AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 1 ¤ Que tes rêves deviennent réalité ! ¤ TERMINÉ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

► Craignez moi ! Je serai votre cauchemar


avatar

► Craignez moi ! Je serai votre cauchemar

Messages : 108
Date d'inscription : 18/06/2011
Age : 37

MessageSujet: 1 ¤ Que tes rêves deviennent réalité ! ¤ TERMINÉ   Lun 19 Sep - 22:07

1 ¤ Que tes rêves deviennent réalité !




Demedra, après avoir fait un saut au Golden Gate Bridge et au marché démoniaque, décida de s'offrir un moment de nostalgie avec un petit saut dans le temps, souvenir d'une époque où les démons régnaient en maître sur l'école de magie. Une chose était certaine, il avait envie de s'amuser mais bien sûr, pas à la manière des humains ! Non, il n'irait pas dans un Club pour danser ou dans un Pub pour boire un verre ... Non, Demedra s'infiltrerait dans les rêves...
Et justement, en voici un qui commençait mais ... les principaux acteurs l'ignoraient. Pour eux, tout ceci n'était que réalité et ... entendons-nous, une réalité qui faisait peur !...
Une lueur grise illuminant le regard du démon, il infiltra l'idée dans l'esprit des deux jeunes gens et avec un sourire machiavélique sur les lèvres, il disparut dans les ténèbres nocturnes laissant nos deux protagonistes à leur propre sort ...


¤ Ordre de passage ¤

Paige Mitchell ¤ 100 PV
Maël Hiton ¤ 100 PV

¤ Rappel ¤
Une quinzaine de lignes minimum est demandé pour les sujets de scénario ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I AM A WARRIOR


avatar

I AM A WARRIOR

Féminin Messages : 3072
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 23
Localisation : En train de casser la gueule à deux trois démons.

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
96/100  (96/100)
Points d'Expérience (PE):
73/100  (73/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: 1 ¤ Que tes rêves deviennent réalité ! ¤ TERMINÉ   Mer 21 Sep - 14:11


    En ce jeudi 12 septembre, Paige avait passé la journée à se demander à quoi elle devrait s’attendre le lendemain. En effet, il se passait à chaque fois quelque chose de particulier lors du Vendredi 13. Barbas, le démon de la peur, avait eu tendance à revenir chaque Vendredi 13, histoire de faire vivre un véritable cauchemar aux Charmed Ones. Cependant, cela faisait bien longtemps que les sœurs ne le voyaient plus. Peut-être l’avaient-elles éliminé une bonne fois pour toutes ? Par ailleurs, même si c’était le cas, il fallait toujours se méfier des Vendredi 13. Paige les détestait. C’est pourquoi elle avait passé la journée à couvrir sa maison de grisgris et enchantements, afin de protéger sa famille –et elle-même par la même occasion-. Elle était donc allée se coucher ce soir-là, attendant minuit tapante. Il n’y avait pas eu treize coups à l’horloge, mais bien douze. Ce qui était plutôt bon signe. Paige attendit pendant environ une bonne heure, afin d’être sûre que rien d’anormal ne se passerait. Henry quant à lui, était de garde cette nuit. Elle était donc seule dans son lit, la lumière allumée, attendant. Mais attendant quoi au juste ? Barbas ? Un démon ? Au bout d’une heure, la fatigue la saisit finalement et Paige décida de fermer la lumière. C’est alors qu’elle s’endormie profondément…Rien ne se passerait cette nuit, en tout cas rien avant demain matin, avant qu’elle soit bien réveillée. Elle en était persuadée…
    Soudainement, alors qu’elle rêvait de Jack attaqué par un leprechaun (à noter que ceci n’a aucun sens d’ailleurs, puisqu’un leprechaun compte parmi les plus gentilles créatures qu’il soit), Paige se retrouva à l’école de magie. Comment était-elle arrivée là ? S’était-elle éclipsée de son lit ? Il était fort probable à en juger sa robe de chambre ainsi que ses sens, parfaitement en éveils. Paige voyait, sentait, entendait et respirait comme dans la réalité. Mais enfin, c’était la réalité ! Cependant voilà, comment expliquer qu’elle se soit retrouvée là, au beau milieu des couloirs de l’Ecole de Magie ? Etait-elle somnambule ? Il faut dire que la confusion de Paige était totale, elle était persuadée d’ être bel et bien réveillée et de vivre ce moment présent.


    *Que se passe t-il ? Où est Jack et le leprauch…Ah non, visiblement c’était un rêve. Je me disais aussi, un leprechaun attaquer Jack avec une carotte géante… !*

    Paige tourna sur elle-même afin d’observer le hall. Il était désert. Cependant, toutes les bougies étaient allumées, la pièce luisait donc à la lueur des flammes. Soudain, elle sut pourquoi elle était là.

    « Billie… »

    C’est alors qu’elle se mit à courir dans le couloir, étant persuadée que si elle s’était éclipsée de la sorte au beau milieu d’un rêve, c’était parce que Billie, qui devait se trouver là, était en danger. Voire même grièvement blessée…Pourquoi n’y avait-elle pas pensé plutôt ? C’était évident…Un Etre de Lumière devait ressentir la détresse de l’un de ses protégés, et ce même pendant qu’il dormait. Paige continua donc de courir jusqu’à ce qu’elle atteigne le bureau de la Directrice.

    « Billie ! »

    Mais Billie n’était pas là. Paige décida donc, toute paniquée, de faire une pause quelques secondes afin de se concentrer et de localiser sa protégée. Sa surprise fut immense quand elle apprit quelques secondes plus tard que Billie était non seulement chez elle, dans son lit, mais qu’elle était aussi saine et sauve. Mais alors, si Billie n’était pas blessée, pourquoi se trouvait-elle ici ? Paige décida de retourner dans le hall principal, là où elle avait atterrit quelques minutes auparavant. Il devait forcément y avoir une explication…Au bout d’un moment cependant, après avoir jugé qu’elle avait attendu assez longtemps, l’Etre de Lumière décida de s’éclipser et de rentrer chez elle. Après tout, elle avait bien pu se rendre ici accidentellement…Tout à coup, la Charmed constata que son pouvoir d’orbing ne marchait plus. Elle était prisonnière de cette école!
    C’est alors qu’elle l’entendit. Des bruits de pas se distinguaient derrière elle, et la sorcière se retourna à la vitesse de l’éclair. Devant elle, à environ 10 mètres, un homme vêtu de noir la regardait d’un air maléfique, un rictus machiavélique sur les lèvres…Oui, elle le reconnaissait. C’était un des membres de la Triade, qu’elle avait vaincu il y a huit ans de cela avec ses sœurs. Que faisait-il ici ? Comment était-ce possible ? On pouvait lire la confusion la plus totale sur le visage de Paige.


    « Vous… »

    Soudain, elle se mit à tourner la tête dans tous les sens. Si cet homme était ici devant elle, alors ses deux acolytes ne devaient pas être loin…Elle les cherchait du regard, ils ne devraient pas tarder à apparaître et à l’attaquer par surprise.
    C’est alors que le démon se mit à rire d’un air frénétique...



« you have broken my heart. you killed me. will you be happy when i am in the earth? will you forget me? »


Regarde ce que j'leur fait moi, aux démons!:
 

avatar by dyn chérie ♥


Dernière édition par Paige Mitchell le Mer 28 Sep - 15:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sorcier & Modo


avatar

▬ Sorcier & Modo

Messages : 8873
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 24

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
85/100  (85/100)
Points d'Expérience (PE):
86/100  (86/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: 1 ¤ Que tes rêves deviennent réalité ! ¤ TERMINÉ   Sam 24 Sep - 22:16

Maël était une de ces personnes qui ne se souvenaient jamais de leurs rêves. Pourtant, il n’était pas anormal, son inconscient ressurgissait bel et bien la nuit, comme tout le monde. Quand il se réveillait il avait cette étrange sensation que beaucoup connaissent. Vous savez, la sensation d’avoir rêvé, voire cauchemardé, mais on ne sait absolument pas de quoi. Il n’y a rien de plus désagréable que ça. Mieux vaut se souvenir des pires choses qui nous sont apparues dans la nuit plutôt que de ne rien savoir du tout ! Selon le jeune sorcier, de nature très curieuse, il n’y a rien de pire que d’être dans l’ignorance. C’est vrai quoi, s’imaginer mainte et mainte choses est bien pire que de voir une scène d’horreur dont on sait parfaitement qu’elle sort de notre imagination. Enfin, les avis sont bien souvent divergents à ce sujet. Mais la chose que Maël ignorait c’était que, cette nuit, il allait vivre un rêve hors du commun dont il se souviendrait probablement. Or, celui-ci, il aurait certainement préféré l’oublier …

Aujourd’hui avait été une journée parfaitement banale pour le concepteur. Comme tous les jours de la semaine, il avait passé la journée au travail, il s’était pris la tête sur des mots et expressions françaises pour trouver le meilleur slogan possible. Et aussi étrange que cela puisse paraitre, il aimait ça. Ressortir du travail avec un mal de crâne à cause de cette réflexion continuelle était un grand plaisir pour lui. Maël cinglé ? Peut-être bien ! Mais, que voulez-vous, on ne le refera pas ! Aux alentours des 18h, il finit par mettre fin à sa propre torture et rentrer chez lui, où il n’avait rien fait de spécial si ce n’est un plateau télé ! En fin de semaine il préférait largement se reposer à aller chasser des démons ou aller boire un verre dans un bar aux alentours. Ça c’était jouissif en début de semaine, et seulement en début de semaine ! A force de se torturer le cerveau, la fatigue finissait toujours par prendre le dessus. D’ailleurs, en parlant de fatigue, cette dernière rappela vite le jeune homme à la raison qui finit par aller se coucher. Une fois son réveil régler pour le lendemain matin, il plongea dans un profond sommeil.
Lorsqu’il reprit conscience, il eut la surprise d’avoir changé de lit. En effet, à peine eut-il ouvert les yeux qu’il se rendit compte qu’il ne se trouvait pas chez lui, dans sa chambre. Il se leva en sursaut et regarda rapidement autour de lui. La pièce où il se trouvait paressait très chaleureuse, tout en rouge et blanc. Une vraie chambre de couple !

-C’est quoi ce bordel !

Il revu sa soirée d’hier soir. Non, il n’était pas sorti, il n’avait pas rencontré une charmante jeune femme et n’avait pas fini dans son lit. Il se souvenait s’être posé devant une émission débile où des gens devaient relever des défis pourris. La nullité du programme l’avait marqué ! S’il avait rencontré une jolie créature à la place d’une émission bidon, il s’en serait sans aucuns doutes souvenu ! Mais là, dans cette situation, il doutait de ses propres souvenirs. Comment ce serait-il retrouver dans une chambre inconnue autrement ?
Ne voyant aucuns vêtements à lui quelque part dans la chambre, il se permit d’ouvrir l’armoire où il ne trouva que des belles tenues sexi de femmes. Cette fois-ci, il en était persuadé, il n’avait pas passé la nuit seul ! Il enfila tout de même un peignoir noir qui ne faisait pas trop femme, histoire de ne pas rester en caleçon, et partit à la découverte des lieux. Mais à peine eut-il mis un pied dehors qu’il remarque de suite qu’il ne se trouvait ni dans un appartement ni dans une maison. Le couloir dans lequel il se trouvait était immense, pour ne pas dire infini, et d’une beauté inouïe. Il s’arrêta un instant sur cet édifice, avant d’être rappelé à la réalité. Une femme, arriva en courant avant de se stopper net. Elle n’avait pas l’air d’avoir remarqué le jeune homme. En même temps, elle était relativement loin. Se disant qu’elle pouvait avoir les réponses à ses nombreuses questions, il marcha à grands pas en sa direction. Après quelques secondes de marches, elle finit par entendre Maël arriver. Celui-ci s’arrêta spontanément devant l’ampleur de sa découverte. Si ce fabuleux couloir l’avait émerveillé, ce n’était rien comparé à la beauté qui se trouvait devant lui. Une brune très bien faite ! Il n’en revenait pas, c’était avec une merveille pareille qu’il avait passé la nuit et il ne s’en souvenait pas ! Il décida de se rapprocher légèrement, affichant un immense sourire. Mais, dès le moment où il avait entrepris ce rapprochement, une sensation étrange l’envahit. Plus il se rapprochait d’elle, plus il sentait son corps attiré par cette beauté. Il était encore maitre de son corps, mais, instinctivement, il se rapprochait d’elle, sans réellement le vouloir. Il entendit sa voix, mais fut incapable de comprendre le sens de ses paroles. Tout ce qu’il remarqua fut la sensualité de sa voix.

-Vous êtes …

L’attraction l’empêcha de terminer sa phrase. Plus il se rapprochait, plus il sentait que tout ne tournait pas rond en lui. Mais il ne pouvait rien y faire. Cette sensation était incontrôlable. A présent il ne voulait qu’une seule et unique chose : elle !




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I AM A WARRIOR


avatar

I AM A WARRIOR

Féminin Messages : 3072
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 23
Localisation : En train de casser la gueule à deux trois démons.

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
96/100  (96/100)
Points d'Expérience (PE):
73/100  (73/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: 1 ¤ Que tes rêves deviennent réalité ! ¤ TERMINÉ   Dim 9 Oct - 16:08

    Son ennemi se rapprochait lentement d’elle, un sourire diabolique sur les lèvres. Ce sourire était animé par l’appel du sang, ce sang qu’il avait tant rependu durant des siècles auparavant, avant que Paige et ses sœurs ne l’élimine…Jamais la sorcière n’avait vu un si terrible spectacle. L’homme était loin d’être dans un sentiment de sang froid et d’assurance, comme la plupart des démons orgueilleux que Paige affrontait. Non, celui-ci était complètement…fou. Oui, c’était le mot. Son visage était torturé par la folie, et il se trémoussait tel un toxico-man n’ayant pas touché à sa drogue depuis des mois. Il avait envie de lui sauter dessus, de lui trancher la gorge, de la torturer, tout cela se voyait dans ses yeux. Pour la première fois de sa vie, Paige eu vraiment peur. Peur au point d’en être tétanisée, de ne plus pouvoir bouger. Pourtant, elle en avait affronté des démons ! Mais celui-ci…Son air de psychopathe échappé de prison lui glaçait le sang. Un démon normal se montrait sur de lui, méchant, tuait la sorcière et s’en allait. Mais celui-ci était plutôt du genre à vouloir violer sa victime, à la torturer, à lui couper chacun de ses membres et à la laisser mourir dans d’atroces souffrances…Paige aurait 100 fois plus préféré affronté un démon « respectable » comme Zankou ou Balthazar, ne cherchant rien de plus que la mort de sa victime. La mort…Un mot qui lui semblait tellement doux à présent. Elle n’attendait que ça, mourir sur le coup, sans souffrir, puis rejoindre l’Ange de la Mort et quitter la Terre pour toujours...Mais elle savait qu’ avant de pouvoir toucher à son salut, elle devrait vivre dans l’angoisse pendant plusieurs minutes, puis dans la torture durant plusieurs heures, voire plusieurs jours… Le cœur de Paige battait tellement vite qu’elle en sentait les pulsations à l’intérieur de ses globes oculaires. Sa respiration s’accélérait et elle n’arrivait bientôt plus à respirer.

    « Non… »

    Soupira-t-elle non sans difficulté. Voici la seule chose qu’elle réussit à faire. Son instinct lui disait de partir en courant, mais elle n’y arrivait pas. Elle était comme figée par ce qu’elle voyait devant elle….
    Le démon explosa d’un rire frénétique, incontrôlable, comme il venait de le faire quelques minutes auparavant.

