d'autres choses que seul un connaisseur peut savoir. Et heureusement ... elle maitrisait son sujet !

« Je vous tire mon chapeau. Je ne connais pas votre âge mais ça fait déjà un moment que j'ai perdu l'envie d'expérimenter quoi que ce soit côté professionnel. Je veux dire ... je fais un métier qui me plait, je ne vois pas de raison d'en changer et je n'en ai aucunement envie ! Après voilà ... la différence est peut-être là. Si vous n'avez pas trouvé LA voie qui vous convient, il est normal que vous vous cherchiez encore. »

Elle était à deux doigts d'ajouter "mais de là à prendre n'importe quoi quand même ... " mais elle se tut. Ce n'était pas ses affaires. Point !
A quelque chose près, elle aurait pu proposer un emploi à la blonde mais elle ne voyait pas quoi proposer à part femme de ménage et encore, elle se sentirait mal à l'aise. Toute à ses pensées, elle failli ne pas réagir à la dernière question posée. Si elle travaillait ici ? C'était le moins qu'on pouvait dire ! Mais comment Nathalia pouvait-elle répondre à cette question sans prendre un air supérieur ou condescendant ? En sachant que c'était ce qu'elle voulait à tout prix éviter. Hmm... Elle se lança, tant bien que mal :

« On peut dire ça comme ça oui... Je ... je suis la propriétaire des lieux en fait. »

Sa voix avait été relativement basse, comme si elle était gênée de l'avouer. Et ... c'était bien le cas à vrai dire !
Elle avait pensé à bien d'autres façon de dire mais elle avait estimé que certaines faisaient vraiment trop "mise en avant" à l'image de : « Mais vous n'avez donc pas fait le rapprochement entre mon prénom et celui sur la devanture de la galerie ?! » . Elle se tut donc, trop mal à l'aise pour ajouter quoi que ce soit.



Kit by © Aandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alliance-rpg.forum-pro.fr/

Démon(e)


avatar

♦ Démon(e)

Féminin Messages : 7357
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 27
Localisation : Dans tes pires cauchemars...

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
55/100  (55/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Par un hasard hasardeux || Dayla ¤ Terminé   Sam 23 Avr - 23:10

Nathalia avait parue surprise, voire même choquée, lorsque Dayla lui avait dit qu'elle accepterais du travail dans le domaine où on lui en proposerais. Cet étonnement était compréhensible, et la démone commençait à penser qu'elle s'était mal exprimer, car son interlocutrice semblait croire qu'elle accepterais n'importe quoi. Ce n'était pas le cas. Dayana n'avais certes aucune préférence quant au domaine professionnel, mais n'était pas exactement la même chose en ce qui concernait le métier en lui même. Elle avait parfois eu des expériences professionnelles qui lui avait déplu, et, inexorablement, elle avait, dans ces cas, commencer à détesté ses collègues et ses employeurs... Et... Enfin... Il arrive souvent des choses peu sympathiques aux personnes que cette adorable (hum...) démone ne supporte plus, c'est bien connu.
Elle tenta de clarifier son point de vue auprès de Nath :


- Non, je ne suis pas prête à prendre n'importe quel emploi. Je suis loin d'être aussi désespérée. C'est juste qu'il y a tellement de possibilité de domaines, avec, chacun leurs avantages... qu'il est assez difficile de se restreindre à un seul pendant les recherches.

Dayla savait qu'elle n'accepterais pas un poste si elle pensait qu'elle pouvait ne pas s'y plaire. Après tout, elle pouvait très bien vivre sans travailler, même si elle préférait un travail stable pour mieux s’intégrer dans la société humaine. Elle se rendait bien compte que si elle en restait éloignée trop longtemps, elle aurait du mal à intégrer toutes les technologies, utilisées dans la vie de tous les jours, qui commençait à se multiplier ces dernières années. Il y a encore 50 ans, personne n'aurait penser utiliser une imprimante juste pour quelques papiers sans réelle importance...
Selon Nathalia, Dayla n'avait pas encore trouver la voie qui lui allait. C'était une possibilité. Mais la démone avait, depuis un certain temps, cesser d’espérer qu'elle trouverais un jour une voie professionnelle qui lui irait parfaitement. On pouvait la considérer comme blasée, mais c'est ce qu'elle pensait. Apparemment, Nath, elle, l'avait trouvée, cette voie. Et apparemment, elle était douée dans ce qu'elle faisait, car, d'après ses dires, elle possédait la galerie dans laquelle les deux femmes se trouvaient.


- C'est bien aussi d'avoir un métier qui nous plait et dans lequel on réussit. Enfin... J'imagine que vous vous débrouillez, si vous êtes la propriétaire, ici...

Nathalia avait eu l'air gênée d'avouer à son interlocutrice qu'elle était la propriétaire de cette galerie. Dayana ne comprenait pas pourquoi. A son arrivée, elle n'avait prêté que peu d'attention à l'endroit. Si peu, d'ailleurs, qu'elle n'avait pas lu le nom affiché à l'entrée. Si elle l'avait fait, il y aurait eu fort à parier qu'elle y aurait trouvé celui de la brune. La démone décida donc de remédier à ce manque d'attention, et de regarder un peu plus ce qui l'entourait. Sur les murs de la galerie, il y avait, et ce n'était pas étonnant, une quantité impressionnante de photos. Dayla n'était pas une grande amatrice d'art comme on pouvait en voir pléthore dans les musées et les galeries d'art, mais cela ne voulait pas dire qu'elle ne savait pas apprécier du talent lorsqu'elle en voyait. Sans ne rien connaitre réellement à l'art, elle voyait que ce qu'elle avait devant elle était beau, et cela lui suffisait.

- C'est vous qui faites ces photos ou vous contentez vous de les vendre pour d'autres ? s'enquit-elle.

