AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ♥ The end of the Queen ♥ feat; Casilda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

•• Beautiful Queen


avatar

•• Beautiful   Queen

Féminin Messages : 434
Date d'inscription : 20/01/2012
Age : 21
Localisation : En train de faire du Shopping

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
28/100  (28/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: ♥ The end of the Queen ♥ feat; Casilda    Jeu 18 Juil - 11:15

Casilda et Naomie
«  La mort est mon destin... C'est écrit et c'est pour tout de suite »



 Quand l'espoir disparait il ne reste plus, quand Dior ferme boutique c'est la fin du monde, dior ne fermait certes pas mais, c'était la fin d'une époque, la fin de l'histoire d'une personne qui avait donnée sa vie à la mode et qui en retours n'avait eu droit qu'à une chose: la gloire et la reconnaissance... Mais, cela n'était rien, c'était futile et cela n'aida en aucun cas la sublime Naomie, oui ma voix off est très modeste, à reprendre le contrôle de sa vie. Depuis la mort de sa meilleure amie, Naomie n'avait aucune raison de continuer à vivre et elle se trainait dans les fêtes sans réelle raison, elle se maquillait toujours parfaitement, elle s'habillait toujours avec une classe inimaginable mais, en dessous il n'y avait rien, même si Naomie ne montrait rien et laissait tout le monde croire qu'elle allait bien, ses collègues et amies n'y voyaient que du feu et même si cela était évident qu'elle s'éloignait d'eux, ils préféraient la croire quand elle disait qu'elle irait bientôt mieux alors que depuis maintenant plusieurs mois, elle se lève le matin avec la seule envie de se maquiller puis de se recoucher, c'est terrible.

Ce soir là la belle blonde avait une soirée, comme toujours elle avait uns sublime robe avec les chaussures pour aller avec, c'était ses chaussures favorites, des Chanel, cette marque que la jeune femme admire tellement. Mais, ce soir là alors que Naomie roulait dans sa voiture, elle passa soudain devant l'endroit qu'elle détestait le plus; le cimetière. L'humaine stoppa net la voiture, elle se gara, très mal, sur le parking. Elle descendit alors de sa voiture pour marcher en direction de la tombe de sa meilleure amie, Naomie regarda alors la tombe de celle qui avait été sa confidente et qui maintenant n'est rien d'autre qu'un cadavre qui se fait bouffer par des trucs dégoutants, trop sexe. " POURQUOI TU M'AS ABANDONNÉE !" la blondinette hurla de douleur, elle commençait à avoir les larmes qui montaient, c'était insupportable de se sentir aussi vulnérable, elle resta pendant exactement 13 minutes devant la tombe de sa meilleure copine. " Pardonne moi " Naomie sortie alors une de ses deux dagues, elle la posa sur la tombe de sa meilleure amie, elle déposait les armes mais, elle déposa aussi un rouge à larme, en réalité elle vida entièrement son sac de maquillage pour le mettre sur la tombe de sa meilleure amie. Naomie quitta alors le cimetière en déposant ses clés sur sa voiture, là aussi cette voiture serait inutile.  Elle commença alors à marcher.

Après un long chemin l'humaine arriva finalement au Golden Bridge, elle se stoppa au milieu de ce superbe pont et regarda alors l'eau, en se penchant légèrement sur le rebord, juste pour admirer l'eau une dernière fois.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

•• Sirène Vengeresse ¤ Notre vengeance sera terrible.


avatar

•• Sirène Vengeresse  ¤ Notre vengeance sera terrible.

Féminin Messages : 1287
Date d'inscription : 28/02/2012
Age : 23
Localisation : Auprès de la Triade.... Ou de Na'Hash.

