AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Conseil Magique ¤ RP commun. ¤ Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

► Craignez moi ! Je serai votre cauchemar


avatar

► Craignez moi ! Je serai votre cauchemar

Messages : 108
Date d'inscription : 18/06/2011
Age : 37

MessageSujet: Le Conseil Magique ¤ RP commun. ¤ Terminé   Lun 25 Juin - 11:51

Le conseil magique


Voilà maintenant que le Solstice d'été est passé mais les conséquences sur le monde magique ne sont pas négligeables. Certains ne comprennent pas ce qui leur arrive, on a même pu constater des suicides chez certaines espèces qui n'ont pas supporté de ne plus posséder leurs pouvoirs. C'est pourquoi le célèbre sorcier nommé Merlin a décidé d'ouvrir un conseil magique pour regrouper le plus de créatures magiques possibles et leur expliquer ce qui s'est réellement passé.

Se tenant au beau milieu de la forêt, ce conseil se fait loin des humains pour éviter les regards indiscrets car même s'il n'y a plus de pouvoirs, l'apparence de certains reste encore et toujours étrange pour le commun des mortels !

Aménagé dans une petite clairière, le conseil va bientôt commencer. Non loin de l'estrade - qui est en fait une énorme souche - où se tient Merlin, de grandes tables de bois sont recouvertes de denrées en tout genre, annonçant sans doute un grand festin pour la fin du conseil.


Ceci est un RP commun auquel chacun est libre de participer. Nul besoin de vous inscrire, postez simplement à la suite pour assister au conseil magique.
Merci de respecter le tour à tour le plus possible. Deux tours par personne avant la prochaine intervention de Merlin.
Et surtout, amusez-vous ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


avatar



MessageSujet: Re: Le Conseil Magique ¤ RP commun. ¤ Terminé   Lun 25 Juin - 13:09

Liberty n’utilisait pas beaucoup ses pouvoirs, çà devait être pour çà que ceux-ci ne soit pas très évolués, pas très forts. Elle n’était pas une Halliwell mais une Pendragon, famille puissante aux Enfers et ainsi réputée pour être du côté de la Source, sauf son père, qui était une exception à la règle. Et oui, Kale Pendragon avait décidé de rejoindre le côté du Bien et ne pas servir les desseins de la Source. Il avait décidé çà quelques années avant de rencontrer Morgane, la mère de ses deux enfants. Liberty et Joshua. En faites, il ne s’était jamais senti à sa place dans sa famille, faire le Mal ne lui convenait pas, il se sentait mal à l’aise quand ses frères et sœurs tuaient des personnes devant lui. Mais Joshua, lui, penchait vers la Source, enfin, pas à ce point mais il était une véritable petite racaille et il n’était pas du tout comme sa sœur qui elle, ne pouvait supporter de blesser quelqu’un. Lui, il prenait un malin plaisir à le faire.

Son père avait entendu dire qu’il y aurait un Conseil Magique dans la forêt et il avait décidé d’emmener ses enfants et ainsi que sa femme qui résidait chez eux, enfin chez elle parce que c’était aussi chez elle, le temps qu’ils retrouvent leurs pouvoirs. L’ambiance était tendue dans la maison depuis que l’être de lumière était à la maison vu que notre jeune fille aux cheveux couleurs des flammes ne pouvait pas se supporter. La mère ne faisait que critiquer Liberty, critiquant son physique, sa façon de s’habiller, de se comporter, de ne pas avoir de petit ami. Enfin, Morgane ne connaissait pas grand-chose à la vie de sa fille, n’étant quasi jamais là elle ne savait pas par exemple que Lib’ avait été violé deux ans auparavant. Son petit chouchou était son fils, « tellement innocent », le Mal en personne ? Sa fille bien sûr. Elle confond un peu hein ? C’est son fils le mal en personne mais bon … laissons passer. Les parents ne devraient pas avoir de préféré comme enfants.

Le quatuor fut les premiers à arriver. La rouquine sourit en voyant le vieux sorcier, le saluant de la main. Ils avaient emmené le Berger Allemand car avec les yeux de chien battus qu’il leur avait fait ils avaient craqué. Même si Liberty ne savait pas parler aux animaux, elle n’avait pas se pouvoir, elle avait fait promettre à Dream de se tenir tranquille, pourtant il salua à sa façon le vieil homme en aboyant, trottinant au côté de la jeune demie être de lumière. La petite famille se plaça dans ce qui serait certainement le premier rang, mais dans un coin pour ne pas se faire trop remarqué, au cas où s’il y avait de mauvaises connaissances. Enfin, avec Liberty avec ses cheveux blonds – oui elle les avait fait teindre -, ses Converses rouges à paillette, enfin une rouges une bleue, mais toutes les deux avec des paillettes, un jean bleu ciel, une chemise bleu et blanche, elle avait une écharpe d’été – oui oui çà existe c’est hyper léger – jaune doré. Son père lui était habillé d’un jean sombre et d’une chemise –Shirt avec comme dessin dessus une bombe. Sa mère était habillée avec un pantacourt rose clair, une chemise légère blanche et une paire de sandales. Vu que tout le monde en était au même niveau, personne ne risquait rien non ?

Joshua louchait sur les tables de bois recouvertes de denrées, gourmand va ! Liberty, elle, n’avait pas jeté un coup d’œil vers les tables, regard fixé sur ses pieds, mains dans les poches attendant que le Conseil Magique commence. Dream alias Pantoufle pour les intimes était assis sagement à côté d’elle, n’aboyant même pas comme à son habitude où il ne faisait qu’aboyer. Mais, au moins quelque chose qui ne changeait pas c’est que sa queue ne faisait que foutait l’herbe de la clairière où le Conseil allait se dérouler. En tout cas, il n’avait lui non plus pas jeter un coup d’œil vers la nourriture sur les tables mais son odorat n’avait pas manqué de le remarquer lui !