La démone n'était pas familière du milieu de l'art, et n'avait jamais vraiment vu de photographies faites pour être juste artistique. Elle était surtout habituée à des formes d'art plus... Classique. Peinture. Sculpture. Ecriture. Mais elle devait avouer que ce qu'elle voyait était vraiment intéressant. Elle qui savait à peine prendre une photo nette, elle était bluffée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Behind Red Eyes


avatar

► Behind Red Eyes ◄

Féminin Messages : 1865
Date d'inscription : 21/01/2011
Age : 31
Localisation : Quelque part en Enfer... Auprès de Jake sans doute

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
25/100  (25/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Par un hasard hasardeux || Dayla ¤ Terminé   Ven 13 Mai - 12:30

En effet, les domaines professionnels étaient multiples et variés et il pouvait ne pas être évident de faire son choix mais selon la démone, on a tout de même des domaines de prédilections, selon les choses qui nous plaisent et nous intéressent. Il fallait donc commencer par là pour savoir où chercher. Mais bon, elle n'allait pas s'étendre sur le sujet, son interlocutrice faisait bien ce qu'elle voulait après tout. Nath n'était pas sa mère, elle n'avait pas à lui dire quoi faire et où chercher.
Elle préféra donc ne pas répondre, se contentant de hocher la tête aux paroles prononcées. La suite de la conversation était plus dans la logique de la belle et cette fois-ci, elle n'hésita pas à répondre même si, encore une fois, elle ne voulait pas avoir l'air de se vanter.

« Je vous confirme que oui ! Quand on a trouvé ce qui nous plait, on peut enfin s'épanouir dans ce qu'on fait et ça .... c'est juste le bonheur. Enfin ... n'allez pas croire qu'il n'y a que le travail qui compte, loin de là mais ça y contribue quand même. »
En effet, le travail était loin d'être la seule chose qui faisait le bonheur de Nath quoi que ... c'était un peu grâce à lui si elle avait rencontré Jake. Et oui, elle avait suivit cette jeune femme rousse particulière dans la bibliothèque, cette jeune femme qu'elle avait photographié à son insu, et c'était là qu'elle avait rencontré celui qui est désormais son époux. Elle se demanda d'ailleurs si Dayana avait un homme dans sa vie mais elle ne poserait pas de question là dessus, ce serait de la curiosité bien trop mal placée !
Concernant la seconde partie de la phrase, Nath se sentit légèrement rougir.

« Je n'aime pas vraiment juger mon propre travail, c'est un peu prétentieux je trouve même si ... c'est un peu le lot de tout artiste. Disons que certaines personnes ont apprécié mon travail, ce qui m'a ouvert certaines portes et m'a mené jusqu'ici. Maintenant, à vous de juger si vous trouvez que je me débrouille ou non ! »
Elle tendit le bras en direction de la galerie au cas où la jeune femme voudrait aller y jeter un œil. Elle ne l'obligeait en rien mais puisqu'elle était là, autant avoir son avis.
Aux paroles prononcées, Nath se rendit compte qu'en effet, elle n'avait pas été très claire dans ses paroles et le doute de Dayana était justifié. Baissant la tête pour regarder le sol un instant, elle se redressa avant de dire simplement :

« C'est moi qui prend ces photos. Et j'avoue avoir toujours du mal à choisir lesquelles exposer mais bon ... j'suis bien obligée, le local est trop petit pour tout mettre ! »

Et puis, une expo, ça se travaille, il faut une certaine logique et un certain lien entre toutes les photos exposées. Mais la démone n'allait pas exposer sa science en plus de ses photos !
Elle aurait bien demandé à la jeune femme blonde ce qu'elle en pensait et laquelle de ces créations elle préférait mais elle préférait éviter. Du moins pour le moment, mieux valait la laisser faire le tour avant.

Nathalia jeta un regard furtif à sa montre pour voir combien de temps il lui restait avant de rejoindre Jake au restaurant. Ça allait, elle avait encore un peu de temps. Et puis ... il faut savoir se faire désirer non ? Il pourrait donc attendre à peu près cinq minutes...!



Kit by © Aandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alliance-rpg.forum-pro.fr/

Démon(e)


avatar

♦ Démon(e)

Féminin Messages : 7357
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 27
Localisation : Dans tes pires cauchemars...

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
55/100  (55/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Par un hasard hasardeux || Dayla ¤ Terminé   Sam 11 Juin - 22:08

Apparemment, Nath n'était pas juste heureuse de son travail. Elle semblait en fait l'adorer, et en parlait comme une chose qui participait à son bonheur. Dayana n'avait jamais connu cela : pour elle, un travail était un façon de s'intégrer dans la société. Une habitude à prendre. Il était rare qu'elle les déteste, mais associer les mots "travail" et "bonheur" lui semblait un peu étrange. Certes, elle comprenait ce que voulait dire son interlocutrice, bien qu'elle-même ne l'ait jamais ressenti. Elle hocha la tête, montrant qu'elle était d'accord avec les dires de Nathalia, mais ne continua pas sur le sujet.
Encore une fois, lorsque Dayana fit allusion au talent de la jeune femme, celle-ci rougit. Vu le nombre de photos exposées au murs, elle devait pourtant être habituée aux compliments sur son travail. Mais, de toutes évidence, elle n'avait pas prit la grosse tête, ce qui aurait pu être le cas. D'après ce qu'elle disait, elle préférait laisser aux autres le soin de juger ses photographies. Cela se comprenait aisément : le jugement d'une personne sur ce qu'elle faisait ne reflétait que très rarement la qualité de l'ouvrage. Il y avait là deux écoles : ceux qui surestimaient leur travail et ceux, qui, au contraire, n'en voyait que les défauts. Les premier étaient sans doute ceux qui avait tendance à devenir prétentieux tandis que la seconde partie comprenait, selon l'avis de la démone, des personnes généralement plus discrètes.


- Je ne suis pas une experte en art, et surtout pas en photographie, mais, pour ce que cela vaut, je trouve ce que vous faites très beau, dit la démone après un avoir regardé un instant les œuvres de la jeune photographe. Si le reste est du même acabit, je comprend bien le dilemme que vous avez du affronter au moment du choix.