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
9/100  (9/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: ♥ The end of the Queen ♥ feat; Casilda    Mar 30 Juil - 20:24




    Casilda regardait au loin les lumières qui illuminaient le Golden Gate Bridge, ce dernier brillait de milles feux, transformant la mer autour de lui en une étendue d’eau orangée. Ce spectacle avait comme un petit côté démoniaque, le « pont de la porte d’or » dominant le paysage noir et éteint de la nuit, tels les feux des enfers illuminaient la profondeur des ténèbres. En pensant à cet aspect maléfique de la ville, Casilda ne put s’empêcher de sourire diaboliquement. Et pour cause, depuis quelques temps déjà, San Francisco s’était transformée en la ville de tous les vices, fortement influencée par les êtres du mal dont la sirène faisait partie.
    Le Golden Gate Bridge se situait à plusieurs centaines de mètres du cimetière dans lequel se trouvait notre sirène, mais d’ici, la vue était magnifique, on aurait dit une vraie carte postale! Casilda, assise sur l’un des murs du cimetière, fermait à présent les yeux, profitant de l’air chaud qui venait caresser sa peau parfaite. Soudain, un gémissement tout près d’elle la sortit de son repos.

    « Ah oui c’est vrai, t’es encore là toi. Je t’avais oublié. »
    Au pied du mur, un homme à genoux, les mains liées derrière le dos, gémissait de peur. Un bandeau entre les dents, l’homme tentait vainement d’appeler au secours. Son visage était parsemé de bleus, et son nez saignait abondamment. Pour Casilda, il n’était rien, si bien qu’elle en avait oublié sa présence durant l’espace de quelques minutes. Il n’était qu’un être insignifiant, une victime parmi tant d’autres, une vulgaire proie qui viendrait bientôt se rajouter au tableau de chasse de la sirène, qui était déjà très long.

    « Inutile de crier, personne ne peut t’entendre. » dit-elle d’un air hautain, agacé, le regardant à terre alors que deux mètres au moins les séparaient.

    « Bon… Je me suis assez amusée pour ce soir. Enfin non, mais toi tu m’ennuie! C’est plus drôle tu vois… » dit-elle en faisant la moue.
    C’est alors que tout à coup, elle sauta du mur avec une agilité démoniaque, se retrouvant accroupis, face à sa victime. Elle adopta immédiatement un air plus doux et délicat, prenant doucement le menton de l’homme dans sa main. Son attitude calme et sensuelle était loin de rassurer le jeune homme, qui tremblait de tout son corps au contact de sa peau chaude.

    « Chut… Allons, je ne suis pas si méchante. Tu sais quoi? Je vais même te faire une petite faveur. »
    Elle avait dit cela en murmurant, à quelques millimètres seulement de la bouche de sa victime. Puis, d’un coup, elle l’attrapa violemment et remonta sur le mur avec lui, faisant preuve d’une force dont une simple humaine aurait été incapable. Lui tirant les cheveux, elle le força à regarder le paysage, dans lequel se détachait le Golden Gate Bridge.

    « Regarde, regarde mon cœur comme c’est magnifique. C’est beau hein? Je te donne la possibilité de voir quelque chose d’unique et de sublime avant de mourir! C’est la dernière chose que tu verras, alors regarde, regarde ce paysage de feu! Tu vois comme le pont est terrifiant? Retiens cela comme le reflet de ma puissance, comme le reflet des enfers. C’est le trône de Satan, ta ville entière est dominée par nous. Tu es prêt? Alors maintenant, goute aux flammes des enfers! »

    Et, posant ses mains autour de son cou, elle brûla sa victime qui mit moins de dix secondes à s’enflammer entièrement, disparaissant dans un nuage de cendres. Chose faite, Casilda afficha un sourire maléfique, comme à chaque fois après un meurtre.
    Notre démone s’apprêtait à redescendre de son mur lorsque soudain, elle entendu un cri dans le cimetière. Elle n’était pas seule.
    " POURQUOI TU M'AS ABANDONNÉE !" . Casilda remarqua une silhouette féminine au loin. En effet, une jeune femme était accroupie devant une tombe. Elle sauta alors discrètement de son muret et décida de se rapprocher, tout en restant cachée afin de ne pas être vue. Se servant de différentes tombes pour dissimuler son corps, notre sirène fut plus que stupéfaite en découvrant qui se tenait là. Et pour cause : il s’agissait de Naomie Jones. Oui, Naomie, cette douce femme qu’elle avait rencontré il y a trois ans de cela, et pour laquelle elle avait éprouvé une fascination malsaine. Cette jolie blonde était devenue sa muse, et Casilda avait ressentit le besoin de la torturer afin de capturer une expression faciale terrifiante, nécessaire selon elle à la réalisation de son art. Malheureusement, une sorcière était venue sauver Naomie, et celle-ci avait disparut dans la nature, sans laisser de traces. La Sirène avait par la suite réalisé de nombreuses peintures où l’on retrouvait le visage de cette femme, et le tableau où Naomie avait le visage déformé par la peur siégeait toujours dans le salon de Casilda. Autant vous dire que notre peintre était très surprise de retomber comme cela sur son ancienne muse, sur un coup du hasard, alors que des millions d’habitants demeuraient San Francisco! Ces temps-ci, la vie faisait bien les choses, surtout pour les êtres du mal!