Il avait bien grandit depuis que Paige, l’être de lumière de la rouquine – teintée en blonde – et il devait avoir maintenant atteints sa taille adulte. La jeune demie être de lumière se demanda s’il y aurait des personnes qu’elle verrait et qu’elle connaîtrait. Des personnes qu’elle appréciait et non pas … Piper Halliwell ou sa sœur … Phoebe qu’elle voyait plusieurs fois pendant la semaine vu qu’elle travaillait au Bay Mirror, là, la sorcière la traitait comme une esclave et Liberty subissait en silence. Mais bon ... elle allait moins au Journal vu que c'était sa période d'examens et de concours donc ne voyait plus la Charmed. Elle n’en avait jamais parlé à personne. Elle espérait voir Phillip, le médecin avec qui elle avait fait son stage … ou Paige ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité


avatar



MessageSujet: Re: Le Conseil Magique ¤ RP commun. ¤ Terminé   Ven 29 Juin - 21:08

    Un monde sans magie... Alicia en avait rêvé quand elle avait découvert son premier pouvoir, elle rêvait que cela ne soit pas la réalité... Un rêve un peu fou, elle avait découvert cela tellement vite dans le fond... Elle pensait qu'elle pourrait un jour retourner en arrière et maintenant elle se retrouvait sans pouvoir et elle ne comprenait pas d’où cela pouvait bien venir... Alicia avait appris cela à ses dépends lors d'un voyage qu'elle effectuait, elle était partie en effet il y a 2 semaine en Chine pour un reportage, beaucoup de journaliste refusait d' aller dans ce magnifique pays... Il faut dire que l'ambiance est assez mauvaise, c'est jamais très bon pour un journaliste d'aller dans un pays comme celui-ci mais, Alicia avait envie de bouger et de voyage donc, elle prenait ce que son bosse lui donnait. La belle avait malheureusement rencontré un démon chinois, elle qui pensait que tout les démons était au états-unis... BA NON ! Contrairement à ses confrères au USA, c'était surtout avec ses potions qu'il était fort sinon rien de particulier, Alicia n'avait même pas réussi à sortir une petite explosion ou même une petite prémonition... Elle réussi par tuer le démon mais, elle n’eut pas le temps de terminer son article puisqu'elle fut " invitée " à quitter le pays pour rejoindre son pays. Mara ne voulant surtout pas s'attirer de problème, elle décida de rentrer chez elle mais, avec la ferme intention de revenir, Alicia avait quand même pu visiter la capitale et elle était même revenue avec de superbe photo, qu'elle allait pouvoir rajouter sur son mur de voyage, elle y mettait toute ses photos de ses voyages, que cela soit pour le travail ou le plaisir mais, que des photos de paysage, elle aimait garder ses photos précieuses dans un album photo.

    Alicia revint alors sans article... Le patron de la belle fut alors dans une colère monstre mais, cela n'était pas la première fois, la Chine pouvait se montrer très dur avec les journalistes, Alicia lui promis d'y retourner pour finir le boulot. Il expliqua que cela était inutile mais, que si elle tenait y aller pour des raisons personnelles... Le voyage lui serait payée par son travail. Son patron refusait de mettre le nom de son entreprise en danger, Alicia pouvait comprendre et cela ne la générait absolument pas. Elle pouvait très bien travailler en indépendante, la belle n'avait personne pour l'attendre chez elle, sauf son chat. Bien sûre elle avait demandée à sa voisine de passer pour s'en occuper ! C'est seulement en revenant que la belle compris ce qui se passait, en allant à la chasse au démon au cimetière, elle tomba sur des démons. Mais au lieu de les tuer, ce fut une conversation... Enfin pas vraiment. Ils expliquèrent à Alicia que tout le monde était maintenant sans pouvoir. Alicia repartit alors bredouille. C'est quelques jours plus tard qu'on lui apprit que Merlin allait tenir une réunion pour expliquer la situation... Alicia devait s'y rendre ! Alicia allait donc devoir se rendre en forêt !

    La belle se rendit alors sur place, bien couverte. Elle n'était jamais venue dans cette fichu forêt et franchement elle aurait très bien vécu sans être venue ici mais, le jeu en valait la chandelle. La belle arriva alors au point de rendez-vous, elle c'était fait une frange pour l’occasion, c'était légèrement maquillé, et puis elle avait enfilée un jean et puis une veste blanche, rien de très compliqué, bien entendu la journaliste n'était pas folle et avait amener un objet en cas d'attaque de démon... Quand Alicia entra ce n'est en rien le lieu qui l'intrigua, c'était les gens. Alicia afficha un sourire un peu bête, c'était comme si toute son enfance, tout les contes qu'elle avait lu, devenait réelle. Elle voyait des fées, des nymphes... Tellement de choses... Alicia n'en croyait pas ses yeux, elle se sentait alors tellement petite et ridicule, elle aurait aimé admirer pendant des heures chaque créature qui se trouvait ici... C'était à la fois beau mais, effrayant, Alicia savait qu'il y aurait sans doute des créatures de l'ombre...

    Bien que la salle était magnifique, la journaliste ne prêtait aucune attention à cela. C'était tellement superficiel... Un troupe l’œil qui cachait la beauté de la magie. La communauté magique était là...

    « Cela vaut tout l'or du monde... »





Dernière édition par Alicia M. McLane le Sam 14 Juil - 0:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

I AM A WARRIOR


avatar

I AM A WARRIOR

Féminin Messages : 3072
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 23
Localisation : En train de casser la gueule à deux trois démons.