Après ces quelques mots, Dayla se mit en tête de rassembler ses curriculum vitae dans son sac. Elle prit alors les deux feuilles et commença à plier la première soigneusement en trois parties rigoureusement de même taille. Ce faisant, elle vit, du coin de l'œil, Nathalia qui observait sa montre. Apparemment, l'heure de son rendez-vous galant approchait.

- Je ne vais pas tarder à vous quitter, dit-elle en attrapant la seconde feuille. Je ne voudrais pas vous mettre en retard pour votre rendez-vous.

Nathalia n'avait pas l'air particulièrement inquiète sur ce sujet, mais Dayana préférait être sûre qu'elle ne feignait pas d'avoir le temps pour éviter de passer pour une rustre aux yeux de la blonde. Sans regarder la feuille qu'elle était en train de plier, la démone se mit à la recherche d'une quelconque horloge dans la salle. Ou de tout autre objet qui pouvait lui indiquer l'heure qu'il était. Elle ne portait que très rarement une montre ou de bracelet, car le contact de tout objet sur son poignet la gênait, sans qu'elle puisse réellement expliquer en quoi. Ne voyant pas d'horloge dans la galerie, Dayana porta à nouveau son attention sur ce qu'elle faisait. Bien lui en prit, car pendant qu'elle avait l'esprit occupé ailleurs, le papier ne s'était pas plié. Et pour cause, son index passait au travers. La démone rectifia rapidement le tir, pliant correctement la feuille et marquant le pli soigneusement. L'incident ne s'était pas vu sur son visage, qui était resté impassible. Elle espérait que son interlocutrice n'avait rien remarqué, mais, si cela avait été le cas, elle préférait agir comme si de rien n'était. Ainsi, si elle avait vu quelque chose, la jeune photographe croirait peut-être à une illusion d'optique. Avec un peu de chance.

Une fois la seconde feuille pliée, Dayla ouvrit son sac à main et y plaça les deux exemplaires, les calant convenablement de manière à être certaine que rien de fâcheux ne leur arriveraient. Elle repris ensuite sa clé USB qu'elle rangea de la même manière.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Behind Red Eyes


avatar

► Behind Red Eyes ◄

Féminin Messages : 1865
Date d'inscription : 21/01/2011
Age : 31
Localisation : Quelque part en Enfer... Auprès de Jake sans doute

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
25/100  (25/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Par un hasard hasardeux || Dayla ¤ Terminé   Jeu 23 Juin - 16:23

La démone ne fut pas tellement surprise de recevoir un compliment et bien qu'elle en reçut de façon assez fréquente, cela la flattait toujours comme à ses débuts. Elle n'était pas le genre à prendre la grosse tête et aimait être flattée. Elle s'était toujours dit qu'elle ne serait pas comme ces gros bonnets de la peinture qui se croient tout permis et qui roulent en limousine juste pour se faire mousser. Et ce n'était certainement pas maintenant qu'elle allait changer sa façon de faire et de voir. Ce serait tout simplement contraire à ses idées.
Malgré tout, elle savait qu'elle avait du talent, elle ne serait jamais arrivé jusque là sinon. Et dire qu'elle avait réussi cela seule, sans jamais avoir recourt à la magie ! Bien peu de démons ou même de sorciers pouvaient en dire autant. Il est tellement simple d'user de ses dons pour réussir. Surtout un don comme celui possédé par la jeune femme...

« Il n'est pas nécessaire d'être expert pour apprécier l'art. La beauté de la chose suffit en général à le faire apprécier. Si vous trouvez ça beau alors j'en suis flattée. Vous savez, les professionnels ont tendance à ne plus voir le côté artistique mais seulement à chercher la perfection de la chose et je trouve ça vraiment dommage. Mon travail perd en valeur d'après moi quand il n'est pas apprécié pour ce qu'il est à la base. Alors le commentaire de quelqu'un qui n'est pas professionnel est d'autant plus gratifiant. »

Après, ça vaut son pesant d'or car, sans emploi et donc sans la bourse nécessaire, ce ne serait pas Dayana qui remplirait les caisses de Nathalia ! Car elle pratique bel et bien son art pour son plaisir mais elle préfère quand ça lui rapporte et donc ... quand on achète ses photos.

Visiblement, le geste de Nath à sa montre n'était pas passé inaperçu vu la remarque de la jeune femme et son soudain empressement. Elle s'en voulu un peu, son but n'étant pas de faire fuir son interlocutrice. Elle la regardait faire pendant que celle-ci semblait chercher quelque chose d'aérien.

« Ho mais j'ai encore un peu de temps vous savez ! » Elle fit un sourire, suivant toujours ce que faisait l'autre. « Mais en fait ... j'hésite ... Je ne sais pas si je reste dans cette tenue ou si je rentre pour me changer... Qu'en pensez-v... »
Mais la fin de sa phrase fut étouffé par ce qu'elle vit ou du moins, ce qu'elle cru voir. Elle sait bien que ses yeux peuvent parfois lui jouer des tours mais à ce point, c'est quand même étonnant. En effet, elle eut l'impression qu'un des doigts de Dayana était passé à travers le papier mais pas en déchirant la feuille, non non ! Réellement à travers... Elle la regardait avec des yeux ronds sans même s'en rendre compte. Elle attendait maintenant deux choses : soit une explication à ce qu'elle venait de voir soit une réponse à sa question bien qu'elle soit restée en suspens.
Et dans cette situation cocasse, il fallait qu'elle se contrôle elle-même pour que sa surprise ne s'intensifie pas, déclenchant par mégarde son électrokinésie.



Kit by © Aandy


Dernière édition par Nathalia Caine Cunnigham le Dim 26 Juin - 14:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alliance-rpg.forum-pro.fr/

Démon(e)


avatar

♦ Démon(e)

Féminin Messages : 7357
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 27
Localisation : Dans tes pires cauchemars...