    « Vous êtes...N’ayez crainte, je suis venu seul Paige ! Seul pour pouvoir mieux apprécier ma vengeance….Je vais te faire souffrir sorcière ! 8 ans ! 8 ANS QUE J’ATTENDS CELAA !!!!!! »

    Paige aurait voulu mourir sur le coup. Son cœur battait tellement qu’elle prendrait assez vite une crise cardiaque, qui sait ? Avec un peu de chance, tout cela serait terminé assez rapidement…
    Soudain, alors qu’il n’y avait même pas 20 secondes d’écoulées entre le moment où son ennemi s’était rapproché d’elle et sa phrase, Paige reprit ses esprits. Elle devait fuir. Fuir aussi loin que possible. L’angoisse et la tétanie qui l’avait saisie durant cet espace de quelques secondes firent place à une incroyable volonté de survie. Son instinct animal reprenait le dessus et lui hurlait de partir en courant. Son sang se déglaçait et elle était de nouveau capable de bouger. Sachant que son pouvoir d’orbing ne marchait plus, la sorcière ne réfléchit pas une seconde de plus. L’ancien membre de la Triade eut à peine le temps de faire un autre pas en sa direction qu’elle s’enfuyait à la vitesse de l’éclair, telle une furie. Elle se mit à courir, courir, courir sans jamais s’arrêter. La montée d’adrénaline était tellement forte qu’elle aurait pu se faire une entorse sans même pouvoir en ressentir la douleur. Ses sens étaient tous en éveils et Paige était telle une gazelle, gambadant seule au milieu de la savane afin d’échapper à un prédateur redoutable. Mais Paige n’était pas une gazelle…Contrairement à celle-ci, elle pouvait se défendre et elle allait lutter corps et âme pour survivre face à son ennemi. La Charmed se révèlerait cruelle et dangereuse s’il le fallait, à la hauteur de n’importe quel démon ayant œuvrer pour le mal…

    Arrivée à un cul-de-sac, Paige se réfugia dans une salle de cours. Elle essaya de nouveau de se téléporter, en vain. Cependant, elle constata que son pouvoir de télékinésie orbing fonctionnait toujours. C’était une véritable chance pour la sorcière, qui en profita pour appeler un poignard qu’elle savait exposé dans le hall de l’Ecole. Elle profitait de ces quelques instants pour reprendre son souffle et tenter de se calmer. Serrant son poignard de toutes ses forces, elle attendit son ennemi, qui ne mettrait pas longtemps avant de lui mettre la main dessus…



« you have broken my heart. you killed me. will you be happy when i am in the earth? will you forget me? »


Regarde ce que j'leur fait moi, aux démons!:
 

avatar by dyn chérie ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sorcier & Modo


avatar

▬ Sorcier & Modo

Messages : 8873
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 24

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
85/100  (85/100)
Points d'Expérience (PE):
86/100  (86/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: 1 ¤ Que tes rêves deviennent réalité ! ¤ TERMINÉ   Lun 31 Oct - 16:47

Maël ne se rappelait pas avoir ressenti une telle sensation. Comme la plupart des hommes, certaines filles lui faisaient de l’effet, mais une attirance comme celle-là, non. A vrai dire, plus le temps passait, plus le mot attirance était faible, et le terme d’attraction paraissait plus approprié à la situation. Le problème était que cette attraction n’était pas sainte. Il savait au plus profond de lui que toutes ses émotions décuplées n’étaient pas naturelles, mais elles étaient plus fortes que lui. S’il en doutait encore un peu il y a quelques secondes, désormais, il en était sûr : il n’était plus maitre de lui-même ! Inutile de dire, que savoir que l’on ne se contrôle plus, est angoissant. Heureusement pour lui, il ne se trouvait pas dans une situation dangereuse, du moins pour le moment …

Le regard de la jeune femme transperça Maël et lui glaça le sang. Il était comme pétrifié mais avançait toujours mécaniquement. Plus il se rapprochait d’elle, plus elle lui lançait des sourires charmeurs qui l’attiraient encore plus vers elle. Cette attraction l’empêchait de faire tout autre mouvement. Il était obnubilé par la beauté de cette femme, rien d’autre ne comptait. Une certaine tension montait en lui. Il ne comprenait pas pourquoi toutes ces sensations se développaient aussi rapidement en lui, mais c’était plutôt plaisant.
Mais contre toute attente, alors qu’à part ses sourires et regards séducteurs, elle ne faisait aucun geste, elle se mit à courir. A peine eut-elle quitté son champ de vision qu’une partie de la tension sexuelle qui avait envahi le jeune homme retomba légèrement. Mais l’attraction était, elle, toujours bel et bien présente. Ainsi, malgré le fait qu’il ne la voyait plus, il savait exactement dans quelle direction se diriger pour la retrouver. Il suivi son instinct et se dirigea lentement là où il le menait. Il ne savait pas pourquoi elle s’était mise à courir de cette manière, sans aucunes raisons apparentes. L’infime partie de lui encore conscient savait que c’était anormale et que ça ne présageait rien de bon, mais il ne pouvait rien faire, si ce n’est s’accabler sur son triste sort.

Après de longues minutes de marches dans ces longs et immenses couloirs, le sorcier sentait que la magnifique créature n’était pas très loin. Il s’arrêta net devant une porte. Elle était derrière. Il sentait sa présence. Tel un robot, il ouvrit délicatement la porte. Un sourire s’afficha machinalement sur son visage à l’idée de la revoir. Au premier regard dans la pièce, il ne la vit pas mais savait exactement où elle se trouvait. Ainsi il se tourna légèrement et la distingua enfin, dans cette pièce, à quelques mètres de lui. Elle était débout et le regardait avec un regard toujours aussi séducteur. Immédiatement, la tension sexuelle revint à son maximum. Si elle lui avait glacé le sang dans le couloir, désormais c’était une toute autre sensation qui l’envahissait : la chaleur. Une chaleur qui était montée tellement vite qu’il n’était pas loin de s’évanouir.

-Je savais que tu étais là.

Cette révélation avait été faite toute en sensualité. Alors que, sans s’en apercevoir, il se rapprochait de nouveau lentement de la séductrice, il remarqua qu’elle avait quelque chose de nouveau : elle tenait un fouet orné de petites plumes rouges dans sa main. Inutile de vous dire qu’un tel objet accompagné d’une tenue en cuir extrêmement sexy, ne faisait qu’augmenter la chaleur en lui. Elle était magnifique et avait de la suite dans les idées … Le paradis sur Terre ! Même la partie encore consciente en lui commençait à se laisser prendre au jeu. Maël aimait les femmes, ce n’était pas nouveau, alors même se méfiait du danger, il commençait à apprécier cette situation. Quel homme ne rêverait pas de passer un moment avec une telle créature ! En plus, son regard avait beau être obnubilé par la jeune femme, il avait bien remarqué les nombreuses tables autour d’eux. Elles pourraient leur servir !
Il continua à se rapprocher d’elle lentement tout en tendant la main droite en avant, comme pour l’attirer vers lui. Sa respiration était de plus en plus forte, tellement bien qu’il avait l’impression qu’elle résonnait dans toute la pièce. La tension en lui était si intense qu’il ne pouvait plus attendre. Il la désirait tellement, qu’il craignait qu’elle ne joue encore un peu avec elle en le faisait tourner dans toute la pièce. Ce serait une véritable torture pour lui !



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I AM A WARRIOR


avatar

I AM A WARRIOR

Féminin Messages : 3072
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 23
Localisation : En train de casser la gueule à deux trois démons.

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
96/100  (96/100)
Points d'Expérience (PE):
73/100  (73/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: 1 ¤ Que tes rêves deviennent réalité ! ¤ TERMINÉ   Mar 1 Nov - 15:04


Des pas se rapprochaient dans le couloir, Paige les entendait, tout près d’ici. La sorcière essayait de contrôler sa respiration afin de ne pas faire une crise d’angoisse, chose qui était plus facile à dire qu’à faire...Les pas se rapprochèrent et Paige vit une ombre sous la fente de la porte. Le membre de la Triade était là, il était stoppé net devant l’entrée de la salle de cours dans laquelle Paige s’était réfugiée.

*Pitié ! Pitié ! Non ! Faites qu’il ne rentre pas…* pensa t-elle de toutes ses forces.

Soudain, avant même que Paige n’eut finit sa prière, l’homme rentra. Décidément, c’était un véritable cauchemar pour Paige, qui, après tout ce qu’elle avait enduré, le changement de camp de ses deux sœurs notamment, se voyait abandonner par ses protecteurs de toujours, les Fondateurs. Ces derniers n'avaient pas pour habitude d'intervenir dans les combats de leurs "protégés" pour les aider, mais la Charmed One esperait qu'elle aurait au moins une petite aide afin d'éviter la mort. Après tout, le monde magique bénéfique entier reposait entre ses mains, et les Anciens en avaient conscience. Ils savaient qu'il fallait tout faire pour préserver Paige, pour la garder du bon côté, sans quoi tout serait perdu pour eux...Mais alors pourquoi n'intervenaient-ils pas? Paige pouvait-elle vraiment se sortir seule de cette situation? Elle avait du mal à le croire...

*Pitié! Aidez-moi! Je suis la seule chance qu'il vous reste de sauver le monde bénéfique! AIDEZ MOI BORDEL !!*

Mais l’homme continuait d’avancer vers le fond de la classe, où elle était cachée derrière une bibliothèque. L’angoisse la saisit et elle ne put s’empêcher de mettre son poing dans sa bouche, afin de s’empêcher de crier ou d’émettre des gémissements. C’est alors que l’homme apparut devant elle, le regard diabolique. « Je savais que tu étais là ». Cette réplique lui glaça le sang et sa respiration recommençait à s’emballer. Elle gémissait, frissonnait, et tout son corps était en transe. Mais il fallait qu’elle se batte. Elle se reprit peu à peu, voyant que l’homme ne faisait rien, à part la dévorer du regard. Dévorer dans le sens le plus propre possible, puisqu’elle voyait clairement qu’il avait envie de la torturer et de la transformer en un tas de chaire sanguinolente. Jamais elle n’avait connu un si cruel regard de sa vie. C’est alors que l’homme commença à se rapprocher de plus en plus d’elle, tout en tendant la main pour l’étrangler.

Paige serra le poignard de toutes ses forces. Il fallait qu’elle lui saute dessus, qu’elle l’attaque ! Il ne fallait pas rester plantée là, tel une brebis égarée. Il fallait le prendre par surprise, le blesser, le tuer si possible. C’est alors que, bien qu’elle avait paru comme une petite fille sans défense quelques secondes auparavant, la jeune femme se dota d’un courage et d’un sang-froid immense. Tel une tigresse, elle se jeta sur son ennemi afin de le pousser et de pouvoir s’échapper d’ici. En lui sautant dessus, elle le frappa violemment à la poitrine avec la lame de son poignard, malheureusement le coup ne fut pas assez fort pour le poignarder. Elle ne réussit qu’à lui déchirer le t-shirt et à faire une entaille peu profonde, d’où le sang coulait cependant. Paige profita de sa diversion pour parcourir la salle de classe à la vitesse de l’éclair et pour grimper sur une table. Il serait en effet plus facile de se déplacer en sautant de table en table plutôt que d’essayer de courir entre elles, qui étaient très rapprochées les unes des autres.

« Tu n’y arriveras pas ! Jamais tu n’arriveras à m’attraper ! Je suis plus forte que toi ! » déclara t-elle d’une assurance inébranlable.

Essoufflée par son sprint à travers la classe, Paige continua de serrer le poignard dans sa main. Elle était prête à s’en servir de nouveau, et de façon plus déterminée cette fois-ci…


« you have broken my heart. you killed me. will you be happy when i am in the earth? will you forget me? »


Regarde ce que j'leur fait moi, aux démons!:
 

avatar by dyn chérie ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sorcier & Modo


avatar

▬ Sorcier & Modo

Messages : 8873
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 24

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
85/100  (85/100)
Points d'Expérience (PE):
86/100  (86/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: 1 ¤ Que tes rêves deviennent réalité ! ¤ TERMINÉ   Ven 11 Nov - 22:28

Sa plus profonde envie à ce moment précis était toujours devant lui, à quelques mètres seulement. Mais bien évidemment, comme il l’avait prévu, elle ne resta pas immobile à l’attendre. Malgré sa tentative de l’attirer vers lui, elle ne s’était encore pas offerte au sorcier, qui déplorait cette situation. Mais là où la chose devenait encore plus excitante était son soudain pique de violence. Et contrairement à ce qu’il pensait, elle n’usa pas de son fouet pour ça, mais bel et bien de ses ongles. De beaux, longs et tranchants ongles. En effet, alors qu’il se rapprochait délicatement d’elle, la séductrice lui bondit dessus et lui griffa violemment la poitrine. N’étant muni que d’un simple peignoir, elle avait atteint son torse sans grandes difficultés. Cet aspect félin de la jeune femme l’attirait encore plus. Cette attraction devenait de plus en plus malsaine et c’était exactement ce qui plaisait à Maël.
Après ce pique de violence, elle partit en courant. Il ne se retourna pas tout de suite, pour deux raisons. La première était qu’il la sentait, qu’il savait qu’elle n’avait pas quitté la salle. Il n’avait donc aucune raison de s’affoler. Et même si ça avait été le cas, il ne se serait pas empresser de la suivre du regard car il pouvait la retrouver en un rien de temps. Il n’avait pas besoin de la voir pour savoir où elle était, il la sentait et savait donc instinctivement l’endroit précis où elle se trouvait. La deuxième raison était qu’il venait de se rendre compte de la violence de son coup d’ongle. Il avait ressenti une douleur lorsqu’elle l’avait griffé, mais ne se doutait pas une seule seconde qu’elle l’avait griffé au sang. C’est en passant sa main à l’endroit de la griffure qu’il s’en rendit compte. Le sang s’écoulait assez rapidement pour une simple griffure. A cette vision, il sourit. Il allait passer pour un sado mais le fait qu’elle le fasse autant saigner lui plaisait pour la simple et bonne raison que ça lui prouvait qu’elle ne faisait pas les choses à moitié. Et ça, ça présageait de bons moments à venir …

« Si tu me veux, il va falloir m’attraper. »

Les paroles de la jeune femme résonnèrent dans sa tête. Elle voulait jouer, ils allaient jouer ! Certes, l’idée de devoir patienter pour pouvoir avoir ce qu’il désirait tant ne l’enchantait pas, mais ça ne ferait qu’augmenter la tension sexuelle entre eux. Rien de méchant donc ! Il finit par se retourner et la vit debout sur une table à l’autre bout de la salle, le fouet toujours en main. Il laissa échapper un léger rire. Il allait de surprise en surprise avec elle, et ça lui plaisait. Elle avait l’air d’avoir remarqué les tables, comme Maël l’avait fait en entrant dans la salle. Peut-être pensait-elle à la même chose que lui. Ou alors, elle voulait simplement jouer au chat et à la souris. Il ne savait absolument pas laquelle des deux hypothèses étaient justes.
Il savait qu’il y avait un risque qu’elle sorte de la salle et qu’il doive une fois de plus lui courir après. Chose qu’il ne voulait pas. S’il savait toujours où elle était, il n’avait pas envie de perdre de temps à galoper dans tous ces longs couloirs alors que cette salle présentait tous les avantages pour passer un agréable moment. Il devait donc être plus malin qu’elle. S’il n’avait pas réfléchit, il aurait surement grimpé sur une table pour être à sa hauteur et passer de tables en tables de façon à arriver jusqu’à elle. Mais ceci l’aurait probablement fait fuir et c’était à tous prix ce qu’il voulait éviter. Une idée lui vint alors en tête. Il avança lentement en direction de la porte. Une fois arrivé, il se plaça devant celle-ci, face à la séductrice et ajouta d’une voie des plus séductrices :

-Si tu veux t’enfuir, il va falloir que tu me passes sur le corps.

Evidemment, le message subliminal était clair. Concrètement, il voulait qu’elle vienne à lui, agisse comme elle avait agi quelques secondes auparavant, c’est-à-dire en le violentant. Cette idée d’être maltraité par une telle femme l’excitait au plus haut point. II ne restait plus qu’à voir si elle allait mordre à l’hameçon ou tenter quelque chose de totalement différent.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I AM A WARRIOR


avatar

I AM A WARRIOR

Féminin Messages : 3072
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 23
Localisation : En train de casser la gueule à deux trois démons.

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
96/100  (96/100)
Points d'Expérience (PE):
73/100  (73/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: 1 ¤ Que tes rêves deviennent réalité ! ¤ TERMINÉ   Dim 20 Nov - 12:01


Le membre de la Triade laissa échapper un léger rire qui résonna dans toute la salle de classe. Ce rire avait beau être léger, il n’en était pas moins terrifiant. Paige avait réellement affaire à un démon psychopathe que les limbes avaient visiblement rendu barjot. Elle ne savait pas pourquoi elle était dans cet état-là, d’habitude quand elle affrontait des démons elle ressentait un peu d’appréhension certes, mais là c’était carrément cent fois plus pire que ça. Elle avait froid dans le dos, était parcourue par un frisson glacial, ses dents claquaient toutes seules et ses mains étaient tellement moites qu’elle en perdait presque son poignard. Peut-être avait-elle peur car elle se retrouvait seule, sans le pouvoir des trois, face à un démon autant puissant qu’elle voire plus. Mais il ne fallait pas oublier que lui aussi était tout seul, ses deux autres acolytes ne pourraient pas lui venir en aide dans ce combat…
Paige attendait le moment fatal où son ennemi grimperait sur une table et lui sauterait dessus. Cependant, et ce à son plus grand étonnement, le démon avança lentement vers la porte de sortie avant de se placer devant celle-ci tout en regardant la Charmed One.