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
96/100  (96/100)
Points d'Expérience (PE):
73/100  (73/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Le Conseil Magique ¤ RP commun. ¤ Terminé   Ven 6 Juil - 9:40



    Paige s’était vite rendu compte de la disparition de ses pouvoirs ainsi que du reste de la magie autour d’elle. Tout commença un samedi matin lorsqu’elle voulut allumer la télé pour regarder une émission distrayante. Ayant la flemme de se lever pour aller chercher la télécommande, elle appela l’objet d’une voix claire, usant ainsi de sa télékinésie-orbing, comme presque tous les jours depuis plus de onze ans maintenant. A sa grande surprise, l’objet resta sans bouger. Paige avait arqué un sourcil, puis avait réessayé. Une fois. Deux fois. Elle s’était levée d’un bond du canapé, paniquée à l’idée d’avoir perdu sa télékinésie-orbing. Elle avait essayé de s’éclipser, puis de localiser une de ses protégées, mais rien ne s’était produit. La sorcière avait aussitôt prit son téléphone et appelé la personne vers laquelle elle se tournait en cas d’urgence: Prue. Cette dernière avait alors également essayé de se servir de ses pouvoirs, en vain.
    Paige et Prue étaient restées un moment au téléphone en se demandant qu’est-ce qui avait bien pu se passer. Et si les Fondateurs, craignant qu’elles rejoignent Piper et Phoebe, avaient décidé de leur supprimer la totalité de leur pouvoirs? Non, ils ne pouvaient pas…Ce n’était pas possible…Paige et Prue avaient alors appelé Léo –de façon sorcière, c’est-à-dire en criant son nom- mais celui-ci n’était pas arrivé. Elles avaient donc décidé de le joindre par téléphone et celui-ci avait assuré Paige qu’il ne comprenait pas ce qu’il se passait : Lui aussi avait perdu ses pouvoirs, tout comme l’une de ses protégées qui venait de l’appeler.
    Paige ne comprenait rien à la situation. Une fois, une fois seulement, il y a maintenant 11 ans de cela, la magie avait disparue de la surface de la Terre. C’était durant la nuit où Wyatt était né. La disparition de tout pouvoir avait alors été causée par un alignement des planètes dans le ciel. Cependant, la magie avait fait sa réapparition dès le lendemain! Cette fois-ci, à la grande panique générale, le phénomène dura plusieurs jours…
    Personne n’avait rien compris à ce qu’il se passait, les EDL étaient collés au sol, impossible de contacter les Fondateurs pour en savoir plus. Toutes les protégées de Paige l’appelèrent, lui disant à chaque fois la même chose : « J’ai perdu mes pouvoirs! ». Que se passait-il réellement? Pourquoi cela durait-il plusieurs jours? Etait-ce possible que la magie avait une bonne fois pour toutes quitté la surface de la Terre et qu’elle ne reviendrait plus jamais? Paige se posait beaucoup de questions…Comment faire, sans magie? Elle avait longuement réfléchi et s’était dit secrètement avouée que cela ne serait pas plus mal finalement…Elle avait imaginé un monde sans pouvoirs, sans démons, sans protégées, un monde où ses enfants pourraient grandir normalement, comme n’importe quel humain. Un monde où Phoebe et Piper, n’ayant plus aucune raison de faire le mal, reviendraient vers elle…
    Elle s’en était voulue de penser cela, car la magie était essentielle pour le monde, et faire le bien était son devoir. Mais des fois, au plus profond d’elle-même, elle ne pouvait s’empêcher de penser qu’un monde sans magie rendrait les choses beaucoup plus simples.

    La situation dura donc plusieurs jours, jusqu’à ce que Léo apprenne à Paige que le grand Merlin allait bientôt tenir un conseil magique dans une des forêts de San Francisco, afin d’éclairer la population magique sur les évènements récents. Il paraissait même que certaines créatures magiques s’étaient suicidées, par désespoir. La situation était des plus alarmantes. Quand diable reviendrait la magie? Paige espérait que Merlin aurait la réponse…

    […]

    Arrivée à la veille du conseil, Paige angoissait à mort. Affronter diverses créatures des ténèbres n’était rien comparé à ce qui l’attendrait sans doute le lendemain: Piper et Phoebe.
    Paige avait tellement peur de les revoir…Elle avait une boule au ventre rien qu’à l’idée de les imaginer au conseil. Cela faisait des mois qu’elle ne les avait pas vues, la dernière fois remontait au lendemain du départ de Phoebe, Piper et Paige avait alors eu une violente dispute, se servant de leurs pouvoirs l’une contre l’autre. La rencontre avait été des plus explosives et Paige avait très peur de revoir ses deux sœurs. Elle était partagée entre deux sentiments, d’un côté elle ne voulait pas qu’elles soient au conseil, étant trop angoissée, mais de l’autre côté, la sorcière mourrait d’envie de les revoir, elle mourrait d’envie d’être près d’elles. Prue s’était rendu compte de l’angoisse de Paige et avait rassuré sa petite sœur, qui n’avait pas tardé à pleurer chaudement dans ses bras…Chris aussi avait rassuré Paige, lui disant de ne pas s’en faire. Après tout, il serait là avec Prue pour soutenir Paige, elle ne serait pas seule dans cette forêt! Tous les trois affronteraient ou non la présence de Piper et Phoebe. La mère de famille se détendit donc un peu, mais cela ne l’empêcha pas de prendre plusieurs comprimés à base de plantes homéopathiques afin de se détendre, histoire de limiter l’accumulation de stress lors du conseil. D’ailleurs ce dernier inspirait peu la mère de famille, qui voyait déjà réunies dans un même lieu toutes sortes de créatures surnaturelles, bénéfiques comme maléfiques. Il faudrait donc se méfier. Les démons en profiterait sans doute pour éliminer un maximum de sorcières. Ainsi Paige fut très prudente et décida de prendre avec elle quelques armes avant de partir. Elle avait glissé un poignard dans chacune de ses bottes et avait pris une bombe lacrymogène qu’elle avait glissé dans la poche de son jean. Henry avait insisté pour lui prêter son arme de fonction, mais la sorcière avait préféré ne pas la prendre. Elle s’imaginait mal avec un flingue caché dans la veste, à l’instar des agents de la CIA. Au pire, son neveu venu du futur en voudrait peut-être…

    Le moment tant attendu et redouté arriva et Paige, accompagnée de Chris et Prudence, partit en direction du lieu de rendez-vous. La sorcière eu quelques moments d’hésitation avant de pénétrer dans la clairière, là où se trouvait le rassemblement. Elle s’arrêta net, cherchant déjà des yeux ses sœurs et respirant de plus en plus vite.