    Puis, lorsque Naomie se releva et commença à partir, Casilda s’approcha de la tombe afin de voir qui en était le propriétaire. Etait-ce la mère de Naomie? Ou bien une sœur? Là aussi, Casilda fut plus que stupéfaite en découvrant de qui il s’agissait. Le nom, "Samantha B. Evans" ne lui disait rien, en revanche, elle reconnaissait très bien la femme sur la photo, et pour cause: c’est Casilda elle-même qui l’avait tuée. Partagée entre un sentiment de surprise et de joie intense, Casilda n’en revenait pas. Elle croisait Naomie ici-même, à cette heure-ci, alors que le lieu était désert, et après trois ans de séparation. Et en plus de cela, elle apprenait que Naomie connaissait Samantha! Décidemment, le monde était plus petit que l’on ne croyait! Par ailleurs, une autre chose interloqua Casilda: Naomie venait de déposer tout son maquillage sur la tombe, chose plus qu'étrange étant donné la fille superficielle qu'elle était! Pourquoi avoir fait cela?

    Casilda ne perdit pas une minute et partit sur les pas de la jolie blonde, décidant de la suivre. Elle la vit abandonner sa voiture et ses clefs, nouvelle chose encore plus étrange. Mais que diable avait-elle en tête? A la fois curieuse et excitée, Casilda continua de suivre son ancienne muse, tout en étant discrète comme un fantôme. Au bout de plusieurs longues minutes de marche, elle vit enfin Naomie s’arrêter. La jolie blonde se trouvait sur le pont du Golden Gate Bridge, penchée par dessus la rambarde, regardant la mer. A quoi pouvait-elle bien penser? Avait-elle décidé de mettre fin à sa vie? Casilda arqua un sourcil et remarqua un panneau qui affichait "Prudence, 67 mètres de vide".
    La démone décida donc de se rapprocher de son ancienne victime, sans jamais se faire remarquer. Elle arriva enfin derrière elle, et ne put s’empêcher de sentir ses cheveux. Elle sentait toujours aussi bon qu’autrefois, même si son visage semblait moins beau, du moins, c’est ce que Casilda avait cru distinguer au cimetière. Puis, alors que Naomie ne l’avait toujours pas remarquée, notre belle démone murmura à son oreille :

    « Bonsoir Naomie… »





« Il n'y a pas pire vengeance que la vengeance d'une femme. »

Mon award, mon diplôme & le cadeau de Rose !! ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

•• Beautiful Queen


avatar

•• Beautiful   Queen

Féminin Messages : 434
Date d'inscription : 20/01/2012
Age : 21
Localisation : En train de faire du Shopping

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
28/100  (28/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: ♥ The end of the Queen ♥ feat; Casilda    Sam 3 Aoû - 15:38

Casilda et Naomie
«  La mort est mon destin... C'est écrit et c'est pour tout de suite »



     Naomie entendait l'eau, c'était tellement apaisant, c'était comme si le monde qui était autours d'elle n'existait pas, elle se sentait pour la première, depuis trois ans, totalement libre d'agir et de vivre. Naomie se remémorait alors les souvenirs de son passé, de son sulfureux passé et elle se souvenait alors des centaines de personne qu'elle aimait et qui allaient probablement la pleurer, Naomie se souvenait de sa mère qui depuis toujours croyait en Naomie, elle n'y voyait pas juste une petite gamine qui n'aimait pas l'école, elle y voyait une personne qui ferait quelques choses de sa vie, de grandes choses. Naomie pensa alors ensuite à son père, ce connard qui n'avait jamais voulu s'occuper de sa merveilleuse petite fille. Naomie pensait également au reste de sa famille, cette famille que la jeune femme déteste et cela est réciproque, la blonde ne sait pas pourquoi mais, depuis toujours cette famille va mal, elle ignorait pourquoi et c'était peut-être mieux qu'elle ne le sache pas mais, sachant pertinemment qu'elle allait mourir ce soir, elle commençait enfin à se poser les bonnes questions.