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
55/100  (55/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Par un hasard hasardeux || Dayla ¤ Terminé   Sam 25 Juin - 15:54

Nathalia fut clairement flattée du compliment fait par Dayla, ce qui fit sourire la démone. Apparemment, son interlocutrice était de ceux qui pensaient que l'art pouvait être apprécié par tous et pas seulement pas la petite poignée d'initiés du milieu. Elle allait même plus loin, en affirmant qu'un commentaire de quelqu'un de non professionnel, comme l'était Dayla, était plus gratifiant. La blonde acquiesça donc à cette tirade, mais n'ajouta rien sur le sujet, bien qu'elle apprécie largement que Nath accepte aussi facilement l'avis de la néophyte qu'elle était.
Après que la démone ait dit qu'elle allait bientôt quitter la photographe, celle-ci expliqua qui lui restait encore du temps avant son rendez-vous, lui demanda conseil sur sa tenue. Enfin, commença à lui demander conseil, car elle s'arrêta au beau milieu de sa phrase. Dayana releva alors la tête, et croisa les yeux rond de Nathalia. Ainsi, on voyait encore mieux ses yeux rouges, magnifiques. Si la démone avait pu avoir une hésitation sur ce qui avait surpris son interlocutrice au point de l'empêché de finir sa phrase, le regard étonné de cette dernière dissipait tout doute. Et n'arrangeait pas les affaires de la démone : contrairement à ce que la blonde avait espéré, la jeune femme avait belle et bien remarqué que... Que la main de Dayla et le papier n'avaient pas interagit de manière tout à fait normale... Il ne lui restait plus qu'à jouer l'innocente, et faire croire à l'observatrice que ce qu'elle avait vu ne s'était pas produit. Plus facile à dire qu'à faire... Mais, si elle n'y parvenait pas, elle connaissait une autre façon de gérer le problème... Une solution assez extrême qu'elle n'hésiterait pas à mettre en œuvre malgré toute l’amabilité de l'humaine. Mais il y avait peu de chance qu'elle doivent en arriver là. En règle général, les humains se laissent aisément convaincre que les évènements absurdes qu'ils peuvent observer ne sont que le fruit d'une imagination trop fertiles. La plupart avaient même du mal à croire à la magie quand ils avaient des preuves devant eux, alors sans, n'en parlons pas !
Dayla regarda donc son interlocutrice dans ses étranges yeux rouge, et leva un sourcil interrogateur pour signifier qu'elle ne comprenait pas pourquoi elle avait l'air si surprise. Mais elle ne lança pas la conversation sur le sujet, préférant répondre à la question posée un peu auparavant par la jeune femme :


- Je vous trouve très bien habillée comme cela. Enfin... vous allez bien à un rendez-vous galant, n'est-ce pas ?

D'après ce qu'elle avait pu entendre de la conversation, elle avait déduit le type de rendez-vous auquel Nathalia devait se rendre. Cela n'avait pas demandé de grande capacité de réflexion : on appelait son interlocuteur « Mon Amour » assez rarement si ce n'était pas un petit ami, un fiancé ou un mari. La tenue de la jeune brune aurait semblé un peu trop décontractée à Dayla pour un rendez-vous d'affaire mais lui paraissait parfaite pour ce genre de situation. La démone n'avait pas menti, mais espérait que la photographe n'allait pas s'attarder plus longtemps sur ce qu'elle avait vu et continuer cette discussion.




Dernière édition par Dayla le Ven 8 Juil - 21:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Behind Red Eyes


avatar

► Behind Red Eyes ◄

Féminin Messages : 1865
Date d'inscription : 21/01/2011
Age : 31
Localisation : Quelque part en Enfer... Auprès de Jake sans doute

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
25/100  (25/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Par un hasard hasardeux || Dayla ¤ Terminé   Dim 26 Juin - 14:49

Visiblement, Dayana semblait ne pas vouloir faire référence à ce qui venait de se passer mais Nath ne laisserait pas couler aussi facilement. Elle était à peu près certaine de ne pas avoir rêver et elle voulait une explication à tout cela mais comment faire pour faire avouer ce genre de chose sans avouer qu'elle appartient au monde de la magie ? Comment dire "je suis sûre que vous avez des pouvoirs spéciaux" sans passer pour une folle ou pour une personne en ayant elle-même ? Le dilemme était énorme et la belle avouait volontairement ne pas savoir quelle réaction adopter.
Celle lui faisant face se contenta de répondre à la question posée et pourtant restée en suspens, comme si de rien n'était.

Refusant de passer pour une folle ou pour une écervelée, Nath commença par répondre simplement à ce qu'on venait de lui dire. Elle tenta de prendre un air calme et détaché, comme si rien ne s'était passé. Du moins ... pour le moment.

« Rendez-vous galant ?! Hmm oui, on doit pouvoir dire ça ! » Elle fit alors un sourire. Ça lui faisait bizarre de parler de rendez-vous galant alors qu'elle était mariée avec celui qu'elle allait voir mais en effet, c'était quand même un peu ça. « Je vais diner avec mon mari en fait. » conclu-t-elle.
A partir de ce moment-là, elle s'attendit à des réflexions ou des remarques car oui, elle était jeune et déjà mariée mais après tout, elle était amoureuse et après les sacrifices faits par Jake, elle ne pouvait pas douter de son amour en retour.
Cela dit, ne souhaitant pas noyer le poisson dans l'eau, elle revint bien vite à ses pensées de base et à la façon dont aborder ce qui s'était passé juste avant.
Elle poussa un profond soupire, prit son courage à deux mains et se lança enfin :

« Je vais être franche avec vous car je ne pense pas avoir rêvé ... si tel est le cas, veuillez m'en excuser mais ... enfin ... comment dire ? » Oui, ce n'était pas très assuré tout ça quand même ! Mais bon, elle poursuivit : « Votre main ne viendrait-elle pas de traverser ce papier ? »
Elle ne la regardait plus avec des yeux ronds mais avec un air tout ce qu'il y a de plus sérieux. Voulant garder son self contrôle et sa couverture, elle respira profondément encore une fois avant d'ajouter :

« Vous m'avez dit être prête à prendre n'importe quoi comme travail mais je suppose que si vous trouvez un boulot d’illusionniste, ça vous comblera ?! »
Alors oui, ça pouvait paraitre parfaitement ridicule mais au moins, elle se protégeait de la sorte. Ou du moins ... elle l'espérait !