« Si tu veux t’enfuir, il va falloir que tu me passes sur le corps. »

Cette phrase résonna dans la tête tourmentée de notre belle sorcière. Elle était complètement perdue. Que fallait-il faire ? Attendre sur la table, ne pas changer de position ? Le démon finirait bien par venir vers elle après tout. Mais était-ce la meilleure solution ? Fallait-il attendre l’attaque ou l’attaquer lui ? Paige était déstabilisée, comme anéantie. Alors qu’elle s’était calmée quelques secondes plus tôt, la voilà qui reprit une crise d’angoisse. Sa respiration s’accéléra, elle tressailli de tout son corps et ses poils se dressèrent sur ses bras. Quiconque connaissait la Paige d’avant, la Paige forte et déterminée, ayant éliminé la Source du mal, les titans et Zankou, serait réellement choqué de la voir ainsi, aussi faible. Car elle était faible. Elle était telle une adolescente sans défense, perdue au milieu d’une ruelle sombre et entourée par des hommes malintentionnés. La jeune maman se mit à exploser en sanglot, chose qu’elle n’avait jamais fait auparavant devant un démon. Elle pleurait, sanglotait, à ne plus s’en arrêter.

« Pitié ! Aidez moi…Léo ! LEOOOO !! Aidez moi je vous en supplie ! PRUEEEEE !!!!!!! »

La sorcière commençait à crier divers noms, dans l’espoir de faire venir une personne de confiance qui pourrait la sortir de là. Elle ne cessait de répéter les noms de Léo et de Prue, mais cela n’avait aucun résultat. Paige continuait de pleurer de plus belle, devant le sourire démoniaque de son ennemi.

« PHOEBE !! PIPER ! PHOEBE !!!!!!!! »

Elle arriva à un stade où elle n’avait presque plus de voix tellement elle avait hurlé. A bout de force, elle se laissa gagner par l’angoisse. Sa respiration se faisait de plus en plus rapide, au point où elle n’arrivait plus à avaler assez d’oxygène. Petit à petit, des points brouillèrent sa vision et elle sentit son pouls battre la chamade au creux de son cou. Ses jambes se mirent à trembler violemment, puis elles se dérobèrent sous elle comme si elles étaient faites de coton. Paige tomba comme un bloc, évanouie. A la merci de son ennemi…


« you have broken my heart. you killed me. will you be happy when i am in the earth? will you forget me? »


Regarde ce que j'leur fait moi, aux démons!:
 

avatar by dyn chérie ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sorcier & Modo


avatar

▬ Sorcier & Modo

Messages : 8873
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 24

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
85/100  (85/100)
Points d'Expérience (PE):
86/100  (86/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: 1 ¤ Que tes rêves deviennent réalité ! ¤ TERMINÉ   Mar 20 Déc - 11:20

Maël était assez fier de sou coup. Il avait parfaitement compris le petit jeu de cette femme et savait qu’elle voulait le faire mijoter de façon à augmenter la tension qui régnait entre eux. Le problème était que, pour lui, la tension était déjà à son maximum, et il n’avait aucune envie d’attendre plus longtemps. Bloquer la sortie était donc l’idée la plus lumineuse qu’il avait eue. Elle ne pouvait pas s’enfuir sans lui passer dessus. Il remarqua la surprise de la séductrice suite à sa remarque. Doutait-elle de ses talents ? Si c’était le cas avant, ce ne l’était certainement plus désormais.
Cela devait être la raison pour laquelle elle se mit à appeler d’autres femmes. Du moins, c’est ce qu’il présageait. « Lea » et « Prue » étaient des prénoms de femmes. Alors, elle ne serait pas venu seule ? Et si Maël ne s’apprêtait pas à passer un agréable moment avec une, mais avec trois femmes ? Il n’avait jamais tenté ce genre d’expérience. Si l’idée ne lui serait même pas venu à l’idée en temps normal, il devait avouer qu’à ce moment précis, ça le tentait bien. Surtout si elles étaient toutes aussi sexy que cette jolie brune ! Le sourire béat qui s’affichait sur ses lèvres s’accentua lorsqu’elle se mit à crier d’autres prénoms ! Mais combien étaient-elles ? Il se mit à imaginer tout et n’importe quoi, se voyant déjà entouré d’une dizaine de femmes toutes aussi sexy les unes que les autres et voulant toutes procurer du plaisir à Maël. Instinctivement, il se retourna de manière à voir l’arrivée de ces femmes. Attendant quelques secondes, il entendait la brune s’affoler derrière lui. Réaction probablement due au fait de penser à ce qui allait suivre !

A son grand regret, personne ne se montra dans le couloir. Pourquoi avait-elle appelé toutes ces femmes si elles ne se montraient pas ? La question lui trotta dans la tête alors qu’il observait désespérément le couloir. Mais un bruit derrière lui, le fit revenir à la réalité. Enfin, à ce qu’il croyait être la réalité ! Il se retourna et vit la séductrice allongée sur la table. C’était-elle enfin décidée à arrêter de jouer au chat et à la souris et à passer à l’action ? Il n’en savait trop rien. A vrai dire, il trouvait étrange qu’elle s’allonge de telle manière sur la table. Il l’aurait plus vu aller le chercher pour l’amener sur la table. Et si c’était un piège ? Si elle faisait tout simplement semblant de se donner à lui alors que la seule chose qu’elle voulait était qu’il libère la sortie pour qu’elle puisse continuer à le faire mijoter ?
Trop de questions tournaient dans sa tête. Pourtant, il lui suffit de la regarder quelques instants pour se rappeler ce qu’il désirait réellement : elle. Il n’en avait rien à faire des autres femmes. Elles ne seraient qu’un petit plus. Non, ce qui lui faisait envie plus que tout, ce pourquoi il crevait de chaud, c’était elle. Mécaniquement, sans même plus penser à la possibilité du piège, il se rapprocha lentement d’elle. Lorsqu’il arriva à quelques centimètres d’elle, il vit qu’elle était dans une position compromettante. Probablement un moyen de faire grimper la tension sexuelle entre eux.

-Enfin …

Il retira son peignoir, se retrouvant en caleçon, et monta sur la table. Elle ne bougeait pas d’un centimètre. Ça aurait dû l’alarmer ? Oui ! Mais il était tellement absorbé par cette femme que ça ne l’interloqua pas une seule seconde. Une fois de plus, tout ce qui l’environnait n’avait plus aucun sens. La seule chose qu’il voyait et la seule chose qui comptait était cette brune. Il l’enjamba, lui prit le fouet des mains et le balança à l’autre bout de la salle. Il n’en revenait pas. Tout ce qu’il avait désiré depuis qu’il s’était réveillé était à quelques centimètres de lui. Finalement, il ne regrettait pas qu’elle ait voulu jouer avec lui. Au moins, désormais, le plaisir était à son maximum ! Il approcha sa tête de la sienne et lui déposa un baiser. Le fait qu’elle ne réagisse pas ne l’étonnait toujours pas. Tant qu’il pouvait profiter d’elle, il se fichait de ce qu’elle faisait. Il prolongea le baiser.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I AM A WARRIOR


avatar

I AM A WARRIOR

Féminin Messages : 3072
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 23
Localisation : En train de casser la gueule à deux trois démons.

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
96/100  (96/100)
Points d'Expérience (PE):
73/100  (73/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: 1 ¤ Que tes rêves deviennent réalité ! ¤ TERMINÉ   Mer 21 Déc - 20:06

    Paige n’avait plus conscience de rien. Elle était là, allongée, ne sentant plus son corps, ne voyant plus, n’entendant plus rien. Tous ses sens s’étaient comme évaporés. Elle ne dormait pas, ne rêvait pas. Elle était dans une sorte de monde où tout n’est que néant et vide. Soudain, un violent jet d’acide dans la bouche la réveilla. Son sens du toucher réapparu et elle sentit la douleur provoquée par la brûlure de l’acide. Reprenant peu à peu ses esprits, elle distingua une langue à l’intérieur de sa bouche. Une langue qui n’était pas celle d’Henry, non, une langue qui ne tentait pas de l’embrasser tendrement. C’était une langue démoniaque qui tentait de la dévorer et qui lui crachait du venin à l’intérieur de sa gorge pour la paralyser. Etait-ce son ennemi qui faisait ça ? Question stupide puisque les deux adversaires étaient seuls dans cette grande école de magie. Mais c’était bien étrange, car Paige ne se rappelait pas du fait que les membres de la Triade avaient le pouvoir d’injecter du venin à leurs victimes…
    Quelques secondes passèrent et Paige reprit des forces, se réveillant totalement, stimulée par la douleur qui lui ravageait les entrailles. Elle ouvrit les yeux, réussissant à bouger ses membres et son corps. Elle posa ses mains sur le torse de son ennemi et essaya de le repousser de toutes ses forces. Elle tournait sa tête à droite et à gauche, se débattant afin de faire cesser le baiser mortel. Puis, arrivant à se défaire de la langue de son ennemi en lui mordant violemment les lèvres, elle poussa un gémissement de douleur. Le venin se rependait dans sa trachée et lui brûlait l’intérieur des joues.


    « Je brûle !!!!! » cria t-elle, la bouche en feu.

    Elle regarda l’homme, ses yeux étaient toujours envahis par la haine, par le pouvoir de destruction suprême. Elle se débattit alors encore, reculant allongée sur la table à l’aide de ses deux mains. Puis, voyant qu’elle n’arriverait pas à s’échapper de cette façon, elle se releva et se jeta au cou de son ennemi afin de ne plus être sous lui mais à sa hauteur. C’est alors que, bénéficiant de l’effet de surprise, elle le poussa violemment de la table et le fit tomber par terre. Elle se releva paniquée, cherchant son poignard qui n’était plus là. Mais où pouvait-il bien être ? C’est alors qu’elle s’écria « Poignard ! » et que celui-ci apparut dans sa main. Son don de télékinésie orbing lui était vital, et, même si son pouvoir d’éclipse ne marchait plus –pour une raison bien étrange d’ailleurs- elle avait toujours celui-là qui pouvait lui sauver la vie. Mais pour combien de temps encore ?

    Elle regarda l’homme à terre et voyant qu’il tentait de se redresser, elle s’exclama :

    « Bibliothèque ! »

    Le meuble et ses livres se versèrent alors sur le démon, une chose qui permettrait à la Charmed One de gagner un peu de temps. La sorcière sauta brusquement de la table et courut en direction de la porte afin de s’enfuir dans le couloir. Là, elle recommença sa course contre la mort, courant plus vite que d’ordinaire, stimulée par l’adrénaline. La brûlure de sa gorge s’était estompée et elle n’avait presque plus mal. Courir, courir, encore courir. Mais pour aller où ? L’homme finirait par la rattraper. Quand finirait donc ce jeu malsain?



« you have broken my heart. you killed me. will you be happy when i am in the earth? will you forget me? »


Regarde ce que j'leur fait moi, aux démons!:
 

avatar by dyn chérie ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sorcier & Modo


avatar

▬ Sorcier & Modo

Messages : 8873
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 24

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
85/100  (85/100)
Points d'Expérience (PE):
86/100  (86/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: 1 ¤ Que tes rêves deviennent réalité ! ¤ TERMINÉ   Mar 3 Jan - 18:43

Maël avait enfin réussi à décrocher ce baiser tant désiré. Ce désir si profond qui l’avait envahi en voyant cette déesse était enfin comblé. Mais pour combien de temps ? A vrai dire, pendant un certain temps elle n’eut aucune réaction, chose qui, sous l’effet de grande satisfaction et de désir comblé, n’avait pas affolé le moins du monde le jeune homme. Cette attirance qu’il ressentait pour elle était inexplicable. Lui-même ne la comprenait pas. Il n’avait jamais ressenti un besoin sexuel si intense envers une femme. Au fond de lui, il savait que ce n’était pas normal, mais cette attirance était plus forte que cette anormalité. Il avait tellement envie d’elle que la raison pour laquelle il la désirait l’importait peu.
Il sentit la jeune femme bouger. Son petit jeu était-il fini ? Il la sentit se débattre, comme si elle voulait se libérer de son étreinte. Avait-elle envie de continuer de jouer au chat et à la souris ? Non, Maël n’allait pas la laisser partir ainsi et lui courir après. Elle avait déjà assez jouée comme ça. Il voulait du concret désormais. Passer son temps à lui courir après ne faisait qu’augmenter son désir et au point où il en était, cela devenait invivable ! Mais il n’eut pas trop le choix. Elle lui mordit la lèvre violemment.

-Aie !

Qu’est ce qui lui prenait ? Pourquoi ne pas simplement la lui mordiller plutôt que de la mordre aussi violemment ? Enfin il n’eut pas le temps de se poser la question. Elle se mit à hurler : « J’ai chaud ». Evidemment qu’elle avait chaud, Maël aussi avait chaud. Après tout ils se séduisaient mutuellement depuis tout à l’heure, ils s’embrassaient langoureusement dans de petites tenues, forcément ça donnait chaud. Enfin, il préférait se dire que c’était un moyen de le séduire. Après tout son regard était toujours plein d’envie, c’était flagrant. Elle mijotait quelque chose, mais quoi ?

Sans trop comprendre comment, il se retrouva à terre poussée par la jeune femme. Celle-ci, simplement en l’appelant, récupéra son fouet. Il comprit qu’elle n’était pas humaine. Mais encore une fois, il s’en ficha totalement. Il ne voyait qu’elle, elle et son corps de rêve qui n’attendait que le sorcier. Il comprit également qu’elle voulait une relation des plus coquines. Elle l’avait jeté par terre et récupérer le fouet, cela voulait tout dire. Ca convenait parfaitement au jeune homme qui cherchait en elle une relation physique épique.
Mais alors qu’il tentait de se relever, il entendit la séductrice le prévenir d’un danger. A peine eut-il relevé la tête que la bibliothèque se renversa sur lui. Sur le coup, il fut sonné. Allongé à terre il ne bougeait plus. Il était tellement dans le coltard qu’il n’entendit pas la jeune femme sortir. Ce ne fut qu’au bout de quelques minutes qu’il reprit ses esprits et qu’il réussit à se relever. Evidemment, et ce malgré ce choc, sa première pensée fut pour la magnifique créature. Il ne mit pas longtemps à se rendre compte de sa disparition. Il ne chercha même pas à comprendre pourquoi elle était partit. Il se mit immédiatement à sa recherche. Tel un robot, il sortit dans le couloir sans même prendre la peine de remettre son peignoir. Encore une fois, il la sentait, il savait dans quelle direction se diriger pour la retrouver. Cette sensation si bizarre de toujours savoir où se trouvait celle qu’il désirait tant était, dans le cas de Maël, relativement pratique. Le problème était que si elle ne s’arrêtait pas, il ne risquait pas de la rattraper. Il n’était pas en condition pour courir et n’en avait aucune envie. Ce petit jeu commençait à l’agacer. Il était sur le point de conclure et elle avait encore réussi à le fuir. Il ne comprenait pas pourquoi elle voulait faire durer l’attente. Il voyait pourtant qu’elle mourrait de lui faire l’amour, les yeux ne trahissent jamais.

Ce sentiment d’agacement combiné à son envie trop intense de cette femme déclencha son pouvoir de célérité. Il ne l’avait absolument pas cherché. D’ailleurs, même s’il l’avait voulu, il le contrôlait si peu qu’il ne se serait sans doute rien passé. Mais à ce moment précis, il n’était pas maitre de son corps. Certes, il désirait cette femme, mais cette course poursuite était plus instinctive qu’autre chose. Ainsi, en quelques secondes, il se retrouva net devant elle. Celle-ci était en pleine course et ils se rentrèrent dedans. Immédiatement, il saisit ses deux bras l’empêchant de faire un quelconque geste. Il la plaqua contre le mur, les bras en l’air. Cette fois-ci elle ne lui échapperait pas ! D’un geste à la fois rapide et violent, il lui prit le fouet des mains et le jeta violemment contre le mur derrière lui. Il la désirait tellement que toute la force dont il disposait était en train de se déverser sur cette femme. Il lui reprit le bras qui tenait le fouet et le plaqua de nouveau au mur.

-C’est à mon tour de jouer.