    Naomie pensa ensuite à ses études, elle se souvenait des livres, de mode, qu'elle pouvait lire en une heure, les gens appels ça des magazines mais, Naomie considère que se sont des livres et puis merde. Naomie se souvenait des cours qu'elle adorait et de ceux qu'elle maudissait du genre; les maths, matière inutile à partir du moment ou tu sais que 2 + 2 = 5. Tout le monde le sait ça, même Naomie. Naomie se souvenait de ces soirées à la fac ou elle adorait aller pour se montrer et pour pouvoir se taper les beaux mecs, aujourd'hui elle était passé au dessus de ça. Elle se souvenait d'un soir ou, alors qu'elle était au P3, elle était tombé sur un homme plutôt séduisant, cet homme se nommait Harrison, il était charmant, probablement riche mais, il était trop fier et trop sûr de lui. Naomie avait adorée cette soirée, elle avait fait une rencontre intéressante et en plus elle avait sût résister aux charmes de cet homme, c'était la première fois qu'elle était aussi difficile.

    La blonde se souvint ensuite de sa carrière, elle fut courte mais, elle commençait à se faire un nom, elle allait devenir la nouvelle coco. C'était un rêve de gosse et finalement elle allait finir comme Dalida, drôle d'histoire.  Naomie respirait calmement quand elle sentit, non pas un souffle dans ses cheveux mais, un parfum. Elle entendit un murmure, mon dieu c'était la voix de cette folle, cette tarée qui avait forcée la sexy girl à détruire sa paire de chaussure favorite, Naomie se souvenait de cette pouffiasse... Mais, là tout de suite elle ne voulait pas la voir et encore moins lui parler, elle voulait juste se retrouver seule avec elle même.  Naomie était en colère elle avait envie de tuer cette petite conne.  " Trois ans... Et vous revenez maintenant ? C'était si jouissif que ça de me prendre en photo ? Moi qui croyait être juste capable de faire bander un photographe, je crois que vous êtes celles qui a  adoré le plus ça. " Naomie commençait alors à avoir une larme à l’œil, c'était devenu trop dur, c'était insupportable cette vie et cette conne en étant la preuve vivante, elle était un danger public et depuis trois ans, la jeune fille avait toujours peur de se faire agresser dans la rue, c'était devenu invivable, elle est une des nombreuses raisons du raz-le-bol de Naomie. " J'ai toujours dit que je vous tuerais avant de mourir, j'en rêve toujours vous savez. " Naomie commença alors lentement à se retourner pour se retrouver face à face avec son adversaire, elle était l’élément déclencheur de la chute de Naomie, il était logique que se soit la dernière à voir Naomie en vie.


PS:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

•• Sirène Vengeresse ¤ Notre vengeance sera terrible.


avatar

•• Sirène Vengeresse  ¤ Notre vengeance sera terrible.

Féminin Messages : 1287
Date d'inscription : 28/02/2012
Age : 23
Localisation : Auprès de la Triade.... Ou de Na'Hash.

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
9/100  (9/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: ♥ The end of the Queen ♥ feat; Casilda    Jeu 3 Oct - 21:43


    HS: Milles excuses! Embarassed

    A la grande surprise de Casilda, Naomie ne se retourna pas tout de suite. Elle resta de dos, lui répondit d’un air qui impressionna notre démone. En effet, cette jeune humaine faisait preuve de beaucoup de courage face à celle qui l’avait séquestrée et frappée il y a trois ans de cela. N’importe qui se serait retourné en vitesse, aurait crié, hurlé. Décidemment, Naomie était une personne particulière, une sorte de perle rare parmi les humains. Elle parlait d’un air désinvolte, vulgaire même, ce qui arracha un petit sourire à la sirène vengeresse. C’était la première fois dans toute sa carrière de tueuse sanguinaire qu’elle se retrouvait face à une personne aussi téméraire. Et il faut dire que cela plaisait assez à Casilda.