Imaginez si c'est elle qui perd le contrôle ... l'électrokinésie n'est pas vraiment le pouvoir le plus simple à camoufler ! Des éclairs partout dans le bureau, le risque de tuer quelqu'un et celui d'abimer ses photographies ... ce ne serait clairement pas la meilleure des choses qui pourrait arriver. Voilà le pourquoi de ces fortes respirations soudain fréquentes. La belle démone tient juste à se protéger. Ce n'est pas parce qu'elle a des soupçons sur son interlocutrice qu'elle doit se dévoiler pour autant...



Kit by © Aandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alliance-rpg.forum-pro.fr/

Démon(e)


avatar

♦ Démon(e)

Féminin Messages : 7357
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 27
Localisation : Dans tes pires cauchemars...

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
55/100  (55/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Par un hasard hasardeux || Dayla ¤ Terminé   Ven 8 Juil - 23:22

Pendant un instant, Dayla crut que l'incident était clos, et que Nathalia s'était convaincue que ce qu'elle avait vu n'était qu'une illusion : elle avait enchaîné sur la réponse de Dayla comme si de rien était, précisant à la démone qu'elle allait retrouver son mari. Selon la blonde, un rendez-vous avec son mari pouvait tout à fait entrer dans la catégorie rendez-vous galant, en particulier s'il s'agissait, comme dans ce cas précis, d'un dîner. La jeunesse de Nathalia l'interpella un instant : on avait plus beaucoup l'occasion de voir de si jeunes femmes déjà mariée, mais, après tout, cela ne regardait aucunement la démone, qui avait déjà assisté à des mariages de jeunes filles à peine pubères. Tout cela n'était qu'une question de culture, et si la photographe avait choisi de se marier jeune, elle devait avoir une raison suffisante à ses yeux. L'amour, probablement. Et bien que Dayla ne comprenait pas tout à fait cela, elle ne pouvait pas désapprouver son interlocutrice pour autant.

Alors que la démone s'apprêtait à dire à Nathalia que, selon elle, un dîner avec son mari entrait dans la catégorie "rendez-vous galant", celle-ci soupira et commença à bredouiller... Elle semblait mal à l'aise et la blonde devina pourquoi avant même que le vif du sujet soit abordé. Contrairement à ce qu'elle avait d'abord cru, l'incident n'était pas clos... Et bien qu'elle sache ce dont la photographe voulait parler, elle tressailli intérieurement lorsque celle-ci lui demanda si sa main avait ou non traversé le papier. La démone préféra masquer son trouble derrière un sourire.


- Vous pensez avoir vu ma main passer à travers une des feuilles ? Je comprends mieux pourquoi vous me regardiez étrangement, il y a à peine un instant. Cela a dû vous paraître... Dayla marqua une pause. Quel adjectif pouvait bien convenir à cette situation ? Elle ne mit toutefois pas bien longtemps à trouver son bonheur, et continua sa phrase comme si de rien n'était : intriguant !

C'était une diversion comme une autre, la démone préférant que son interlocutrice se dirige à nouveau vers la thèse du rêve, de l'illusion d'optique. D'ailleurs, en parlant d'illusion, Nathalia enchaîna rapidement sur ce thème. Tentait-elle de tendre une perche à Dayla, sachant que confirmer reviendrait, en partie, à admettre que ce qu'il venait de se produire était réel ?

- Illusionniste ? Heu, commença-t-elle, hésitante. Je ne pense pas que j'accepterais, non. Enfin, pour commencer, je suis absolument certaine que personne ne penserait à moi pour ce genre de choses : je ne suis pas vraiment à l'aise avec les tours de prestidigitation, et autre tours de magie... Je doute que je ferais une illusionniste de grande qualité !

Elle fini sa dernière phrase par un sourire, aussi grand que le mensonge qu'elle venait de débiter. Mais ce n'était pas en étant franche que l'on pouvait convaincre autrui de ce qu'on voulait. Dans le cas dans lequel elle se trouvait, l'affabulation était nécessaire. Toutefois, rapidement, quelque chose vint frapper l'esprit de Dayla : la surprise de Nathalia avait été de bien courte durée, et elle n'avait pas tant hésité que cela avant de demander une explication sur le phénomène dont elle avait été témoin. Après une courte réflexion, la démone en fut amenée à se demander si, en réalité, la photographe ne connaissait pas, elle aussi l'existence de la magie. Le problème, c'est que, même si c'était le cas (ce qui était loin d'être une certitude), elle ne se dévoilerait pas de sitôt. Pour avoir une première idée, la démone demanda :

- Par curiosité, si j'avais répondu que ma main était en effet passée au travers du papier, qu'auriez-vous fait ?

Cette question était on ne peut plus sérieuse pour la démone, mais elle avait préféré la poser sur le ton de la plaisanterie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Behind Red Eyes


avatar

► Behind Red Eyes ◄

Féminin Messages : 1865
Date d'inscription : 21/01/2011
Age : 31
Localisation : Quelque part en Enfer... Auprès de Jake sans doute

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
25/100  (25/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Par un hasard hasardeux || Dayla ¤ Terminé   Lun 18 Juil - 20:26

Nath fut un peu surprise de ne recevoir aucune remarque quant au fait qu'elle soit déjà mariée. Mais après tout, ça ne pouvait pas choquer tout le monde. Certains, comme elle et visiblement comme Dayana, savaient vivre avec leur époque et évoluer avec elle. Ce n'était pourtant pas le cas de tout le monde ; combien de fois, en voyant l'alliance à son doigt, certains l'avaient détaillé de haut en bas comme une bête rare. Oui, à peine la vingtaine et déjà une épouse modèle et comblée ! Et alors ? Si elle ne prenait pas autant soin d'elle, elle aurait déjà sur le corps un tatouage "mariée et fière de l'être" pour montrer à quiconque lui cherche des poux !
Cela dit, pour revenir au sujet, chose étrange s'il en est la blonde préféra parler de ce que Nathalia "croyait" avoir vu plutôt que de ce qui était avéré. Centrerait-elle la conversation là-dessus afin que notre démone se dise justement que si elle en parle, c'est qu'elle n'a rien à cacher !? C'était loupé ! Nath n'était pas dupe ; cela dit, il n'était pas évident de parler de ce genre de chose.