Le regard de la séductrice en disait long sur ses envies. Elle était attirée par l’attitude violente de Maël. Si c’est ce qu’elle voulait, il allait lui en donner ! Il se colla à elle et l’embrassa langoureusement des oreilles jusqu’au décolleté.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

► Craignez moi ! Je serai votre cauchemar


avatar

► Craignez moi ! Je serai votre cauchemar

Messages : 108
Date d'inscription : 18/06/2011
Age : 37

MessageSujet: Re: 1 ¤ Que tes rêves deviennent réalité ! ¤ TERMINÉ   Dim 8 Jan - 13:35



Demedra traversait les murs de l’école à la recherche des ses victimes quand il tomba sur eux dans une position délicate. On ne pouvait se décider entre une couple prêt à s’adonner aux plaisirs de la chair contre le béton ou s’il s’agissait d’un bourreau prêt à torturer sa victime. Dans les deux cas cela voulait dire que son piège marchait parfaitement, d’autant qu’il pouvait sentir la puissance des deux sorciers passer dans son propre corps. Avant la fin de la nuit, ils mourraient d’épuisement et lui serait tellement gonflée à bloc qu’il pourrait quitter les limbes et les rêves pour détruire encore plus de monde dans la réalité.
Un sourire aux lèvres il envoya un message télépathique à la brunette lui faisait croire que de l’aide arriverait bientôt. Les sorcières pouvaient être si naïves…


¤ Ordre de passage ¤

Paige Mitchell ¤ 96 PV
Maël Hiton ¤ 85 PV

¤ Rappel ¤
Une quinzaine de lignes minimum est demandé pour les sujets de scénario ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I AM A WARRIOR


avatar

I AM A WARRIOR

Féminin Messages : 3072
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 23
Localisation : En train de casser la gueule à deux trois démons.

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
96/100  (96/100)
Points d'Expérience (PE):
73/100  (73/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: 1 ¤ Que tes rêves deviennent réalité ! ¤ TERMINÉ   Jeu 12 Jan - 19:50


    Courir, courir, regarder derrière soi pour être sûre qu’il n’était pas là. Prendre un couloir à gauche, puis à droite, reprendre à gauche, continuer tout droit. Prendre autant de distance qu’il faut, ceci étant nécessaire à sa survie. Paige avait le visage mortifié par la peur. Elle était essoufflée, épuisée, éreintée de toujours devoir courir. Mais bon sang, quand est-ce que finirait ce jeu macabre ? Quand est-ce qu’il allait arriver, l’élément qui était censé la sortir de cette situation morbide ? N’importe quoi, Léo, un autre sorcier, Prue, un fondateur, ou encore Phoebe, Piper ! Qui allait bien pouvoir la sortir de là ? Paige ne cessait de courir, s’enfonçant dans tous les couloirs de l’Ecole. Elle avait envie de s’arrêter, d’aller dans une salle de cour et de chercher une formule dans un vieux grimoire qui pourrait peut-être l’aider à trouver une solution. Mais elle ne pouvait pas. Elle était trop apeurée, elle ne pouvait pas prendre le risque de s’arrêter. Qui était au juste ce démon ? Elle avait cru à un des membres de la Triade, il devait s’agir de lui d’ailleurs, mais quelque chose la dérangeait. Il ne ressemblait en rien au démon qu’elle avait combattu huit années de cela. Il avait planté son énorme et affreuse langue dans sa bouche, la brûlant de l’intérieur. Cela lui faisait d’ailleurs penser aux sirènes démoniaques qui brûlaient leur partenaire en les embrassant…Mais bon sang, d’où lui venait tous ces nouveaux pouvoirs ? Des limbes peut-être ? Après tout, Cole avait reçu de nombreux nouveaux pouvoirs après y avoir passé un séjour… Non, ça ne pouvait pas être cela. On pouvait en effet gagner des pouvoirs en se retrouvant dans les limbes, mais on ne pouvait pas changer de nature. On ne pouvait pas se transformer en monstre. Or, c’est ce que son ennemi semblait être maintenant qu’elle avait eu l’expérience de son baiser mortel. Seules certaines races précises de démons étaient capables d’une telle chose, et le membre de la Triade n’en faisait pas partie.
    Paige continua de courir tout en réfléchissant à ce que son ennemi pouvait bien être, et en essayant de chercher une solution susceptible de la sortir de là, bien évidemment. Soudain, une idée retentit comme une lumière dans sa tête. On était Vendredi 13 ! Et si le démon de la peur, Barbas, avait réussi de nouveau à revenir d’entre les morts ? Après tout, il était revenu de nombreuses fois…Cela lui semblait de plus en plus plausible, il faut dire que les évènements qu’elle venait de vivre n’étaient pas…normaux. Certes, se faire courir après par un démon n’est jamais très bien normal, mais là il y avait quelque chose. Paige n’arrivait pas à trouver quoi, mais elle avait l’impression que quelqu’un lui tendait un piège. Rien ne semblait normal en ce lieu. Déjà, elle se retrouvait à l’Ecole de Magie en pleine nuit, sans raison apparente. Ensuite, elle rencontrait un démon vaincu huit années auparavant. Le démon en question semblant complètement malade, comme un vrai psychopathe ou toxicomane n’ayant pas eu sa dose depuis deux jours. Puis le pouvoir d’orbing de Paige qui disparaît. Et pour finir les nouveaux pouvoirs assez étranges de l’ennemi en question. Elle avait trouvé ! Barbas lui tendait un piège, tout ceci n’était pas réel. Soudain, alors qu’elle venait d’arriver à cette conclusion, elle rentra violemment dans quelqu’un. Elle n’eut besoin que d’une seconde pour réaliser qu’il s’agissait de son démon. Aussitôt, les mains de celui-ci la serrèrent afin de l’empêcher de bouger. Paige était tétanisée, la peur étant toujours présente malgré le fait qu’elle pensait qu’il s’agissait d’un piège organisé par Barbas. Elle se fit plaquer violemment contre le mur, les bras en l’air.

    « Ceci n’est pas réel, Paige, ceci n’est pas réel… » murmura t’elle tout bas à elle-même, le corps agité par des tremblements nerveux dus au stress.

    *Tout cela n’est pas réel, Barbas me tend un piège. Rien ne peut m’arriver…*

    Son ennemi lui arracha violement le poignard des mains, l’envoyant valser dans un coin du couloir. Il la serrait très fort, d’une manière extrêmement brutale si bien que Paige pouvait sentir son cœur battre à l’intérieur de ses poignets, emprisonnés par le membre de la triade.

    « C’est à mon tour de frapper »


    Paige lui lança un regard des plus horrifiés. Soudain, l’homme plongea sur son visage et l’embrassa des oreilles jusqu’à la poitrine, déversant un poison mortel sur sa peau blanche. C’est alors qu’il lui planta ses crocs dans la poitrine, lui arrachant un cri de douleur extrême. Le démon avait des crocs maintenant ! Et il lui plantait violemment la peau, enfonçant ses longues dents sur plusieurs centimètres d’épaisseur, tel un vampire. Le poison se rependait à l’intérieur de ses plaies puis s’écoulait le long de ses veines et de ses vaisseaux sanguins, pour arriver à son cœur où il semblait agir violemment afin de le tétaniser. Au comble de la douleur, Paige fut soudain traversée d’une idée : de l’aide arriverait bientôt.
    Et bizarrement, le soulagement que procura cette pensée fit diminuer la douleur, comme si le poison se retirait peu à peu de son corps. Cependant, elle avait encore très mal. Elle eut juste la force de regarder son ennemi dans les yeux et de lui dire avec un sourire de vainqueur :


    «Mes sœurs vont arriver Barbas. Je sais que c’est toi qui est derrière tout ça. Mes sœurs vont arriver et on va te détruire une bonne fois pour toutes. »

    C’est alors qu’elle se mit à rire d’un air frénétique, produit par l’exaltation que lui procurait le fait de penser que son supplice prendrait bientôt fin, mais produit également par la douleur intense qu’était en train de subir son corps, et qui la faisait perdre quelque peu la raison.


« you have broken my heart. you killed me. will you be happy when i am in the earth? will you forget me? »


Regarde ce que j'leur fait moi, aux démons!:
 

avatar by dyn chérie ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sorcier & Modo


avatar

▬ Sorcier & Modo

Messages : 8873
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 24

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
85/100  (85/100)
Points d'Expérience (PE):
86/100  (86/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: 1 ¤ Que tes rêves deviennent réalité ! ¤ TERMINÉ   Mer 1 Fév - 16:05

Plus Maël l’embrassait, plus il sentait la respiration de la jeune femme s’accentuer. Elle avait apparemment renoncé à l’idée de s’échapper pour jouer au chat et à la souris. Il aurait aimé pouvoir dire qu’il se méfait de ça et que, par conséquent, il continuait à la tenir. C’était ce qu’il faisait, certes, mais ce n’était pas vraiment sa volonté qui s’exprimait. Oui, il avait envie d’elle, mais cette envie le dépassait. Il ne se contrôlait plus. Son corps agissait, son esprit subissait. Enfin, le terme « subir » n’était pas vraiment approprié à sa situation. Il était en charmante compagnie et passait un agréable – et encore, le terme était faible – moment.
En tout cas, elle avait l’air d’apprécier la manière d’opérer du sorcier. Tellement bien qu’elle laissa s’échapper un cri de plaisir intense au moment où il lui embrassa la poitrine. Alors qu’il se redressa il vit son regard désireux le dévorer. Cette fois-ci c’était sûr, elle n’était plus décidée à s’échapper.

« Mes sœurs vont arriver par la porte derrière. Mes sœurs vont arriver et on va te faire passer un moment comme jamais tu n’en as passé. »
Ces paroles transpercèrent le jeune homme. Son cœur s’emballa. Pourtant, au fond de lui, il n’était pas spécialement heureux qu’ils aient de la compagnie. Pour le moment, il avait juste envie d’elle. Pourtant, une frénésie soudaine et violente l’envahit et son excitation ne fit qu’augmenter. D’ailleurs, elle avait l’air tout aussi excité que lui à cette idée puisqu’elle se mit à rire d’un air sensuel. Jetant un rapide regard derrière lui, il vit qu’il y avait effectivement une porte.

-Dans ce cas, on va aller à la rencontre de tes sœurs.

Sans trop le vouloir, il lâcha un des bras sa conquête, prenant soin de toujours garder son autre bras sous contrôle, et la tira violemment en direction de cette fameuse porte. Il ouvrit brusquement la porte, et pénétra à l’intérieur de la pièce qui n’était rien d’autre qu’un salon avec un canapé, des fauteuils, et une table basse. Mais il ne vit aucunes autres femmes. Il l’attira violemment à lui et ajouta en passant une main dans ses longs cheveux :

-Je crois qu’elles ne sont, malheureusement, encore pas là !

Le regard du jeune homme se fit plus dur, ses traits s’assombrirent. Il était hors de lui, tellement furieux qu’elles ne soient pas là pour satisfaire son envie. Il allait devoir patienter jusqu’à leur arrivée. Or il n’avait aucune envie de les attendre sans rien faire. Puisque ses sœurs n’étaient pas arriver, il allait pouvoir profiter d’elle seule. Après quelques secondes intenses collées à elle, il la jeta violemment sur le canapé qui n’était qu’à quelques centimètres d’eux. Ne contrôlant absolument plus sa force, l’atterrissage fut rude pour la jeune femme. Mais elle appréciait tellement la violence de Maël que cette poussée devait l’exciter encore plus ! Encore pris involontairement de son pouvoir de célérité, elle n’eut pas le temps de faire un geste qu’il était déjà sur elle.

-On va s’occuper en les attendant.

Il se remit à l’embrasser sur tout le corps.
Inconsciemment, il se rendait de plus en plus compte que tout ceci n’était pas normal, qu’il y avait un problème quelque part. Il avait beau voir que la violence plaisait à cette femme, ça ne lui ressemblait pas. Il n’avait jamais traité une femme de cette manière et il ne le ferait jamais. Le problème était que ses gestes, et plus particulièrement sa force, n’étaient pas contrôlés par son esprit. Quelque chose d’extérieur lui dictait con comportement. C’était tout bonnement impossible d’être attiré par une femme au point d’en être totalement hypnotisé. Oui, parce que c’est ce qu’il était, hypnotisé. Il n’y avait pas d’autres mots pour qualifier son état actuel. Mais on ne peut pas résister à l’hypnose, et il ne dérogeait pas à la règle ! Il aurait aimé dire stop, arrêter et essayer de comprendre comment et pourquoi il était arrivé à un tel niveau de violence. Vu de l’extérieur, cette scène s’accommodait à un viol ! C’en était pas un puisque la jeune femme était consentante, surtout si c’était elle qui l’avait hypnotisé. D’ailleurs pourquoi l’avait-t-elle hypnotisé ? Une femme d’une telle beauté n’a pas besoin de recourir à cette technique pour envouter un homme. Encore moins Maël, qui, il faut bien le dire, a tendance à sauter sur tout ce qui bouge ! Non, tout ceci cachait quelque chose. Et si cette femme était un démon qui tentait de le piéger, pour peut-être le tuer ? Il savait que c’était une hypothèse parfaitement plausible. Mais il avait beau se rendre compte de tout ça, il n’arrivait pas à se défaire d’elle, il n’arrivait pas à arrêter de l’embrasser. L’attirance était bien trop forte pour qu’il puisse espérer lutter.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I AM A WARRIOR


avatar

I AM A WARRIOR

Féminin Messages : 3072
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 23
Localisation : En train de casser la gueule à deux trois démons.

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
96/100  (96/100)
Points d'Expérience (PE):
73/100  (73/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: 1 ¤ Que tes rêves deviennent réalité ! ¤ TERMINÉ   Jeu 16 Fév - 20:50

    Paige continuait de rire d’un air frénétique, complètement shootée par la douleur que son cerveau tentait de diminuer en altérant le comportement de la Charmed One. Celle-ci était dans les vappes, planant totalement. Elle riait, poussait des petits cris, et à la voir ainsi ce soir, n’importe qui aurait pu parié qu’elle ai prit de la cocaïne ou une autre drogue de ce genre. Soudain, elle reprit ses esprits lorsque le démon lui déclara qu’ils allaient aller tous les deux à la rencontre de ses sœurs. Ce fut comme un coup de marteau sur la tête qui la réveilla, et Paige se mit à paniquer de plus belle. Il venait de commencer à la torturer, il allait continuer d’ailleurs, jusqu’à ce qu’elle en meurt, mais voilà que maintenant il voulait s’en prendre à ses sœurs ! Paige hurla de toutes ses forces, se débattant. Tout cela était de sa faute…Elle n’aurait jamais dû mentionné ses sœurs. Elle s’en voulait, elle était folle de rage contre elle-même, contre ce démon et aussi contre les Fondateurs qui ne venaient toujours pas l’aider. C’était des traitres. Des chiens. Elle les détestait presque autant qu’elle détestait son agresseur. A cause d’eux, elle se faisait torturer –et encore, les morsures dans la poitrine n’étaient que des amuse-gueule, cela serait de pire en pire- mais en plus de ça, le démon s’en prendrait bientôt à sa famille.

    « NONNN !!! Pitié !!! Laissez-les tranquilles !! Pitiééé !!! » hurlait-elle à s’en casser la voix, rugissant comme une bête sauvage.

    Mais que faisaient les Fondateurs ? Elle était essentielle pour eux, la seule Charmed One étant restée du côté du bien. Ils avaient passé ces derniers mois à lui manger dans le creux de la main, à faire leur toutou pour garder leur petite poulain près d’eux, et voilà maintenant qu’ils l’abandonnait ? Après tout ce qu’elle représentait pour eux ? Paige ne comprenait pas. Elle était dans l’incompréhension totale. Ils auraient dû lui venir en aide, surtout à un moment comme celui-ci. Elle se faisait torturer bon sang !

    « AIDEZ-MOI !!!! MILYNN !!!!!!!!!! AIDE-MOI MILYNN ! A l’aide ! Au secours ! Au secours !!! Aidez-moi ! »


    Paige se débattait de son mieux, frappant le démon de toutes ses forces avec sa tête, ses jambes, et tout ce qui pouvait lui servir. Il était évident que Chris et Léo n’entendaient pas ses appels au secours, sinon ils seraient venus aussitôt. Jamais ils ne l’aurait laissée souffrir de la sorte, c’était sûr et certain…Mais alors, si Chris lui-même, qui était pourtant l’Etre de lumière de Paige, ne ressentait pas sa détresse, qui pourrait bien le faire ? Les Fondateurs étaient-ils vraiment au courant de cette scène ? Paige en douta de plus en plus…Non, les Fondateurs avaient trop besoin d’elle, car si elle retournait avec ses deux sœurs, ils seraient perdus à jamais, leur race s’éteindrait même peut-être. Il était donc fort peu probable qu’ils la regardassent tranquillement se faire torturer sans rien faire du haut de leur petit nuage. Mais alors, si son Etre de lumière et les Fondateurs eux-mêmes ne la sentaient plus, où était-elle ? Cela voulait forcément dire qu’elle avait quitté la surface de la Terre. Elle devait se trouver dans un monde parallèle, créé par Barbas lui-même peut-être. Cependant, elle avait beau essayer de se convaincre que tout cela n’était pas réel, elle n’arrivait pas à faire disparaître son cauchemar. D’autant plus que celui-ci s’accentua : Le démon l’amena dans une salle de torture, où étaient regroupés toutes sortes de machines tortionnaires. Il la jeta violemment sur ce qui semblait être un siège allongé, comme chez le dentiste, et la regarda d’un air des plus furieux. Il lui déclara ensuite qu’en attendant que ses sœurs arrivent, il allait s’occuper d’elle de façon à la faire souffrir plus que jamais.
    Il recommença à lui planter ses crocs dans la poitrine, celle-ci dégoulinant désormais de sang, puis commença à….la manger. Oui, à la manger ! Paige voyait la bouche du démon lui arracher des bouts de chaire par dizaine dans la poitrine, la mâchant sauvagement. Paige criait, hurlait, la douleur était intense et insoutenable. Bientôt il mangerait sûrement ses entrailles et son cœur. Cependant, il y avait quelque chose qui ne tournait pas rond dans tout cela…Certes la douleur était immense, mais Paige n’aurait-elle pas dû mourir ? Sa poitrine se creusait désormais de telle sorte qu’elle apercevait ses côtes ! Or, il lui semblait évident qu’elle aurait dû mourir à ce stade là du…repas.