    « Calme toi Paige, calme toi… Doucement. Ne t’inquiètes pas, tout va bien se passer. Je suis là, ok? » la rassura Prue d’un regard sérieux et bienveillant.

    « Oui mais… Mon dieu… Il faut que je me calme. » dit-elle en soufflant un bon coup, essayant de reprendre ses esprits.

    Chris lui accorda un doux regard ainsi que des paroles encourageantes et tous trois se dirigèrent au devant de l’estrade, à plusieurs mètres de Merlin. Paige se persuada d’être forte, forte pour Prudence qui devait être aussi anxieuse qu’elle, et forte pour Chris, pour lequel la perspective de revoir sa mère ne devait pas être facile… Elle glissa une de ses mains autour de la taille de son neveu tout en marchant à côté de lui. Quant à son autre main, elle la glissa dans celle de sa grande sœur, qui était en cet instant précis sa protectrice, représentant une sorte de figure maternelle. Paige ne les lâcherait pas, ils surmonteraient cela ensembles.

    Par ailleurs, la Charmed regarda attentivement la foule. Histoire de voir si ses sœurs étaient là oui, mais aussi afin de voir combien de démons étaient présents. Il était difficile de deviner le camps de certaines personnes, venues habillées normalement et qui semblaient être de parfaits humains. Paige aperçut entre autre la famille Pendragon au grand complet, elle fit un signe de main en direction de sa protégée, Liberty, à qui elle adressa un sourire forcé car honnêtement, elle n’était pas très d’humeur à sourire en cet instant précis. Puis, elle vit son amie, Alicia McLane, qui se glissait parmi la foule. Elle l’appela d’une voix assez forte pour être entendue et lui fit coucou pour la saluer. C’est alors que Chris interrompit Paige en lui disant qu’un groupe de démons n’arrêtait pas de les regarder, Prue et elle.
    Paige glissa machinalement sa main vers sa poche, prête à sortir sa bombe lacrymogène en cas de signe hostile. Mais c’était sans compter sur de nombreux êtres bénéfiques, Nymphes, Ogres, Leprechauns, Walkyries, Sorcières et j’en passe, qui semblaient former une sorte de garde autour des trois Halliwell. Paige afficha un grand sourire -sincère cette fois-ci-, la communauté magique bénéfique ne semblait former plus qu’un. On aurait dit que tout le monde voulait protéger les deux Halliwell bénéfiques encore restantes. Une chose était désormais sûre: Paige n’était pas seule.


« you have broken my heart. you killed me. will you be happy when i am in the earth? will you forget me? »


Regarde ce que j'leur fait moi, aux démons!:
 

avatar by dyn chérie ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Stronger than yesterday


avatar

Stronger than yesterday

Féminin Messages : 1861
Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 31
Localisation : En train de courrir dans San Franscico

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
83/100  (83/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Le Conseil Magique ¤ RP commun. ¤ Terminé   Lun 9 Juil - 18:09

    Elle était un peu anxieuse et avait mis un moment avant de rejoindre le lieu de rassemblement. Il fallait dire que même si le monde magique la fascinait, elle n'avait eu que très peu de contact avec ce dernier... Mais les choses qui de déroulaient dernièrement lui mettaient encore plus de question en tête que d' habitude et malheureusement pour elle, les sorciers avec lesquels elle avait sympathiser ne pouvait pas lui répondre. Et pour cause, ils étaient confrontés au même problème qu'elle et il n'avait aucune réponse. La magie avait disparue du jour au lendemain, pouf !, comme ça. Bien évidement, pile au moment où elle s'était décidée à exercer à fond sa magie. Un matin, elle s'était réveillée plus tôt que d'habitude, avec l'idée d'exercer ses dons. Comme le pouvoir d'électrokinésie était celui qu'elle utilisait avec le plus de facilité, elle avait eut envie de s'entraîner avec celui-ci mais impossible pour elle de faire apparaître la moindre petite étincelle électrique. Rien, absolument rien. Pendant un moment, elle avait cru que c'était son pouvoir qui faisait encore des siennes, refusant de répondre à sa 'demande' pour elle ne savait quelle raison. Mais plus les heures passées, plus elle se rendait compte que quelque chose n'allait pas. Vraiment pas, puisque d'habitude, à un moment, son électrokinésie finissait par revenir, la prenant de court. Là, rien. Inquiète, elle avait finie par appeler Maël. Et le discours du jeune homme l'avait presque soulagée. Non, elle n'était pas la seule, apparemment il n'y avait plus une once de magie à San Franscico. Laissant un Maël occupé,elle avait vite appelé Paige qui lui avait confirmer la nouvelle, mais elle aussi avait du interrompre la conversation, visiblement débordée. Terrifiée, elle était restée deux jours sans sortir de chez elle, presque sans bouger, prostrée, craignant de se faire attaquer par un démon, qui lui , aurait ses pouvoirs.

    Las de se terrer, elle avait fini par sortir, prenant son courage à deux mains. Elle s'était rappelée de la promesse de protection de l'aînée des Halliwells, Piper. Elle s"était donc rendue d'un pas un peu incertain jusqu'au bar de Piper, dans lequel elle avait pas mis un orteil. L'ex Charmed One était elle aussi complétement dépassée par les évènements mais Lia avait appris une chose utile, les démons eux aussi n'avait plus de pouvoirs. Une bonne nouvelle donc. Mais curieusement, elle qui aurait dû se réjouir de retrouver une vie 'normale' , elle s'était sentie comme amputé d'une partie d'elle - même. Elle avait finie par s'attacher, s'habituer à la magie et comme elle le disait souvent, la magie était le seul souvenir, le seul héritage de famille qu'elle avait pu conserver de sa mère et de ses aïeuls. Elle n'arrivait pas à se résigner à l'idée de l'abandonner sans se battre. Et le message de Maël, un simple sms sur son portable, avait répondue à ses prières. Visiblement, un conseil magique avait été programmer pour parler des événements qui se passait dans le monde magique.