« Intrigant ? Oui, c'est le moins qu'on puisse dire ... »

Allait-elle ajouter quelque chose ou se contenter de cela ? C'était bien mal connaitre Nath que de croire qu'elle cesserait si facilement mais ... elle pouvait toujours le faire croire ! Elle n'ajouta donc rien sur le moment.
Mais voilà, pour la suite de la conversation, Dayana se défila totalement, faisant croire à Nath qu'elle avait rêvé. Elle la croyait vraiment née de la dernière pluie - ce qui signifierait qu'elle aurait à peine quelques heures - pour lui faire avaler des choses pareille. Enfin bien sûr, elle ne pouvait pas deviner que notre jeune femme était une démone et qu'elle croyait donc dur comme fer à la magie ! Elle ne pouvait pas ... n'est-ce pas ?!
Enfin, Nathalia n'était pas une bleue en terme de magie, il faudrait qu'elle admette à un moment ou un autre qu'elle avait réellement fait quelque chose.

A la dernière question, Nathalia la regarda droit dans les yeux pour lui répondre le plus sérieusement du monde :

« Si vous aviez répondu ça, je vous aurais su sincère ! Là ... vous me mentez ouvertement ! Je sais ce que j'ai vu, ne me prenez pas pour plus sotte que je ne le suis. »

Oui Nath se dévoilait et oui le ton commençait à monter légèrement mais elle n'appréciait pas ce genre de petit mensonge. Ça se trouve, elles appartenaient au même monde ! Ce serait sympa de le savoir ... non ?!
Elle prenait des risques en agissant ainsi mais elle s'en fichait pas mal. De toutes façons, elle avait les moyens de se défendre. Et d'autant plus si Dayana était une simple humaine et donc qu'elle se trompait réellement ! Mais ça .... il y avait quand même peu de chance.

Dans le pire des cas, imaginons le scénario : Dayana est une humaine, Nathalia dévoile sa magie, elle termine dans une prison de haute sécurité pour acte de sorcellerie ... Et bien ! Ce n'est pas si grave ... Un peu d'hypnose sur quelques gardes et ils la libèrent sans même s'en rendre compte. Une petite pointe d'humour par ci par là ; elle pourrait faire en sorte que l'un des vigiles se prennent pour un poisson échoué et en plus d'une évasion réussie, elle aurait une belle tranche de rire ! Mais tout cela ne tenait que du rêve ou du mythe, elle était en effet persuadée que les choses n'irait pas jusque là car Nathalia, en bonne démone qu'elle est, était sûre de ce qu'elle avait vu et Dayana aurait beau nier, ça ne faisait qu'amplifier la certitude de la belle aux yeux de sang.



Kit by © Aandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alliance-rpg.forum-pro.fr/

Démon(e)


avatar

♦ Démon(e)

Féminin Messages : 7357
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 27
Localisation : Dans tes pires cauchemars...

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
55/100  (55/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Par un hasard hasardeux || Dayla ¤ Terminé   Mar 19 Juil - 16:43

Clairement, Dayla avait échoué dans son but. Elle n'arrivait pas à faire croire à Nathalia que sa main avait été, à tout moment, parfaitement tangible. L'interlocutrice de la démone semblait persuadée qu'elle mentait ouvertement. Mais qu'est-ce qui lui permettait d'être si sûre qu'elle n'avait pas rêvé. Ce n'est normalement pas si difficile d'amener des humains à croire que la magie n'existe pas. Mais apparemment, la photographe n'adoptait pas la même vision cartésienne du monde que les gens que Dayana avait pu croiser jusque là. Il était vrai qu'il existait différents degrés dans la crédulité, toutefois. Mais entre un humain qui continue de se persuader qu'il est en pleine hallucination alors qu'il est sur le point de se faire tuer par un démon et cette interlocutrice qui refusait de considérer l'hypothèse selon laquelle elle avait mal vu, il y avait tout un monde.
Nathalia semblait même commencer à s’énerver, tout en accusant directement la démone de mensonge. Ce n'est pas ce qui allait la vexer, d'autant que c'était la vérité, mais cet acharnement à s'accrocher à sa version fit froncer les sourcils de Dayla. Son interlocutrice était presque trop sûre d'elle pour ne rien cacher. Avait-elle déjà entendu parler de l'existence de la magie ? Appartenait-elle, elle-même à ce monde ?
La démone n'en était pas certaine : il y avait quand même peu de chance de tomber sur une sorcière en pleine rue alors qu'elle n'en cherchait pas ! Mais bien que les statistiques ne soient pas avec cette conclusion, c'était possible. Et cela expliquerait que la surprise de Nathalia face au pouvoir de Dayla ait été de si courte durée.


- Croyez-moi, je ne pense absolument pas que vous êtes sotte, dit la démone d'un ton détaché. Mais... J'aimerais juste comprendre comment, selon vous, ma main aurait pu traverser une feuille de papier. Ce n'est pas vraiment un phénomène normal, il me semble...