    Elle s’arrêta donc un moment d’hurler, fixant le démon. Soudain, à l’aide de ses deux jambes, elle lui fit faire un bond en arrière en le poussant violemment. Celui-ci tomba par terre et Paige se releva doucement sur la table de torture. Elle regarda son torse et le sang commença à disparaître, en quelques secondes à peine la poitrine se referma complètement et redevint à son état initial. Paige mit ses mains dessus histoire de bien vérifier qu’elle ne rêvait pas et qu’elle était bel et bien normale. Elle venait donc d’obtenir sa preuve tant attendue depuis le début : Elle était victime d’une illusion.
    Cependant, elle ne savait toujours pas si c’était Barbas qui était derrière cela, ou un autre démon. Mais une chose était sûre et certaine, tout ceci était bel et bien quelque chose d’irréel. Elle sauta de la table de torture et se mit debout derrière elle, regardant le démon se relever.


    « Hey toi ! C’est fini. »
    dit-elle d’un air déterminé.

    Avec un peu de chance, lui aussi disparaîtrait, tout comme le sang et la douleur avaient disparus de son corps, et l'aide qu'elle attendait depuis si longtemps arriverait pour la sortir de là. Elle en était persuadée.



« you have broken my heart. you killed me. will you be happy when i am in the earth? will you forget me? »


Regarde ce que j'leur fait moi, aux démons!:
 

avatar by dyn chérie ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sorcier & Modo


avatar

▬ Sorcier & Modo

Messages : 8873
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 24

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
85/100  (85/100)
Points d'Expérience (PE):
86/100  (86/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: 1 ¤ Que tes rêves deviennent réalité ! ¤ TERMINÉ   Dim 26 Fév - 19:20

Plus le temps passait, plus il était persuadé qu’on lui tendait un piège. Cette femme n’était pas réelle. Ou elle était hypnotisée elle aussi. Ses réactions étaient, en effet, très étranges. A peine Maël avait-il évoqué ses sœurs qu’elle l’avait supplié de les attendre avant de faire quoi que ce soit. Pour une femme qui faisait tout pour excité le jeune homme, qu’elle veuille absolument attendre ses sœurs n’était pas normal, du moins du point de vue du sorcier. Ils pouvaient parfaitement faire ce qu’ils avaient à faire et renchainer avec ses sœurs. A quoi bon les attendre à rien faire ? Et cette étrangeté continua. Elle se mit à appeler une certaine Milynn. Mais bon sang, combien avait-elle de sœurs ? Elle avait prononcé tellement de prénoms depuis le début de leur course poursuite, qu’il commençait à croire qu’ils y avaient peut-être d’autres personnes que ses sœurs qui comptaient venir. D’ailleurs, sa manière de l’appeler interloqua encore plus Maël : « AIDEZ-MOI !!!! MILYNN !!!!!!!!!! AIDE-MOI MILYNN ! Venez ! On va s’amuser ! Aidez-moi ! ». L’expression « aidez-moi » n’était, généralement, pas ce qu’on disait à quelqu’un quand on lui proposait de « s’amuser ». Enfin, chacun son truc me direz-vous, mais ce détail ne passa pas inaperçu aux yeux du sorcier. De toute manière - et ce bien qu’il savait qu’il y avait quelque chose d’anormale- il ne pouvait rien faire mis à part continuer à l’embrasser …
Il ne savait pas quel scénario il préférait. D’un côté il espérait que cette femme soit, elle aussi, piégée. Ainsi, à deux, ils pourraient peut-être réussir à combattre celui qui essayait de les piéger et s’en tirer. Encore fallait-ils qu’ils arrivent à reprendre le contrôle de leurs propres corps ! Mais ce scénario était égoïste. S’il s’avérait vrai, cela voulait dire qu’il n’était pas le seul en danger. Or, il ne souhait aucun mal à personne, ce n’était pas dans ses valeurs. Ainsi, au plus profond de lui, il espérait que ce soit cette femme qui était en train de le piéger. Dans ce cas, ce serait à lui, et à lui seul, de tenter de faire face à ce piège. Le problème était qu’il ne savait absolument pas comment s’y prendre. C’est vrai, sans le contrôle de son corps, il pouvait ne pas faire grand-chose ! Penser ne servait malheureusement à rien dans ce genre de situation. Si au moins il pouvait dire quelque chose de son plein gré. Un peu plus d’expérience en magie l’aurait probablement aidé, mais cela ne faisait que trop peu de temps qu’il chassait les démons. Et il n’avait jamais eu à faire à de pareilles situations. Il craignait le pire, mais n’abandonna pas pour autant. La suite des évènements l’aiderait peut-être.

Ses pensées se perdaient dans son esprit alors qu’il était toujours en train de délivrer des dizaines de baisers à la jeune femme. Plus il l’embrassait, plus l’excitation grimpait. Enfin, à ce stade, ça ressemblait plus à de la frénésie qu’à une simple excitation. Oui, il était pire qu’un drogué en manque. La seule et unique chose que son corps désirait, c’était elle. Et ses sœurs en option. Mais bon, pour le moment, il se contentait d’elle, et il en était extrêmement satisfait. D’ailleurs, pour la jeune femme, ça avait l’air d’être le cas également. Ses cris sensuels devaient se faisaient entendre jusqu’à l’autre bout du couloir interminable. Il n’avait vu jamais une femme dans cet état-là. Et c’est ce qui était encore plus excitants pour Maël.
Mais ceci ne dura pas longtemps. Ses cris s’arrêtèrent nets, alors que rien n’avait changé. Bien qu’il trouva ça étrange, son esprit l’obligea à continuer de l’embrasser. Mais il eut juste le temps de déposer un baiser, qu’il se retrouva propulser à côte du canapé sur lequel il était. Il avait eu le temps de distinguer comment cela était arrivé : la séductrice l’avait poussé violemment à l’aide de ses jambes. Ce geste confirma ce qu’il pensait, il était en danger. Cette femme ne lui voulait pas que du bien. Elle ne voulait pas lui procurer du plaisir comme elle le laissait paraitre depuis le début. Non, ce qu’elle voulait, c’était le tuer. Il en était convaincu. Seulement, ça, son corps ne voulait pas l’entendre. C’était fort dommage !
Alors qu’elle se mit debout face à lui, Maël tenta de lutter pour ne pas se relever et repartir vers elle. Mais c’était sans compter la force de l’hypnose qu’il était en train de subir. Le fait de la voir debout devant lui, essayant une fois de plus de lui échapper, intensifia cette frénésie incontrôlable qu’il avait en lui. Elle n’abandonnerait pas son petit jeu aussi facilement. Elle afficha fièrement la couleur : « Hey toi ! Tu as cru que ce serait aussi facile ! ».
Il la voulait, peu importe qu’elles en étaient les conséquences ! Il ne la laissera pas s’échapper comme ça. Enfin, son esprit l’aurait fait volontiers, mais son corps dominait. Plus important, c’était lui qui agissait. C’atait ce qui faisait la différence. C’est donc lui qui se releva rapidement et qui repoussa violemment cette séductrice sur le canapé avant même qu’elle n’ait le temps de faire un quelconque geste. Il afficha un regard satisfait, presque pervers tellement il était fier qu’elle ne puisse pas s’échapper. Non, il ne se laisserait pas faire. Il ne lui courrait pas après une fois de plus. Il aurait ce qu’il voulait : elle.
Dans un élan de débilité, il se remit dans la position dans laquelle il était avant de se faire éjecter du canapé, à savoir sur elle. Il allait surement subir le même sort, mais son corps n’était pas doté d’intelligence. Il agissait par instinct, par très forte attirance pour être plus précis. Il finit par montrer à cette créature qu’elle ne s’enfuirait pas comme ça :

-J’arrive toujours à mes fins. Tu ne t’échapperas plus, c’est fini !

Il accompagna sa remarque d’un sourire en coin. Sa tête avait de quoi effrayé toutes les femmes qui croisaient son chemin. Au plus profond de lui il regrettait cet état de fait. Mais il ne savait toujours pas comment s’en sortir…



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I AM A WARRIOR


avatar

I AM A WARRIOR

Féminin Messages : 3072
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 23
Localisation : En train de casser la gueule à deux trois démons.

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
96/100  (96/100)
Points d'Expérience (PE):
73/100  (73/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: 1 ¤ Que tes rêves deviennent réalité ! ¤ TERMINÉ   Mer 7 Mar - 16:53



    Paige était désormais sûre à 100% que tout cela n’était pas réel, que son ennemi n’était qu’une illusion et que maintenant qu’elle était sûre d’elle, tout disparaitrait et qu’elle pourrait enfin se sortir de ce cauchemar. Oui, c’était obligé. Après tout, sa cage thoracique s’était reconstituée tout à coup, lui prouvant que tout cela n’était pas réel ! Mais alors, pourquoi rien ne se passait ? Ou plutôt disparaissait ? Plus les secondes défilaient, et plus Paige commençait à paniquer. L’homme se releva, un sourire fanatique affiché sur les lèvres.


    « Mais p*tain ! Ca devient chiant là ! »

    Paige était pourtant déterminée, sûre d’elle au maximum ! Pourquoi était-il encore là lui ? Que devait-elle faire pour retrouver une situation normale ? Paige, en plus d’être angoissée à l’idée d’être de nouveau torturée, était complètement exaspérée par cette situation. Elle ne savait plus quoi faire…Elle n’eut pas le temps de réfléchir davantage que son ennemi lui bondit dessus et la cloua à la table de torture, l’empêchant par sa force de se dégager.

    -Tu n’aurais jamais dû défier la Triade. J’arrive toujours à mes fins sorcière ! Tu ne t’échapperas plus, c’est fini !

    « Mais pitié ! Lâchez-moi ! » déclara t’elle en sachant très bien que le démon n’allait pas la prendre en pitié.

    L’homme souriait bêtement, aveuglé par l’appel du sang qui atteignait son summum. Il plongea dans le cou de la Charmed One, lui plantant ses crocs au plus profond de sa chaire. Ses dents étaient incomparables à celles des vampires, elles étaient beaucoup plus grosses et tranchantes. La morsure lui arracha un cri de douleur, mais Paige se battu contre elle-même de toutes ses forces pour essayer de renier la douleur et de toujours se dire : tout cela n’est pas réel. Ca avait marché jusque là, ça marcherait encore !
    Le membre de la Triade, ou la nouvelle bête du Gévaudan sans tous ses poils, retira ses crocs de sa chaire avant de les lui replanter de l’autre côté du cou. Il était sauvage, brutal, et Paige n’aurait pas été étonné de voir son cou égorgé à cet instant. Elle ne tentait désormais plus de se dégager, sachant très bien que cela ne ferait que renforcer l’illusion. Non, elle devait se laisser faire, et se dire très fort dans sa tête que tout cela était irréel. Son ennemi continuait, s’en prenant à diverses parties de son corps, mais Paige essayait de ne pas y accorder d’importance.


    *Bats toi Paige ! TOUT CELA N’EST PAS REEL ! La douleur n’existe pas, la douleur n’existe pas !* hurlait-elle dans sa tête.

    La situation ne pouvait plus continuer. Si elle n’arrivait pas à se défaire de l’illusion rapidement, celle-ci finirait sans doute par la tuer. Il fallait donc vite trouver une solution, avant que le pire ne se produise.
    Paige, se concentrant un maximum, souffla un bon coup avant de déclarer :


    « Patricia, Penelope, Melinda, Astrid,
    Helena, Laura et Grace.
    Vous sorcières de la lignée Warren,
    Intervenez à travers le temps et l’espace,
    Afin que cette illusion trépasse,
    Intervenez dans cette salle obscure
    Et révélez-moi sa véritable nature »


    Malgré sa douleur infligée par son tortionnaire, Paige était arrivée à inventer une formule et surtout à la prononcer entièrement. Cela était un véritable exploit et elle voyait enfin une petite chance de s’en sortir pointer le bout de son nez. L’intuition qu’elle avait eu auparavant comme quoi une aide allait bientôt arriver allait désormais se révéler exacte, et les sorcières de la lignée Warren –sa lignée- allaient débarquer en force pour sortir leur petite protégée de cette situation monstrueuse. Paige s’en voulait fortement de ne pas y avoir penser plutôt, elle regrettait de ne pas avoir pensé à prononcer une formule avant que tout cela ne dégénère. Elle avait agit comme une débutante, aveuglée par la peur, et avait été incapable de convoquer l’aide des esprits et de rester calme. Elle s’était contentée de pleurer, de crier, d’hurler, de supplier, de s’évanouir, de s’enfuir, de courir dans tous les couloirs de cette fichue Ecole. Paige avait honte d’elle, mais en même temps avait-elle vraiment eu le choix ? Jamais auparavant elle ne s’était retrouvée dans une situation semblable à celle-ci. Jamais elle n’avait connu une aussi grande peur, une aussi grande douleur. Après tout, qui aurait-pu vraiment faire preuve de calme dans une situation pareille ? Personne sans doute…
    C’est alors que des petites lumières blanches éclairèrent la salle et, pendant dix secondes exactement, tout se transforma. Le délais fut court mais Paige eu le temps de découvrir un tout autre univers : Elle se trouvait sur un canapé en cuir, confortable, très confortable même, comparé à sa précédente table de torture, et l’homme qui était sur elle n’était plus un tortionnaire mais plutôt un…amant ! D’ailleurs, il était beaucoup plus sexy que son démon ! Son visage était beau, même si un regard pervers l’habitait. Il faisait beaucoup moins peur que le membre de la Triade. Son regard était certes pervers, mais il était loin de ressembler à un psychopathe. Une ambiance sensuelle régnait dans la pièce et Paige comprit très vite ce qu’ils étaient en train de faire tous les deux…
    L’homme plongea sur son cou, non plus pour le lui trancher, mais pour l’embrasser sauvagement et passionnellement. Paige tenta de se débattre, tout cela était bien enviant mais elle était mariée ne l’oublions pas ! Tout à coup, alors que la pièce n’avait changée que depuis quelques secondes, tout redevint comme avant. Fini l’homme sexy et le canapé moelleux et confortable, et retour à la table de tortionnaire et aux instruments de torture plus loufoques les uns que les autres !
    Cependant, ces quelques secondes avaient été primordiales pour Paige. Même si elle ne savait pas exactement de quoi il s’agissait, elle comprenait petit à petit que ce qu’elle avait imaginé depuis le début, ces théories d’illusions et tout, étaient fausses, ou plutôt, pas tout à fait exactes. Cela expliquait pourquoi elle était toujours prise au piège.
    Si elle comprenait bien, elle n’était pas la seule victime de cette illusion. L’homme sexy qu’elle avait vu devait lui aussi être pris au piège...A moins qu’il ne s’agissait du démon qui l’avait mise ici, et qu’il prenait du bon temps de son côté pendant qu’il lui infligeait une scène de torture dans son esprit. Mais c’était une hypothèse un peu loufoque à vrai dire, et l’intuition de Paige, qui avait toujours été d’une aide précieuse, lui indiquait que l’homme était lui aussi victime d’une illusion. En tout cas, le démon à l’origine de tout cela n’était pas Barbas, Paige en était sûre. Ce n’était pas son type de fonctionnement, à moins qu’il ne l’ai changé, mais elle en doutait fortement. Non, Paige avait à faire à un démon illusionniste qu’elle ne connaissait pas et qu’elle n’avait jamais rencontré auparavant. Et gare à lui quand elle le rencontrerait ! Elle lui apprendrait ce que c’est de ressentir la douleur.
    En attendant de trouver une solution pour se sortir de cette illusion avec l’autre victime –car elle ne comptait pas l’abandonner- elle continuait de se laisser torturer par son démon. Cependant, maintenant qu’elle était un peu plus avancée, la douleur était beaucoup moins forte, voire nulle comparée à ce qu’elle avait endurer jusqu’à maintenant.
    Bientôt, tout cela prendrait fin. Il ne lui restait plus qu’à trouver le moyen de rentrer en contact avec le mystérieux homme qu’elle avait aperçu…



« you have broken my heart. you killed me. will you be happy when i am in the earth? will you forget me? »


Regarde ce que j'leur fait moi, aux démons!:
 

avatar by dyn chérie ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sorcier & Modo


avatar

▬ Sorcier & Modo

Messages : 8873
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 24

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
85/100  (85/100)
Points d'Expérience (PE):
86/100  (86/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: 1 ¤ Que tes rêves deviennent réalité ! ¤ TERMINÉ   Ven 13 Avr - 15:55

« Mais oui ! Continue »

Non cela ne pouvait pas être possible. Cette femme ne pouvait pas lui demander de continuer. Elle était tout aussi piéger que lui, il en était certain désormais. Pourquoi ? Tout simplement car si elle avait réellement voulu qu’il continue, elle ne l’aurait pas éjecté du canapé quelques secondes avant ! Mais il ne comprenait comment tout cela pouvait être possible. Il n’avait malheureusement que très peu d’expérience dans le monde de la magie. Qu’avait-il fait jusqu’à présent mis à part combattre des petits démons pas très doués ? Rien. Là était tout le problème. Il ne savait pas dans quel genre de situation il était. A vrai dire il voyait mal comment une telle situation était possible. Il ne savait même pas si ce qu’il voyait était réel. Ces grands couloirs, cette pièce, ce canapé, et surtout cette femme… Il n’y connaissait rien, et c’était la raison pour laquelle il ne savait absolument pas quoi faire pour se tirer de là. Sans compter qu’en ne contrôlant pas son corps, il allait avoir du mal à faire quelque chose !