    Prenant les informations sur le lieu de rendez-vous et s'était préparer au conseil avec application. Pas question de finir dans un piège, on ne savait jamais. Mettant une tenue pratique, un jean stretch, un bon gros pull en laine et des grandes bottes, elle avait glissée un poignard dans sa botte gauche, le faisant tenir tant bien que mal. Elle espérait juste qu'avec sa malchance ordinaire, elle n'allait pas elle-même se couper le pied avec. Mieux valait prévenir que guérir, elle avait mit de la mousse autour de la lame, ce qui donnait une sensation assez désagréable quand elle marchait mais bon. Elle avait aussi glissée un stylo bic dans sa poche. Ca c'était au cours de self - défense qu'elle avait appris l'astuce. Un coup porté avec assez de force, avec un bon vieux bic, pouvait se révéler aussi dangereux qu'une vraie arme. Restée à savoir si elle devrait le faire, et le cas échéant, si elle serait en mesure de tuer et de porter un coup assez fort . Mais bon, on verrait bien. Une fois sur le lieu de rendez-vous, elle avait une hésitation. Était -ce vraiment la place d'une novice qu'un conseil magique ? N'allait -elle pas plus handicaper les gens qu'autre chose avec ses questions ? Il lui avait fallu une bonne vingtaine de minutes pour finir par se secouer et se rappeler les conseils de Maël. Il fallait qu'elle prenne confiance en elle !

    D'un pas décidée, elle se rendit donc dans la petite clairière et .... S'étala la tête la première dans l'herbe fraîche car elle venait de se prendre les pieds dans une racine. Lia resta un instant immobile, mortifié, alors que la clairière résonner de rire plus ou moins charitable. Elle serra les poings et se releva, essuyant d'un revers de bras la terre et l'herbe sur son visage.Oh non ! Oh non, non, non ! Elle venait d'se vautrer devant Merlin. Devant le sorcier le plus connu du monde magique, elle venait de tomber comme un godiche devant Merlin ! Elle ferma les yeux, jura, puis les re-ouvrit lentement. Elle avisa un groupe, sans doute des démons vu leurs vêtements et leurs regards goguenard et les entendis chuchoter à propos de la déchéance des Mcfallen. Lia serra les dents, sentant le contact de son arme dans sa botte, une féroce envie soudain de s'en servir. Mais pas maintenant, non pas maintenant. Alors qu'elle frottait son visage couvert de terre, elle avisa soudain une minuscule créature ailée avec une couronne de fleurs sur la tête, qui lui souriait. Lia cligna des yeux. Naaaan.... C'était pas possible. Une... Une fée ?! Lia écarquilla des yeux, ahurie. La fée lui sourit et lui fit signe de la suivre. La jeune musicienne ne put retenir un sourire et oublia qu'elle était maculée de terre, la suivit. Elle se retrouva non loin d'un groupe absolument...Féérique, composé de ce qu'elle pensait être des ogres, des leprechauns... Et... Bin en fait, pleins de créatures qu'elle ne saurait identifiée. Elle avisa Paige un peu plus loin, bien à l'abri derrière les créatures et lui fit un petit coucou timide. La fée, qui semblait l'avoir pris en affectation, allait savoir pourquoi, se posa sans façon sur son épaule. Lia espérait qu'elle était bien installée et n'osa pas remuer d'un cil en attendant que le conseil débute.



☆ You might think that I can’t take it, but you’re wrong ☆

Proud to be Scottish:
 




Dernière édition par Lia Mcfallen le Lun 23 Juil - 12:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creatio.forumotion.com/

Evil Angel Play another game


avatar

♣ Evil Angel ▬  Play another game

Messages : 9702
Date d'inscription : 22/12/2010

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
43/100  (43/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Le Conseil Magique ¤ RP commun. ¤ Terminé   Jeu 12 Juil - 13:19

Autant dire que Rose n’avait pas été des plus ravies lorsque son pouvoir de ralentissement des molécules avait refusé de fonctionner, pour bloquer la boule d’énergie qui lui fonçait droit dessus. En revanche lorsque cette dernière c’était évanouie avant même de la touchée, ce fut le démon qui grimaça. Il devait y avoir un problème et après deux minutes à le regarder s’évertuer à en créer une nouvelle, les deux êtres magiques se regardèrent en chien de faïence pendant un long moment. La sorcière réfléchissait à ce qu’il pouvait bien être en train de se passer, doucement elle murmura même une formule qui aurait dû la débarrasser de son adversaire mais rien n’y fit. Ses pouvoirs de fonctionnaient plus. Et visiblement ceux de son vis-à-vis non plus. Finalement très énervé, il se jeta sur elle, ses mains en serrant sa gorge. D’accord, lui ne se posa pas plus de question, il voulait la tuer et s’il n’y arrivait pas magiquement, il essayerait manuellement. Ce qui était tout à son honneur de démon quand on y pensait. Plus maline que lui et surtout habituée aux situations de crise Patience lutta pour tenir sa respiration en même temps qu’elle partait en arrière. Elle fouilla frénétiquement dans son sac à main et se fit une note mentale de ne plus acheter des fourretouts. La jeune femme mit enfin les doigts sur une surface froide et lisse, une fiole de potion explosive qu’elle put écraser directement sur son assaillant qui prit la puissance du liquide directement. Elle fut projeter sur le bitume et un peu brûlée au passage pour s’être trouvée si près de de l’être maléfique au moment de sa déflagration, mais au moins la serveuse, elle, était vivante alors que lui avait rejoint les limbes.