La démone s'interrompit une seconde. Elle pensa un instant à sous-entendre que la photographe aurait déjà assisté à des phénomènes du même acabit, mais se retint à la dernière minute. Elle tentait encore de préserver les apparences, même si, de toute évidence, cela ne valait plus vraiment le coup. Le masque qu'elle portait en société humaine était en train de tomber, et si la jeune femme qui se trouvait face à elle ne connaissait pas encore sa nature, cela allait probablement bientôt être le cas. Mais, avant, Dayla voulait découvrir ce qu'elle savait, exactement.

- Comment l'expliqueriez-vous?

On y était. Le problème était posé, et, si Nath avait déjà eu vent de l'existence du monde de la magie, elle ne pourrait plus se défiler. Il y avait la deux possibilités. Soit l'intuition de la démone avait été la bonne et son interlocutrice faisait partie du monde de la magie, soit elle aurait quelques difficultés pour répondre à la question. Cette seconde alternative aurait semblé très étrange aux yeux de la Dayla : Nath semblait vraiment trop sûre d'elle pour n'avoir aucune raison particulière de se tenir à sa première version.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Behind Red Eyes


avatar

► Behind Red Eyes ◄

Féminin Messages : 1865
Date d'inscription : 21/01/2011
Age : 31
Localisation : Quelque part en Enfer... Auprès de Jake sans doute

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
25/100  (25/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Par un hasard hasardeux || Dayla ¤ Terminé   Dim 24 Juil - 16:59

Bon, très clairement, Nathalia ne s'attendait pas à ce genre de réponse. Voilà que c'était à elle d'expliquer le phénomène créé par la demoiselle face à elle. Alors bien sûr, elle aurait tout simplement pu dire : "Mais arrêtez, je sais que vous êtes une sorcière ou autre créature du même acabit !" mais ainsi, elle se grillait toute seule et elle n'en avait pas la moindre envie. C'était bien trop risqué pour elle. Surtout que vu l'heure, elle n'avait pas le temps pour un petit combat s'il s'avérait qu'il s'agissait d'une sorcière bénéfique. Et oui, Jake allait l'attendre et elle risquait l'engueulade si elle arrivait en retard sans prévenir. Elle ne souhaitait pas ça, ça lui plomberait le diner romantique et la soirée ; hors de question !

Toute à ses réflexions, cela laissa le temps à Dayana d'insister. Mais mince, elle devenait énervante ! Non seulement notre démone passait pour celle qui imaginait des choses mais en plus elle devait l'expliquer... Cette fois c'était trop ! On ne se jouait pas d'elle de la sorte. Elle fit quelques pas dans la direction de la blonde pour se trouver suffisamment près d'elle et la regarda droit dans les yeux. L'heure était venue...
Mais l'heure de quoi !?
D'user de son don bien sûr ! Maintenant que Nath était en place, Dayana était incapable de détacher son regard de celui, vraiment rouge sang à présent, de son interlocutrice. Elle affichait un sourire en coin, mesquine et fière d'elle car elle avait vu sur le visage de la jeune femme que son pouvoir agirait. A présent, place aux questions, on ne jouait plus, c'était Nathalia qui avait les cartes en main.
Sans cligner des yeux, à aucun moment, la démone fixait Dayana. Et enfin, d'une voix lente,claire et détachée, elle demanda enfin :

« Qui êtes-vous RÉELLEMENT ? »

La jeune femme blonde n'avait d'autre choix que de répondre, ce n'était plus elle qui était maitresse de son esprit. Nath demandait, elle répondait ; c'était aussi simple que ça.
Et puisque c'était si simple, elle ne laisserait certainement pas passer sa chance. Ainsi, elle poursuivit :

« Quels sont vos dons et que cherchez-vous vraiment à San Francisco ? »

Maintenant, elle saurait tout et la jeune femme serait à sa merci. Quand elle reprendrait ses esprits, Nath pourrait lui répondre sans baisser les yeux, de façon honnête et sans qu'elle comprenne comment tout cela s'était produit. Oui car bien sûr, la belle ferait en sorte que Dayana ne se rappelle pas des questions posées.

Il n'y a pas à dire, ce pouvoir est clairement un don du ciel ! La démone, pourtant jeune, se demanda même comment elle avait pu vivre sans lui. Quand elle croiserait Cole, il faudrait qu'elle pense à le remercier pour lui avoir appris à s'en servir. Sans lui, elle en serait encore au stade où elle s'amusait à forcer les gens à se mettre le doigt dans le nez ! Qu'elle était puérile à l'époque .... Pas étonnant que Balthazar n'ait pas voulu d'elle !



Kit by © Aandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alliance-rpg.forum-pro.fr/

Démon(e)


avatar

♦ Démon(e)

Féminin Messages : 7357
Date d'inscription : 30/01/2011
Age : 27
Localisation : Dans tes pires cauchemars...

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
55/100  (55/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Par un hasard hasardeux || Dayla ¤ Terminé   Sam 13 Aoû - 23:03

Après avoir posé sa question, Dayla fixait son interlocutrice, à la recherche du moindre signe de malaise. Apparemment, elle avait fait mouche : Nathalia semblait être embêtée par la question. Mais il ne fallait pas espérer trop tirer de ce simple détail. Ce genre d'interrogations ne mettraient personne à l'aise, et la démone aurait préféré ne pas recourir à cela, car c'était une des situations où le secret de l'existence de la magie était véritablement menacé. Et ce secret était considéré comme si sacré qu'il mettait en général d'accord les êtres maléfiques et bénéfiques, ce qui n'était pas une sinécure. La photographe passa progressivement de la gêne à l'énervement. Oui, il s'agissait là d'un point sensible, mais Dayla soutiendrait le regard de la jeune femme jusqu'à ce qu'elle aie une réponse. Tout en se préparant discrètement à se défendre en cas d'attaque. Car l'attitude de l'interlocutrice de la démone devenait assez menaçante. Enfin, c'est ainsi que la blonde interpréta les quelques pas que la jeune femme fit vers elle, sans la quitter des yeux.
Et soudain, sans que Dayla ne s'y attende le moins du monde, son esprit s'embruma. C'était une sensation étrange, à laquelle elle ne s'attendait pas du tout. Tout ce qui lui apparaissaient clairement, désormais, c'était les yeux rouge de son interlocutrice. D'ailleurs, il lui semblait qu'ils avaient changé de teinte. Étrange. Et la voix de la jolie brune s'éleva. Elle résonnait dans l'esprit troublé de la démone, lui demandant des informations qu'elle aurait préféré garder pour elle. Et pourtant, elle s'entendit répondre, d'une voix monocorde :


- Je suis Dayla, une démone.