Alors qu’il se posait mille et une questions, cette fameuse femme avec laquelle il flirtait depuis un petit bout de temps maintenant, avait, elle, eut une idée. Aussi bizarre que ça puisse paraitre, alors que Maël était toujours en train de l’embrasser sur tout le corps, elle se mit à réciter une formule. C’est à ce moment précis qu’il comprit que la femme sur laquelle il était, n’était rien d’autre qu’une sorcière. Une sorcière qui devait avoir une certaine expérience puisqu’inventer une formule dans une telle situation n’était pas chose facile. Bien que, trop concentré à la couvrir de baisers, il ne comprit pas le sens de la formule, un mot l’interloqua : « illusion ». Contrairement à lui, elle avait tout compris de la situation dans laquelle ils trouvaient. Quelqu’un, probablement un démon, les avaient piégé et les avaient plongé dans une illusion. Ses suppositions se confirmaient. Tout ceci n’était pas réel. Le problème était qu’il ne savait absolument pas comment faire pour se sortir de là. Tant qu’il ne contrôlerait pas son corps, et surtout son désir, il ne pourrait pas déceler le vrai du faux. De toute manière, même s’il retrouvait un semblant de contrôle de lui-même, il ne savait quoi faire pour faire cesser cette illusion.

La seule manière qu’il voyait de se tirer de là était de faire confiance à la sorcière avec laquelle il était. Elle avait l’air beaucoup plus expérimenté que lui. Du moins il l’espérait ! Il n’avait eu qu’une démonstration de formule pour lui démonter son niveau. De toute manière, s’en remettre à elle était la seule manière de faire arrêter ce cauchemar. Le problème était que tant qu’il lui courait après comme un chien affamé, elle ne pouvait pas faire grand-chose. Pour qu’elle puisse agir, elle devait pouvoir agir librement et donc se libérer de Maël. Il aurait voulu se dire que sa volonté était plus forte que le piège dans lequel il était pris, mais ce n’était pas vrai. Il doutait fortement de sa capacité à reprendre le contrôle de son corps. C’est pourquoi, la seule solution qui lui vint à l’esprit était qu’elle devait se débarrasser de lui. Par-là, il n’entendait évidemment pas le tuer, il pensait plutôt à se faire assommer. Si elle avait réussi à prononcer une formule, c’est que, elle, contrôlait ses faits et gestes, et savait qu’ils étaient piégés. Elle pourrait donc surement agir.
Il devait donc faire comprendre à cette femme qu’elle ne devait pas y aller de main forte avec lui, qu’elle ne devait pas avoir peur de lui faire mal ou quoi que ce soit. Mais même si elle n’avait pas cette crainte et qu’elle avait déjà pensé à cette solution, il ne voyait pas avec quoi elle pouvait l’assommer. Ce fut à cette pensée qu’une idée lui vint. Il ne contrôlait pas son corps, certes, mais son esprit si. Or, son pouvoir de matérialisation marchait avec l’esprit. Il n’avait qu’à penser fortement à un objet et il apparaissait. Ça lui paraissait fou de penser qu’il venait juste d’émettre l’idée d’utiliser son pouvoir dans la situation dans laquelle il était. Mais après tout, il avait bien utilisé son pouvoir de célérité. Bon, il s’était déclenché contre sa volonté, mais ça mieux valait ne pas y penser.
Il tenta tant bien que mal à se concentrer. Chose ardue lorsqu’on est en train d’embrasser une femme ! Mais il n’avait pas le choix. Il le savait, c’était une question de vie ou de mort, non seulement pour lui mais aussi pour cette femme. Rassemblant les dernières forces qui lui restaient, il se concentra de tout son être, ne pensant qu’à une seule chose : une batte de baseball. Il y avait des objets plus efficaces pour assommer quelqu’un, mais son pouvoir n’était encore pas très développé. Si on ajoute à ça le fait qu’il ne soit pas dans la situation la plus propice pour l’utilisation de ses pouvoirs, la batte serait un exploit s’il arrivait à la matérialiser.

Et le miracle se produit. Oui une batte apparut dans sa main gauche. Mais son esprit ne plus souffler que quelques secondes. En effet, il la jeta immédiatement à l’autre bout de la pièce la faisant s’écraser contre un miroir qui explosa aussitôt. Au fond de lui, Maël était dégouté. Dans son plan il n’avait pas pensé qu’une fois matérialiser, l’objet se retrouverait à la merci de son corps qu’il ne contrôlait pas. Il n’avait plus qu’à espérer que la sorcière trouve un moyen de la récupérer et qu’elle ait compris le message car il craignait de ne pas avoir la force d’en matérialiser une autre …




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I AM A WARRIOR


avatar

I AM A WARRIOR

Féminin Messages : 3072
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 23
Localisation : En train de casser la gueule à deux trois démons.

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
96/100  (96/100)
Points d'Expérience (PE):
73/100  (73/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: 1 ¤ Que tes rêves deviennent réalité ! ¤ TERMINÉ   Mer 18 Avr - 9:49

    HJ: Pardonne-moi si tu trouves des fautes, je n'ai pas eu le temps de corriger et je voulais absolument poster mon rp avant de partir.

    Paige laissa librement son agresseur la transpercer de ses crocs, cela ne lui faisait plus rien désormais. Elle ne ressentait plus de douleur, mise à part le contact des lèvres de son agresseur sur son corps. Enfin, ce n’était pas vraiment son agresseur puisque cela n’était qu’une illusion. « Son agresseur » était en réalité un innocent piégé dans la même illusion qu’elle. Elle avait pu apercevoir son visage pendant quelques secondes, et ce dernier lui était totalement inconnu. Etait-ce un humain? Un sorcier? Paige penchait plus pour la deuxième option, car pourquoi un démon aurait-il enfermé un humain avec elle, une Charmed One, dans une illusion? Un humain n’avait rien d’intéressant pour un démon illusionniste.
    Paige était bloquée sous le poids de l’homme avec qui elle était coincée ici, cet homme apparaissant physiquement comme l’un des membres de la Triade qu’elle avait tué quelques années plus tôt. Celui-ci était presque couché sur elle, continuant de la mordre et de grogner tel une brute sanguinaire.

    « Bon…Mon coco ça te dit de t’enlever? Tu me fais plus mal maintenant, tu le sais ça au moins? Allez quoi ! »

    La situation était presque ironique, le démon insistant sur le fait de torturer le corps de Paige, mais cette dernière n’en n’ayant plus rien à faire. Elle leva les yeux au ciel et fit une grimace, se demandant quand est-ce que tout cela prendrait fin.Paige voyait l’homme planter ses crocs dans sa poitrine, mais à aucun moment elle n’en ressentait la douleur. Ce qui était assez étrange.

    « Beurk mais c’est dégueulasse comme truc n’empêche! »

    En attendant qu’il ai fini son petit jeu –cela pouvait durer encore longtemps-, Paige ne cessait de réfléchir à une solution susceptible de la sortir de là, ainsi que l’innocent qui était piégé avec elle. Elle tentait de prendre contact avec lui, en lui criant des « Ho hé ! Je sais que vous êtes piégé avec moi ! » mais l’homme ne semblait rien entendre.
    Paige était maintenant persuadée que le démon illusionniste qui l’avait piégé n’était pas Barbas. Premièrement car ce dernier avait l’air de bel et bien être mort puisqu’elle ne l’avait pas revu depuis plus de sept ans. Et deuxièmement parce qu’il matérialisait les plus grandes peurs de ses victimes, et sincèrement, Paige n’avait plus repensé à ce membre de la Triade depuis belle lurette. Ce n’était pas du tout l’une de ses peurs. De plus, Paige étant assez faible psychologiquement depuis la perte de ses sœurs, Barbas en aurait profité pour lui faire voir ses angoisses du moment les plus terrifiantes: ses enfants devenir maléfiques ou bien Prudence rejoindre Piper et Phoebe en Enfers. Elle ne voyait donc pas pourquoi elle se retrouvait ici, coincée à l’Ecole de Magie avec un membre de la Triade comme tortionnaire illusoire. La seule explication était que le démon illusionniste responsable de tout cela était dans l’incapacité de lire les peurs les plus profondes de ses victimes. Mais de qui pouvait-il bien s’agir?

    Soudain, une batte de baseball apparu dans les mains de son agresseur, comme ça, sans aucune raison apparente. Aussitôt, il la balança violemment contre une étagère qui contenait toutes sortes de couteaux, machettes, menottes, chaines, et tout autres objets dignes de la saga « Saw » au grand complet. Ces objets vinrent se répandre par terre, dans un bruit aigüe et perçant.
    Pourquoi une batte de baseball était-elle apparu entre ses mains? L’avait-il matérialisée? Sûrement, Paige ne voyait pas d’autres explications. Elle se dit que l’innocent qui était piégé avec elle depuis le début était peut-être un sorcier au pouvoir de matérialisation, et qu’il avait voulu matérialiser cet objet. Mais pourquoi? Pourquoi cet objet? En voyant une batte de baseball, Paige pensait à un moyen de défense, à un moyen d’assommer quelqu’un, comme dans les films d’horreurs où la jeune femme sexy s’enferme chez elle avec une batte de baseball, histoire de se défendre du tueur en série qui l’attend derrière la porte d’entrée. Avait-il voulu l’assommer, elle? Non, ce n’était pas possible, car sinon son agresseur l’aurait aussitôt frappé avec la batte, au lieu de la faire valdinguer à l’autre bout de la pièce. Mais alors, quel message avait-il voulu transmettre à Paige? C’est alors qu’une idée lui vint en tête : L’innocent devait se rendre compte de la situation et peut-être qu’il était en mesure de contrôler son esprit, mais pas son corps, expliquant ainsi le fait qu’il ai envoyé la batte valser contre un mur. Peut-être même qu’il avait voulu que Paige l’assomme lui, afin de permettre à Paige de reprendre le dessus et ainsi pouvoir les sortir de là tous les deux. C’était tout à fait honorable si c’était le cas.

    Paige regarda l’homme qu’elle voyait toujours comme un tortionnaire, mais dont elle savait que le visage était en réalité beaucoup plus beau, doux, et serein. Elle s’exclama alors d’une voix compatissante:


    « Qu’importe qui vous êtes, merci. Excusez-moi pour ce que je m’apprête à faire. Je vous promet que je vais nous sortir de là tous les deux. »


    Aussitôt, elle appela d’une voix claire la batte de baseball, qui vint alors s’éclater contre le crâne de son agresseur, l’assommant d’un coup sec. Il tomba dans les vapes, s’écroulant de tout son poids sur Paige. Cette dernière le poussa tant bien que mal et le fit basculer par terre. Elle sauta à son tour de la table de torture et regarda l’homme quelques secondes afin d’être sur qu’il ne se réveillait pas.

    *Bon, maintenant il me reste plus qu’à réciter une formule pour rejoindre mon innocent*

    Paige préférait changer d’illusion et atterrir dans celle de l’autre homme. Certes elle n’avait pas très envie de se faire embrasser langoureusement par un autre homme que son mari, mais il fallait absolument qu’elle rejoigne l’autre homme. Or, elle n’avait que deux possibilités : Le rejoindre ou le faire venir lui, dans cette illusion. La deuxième solution était pour elle impensable car trop risquée. Qui sait ce qu’il se passerait? Peut-être qu’il se ferait torturer à son tour! Et en plus, il mettrait du temps à dompter la douleur, tout comme Paige. Non, c’était trop risquée, jamais elle ne lui infligerait cela. Elle décida donc de le rejoindre dans son illusion à lui, espérant faire cesser le jeu de séduction. Mais cela était-il réellement possible? La Charmed One n’en savait rien, cependant il fallait tout tenter. Elle réfléchit à une incantation pendant quelques minutes, avant de la réciter:

    « Pouvoirs des sorcières fastueux
    Qu'une force inconnue traverse les cieux
    Venez vers moi vous qui avez versé votre sang
    Et permettez-moi de retrouver mon innocent
    Laissez-moi rejoindre son esprit
    Afin de le mettre à l’abris. »

    C’est alors que des étoiles blanches vinrent entourer la jeune sorcière, qui s’apprêtait à aller rejoindre son nouvel innocent. Non pas son innocent en tant qu’Etre de Lumière, mais en tant que sorcière.
    Quelques secondes à peine, elle se retrouva dans son illusion à lui, dans sa tête en quelque sorte. Il était allongé sur le ventre par terre, à côté du canapé. Sa tête saignait abondamment. L’instinct d’être de lumière poussait Paige à le soigner, mais son instinct de sorcière lui disait d’attendre. C’était lui qui avait voulu être courageusement assommé, afin de pouvoir laisser la Charmed One les sortir de là. Hors de question donc de se laisser gagner par les sentiments et de tout faire foirer! Elle le soignerait, oui, mais lorsque le temps sera venu. Elle s’accroupit près de lui, regardant sa plaie à la tête.


    « Excuses-moi…Je vais t’aider, je te le promet. »

    Paige décida de sortir de la salle où elle était, un salon apparemment. Elle se retrouva dans les couloirs de l’Ecole de Magie, qui était un peu différente que d’habitude. Elle fit quelques pas dans les corridors, cherchant quelque chose, ou quelqu’un. Est-ce que d’autres personnes étaient coincées ici? Au bout de quelques minutes elle se dit que cela ne servait à rien. Elle leva les yeux au plafond et s’exclama, d’une voix résonante dans toute l’Ecole:


    « Hey toi, le démon! J’espère que tu peux m’entendre? Saches que je vais nous sortir de là, lui et moi ! Tu ne sais pas à qui tu as affaire! Tu le regretteras. »

    Menace proférée, Paige retourna dans le salon, auprès de son innocent. Il avait perdu bien trop de sang, il fallait le soigner au plus vite. Peut-être qu’en se réveillant il n’essaierait plus de l’embrasser? Peut-être qu’il se rendrait compte des choses, tout comme Paige. Ils pourraient donc ainsi chercher une solution tous les deux. Paige décida de le guérir, car cela devenait trop dangereux pour lui. Elle posa donc ses mains à quelques centimètres de son crâne, et une lumière jaune étincelante apparu. En quelques secondes, l’homme fut complètement guéri.
    Paige l’aida à se relever, et lui déclara en le regardant dans les yeux :


    « Bonjour. N’aillez crainte, je suis là pour vous aider. Je m’appelle Paige, Paige Mitchell. Je suis là pour nous sortir tous les deux de cette situation. Nous sommes piégés dans votre illusion. »

    Comment l’homme allait-il réagir? Serait-il sain d’esprit, comprenant tout à fait Paige? Ou allait-il lui sauter sauvagement dessus afin de continuer ce qu’il avait entreprit auparavant?