    « Oh oui Naomie, j’ai beaucoup apprécié notre séance photo. J’ai réalisé de nombreux portraits de toi ensuite. Ils ont même fait fureur dans les galeries d’art… Tu les fascinais Naomie, tu les fascinais autant que tu m’as fascinée. Tout le monde me demandait qui tu étais, et pourquoi tu avais cet air si torturé… Tu vois, tu as finalement eu ton heure de gloire. Grâce à moi. »

    Naomie était toujours de dos, l’air froid de la nuit faisait voler ses cheveux dorés, diffusant un parfum sucré qui venait frapper de plein fouet les narines de notre sirène. Cette dernière ferma les yeux un instant, prenant une profonde inspiration, comme pour mieux apprécier ce moment. Puis, elle rouvrit brusquement les yeux lorsque Naomie lui dit qu’elle rêvait de la tuer. La Sirène laissa échapper un petit rire, très amusée, avant de répondre d’un air plus sérieux :

    « Allons voyons… Seule l’une d’entre nous va mourir ce soir Naomie, tu le sais aussi bien que moi. »

    C’est alors que la jeune femme se retourna lentement, se retrouvant face à la démone. Naomie avait le visage déformé par la tristesse, à tel point qu’elle en avait perdu tout son charme, chose qui interpella fortement Casilda. Elle n’avait plus rien de la fille pure d’autrefois, de cette Cendrillon qui avait tant envoûté Casilda. Les larmes aux yeux, Naomie regardait la démone, elle n’était désormais plus qu’une humaine insignifiante, ayant perdu toute sa majesté.

    « Tu as beaucoup changée. Ton visage… il a perdu toute sa pureté. Laisse-moi deviner, c’est à cause de notre séance photo ? Ou… »

    Casilda fit une pause, savourant d’avance le mal qu’elle allait produire sur Naomie rien qu’avec des mots.

    « ou bien alors c’est à cause de cette Samantha que j’ai tuée ? »

    Le regard de la démone était plus noir que jamais, tandis qu’un sourire démoniaque siégeait sur ses lèvres. Elle venait de foutre l’équivalent d’un coup de poignard dans le cœur de sa victime, et cela rien qu’avec des mots! C’est fou comme une humaine pouvait être sentimentale !
    Par ailleurs, vu l’air anéanti de Naomie, Casilda comprenait mieux la raison de sa venue ici. Elle n’en était pas sûre à 100%, mais elle pensait fortement que son ancienne victime était venue ici afin de mettre fin à ses jours. La façon dont elle parlait ne faisait que renforcer cette idée.

    « Il ne te reste plus qu’une chose à faire. Ou bien veux-tu que je t’aide ? » dit-elle en montrant le vide des yeux.

    Cela aurait été un vrai plaisir pour Casilda de tuer ce petit être insignifiant, mais il faut dire qu’elle espérait que la jeune femme se suicide elle-même. Après tout, ce n’était pas tous les jours qu’on tombait sur des victimes prêtes à se suicider! C’était une situation nouvelle pour Casilda, qui trouvait cela amusant, tel un nouveau jeu. Cela la sortait un peu de sa routine, et au moins elle n’aurait pas perdu sa soirée. Alors, sautera, ou sautera pas?





« Il n'y a pas pire vengeance que la vengeance d'une femme. »

Mon award, mon diplôme & le cadeau de Rose !! ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: ♥ The end of the Queen ♥ feat; Casilda    

Revenir en haut Aller en bas
 

♥ The end of the Queen ♥ feat; Casilda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arielle Queen, des années plus tard...
» lee ◊ don't be a drag, just be a queen
» Barbie Fashion Queen contre Barbie Geek [Swann et quelques moldus]
» Queen's Academy
» [RP] Baptême de Queen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed's Chaos, the new war ::  :: ▬ San Francisco | Banlieue ¤ :: Golden Gate ¤ :: Golden Gate Bridge ¤-