C'était comme si ses cordes vocales répondaient à d'autres ordres que les siens. Mais son esprit n'était pas suffisamment vif, sur le moment, pour comprendre que cet état était tout, sauf naturel. La question suivante résonna de la même façon que la première dans l'esprit de Dayla. Ses dons ? Son but ? Ils sortirent de sa bouche avant même qu'elle n'y réfléchisse.

- J'ai le pouvoir de lancer des boules de feu, et celui de me rendre intangible ou invisible... Et je suis venue à San Francisco par curiosité par rapport aux derniers changements dans le monde magique.

Les derniers mots auraient pu paraître allusif à quelqu'un qui ne faisait pas partie du monde magique en question, ou alors à quelqu'un qui se tenait éloigné de toutes informations a propos de celui-ci. Mais il était dur de ne pas comprendre qu'elle faisait allusion au changement de camp de deux des plus ardentes défenseures du Bien.
Aussi soudainement qu'il était apparu, le flou qui avait envahit l'esprit de la démone disparut. Avec tous les souvenirs de ce qu'il s'était passé durant ce court laps de temps. Sentant que quelque chose lui échappait, elle ferma ses yeux un instant et secoua la tête, un peu perdue.


- Qu'est-ce que je disais, déjà ?

La question ne s'adressait pas nécessairement à Nathalia. Les sourcils froncés, Dayla se rendait compte qu'elle avait eu une légère absence, mais voulait toujours entendre la réponse que Nathalia lui donnerait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Behind Red Eyes


avatar

► Behind Red Eyes ◄

Féminin Messages : 1865
Date d'inscription : 21/01/2011
Age : 31
Localisation : Quelque part en Enfer... Auprès de Jake sans doute

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
25/100  (25/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Par un hasard hasardeux || Dayla ¤ Terminé   Lun 29 Aoû - 17:34

Nathalia écouta avec la plus grande attention le flot de paroles déversé par son interlocutrice. Jamais elle ne se serait attendu à en apprendre autant mais au moins à présent elle était fixée mais également rassurée. C'était certain, elle n'était pas folle, elle avait bel et bien vu la main de la demoiselle passer à travers la feuille.
Elle fut aussi rassurée car il s'agissait d'une démone, tout comme elle, et pas d'une petite sorcière de pacotille qu'elle aurait dû vaincre juste avant son dîner. Non là, elle n'avait vraiment pas envie de se battre. Arriver en sueur ne le ferait clairement pas ; elle ne tenait pas à faire fuir Jake même s'ils étaient déjà mariés, on n'est jamais à l'abri et il faut toujours savoir séduire son époux.

Cela dit, quelles étaient les chances pour que justement elle tombe sur une démone et pas sur une personne totalement ordinaire ? Très faibles probablement et c'est bien ça qui était surprenant. Un coup du destin ou un pur hasard, elle ne le saurait sans doute jamais à moins que les deux jeunes femmes ne soient amenées à se revoir très vite pour une raison encore inconnue...
Oui, Nathalia avait beaucoup d'imagination mais elle tairait tout cela. Elle dirait sans doute à Dayana ou plutôt Dayla qu'elle savait qui elle était mais elle ne parlerait pas de ses doutes quant au destin souhaitant peut-être les lier.

Quand la blonde revint à elle, Nathalia était toujours face à elle, à l'endroit précis où elle se trouvait avant de commencer sa séance d'hypnose. Elle agissait toujours ainsi pour faire en sorte que ses victimes ne soient pas conscient qu'elle était à l'origine de leur absence ou de leur changement de comportement. Ici, ce serait dur de faire avaler qu'elle n'y était pour rien vu qu'elles n'étaient que deux dans la pièce mais … sait-on jamais.
N'ayant désormais plus peur de ce qu'elle dirait, Nath se permit de répondre à la question posée même si elle se doutait qu'elle n'était pas pour elle :

« Nous parlions du fait que votre main était passée à travers le papier. »

Elle la regardait droit dans les yeux, sans sourciller, attendant une réaction logique qui serait sans doute la première question reposée avec plus d'insistance. Mais celle-ci ne venait pas, seul le regard de Dayla était pesant sur elle. Elle vint s'asseoir sur le bord du bureau, regardant toujours celle qui était de son espèce :

« Pas la peine de vous cacher, je SAIS ce que j'ai vu et surtout, je sais ce que vous êtes ! »

Toute personne censée pourrait se persuader qu'elle parlait toujours de l'illusionnisme. Mais tout démon se méfierait de ce genre de phrase et Dayana allait sûrement tiquer. Quoi qu'il en soit, Nath se tenait prête à interpréter cette réaction. Elle en salivait d'avance d'ailleurs. C'était dingue à quel point elle aimait retourner les situations à son avantage. Il y a quelques minutes, c'était elle qui se trouvait mal à l'aise et dans quelques secondes, ce serait son interlocutrice. HAHAHA !! Qu'elle pouvait être diabolique. Pas démone pour rien en somme !



Kit by © Aandy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alliance-rpg.forum-pro.fr/
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Par un hasard hasardeux || Dayla ¤ Terminé   

Revenir en haut Aller en bas
 

Par un hasard hasardeux || Dayla ¤ Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Rien dans ce monde n’arrive par hasard || Anubis
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Un ti termi que j'ai trouvé sur internet par hasard
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hasard ou destin? [Guenièvre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed's Chaos, the new war ::  :: ▬ San Francisco | Centre ville ¤ :: Les Rues & Ruelles ¤-