« you have broken my heart. you killed me. will you be happy when i am in the earth? will you forget me? »


Regarde ce que j'leur fait moi, aux démons!:
 

avatar by dyn chérie ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sorcier & Modo


avatar

▬ Sorcier & Modo

Messages : 8873
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 24

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
85/100  (85/100)
Points d'Expérience (PE):
86/100  (86/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: 1 ¤ Que tes rêves deviennent réalité ! ¤ TERMINÉ   Lun 21 Mai - 18:04

Au moment où la batte de baseball avait quitté sa main, il avait perdu tout espoir de se sortir de cet enfer. Pourtant rien n’était perdu. Si cette femme, apparemment piégé avec lui, savait comment faire pour les sortir de là, il pourrait s’en tirer. Mais avec un chien affamé comme l’était actuellement Maël sur elle, il voyait mal comment elle allait pouvoir se débarrasser de lui, récupérer la batte, et l’assommer. A la base, il avait matérialisé cet objet pour qu’elle se débarrasse de lui, mais là c’était fichu …

« Qu’importe qui tu es, merci. Je te promets que je vais te faire passer la meilleure de toutes tes nuits. »

Non, non, non et non ! Ce n’était pas la réalité, il en était convaincu. Tout ça, cette femme, ces paroles et peut-être même ce lieu, n’étaient pas réels il le savait. Dans sa formule, elle avait prononcé le mot « illusion », ce ne pouvait être que ça … Quelqu’un essayait de lui faire croire tout ça, mais ne ce n’était pas réel. Le problème, qu’ayant jamais vécu de telles choses, il devait s’en remettre à cette femme. Il devait l’aider à récupérer la batte, mais comment ? Il n’eut pas le temps de réfléchir une seconde de plus qu’il sentit un coup violent derrière la tête et perdit aussitôt connaissance.

Il ne savait pas pendant combien de temps il était resté inconscient. Mais lorsqu’il rouvrit les yeux, son esprit mit un certain temps à se remettre en place. Oui, tout était chamboulé. La femme en face de lui n’était plus la brune sexy qui l’avait allumé. Non, désormais il avait à faire à une femme bien plus normale, brune également mais le teint plus pâle. Elle n’en était pas pour le moins moche mais ce n’était pas la même personne. Pourquoi tout ce changement ? Enfin, ce qui le surprit le plus c’était qu’il disposait de nouveau du contrôle de son corps. Eh oui, quand elle l’avait aidé à se relever, il n’avait eu à aucun moment l’envie de se jeter sur elle. Il fallait dire qu’il avait perdu ce contrôle à la vue de la beauté de la femme qui l’avait séduit. Il avait été attiré par elle. Et c’est cette attirance si particulière qui avait été plus forte que son esprit. Maintenant qu’il ne la voyait plus, il était normal que ce désir si particulier ait disparu. Mais il n’était pas rassuré pour autant. Qu’est ce qui lui disait que cette femme était vraiment qui elle prétendait être ? Après tout, c’était peut-être elle qui l’avait piégé et qui essayait désormais de lui faire croire qu’elle voulait l’aider pour mieux le piéger de nouveau …. Oui c’était tordu par les cheveux, mais Maël préférait s’attendre à tout. Il ne voulait se faire avoir de nouveau !

-Qu’est ce qui me dit que vous voulez réellement m’aider ?

Il est vrai que le scénario le plus probable était que cette femme était la sorcière qui avait récité la fameuse formule et donc qu’elle était dans son camp. Mais il n’avait pas l’intention de lui faire confiance tant qu’il ne serait pas certain de ça. Il ne fallait pas oublier que sa vie était en jeu ! Il s’éloigna un peu d’elle histoire de voir où il se trouvait et essayer de comprendre comment elle était apparu à lui. A la vue de la tache de sang au pied du canapé, il se souvint du coup qu’il avait reçu derrière la tête. Machinalement il porta sa main à l’endroit où il avait reçu ce coup. Mais il n’y avait aucune trace de sang.

-Pourquoi est-ce je ne saigne plus ?

Il avait bien sa petite idée. Les personnes qui étaient capables de soigner des blessures en un claquement de doigt étaient les êtres de lumière. Mais ces êtres magiques n’ont pas la faculté de réciter des formules, chose que cette femme avait faite. Et voilà, une raison de plus de douter d’elle. Le problème était que si ce n’était pas elle qui était en face de lui, où était cette sorcière ? Ainsi, avant même qu’elle ne réponde à cette seconde question, il partit dans le couloir. Il commença à ouvrir toutes les portes qu’il trouvait sur son chemin. Si elle était piégée, elle était forcément là, quelque part. Mais le couloir était tellement grand qu’il ne savait pas combien de temps il allait mettre avant de la trouver. Il s’arrêta au beau milieu du couloir, et tout en faisant un tour sur lui-même, se mit à crier.

-Il y a quelqu’un ?

Il devait se dépêcher, sa vie ainsi que celle de la fameuse sorcière était peut-être en danger. Il aurait besoin de son aide pour se tirer de là. Et même s’il pouvait toujours essayer de s’en sortir seul, il était hors de question qu’il laisse cette femme dans ce piège. C’était peut-être grâce à elle s’il avait retrouvé le contrôle de son corps, il ne pouvait pas jouer l’égoïste sur ce coup-là.
Si la femme qui prétendait l’aider était réellement elle, il allait passer pour un fou. Mais il n’avait pas vraiment le temps de se préoccuper de ça pour le moment. Il était tellement obnubilé par le fait qu’il y avait peut-être une femme piégé dans cet immense couloir qu’il n’avait même pas pris le temps de jeter un œil en arrière pour voir si elle le suivait.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I AM A WARRIOR


avatar

I AM A WARRIOR

Féminin Messages : 3072
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 23
Localisation : En train de casser la gueule à deux trois démons.

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
96/100  (96/100)
Points d'Expérience (PE):
73/100  (73/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: 1 ¤ Que tes rêves deviennent réalité ! ¤ TERMINÉ   Jeu 21 Juin - 15:19

    L’homme se releva donc, aidé par Paige. A son plus grand soulagement, il ne lui sauta pas dessus afin de lui faire du mal ou même essayer de l’embrasser – puisque apparemment, son illusion à lui avait été beaucoup plus agréable que celle de notre sorcière – mais il se contenta de la regarder sceptiquement en lui demandant qu’est-ce qui pouvait réellement lui prouver qu’elle voulait l’aider.

    « Vous n’avez rien à craindre de moi, j’ai moi aussi été piégée dans ce qu’il me semble être une illusion. »

    Le sorcier était méfiant, il porta une main à sa tête et demanda à Paige pourquoi il ne saignait plus. Celle-ci s’apprêtait à lui répondre quand il prit les jambes à son cou et qu’il quitta la pièce avec une rapidité surhumaine. Paige resta une ou deux secondes interdite, surprise du pouvoir de ce sorcier. Ce pouvoir, qu’elle devinait être celui de célérité, ne lui était pas totalement inconnu puisqu’elle en avait usé quelques années auparavant, lorsqu’elle s’était transformée en super héroïne.
    L’Etre de lumière n’attendit pas plus longtemps et quitta elle aussi la pièce en courant, bien qu’elle n’arriverait jamais à le rattraper. Elle le voyait cependant dans le long couloir de l’Ecole, en train d’ouvrir les portes de toutes les salles de classe qu’il voyait. Tout à coup, à la plus grande surprise de Paige, il se mit à demander d’une voix résonnante s’il y avait quelqu’un. La Charmed haussa les sourcils, se demandant pourquoi une telle réaction de la part de son nouvel innocent.


    *Il est devenu maboule ou quoi? Peut-être que j’ai frappé trop fort avec la batte…*

    Il fallait qu’elle le rejoigne, elle n’avait plus une seconde à perdre. Soudain, en désirant très fort être auprès de lui, elle retrouva son pouvoir d’orbing qui avait mystérieusement disparu quelques heures plus tôt, et c’est ainsi qu’elle réapparut à quelques mètres du sorcier. Paige fut surprise de constater que son éclipse lui était revenue, mais en y repensant bien, cela était sûrement dû au fait qu’elle avait retrouvé son libre arbitre et son esprit. L’illusion n’ayant plus aucun effet sur elle, son pouvoir n’était plus bloqué.
    Paige s’approcha alors prudemment du sorcier, et lui demanda d’une voix calme :


    « Qui est-ce que vous cherchez? »

    Paige ne comprenait pas très bien pourquoi l’homme semblait chercher quelqu’un. Elle avait pu se retrouver dans son illusion et avait constaté qu’il n’y avaient que deux personnes, à savoir lui, et la jeune femme avec qui il prenait du bon temps...Cette femme étant en réalité Paige, mais apparaissant beaucoup plus sexy et attirante, tout comme lui apparaissait comme étant un membre de la Triade dans son illusion à elle. Mais qui était donc la troisième personne qu’il cherchait ? Voyant que son sorcier était totalement perdu et déboussolé, Paige décida de le rassurer :

    « Écoutez, vous pouvez avoir confiance en moi. Vous m’avez demandé pourquoi vous ne saigniez plus, c’est parce que je suis ce qu’on appelle un Être de Lumière, et je vous ai soigné. Vous devez déjà en avoir entendu parler? Peut-être que vous en avez un? En tout cas, je suis moitié sorcière par ma mère, et moitié Être de lumière par mon père. »

    Paige essayait de le rassurer un maximum afin qu’il n’ai plus de doutes la concernant. Elle s’était donnée un mal de chien pour se sortir avec lui de leur illusion respective, elle n’espérait donc pas qu’il la prendrait pour la méchante de l’histoire et qu’il essaierait de l’attaquer! D’autant plus que leur illusion n’était pas tout à fait finie étant donné qu’ils se trouvaient là, à l’École de Magie, alors qu’ils étaient censés se trouver tout les deux chez eux, dans leur lit…

    « Je m'appelle Paige. Vous pouvez avoir confiance en moi, je suis l’une des sœurs Halliwell. Enfin, je suis celle qui est encore dans le bon côté. Peut-être est-ce que vous en avez également entendu parler? Nous sommes assez…connues on va dire. »


    Nombreux étaient les sorciers qui connaissaient les sœurs Halliwell, mais nombreux étaient également ceux qui n’en avaient jamais entendu parler. Ceux-là étaient en général des sorciers novices, venant tout juste de découvrir le monde de la magie. Peut-être était-ce le cas de cet homme? Paige espérait que non. Après tout, il serait tout de suite plus coopératif s’il la connaissait de par sa famille et ses exploits. Désormais, il ne restait plus qu’à croiser les doigts pour qu’il lui fasse confiance…


« you have broken my heart. you killed me. will you be happy when i am in the earth? will you forget me? »


Regarde ce que j'leur fait moi, aux démons!:
 

avatar by dyn chérie ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sorcier & Modo


avatar

▬ Sorcier & Modo

Messages : 8873
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 24

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
85/100  (85/100)
Points d'Expérience (PE):
86/100  (86/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: 1 ¤ Que tes rêves deviennent réalité ! ¤ TERMINÉ   Mer 27 Juin - 18:16

Maël était toujours obnubilé par l’idée de retrouver la possible femme qui avait été piégé avec lui. Si elle était là, il la trouverait, il s’en fit la promesse. Il continua donc à ouvrir toutes les portes qui se trouvaient sur son chemin de manière à inspecter rapidement les pièces qu’elles ouvraient. Il était parfaitement incapable de dire combien de temps avait duré cette mascarade ou même combien de portes il avait ouvert. Il était tellement concentré dans ce qu’il faisait, qu’il avait perdu pendant ce laps de temps tous repères spatio-temporel. Ce ne fût que lorsque la femme qui prétendait être la femme piégée s’éclipsa devant lui qu’il retrouva son état d’esprit normal. Elle était donc bien une être de lumière, mais alors comment ce pouvait-il qu’elle ait récité la formule qui l’avait sorti de cette illusion. Non seulement il doutait d’elle, mais en plus il se mit à douter de lui. C’est vrai, après tout il n’y connaissait pas grand-chose aux êtres de lumière. Ils avaient peut-être la capacité de réciter des formules magiques et il n’en savait rien. Il préféra laisser la première question de côté. Il voulait avant tout qu’elle lui prouve qu’elle était bien qui elle prétendait être. Oui car, si elle était bien la femme piégée, Maël cherchait … personne ! Il savait que ce n’était pas le moment de faire des chichis, mais s’il pouvait éviter de passer pour un con ce serait pas mal !

-Peu importe !

Il avait donc vu juste. Elle était bel et bien un être de lumière, elle l’avouait elle-même. Ou bien, il était toujours perdu dans une illusion et cette femme se faisait passer pour ce qu’elle n’était pas. Il ne savait toujours pas s’il pouvait lui faire confiance. Quoi que ses doutes s’estompèrent lorsqu’elle lui avoua être à moitié être de lumière, à moitié sorcière. Cette double nature expliquait le fait que la formule qu’elle avait prononcé ait fonctionné. Il ne savait pas qu’une telle nature était possible. On lui avait dit que l’union entre un être de lumière et un sorcier était strictement interdit par les Fondateurs. Enfin, il savait pertinemment qu’il ignorait beaucoup de choses en matière de magie. Certains êtres de lumière devaient contourner les règles tout simplement !

Toujours suspicieux, il préféra attendre la suite des explications de la jeune femme avant d’ajouter quoi que ce soit. Et là, ce fut la grosse surprise : une sœur Halliwell ! Il n’en revenait pas. Il était là, piégé avec une sœur Halliwell. Par contre, il ne comprit pas sa remarque concernant le bon côté … Les sœurs étaient bénéfiques, elles avaient tuées des centaines de démons, et pas les plus faibles. C’était dû moins ce que lui avait raconté sa mère. Sans compter qu’il avait rencontré il y a peu une autre sœur en la personne de Phoebe, qui n’avait absolument pas l’air maléfique ! Enfin, il mit cette remarque de côté dans son esprit considérant que là n’était pas le problème majeur.
Comme elle l’avait dit elle-même, les sœurs étaient connues dans le monde magique. Cette femme pouvait donc très bien se faire passer pour elle. Après tout, de simples paroles ne sont pas une preuve ! Il n’avait pas l’intention de lui faire entièrement confiance sur le champ. Elle devrait lui prouver qu’elle était bien qui elle prétendait être !

-Oui j’ai entendu parler des sœurs Halliwell. Je connais votre puissance.

Il avait délibérément omis le fait qu’il avait rencontré Phoebe. Ce point n’était pas important pour les sortir d’ici et vu ce qu’elle avait dit sur ses autres sœurs, ça ne lui semblait pas une bonne idée de lui faire part de cette rencontre.
Désormais, elle devait lui prouver qu’elle était bien Paige Halliwell. Il ne comptait pas lui demander de sortir ses papiers, ça aurait été ridicule. Mais si elle était vraiment une de ces sorcières de légende, elle devait savoir comment les sortir de là, ou du moins avoir une petite idée. En bref, il allait vite se rendre compte si ce qu’elle avançait était vrai ou non.

-Dans ce cas, si vous êtes vraiment Paige Halliwell, vous devez avoir une idée pour nous sortir de là non ? Vous connaissez cet endroit, ou il est inventé de toute pièce par celui qui nous a piégés ? Et vous avez une idée de qui aurait pu nous piéger ?

Oui, ça faisait beaucoup de questions ! Mais ses paroles reflétaient ses pensées. Il était perdu. Il ne savait pas où il était, comment il était arrivé là, s’il allait s’en sortir ou encore à qui il pouvait ou non faire confiance. Ça lui servait à quoi d’avoir retrouvé le contrôle de son corps si c’était pour rester coincé dans ce couloir interminable ? Même s’il ne voulait pas lui faire totalement confiance, il était bien obligé d’admettre qu’il allait devoir s’en remettre à elle pour se tirer d’ici. Son manque d’expérience en magie l’empêchait de trouver une solution par lui-même. Il était bien trop novice dans ce domaine pour qu’une idée miraculeuse lui vienne en tête. Quoi que, en y repensant, il y avait bien quelque chose.

-Mais dites-moi, si vous avez pu vous éclipsez devant moi, pourquoi ne pas s’éclipser de ce couloir tout simplement ?

La réponse se trouvait très probablement dans sa question. C’était trop simple ! Si elle avait pu utiliser ce moyen pour s’échapper d’ici elle l’aurait fait depuis longtemps ! A vrai dire, il se trouvait bête de faire une remarque aussi nulle à une sorcière qui avait des années et des années de chasse aux démons derrière elle et un palmarès surement aussi grand que cet interminable couloir. Enfin, au moins, ça lui prouverait qu’il essayait de trouver une solution, aussi nulle soit-elle.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

► Craignez moi ! Je serai votre cauchemar


avatar

► Craignez moi ! Je serai votre cauchemar

Messages : 108
Date d'inscription : 18/06/2011
Age : 37

MessageSujet: Re: 1 ¤ Que tes rêves deviennent réalité ! ¤ TERMINÉ   Sam 30 Juin - 11:18



Demedra appréciait le spectacle ayant lieu dans les Enfers, en se gorgeant des pouvoirs qui lui venaient de ses illusions, de ses rêves, quand il senti la faille. Quelqu’un perçait sa magie et il n’aimait pas cela du tout. Sans réfléchir un instant de plus il se téléporta à l’Ecole de Magie, là d’où venait la fuite. Il eut la mauvaise surprise de découvrir que même si ses victimes étaient toujours endormies, elles savaient désormais que tout ceci était un piège. Le démon ragea au plus profond de lui. Impossible. Qui était cette sorcière pour être assez puissante, pour le défier lui !!?
Avec la puissance déjà acquise, Demedra avait retrouvé un corps physique et des pouvoirs. Il apparut donc aux deux jeunes gens.