En rentrant chez elle la demoiselle avait pris le temps d’appeler sa jumelle pour savoir si elle aussi avait des problèmes de magie. Quand Anna confirma, la blonde se demanda s’il s’agissait d’un problème Halliwell, mais en repensant à son attaquant elle comprit que c’était le monde magique qui devait être touché. Quelques recherches sur internet et une matinée blanche plus tard, Rose avait fait le lien entre le manque de pouvoir confirmer aussi par Chris et l’école de magie, grâce à sa sœur, et le solstice d’été, du moins la date correspondait étrangement. Mais la source du problème identifié ne résolvait pas la situation pour autant. Est-ce que ses assomptions étaient exacte, combien de temps cela allait-il durer, y avait-il même une solution à la disparition de la magie. Car la barmaid se souvenait d’une situation similaire, la naissance de Melinda, avait suscité l’effet inverse, tout le monde avait vu ses pouvoirs décupler et devenir même incontrôlable pour certains. Mais le cri du bébé avait ramené les choses à la normale. Que se passait-il cette fois pour que le monde magique soit privé de son essence. Il n’y avait plus de descendant Halliwell à mettre au monde, mais qui sait, la Source, avait un fils, un des enfants Charmed allait être parent à son tour ?! La date n’avait finalement peut-être rien à voir dans tout cela, se dit la jeune femme. Quand et comment avait-elle reçu le mot de Merlin ? La sorcière n’en avait aucune idée mais elle se rendrait au conseil magique, il fallait qu’elle sache. Anna décida d’y aller aussi, ça ne lui posait pas de problème.

Patience avait revêtue un jean et une paire de ballerines noires, une chemise de cowboys large et lui permettant de cacher un couteau à sa ceinture et deux fioles de potions dans ses poches. Elle ignorait qui serait présent à ce rassemblement magique enfin de créatures magiques et elle préférait ne prendre aucun risque. En retrouvant sa jumelle dans un café pour prendre un petit-déjeuner rapide, Anna lui confirma avait aussi pris ses précautions pour se rendre dans la forêt. Les deux femmes s’y rendirent en discutant nonchalamment. Il y avait déjà plusieurs personne dans la clairière qui rappelait étrangement celle où Piper avait accouchée, et même beaucoup de monde, Rose scanna rapidement la foule pour trouver des visages connus et/ou indésirables. Il ne lui fallut pas longtemps pour repérer sa mère accompagné de Chris et Prudence. Dommage elle ne pourrait pas s’approcher de son cousin, sa dernière rencontre avec Paige ne lui laissait qu’un souvenir amer. Stratégiquement la sorcière choisi de se placer dans un coin au fond pour avoir une vue d’ensemble sur l’assistance et écouter tout ce qu’il se dirait là. Si seulement, la belle pouvait utiliser son pouvoir de prémonition pour savoir comment tout cela tournerait. Rose avait horreur des grands rassemblements, elle souhaitait simplement trouver des réponses à ses questions et rentrer très vite dans son appartement. La sorcière avait ce mauvais pressentiment qui la suivait depuis la ruelle quand son pouvoir avait refusé de fonctionner. Il y aurait ou il y avait déjà eu un grand drame pour la communauté magique. Elle s’appuya sur un arbre et croisa les bras sur sa poitrine en attendant que Merlin, qu’elle venait encore de voir, se décide à ouvrir le conseil. Anna tapotait nerveusement le bout de son pied en écho au stress intérieur de sa jumelle.

« J’ai hâte que tout soit déjà fini. »

« Moi aussi, mais il faut qu’on sache non, et qui sait, cela serait peut-être très intéressant, socialement parlant. »

La blonde roula des yeux à la remarque de sa sœur qui tournait sans cesse le visage pour regarder la nature et toutes les créatures magiques présentes et continuant d’arriver. Sa jumelle était décidément bien trop optimiste à son goût. Mais elle ne pouvait rien faire contre que de se taire et la laisser dire. Il y avait plus grave pour le moment, comme de retrouver ses pouvoirs et de botter le cul des responsables de ce grand bordel. Au moins pendant ce temps-là, personne n’essayait de s’en prendre à Paige et dans le pire des cas, Rose gardait un œil sur elle. La serveuse pu voir qu’Anna faisait régulièrement de même ce qui la fit sourire.



Evil Angel

TOPICSLIENS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

•• Sirène Vengeresse ¤ Notre vengeance sera terrible.


avatar

•• Sirène Vengeresse  ¤ Notre vengeance sera terrible.

Féminin Messages : 1287
Date d'inscription : 28/02/2012
Age : 23
Localisation : Auprès de la Triade.... Ou de Na'Hash.

Your Book Of The Shadows
Points de vie (PV):
100/100  (100/100)
Points d'Expérience (PE):
9/100  (9/100)
Capacités & Autres:

MessageSujet: Re: Le Conseil Magique ¤ RP commun. ¤ Terminé   Ven 13 Juil - 21:37

    Casilda se rappellerait toute sa vie de ce jour-là, ce jour où elle s’était réveillée un beau matin en se rendant compte que ses pouvoirs avaient disparus. Qu’importe si elle vivait encore cent ans, deux cent ans, ou bien mille ans, ce jour-ci serait à jamais gravé dans sa mémoire, pour la simple et bonne raison qu’elle n’avait jamais eu autant peur de toute sa vie de Sirène. Ce jour-là, Casilda était allée chez Starbucks et avait commandé un café. Elle avait commencé à draguer un charmant jeune homme, bien décidée à en faire son repas du midi. Au moment où elle voulait aller plus loin avec lui et l’hypnotiser afin qu’il sorte du café avec elle, elle se rendit compte que son chant envoûtant n’avait plus aucun effet. Elle s’était mise à chanter, et l’homme avait écarquillé les yeux puis explosé de rire. « Qu’est-ce que tu racontes? T’as bu toi, non? En tout cas tu devrais t’inscrire à X Factor, tu chantes plutôt pas mal… ». Alors que normalement personne n’était surpris quand elle chantait –car les gens étaient alors bien trop hypnotisés par son pouvoir et son charme pour se rendre compte que la situation était anormale-, là, plusieurs clients la regardèrent étonnés en se demandant pourquoi une bonne femme au physique de top model venait chanter chez Starbucks à 10h00 du matin. Le rire moqueur de sa proie avait énormément énervé Casilda qui avait senti la haine monter à la vitesse grand V, devenant rouge écarlate. « Ca va, sois pas timide! T’es toute rouge haha! » avait continué le jeune homme.
    Casilda se sentait exploser. Elle avait envie de les massacrer, tous autant qu’ils étaient dans ce fouttu café! Elle n’avait pas compris pourquoi son chant ne marchait plus… Peut-être était-elle trop fatiguée? Non, c’était n’importe quoi! Elle était plus réveillée que quiconque et jamais en 122 ans de vie magique son pouvoir lui avait fait faux bond comme cela. « Ouïe ce café est brûlant » s’était exclamé le jeune homme lorsqu’il avait trempé ses lèvres dans le jus noir amer. Casilda avait alors décidé de lui renverser son café brûlant dessus afin qu’il comprenne ce que c’était que de manquer de respect à une Sirène Vengeresse. Cependant, en voulant utiliser sa télékinésie pour le punir, elle constata que rien ne se produisit. Casilda vit le monde autour d’elle s’effondrer. Elle eu un fort pincement au cœur, et ce dernier se mit à accélérer, battant la chamade comme jamais.