« Félicitations…vous avez brisé une partie de mon illusion. Cependant vous êtes toujours dans mon monde sombre vermisseaux et vous allez mourir ! »

Ses yeux s voilèrent d’un gris encore plus vaporeux et le couloir s’embrassa comme une pile de bois sec, les flammes ne l’atteignaient pas et il ne partirait pas avant de les avoir réduit à néant. Il sucerait leur magie jusqu’au bout. Et Paige et Maël mourrait simplement dans leur sommeil paisible aux yeux de leur entourage.



¤ Ordre de passage ¤

Paige Mitchell ¤ 42 PV
Maël Hiton ¤ 65 PV

¤ Rappel ¤
Une quinzaine de lignes minimum est demandé pour les sujets de scénario ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I AM A WARRIOR


avatar

I AM A WARRIOR

Féminin Messages : 3072
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 23
Localisation : En train de casser la gueule à deux trois démons.

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
96/100  (96/100)
Points d'Expérience (PE):
73/100  (73/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: 1 ¤ Que tes rêves deviennent réalité ! ¤ TERMINÉ   Ven 6 Juil - 21:36

    Paige arqua un sourcil lorsque l’homme lui répondit "peu importe" à sa question "Qui cherchez vous ?". Peu importe? Comment ça peu importe? Cherchait-il quelqu’un qu’il avait cru être ici? Paige était pourtant persuadée qu’ils n’étaient que tous les deux… En tout cas, le sorcier ne semblait plus vouloir chercher cette personne. Paige décida donc de ne pas poursuivre, estimant que cela ne devait pas être très important… Après tout, il avait pris un sacré coup sur la tête, ne l’oublions pas !
    En outre, lui donner confiance en Paige était loin d’être gagné! L’homme paraissait suspicieux, il était sur ses gardes, cela se voyait. Mais Paige avait l’habitude de cette situation, elle avait rencontré bon nombre de sorciers à qui elle avait dû dire "Vous êtes un sorcier", rendant ces derniers beaucoup plus suspicieux que Maël ne l’était à ce moment-là, alors autant dire qu’elle savait comment s’y prendre pour gagner la confiance d’un homme. Ca faisait partie de son job de sorcière bénéfique et d’être de lumière.
    La Charmed fut par ailleurs rassurée d’apprendre que l’homme connaissait les sœurs Halliwell. C’était déjà un bon début! Le convaincre qu’elle était une gentille sorcière ne serait pas trop difficile, elle avait déjà eu affaire à plus coriace que ça par le passé!
    Son sorcier lui répliqua que si elle était vraiment Paige Halliwell
    *Mitchell pensa t-elle, Paige Mitchell!* elle devait avoir une solution pour les sortir de là.

    *Et bah dites donc! J’suis pas Dieu non plus hein…*

    « Et bien…A vrai dire je n’ai pas eu encore trop le temps d’y réfléchir voyez-vous. Mais je vais trouver une solution! Vous savez, c’est la routine pour moi ce genre de situations. J’ai déjà connu beaucoup plus pire. »

    Paige essayait de rassurer l’homme comme elle le pouvait, mais la vérité était qu’elle n’avait aucune idée susceptible de les sortir de là. Le démon qui les avait amenés ici était sacrément doué…L’homme lui demanda ensuite où ils se trouvaient et qui était le démon qui les avait piégés. A vrai dire, Paige n’avait aucune idée pour la deuxième question, mais elle était sûre d’elle pour la première, et pour cause : elle avait travaillé ici pendant plusieurs mois, en tant que Directrice!


    « Nous nous trouvons à l’École de Magie, je ne sais pas si vous la connaissez? C’est une École pour sorciers bénéfiques…J’ai été Directrice passé un temps. Quant à la personne qui nous a piégés vous et moi, je n’en ai aucune idée. Nous avons affaire à un démon illusionniste très fort. J’ai cru à un moment donné savoir quel démon nous avait amené ici, mais vraisemblablement, ce n’est pas lui…Le démon à qui je pensais nous fait vivre nos peurs les plus profondes. Or ce que j’ai vécu n’était pas ma plus grande peur…Quant à la votre, elle ne semblait pas vraiment être angoissante…Elle était même plutôt agréable d’après ce que j’ai pu voir. »


    Paige afficha un léger sourire amusé. Au moins lui avait eu de la chance! Elle aurait bien aimé elle, se retrouver dans les bras d’un charmant jeune homme, au lieu d’atterrir dans une salle de torture avec en prime un tortionnaire psychopathe qui voulait la manger! Soudain, l’homme lui demanda pourquoi elle n’essayait pas de s’éclipser tout simplement de ce couloir. A cet instant précis, la Charmed se sentit plus idiote que jamais. Elle n’avait même pas essayé! Mais bon, il faut dire qu’elle venait tout juste de retrouver son pouvoir, là, à l’instant.

    « Heu… C’est une très bonne question! Voyez vous, j’ai été incapable de me téléporter jusqu’à maintenant. Le démon semblait bloquer mon pouvoir d’éclipse. Je viens juste de retrouver mon pouvoir, là maintenant, en voulant vous courir après. C’est que vous courrez vite! Célérité j’imagine? J’ai déjà eu ce pouvoir, lorsque je me suis transformée en super héroïne. Enfin bref. Je vais essayer. »

    Paige disparue dans un halo de lumière bleue mais elle se cogna violemment contre le plafond de l’École: une sorte de champs de force l’empêchait de passer. Résultat, elle fut projetée brutalement contre un mur du couloir, manquant se casser la colonne vertébrale.


    « Aïeeeee ! »

    L’homme l’aida aussitôt à se relever, et Paige lui déclara ironiquement, malgré la situation:

    « Et bien apparemment non, je ne peux pas m’éclipser! Au fait, vous ne m’avez pas dit votre nom… »

    Paige était en train de remettre ses cheveux en place lorsqu’une voix masculine se fit entendre derrière eux. C’était le démon qui les avait piégés! Paige ne l’avait jamais vu auparavant, elle en était persuadée. Instinctivement, elle se plaça devant son protégé du jour, le bras droit tendu vers le démon afin de pouvoir riposter en cas d’attaque, et le bras gauche en arrière, contre le flanc de Maël. Elle formait ainsi un réel bouclier humain pour le jeune sorcier. Elle n’avait même pas réfléchi une seconde, son instinct de sorcière et d’être de lumière étant beaucoup plus forts que son instinct de survie. Et oui, c’était ça d’être une Charmed One!

    « Qui êtes vous ? » déclara t-elle d’une voix forte et puissante au démon.
    Puis elle baissa le ton de sa voix et murmura à son sorcier d’une voix stricte:
    « Restez derrière moi. »

    C’est alors qu’un incendie fit son apparition dans le couloir, se propageant de plus en plus rapidement vers nos deux sorciers bénéfiques. Paige ouvrit grand les yeux et cria à Maël :


    « Ok, là, là il va falloir courir! »

    Paige tenta de s’éclipser avec Maël mais son pouvoir lui fit de nouveau faux bond. Elle attrapa donc la main de son protégé et commença à courir. Pendant ce temps, elle essayait de se concentrer, non sans difficulté, car la chaleur des flammes la stressait au plus haut point. Elle n’avait pas le temps de se persuader que les flammes n’étaient qu’une illusion –pourtant elle savait qu’elles l’étaient-, son instinct de survie ne lui permettait pas de s’arrêter un instant et de se détendre. Non, il fallait courir, courir et encore courir si elle ne voulait pas se transformer en un morceau de viande carbonisé! Mais heureusement pour elle, Paige était tombée sur un sorcier ayant le pouvoir de se déplacer à la vitesse de la lumière, ce qui était plus qu’utile étant donné leur situation!



« you have broken my heart. you killed me. will you be happy when i am in the earth? will you forget me? »


Regarde ce que j'leur fait moi, aux démons!:
 

avatar by dyn chérie ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sorcier & Modo


avatar

▬ Sorcier & Modo

Messages : 8873
Date d'inscription : 13/02/2011
Age : 24

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
85/100  (85/100)
Points d'Expérience (PE):
86/100  (86/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: 1 ¤ Que tes rêves deviennent réalité ! ¤ TERMINÉ   Jeu 2 Aoû - 23:25

Maël, bien qu’il ne soit pas encore à cent pour cent sûr de la réelle identité de la sorcière, était bien obligé d’avouer qu’il se sentait ridicule à côté d’une telle tranquillité d’esprit et d’une telle puissance. Il s’était déjà rendu à l’évidence en admettant qu’il ne pouvait rien face à ce piège et qu’il était obligé de s’en remettre à Paige, mais il devait bien avouer que sa fierté en prenait un coup. Alors lorsqu’il l’entendit confirmer ce qu’il pensait, à savoir que cette situation n’était que la routine pour elle, il eut envie de se cacher. Pour le concepteur, c’était un drame, la pire chose dans laquelle il avait été pris. Il s’était toujours contenté de petits affrontements contre des démons plus ou moins forts, mais rien d’insurmontable. Alors coincé dans cet endroit plus qu’étrange sans aucuns moyens apparents d’en sortir, c’était pour lui la fin du monde. En bref, il se sentait ridicule. Ce n’était pas la première fois me direz-vous ! Enfin, il valait mieux qu’il se sente ridicule et qu’elle les sorte de là plutôt que de crever sur place. Pour une fois, il était presque content de se sentir ainsi !

Vint ensuite ses explications sur l’endroit où ils étaient enfermés. Une école ce machin ? Qui pouvait avoir envie d’aller dans un tel lieu ? Certes, la déco était assez impressionnante et reflétait bien la spécialité enseignée, mais cette immensité faisait peur à voir ! Peut-être que dans d’autres circonstances, il n’aurait pas le même avis sur la question, mais là, au moment présent, si on lui avait proposé de venir étudier la magie ici, il aurait refusé. Ça ne lui ferait pas de mal pourtant ! Mais voyager dans ce couloir interminable tous les jours, non merci !
La suite ne le rassura qu’à moitié. Elle ne savait qu’à peu près à qui elle avait à faire. C’était toujours mieux que rien ! Mais il aurait tout de même préférer qu’elle sache de quel démon il s’agissait, elle aurait sans doute eu beaucoup moins de mal à trouver comment le vaincre. Ça aurait été bien trop facile malheureusement. Il n’avait certes pas vécu sa plus grande peur, mais il trouvait que le mot « agréable » était celui qui correspondait le plus à sa situation. Si au départ c’était ce qu’il avait pensé, il avait bien vite déchanté lorsqu’il s’était rendu qu’il ne contrôlait plus rien. C’était bien la première fois de sa vie qu’être en charmante compagnie lui avait déplu ! Ça devait bien arrivé un jour …

-Ce n’était pas si agréable que ça croyez-moi ! Concernant l’école, non, c’est la première fois que j’en entends parler. Je ne savais même pas qu’un endroit où on enseigne la magie existait.

Quand il lui avait soufflé l’idée de l’éclipse, il était persuadé qu’elle allait l’envoyer bouler. Il voyait déjà une remarque telle que « si tu crois que je n’ai pas essayé mon coco » lui arrivé en pleine tête. Eh bien non. Au contraire, elle lui avoua ne pas y avoir pensée car il venait tout juste de réapparaitre. Sa remarque n’était donc pas si bête que ça. C’était déjà une pointe de ridicule en moins ! Enfin, elle n’aurait pas dû essayer vu le résultat ! Maintenant elle savait ce que ça faisait de se manger le mur ! Il l’aida bien évidemment à se relever tout en s’assurant qu’elle ne s’était pas blessée. Quand il fût sûr qu’elle ne se soit pas blessée, il ajouta :

-Je n’aurais pas dû vous proposer cette idée. Je patauge dans l’imbécilité ! Sinon, je m’appelle Maël. Et j’ai effectivement le pouvoir de célérité, mais je ne le contrôle pas vraiment.

La sorcière n’eut même pas le temps de rétorquer quoi que ce soit qu’ils furent interrompus. Il ne mit pas bien longtemps à deviner que c’était le démon qui les avait piégés. Il avait l’air déterminé. Du moins, ses paroles étaient claires. Mais Maël savait que certains démons étaient parfois grande gueule. Ils se croient tellement forts qu’ils en rajoutent trois tonnes ! Il espérait que ce soit le cas de celui-là, il n’avait pas vraiment envie de mourir, ça pouvait se comprendre ! Enfin, il était rassuré par Paige. Les Halliwell avaient déjà combattu bien pire. D’ailleurs, il n’avait plus de doute concernant son identité désormais. Déjà, le démon c’était adressé aux deux, elle s’était donc elle aussi fait piégée, et en plus de cela, la façon dont elle s’était mise devant lui de manière à le protéger de cet être démoniaque montrait bien qu’elle avait cet instinct protecteur en elle. Même si sa fierté en prenait encore un coup, il ne se fit pas prier pour lui obéir et rester derrière elle. Il n’avait aucun moyen de se défendre si ce n’est son pouvoir de matérialisation. Elle devait avoir des pouvoirs bien plus puissants qui lui permettraient de déjouer les attaques de cette satanée créature.
Le problème était qu’elle n’avait pas prévu qu’il mette le feu à l’école … Ce démon était loin d’être un débutant ! Visiblement, elle n’avait pas eu d’idée miraculeuse pour échapper à cela puisqu’elle entraina le jeune homme dans une course folle pour échapper aux flammes. Bien évidemment, il se laissa faire et courut à ses côtés. Rien que l’idée de mourir brulé vif lui mit des frissons partout. Non, ça ne pouvait pas se passer comme ça. A eux deux ils allaient bien réussir à lui échapper. Le problème était que le démon avait une longueur d’avance sur eux puisqu’ils les retenaient prisonnier de son illusion. Mais rien n’était perdu. Après tout, Paige avait déjà réussi à déjouer une partie de l’illusion, elle était parfaitement capable de déjouer celle qui restait. Et Maël ferait tout pour l’aider.

-Eclipsez-nous à l’autre bout de l’école qu’on ait le temps d’élaborer un plan. On ne pourra pas courir ainsi éternellement !

Oui, il fallait se rendre à l’évidence, courir ainsi ne les mènerait à rien. Ils ne faisaient que retarder leurs morts … Ils se devaient de prendre le temps de réfléchir un minimum et tenter quelque chose. De toute manière, au point où ils en étaient ça ne pouvait pas être pire alors autant tenter une riposte. En attendant la réponse de la sorcière, il se repassa tous ce dont il était capable grâce à ses pouvoirs. Malheureusement, la liste n’était pas bien longue. Si ce n’est matérialiser un objet pour se défendre, il ne voyait vraiment pas en quoi il pouvait être utile. Il n’était pas trop mauvais en potions, mais il n’en avait pas sur lui, et les formules, ce n’était même pas la peine d’y penser ! Il fit tout de même part de ses réflexions à sa comparse.

-Je peux matérialiser un poignard. Si on trouve un moyen pour qu’il atteigne ce démon, ça pourrait le blesser. Il n’y aurait pas des potions quelque part dans cette école ? Vous devez bien la connaitre si vous avez été directrice.

Il doutait que l’école soit dans le même état que la connaissait Paige. Sachant qu’ils étaient en pleine illusion, les choses ne devaient pas être identiques à la réalité. Mais sait-on jamais. Ca ne leur couterait rien d’aller voir. Une potion pourrait peut-être leur sauver la vie ! Quoi qu’il en soit, ils devaient faire vite, le feu progressait à une allure folle …




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: 1 ¤ Que tes rêves deviennent réalité ! ¤ TERMINÉ   

Revenir en haut Aller en bas
 

1 ¤ Que tes rêves deviennent réalité ! ¤ TERMINÉ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» On dit parfois que les rêves deviennent réalités. Est-ce réel ? - Jersey & Daniel (hot)
» "Dressez vous sans relâche, jusqu’à ce que les moutons deviennent des lions." [Terminée]
» Torg: le jeu de rôle de la guerre des réalités
» Ma réalité est mon rêve.
» L'amour est une rose, chaque pétale une illusion, chaque épine une réalité. [PM] & Dorian

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed's Chaos, the new war ::  :: ▬ L'école de magie ¤ :: Les couloirs et le hall d'entrée ¤-