    * Quoi? Qu’est-ce qui se passe ? Qu’est-ce qui m’arrive bon sang?! *

    Casilda réessaya une seconde fois, en vain. L’homme la regarda suspicieusement, les sourcils arqués « Tu vas bien? On dirait que ça ne va pas… ». Casilda lui lança un regard qui trahissait toute son envie de meurtre.

    * NON CA NE VA PAS CONA*DDDD !!!!!!!! *

    La Sirène se leva brusquement de sa chaise haute, attrapa son sac et son café et s’en alla en vitesse de chez Starbucks, sans regarder en arrière, laissant stupéfait son ex-proie.
    Dans la rue, elle continua à marcher tout droit sans s’arrêter. Puis, voyant un SDF seul, elle s’approcha de lui, le regard obnubilé par l’angoisse et la contrariété.

    « Entend le chant de la Sirène, viens avec moi mon bel amant, regarde moi, je suis à toi, viens avec moi, je ferais de toi un roi. »
    commença t’elle à chanter.

    Le clodo explosa de rire, bouteille de whisky à la main, et il attrapa la jambe de la belle Sirène.

    « Hahaha! Viens ma belle, j’suis riche comme un roi moi! Hahaha! Une aussi belle minette, ça donne envie tout ça. »

    Casilda eut à nouveau le cœur serré par la peur. Son pouvoir NE MARCHAIT PLUS! Elle s’était dit au début que le problème venait sans doute du gars du café, qui devait avoir une sorte de "bouclier", empêchant ainsi quiconque de lui faire du mal. Mais son hypothèse était fausse, la preuve, ce clochard non plus n’était pas hypnotisé! Alors oui, il tombait sous le charme de la Sirène, mais cela n’était pas dû à son chant, Casilda le savait car le regard du SDF n’était pas vague comme il aurait dû être s’il avait été envoûté.
    La démone avait violemment retiré sa jambe des bras du clochard, lui déclarant d’un ton sanglant :

    « Si tu me touches encore vieille ordure, je te ferais sortir les tripes par les trous de nez, OK ? »

    Puis elle était ensuite rentrée chez elle, essayant en vain d’utiliser sa télékinésie et sa téléportation. C’est alors qu’elle s’était mise à hurler, pleurer, crier, et ce pendant plusieurs heures. Elle n’avait pas pleuré depuis plus de cent ans, et voici qu’elle se remettait à avoir cette faiblesse. On avait décidé de la punir, on lui avait retiré ses pouvoirs. Elle était redevenue une simple humaine, certes elle gardait son physique de Sirène, mais elle était une humaine quand même. Toute la haine, tout le mépris qu’elle avait eu pour les humains depuis 122 ans maintenant, tout cela pour finalement redevenir comme eux… L’idée de ne plus jamais être une démone, de ne plus jamais être d’une race supérieure l’avait détruite. Casilda avait dévasté la moitié de son appartement, faisant tout envoyer valser, vaisselle, chaises ou encore bibelots. Elle avait imploré le Diable, imploré la magie même, en pleurant, en sanglotant. Puis, elle avait retrouvé le numéro de téléphone d’une sorcière qu’elle connaissait et avait appris avec une sorte de soulagement qu’elle non plus n’avait plus de pouvoirs. Bon c’est sûr, à cette nouvelle, Casilda n’avait pas non plus pété la forme, elle était toujours aussi dévastée par la disparition de la magie, mais au moins elle savait que le problème ne venait pas d’elle et qu’il y aurait sûrement une solution à tout cela. Un jour était passé, puis deux, peut-être trois. Casilda n’avait plus la notion du temps. Elle attendait que le temps passe, elle attendait que ses pouvoirs reviennent. C’est alors qu’un démon était venu chez elle, un démon puissant qu’elle connaissait bien.

    « Toi?! Qu’est-ce que tu fais ici? Comment m’as-tu trouvé? »

    « Casilda, enfin !! J’ai fais toutes les galeries d’art de la ville jusqu’à ce que j’en trouve une qui vendait tes tableaux. La vendeuse m’a donné ton adresse, c’est que tu es difficile à trouver! Casilda Rodriguez… Sympa comme nom d’emprunt. »

    Son ami lui avait alors révélé qu’une réunion magique allait s’organiser dans une des forêts de San Francisco, le conseil serait tenu par le grand mage Merlin en personne. Ce fut un réel soulagement pour la démone qui retrouva enfin l’espoir de regagner sa puissance et ses pouvoirs. Le démon lui apprit entre autres qu’un bon nombre d’êtres magiques s’étaient suicidés, par désespoir.

    « Encore deux jours comme ça et je faisais pareille… Tu vois l’état de mon appart… C’est pire que Bagdad ici. »

    Cette nouvelle du conseil magique avait cependant reboostée la démone qui avait retrouvé confiance en soi et qui avait regagné la tête haute. Elle avait rangé le bordel de son séjour et avait tout débarrassé les objets qu’elle avait cassés. Casilda avait arrêté de pleurer et de se montrer faible. Bientôt, elle retrouverait toute sa puissance et tout cela ne serait plus qu’un mauvais souvenir, elle en était persuadée.

    […]

    Le grand jour de la réunion était enfin arrivé. Casilda avait décidé d’y aller façon Lara Croft. Elle se fit une queue de cheval haute dont elle fit une longue tresse, enfila un débardeur noir, un short marron et des bottes en cuir noires. Sachant très bien que le conseil risquerait de tourner au vinaigre étant donné la présence d’êtres bénéfiques et maléfiques dans le même lieu, la Sirène fut prudente et glissa un poignard dans chacune de ses bottes ainsi qu’un autre sous son short. Elle prit également quatre fioles remplies d’acide, les dissimulant dans les deux poches de son short. Ce liquide aurait pu faire fondre n’importe quel métal tellement il était corrosif. Si on décidait donc d’attaquer la belle Sirène, celle-ci jetterai de l’acide au visage de la personne, causant pas mal de dégâts. En imaginant à quoi pourrait ressembler le visage d’un homme rongé par l’acide, Casilda eut un air de dégoût. On ne pouvait le nier, ces fioles remplies d’acide constituaient une arme redoutable.
    La démone partit donc seule en direction de la forêt, là où se trouvait le fameux Conseil. Elle gara sa voiture parmi d’autres dans un bois reconverti pour l’occasion en une sorte de parking. Puis, elle pénétra dans la clairière où se trouvait le rassemblement. De magnifiques tables étaient dressées, recouvertes de toutes sortes de denrées alimentaires. Eclairs au chocolat, milles feuilles et choux à la crème se mélangeaient aux petits fours et aux pizzas. Merlin savait accueillir ses invités! D’ailleurs, ces derniers émerveillèrent notre Démone. Jamais elle n’avait vu autant d’êtres magiques, d’autant plus que certains avaient une apparence bien particulière: on passait de l’ogre qui faisait deux mètres cinquante de haut au leprechaun, qui en faisait seulement un, puis à la fée qui était plus petite que l’auriculaire de Casilda. La scène était digne des plus beaux contes de fées. Cassy regarda tout ce monde, plus fascinée que jamais. Elle avait toujours dit qu’un être magique était supérieur à un humain et avait toujours eu de l’estime pour quiconque possédait des pouvoirs, maléfique comme bénéfique. Aujourd’hui, elle était donc plus que comblée de voir toute cette magie réunie. Car non, la magie n’avait pas disparue. La magie ne disparaitrait jamais.
    La Sirène s’avança un peu plus en avant, essayant de repérer qui était bénéfique et qui ne l’était pas, histoire de ne pas être entourée que de sorcières voulant sa mort. Déjà on sentait une certaine tension peser dans l’atmosphère, il valait donc mieux rester prudente. Casilda distingua deux femmes brunes et un homme, également brun, flanqués par des gardes du corps bien étranges, certains faisant plusieurs mètres de hauteur. Elle devina tout de suite qu’il s’agissait des deux sœurs Halliwell restées bénéfiques. C’était donc elles, les si célèbres sorcières qui avaient tué la Source en personne. Casilda décida de ne pas trop s’approcher histoire de ne pas se faire éclater la cervelle par un des ogres qui se tenait près d’elles. Ressortir vivante de cette réunion était quelque chose de préférable aux yeux de la démone.

    « Cela vaut tout l'or du monde... » s’exclama soudain une femme brune qui se tenait devant elle.

    Casilda répondit alors, d’une voix claire :

    « Non. Cela vaut bien plus. »

    Elle s’apprêtait à adresser un léger sourire à la femme qui allait bientôt se retourner pour voir qui lui avait répondu. Après tout, elles semblaient être sur la même longueur d’ondes toutes les deux! Cependant, en découvrant le visage de la femme qui s’était enfin retournée, Casilda fut très surprise et son sourire se décomposa. Elle arqua les sourcils, plus qu’étonnée. La sorcière qui se tenait devant elle avait été la rencontre la plus marquante de la démone, elle l’avait rencontrée il y a maintenant près de dix ans. Casilda avait en effet assisté au viol de cette femme, à l’époque adolescente, qui s’appelait Alicia. Cela l’avait très choquée car elle s’était rappelée son propre viol, survenu 112 ans plus tôt. Casilda avait tenté de tuer l’homme qui avait attaqué cette jeune fille, mais celui-ci avait réussit à se téléporter à temps. La démone, prise d’un sentiment proche de la compassion, avait alors aidé Alicia en lui proposant son aide, notamment en lui proposant de tuer son violeur. Mais cette dernière avait refusé, préférant s’en charger seule. Sur le coup, la Sirène avait très mal pris la réponse d’Alicia et s’était braquée, manquant s’en prendre à elle. Mais elle avait décidé de lui faire grâce, car elle était elle aussi une victime des hommes. Autant dire que les deux femmes s’étaient donc quittées en très mauvais terme. Casilda laissa donc passer un temps, puis afficha un sourire légèrement amusé.

    « Tiens tiens… Une vieille connaissance on dirait. »

    Casilda était d’autant plus surprise qu’elle n’avait jamais su qu’Alicia était en réalité une sorcière. Mais elle essaya de ne rien laisser paraître sur son visage, même si ça lui faisait tout drôle de revoir cette femme, qui lui avait tant rappelé des souvenirs malheureux. La démone avait préféré jouer la carte de la fille amusée. En tout cas, une chose était sûre: elle n’avait pas envie de se battre avec Alicia. Déjà car ce n’était ni le lieu ni le moment, mais aussi car cette histoire remontait à bien longtemps et que Casilda n’avait plus de raison d’en vouloir à cette femme.